Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Le «best of» des débats en 2010


vendredi 31 décembre 2010

Les centres d'intérêt des jeunes étudiants et entrepreneurs qui travaillent sur l'énergie sont révélateurs: cap sur l'innovation, de la voiture électrique aux nouvelles énergies dont on parle peu. Le "best of" 2010 de "la chaîne Energie".


Outre les tout récents Trophées du business vert, "la chaine Energie" parraine depuis trois ans  avec SIA-Conseil et RTE un concours ouvert aux étudiants auxquels il est demandé de décrire ce que sera, selon eux, l'énergie de demain.

Il est encore temps de  s'inscrire pour la saison 3!

Les papiers qu'ils nous offrent sont pleins d'enseignements.

Marie Urban, 1er prix du concours 2010, a mis l'accent sur une révolution qui n'a pas encore éclaté au grand jour, mais qui se prépare activement : la voiture électrique, qui aura des effets sur toute la vie en société. Les experts le confirment. Jean-Pierre Corniou, ancien DSI de Renault, a relevé qu'elle est enfin à l'épreuve du marché, et un signe ne trompe pas : la mise en place des stations de recharge se prépare activement, comme l'a noté le site "smartgrids" de la CRE et comme le montre l'activisme du nouveau maire de Londres. Les stations services du futur en seront bouleversées.

Plusieurs parmi les autres jeunes lauréats ont mis en avant des énergies renouvelables dont on parle moins que de l'éolien ou le solaire.
- les micro-algues intéressent les Américains dans le développement de leurs biocarburants.
- les centrales osmotiques font partie de ces énergies marines et fluviales qui pourraient rendre autonomes en énergie la moitié des Européens. La chaîne Energie en a souvent parlé.

Plusieurs de nos contributeurs confirmés regrettent aussi que d'autres énergies renouvelables soient peu mises en avant, comme la biomasse, qui apparait un peu comme le parent pauvre dans notre pays pourtant riche,  le biogaz, qui a de belles perspectives, et l'hydroélectricité, avec des barrages en plein renouveau.

Un lauréat s'est intéressé à la question décisive pour l'avenir des réseaux électriques européens : Comment intégrer les énergies renouvelables? Michel Derdevet, un des responsables de RTE (voir leurs graphiques en temps réel), voit dans l'électricité un nouveau tremplin pour la construction européenne


Les énergies renouvelables plus éprouvées, comme l'éolien et l solaire, sont entrées dans une période orageuse. Le vent a-t-il tourné à leur égard, s'interroge Stéphane Meunier, de SIA-Conseil.  D'autant que le gouvernement a aussi laissé tomber la taxe carbone, ce que déplore Alain Grandjean. Le Pr Rémy Prud'homme avait quant à lui proposé de la transférer aux régions.
"La chaîne Energie" a rapidement fait état des mises en garde (éoliennes en danger ,branle-bas de combat dans le solaire) tout en donnant aussi la parole à ceux qui pensent que les avantages tarifaires qui leur sont faites, notamment dans le cadre de la loi Nome, sont ahurissantes et ne contribueront qu'a faire augmenter les tarifs pour le consommateur et rendre les réseaux moins sûrs: c'est ce que pense Hervé Nifenecker, qui pense qu'on prend EDF pour "la poule aux oeufs d'or"...

L'année 2010 a été marquée par des débats très forts sur les grandes sources énergétiques:

- la marée noire du golfe du Mexique a été qualifiée de "11 septembre écologique" par Barack Obama (même si on oublie un peu vite les dégâts dans le golfe du Niger où la situation est explosive). La marée noire du Mexique a posé le problème de l'exploitation dans les grands fonds marins, ainsi que le rappelle Karel Beckman, de la revu European Energy Review.

- le marché du gaz a été bouleversé par l'émergence du gaz de schiste, comme l'analyse Bertrand Barré.

- le nucléaire poursuit sa renaissance, même si certains comme Stéphane Lhomme la mettent en doute, et paradoxalement la filière française traditionnellement forte dans ce secteur patine un peu... Le Pr Jean-Marie Chevalier s'est déclaré contre le leadership EDF dans la filiale, au détriment d'Areva, idée que défendent certains. En plus, le réacteur EPR est-il sûr ? Non, disent les anti-nucléaires.  La situation en Allemagne est très suivie. La chaîne Energie n'a pas hésité a aller à contre-courant des opinions dominantes et s'est interrogée, avec le Pr Jacques Foos, sur la vie autour de Tchernobyl. L'occasion d'une polémique avec "Le Canard enchaîné"...Autre sujet tabou : pourquoi ne pas enfouir les déchets nucléaires sous la mer?

- on parle peu de la plus grande ressource énergétique au monde: le charbon! Aux Etats-Unis, c'est un débat passionné.
 
Et puis il y a toujours les projets passionnants des novateurs voire des utopistes.
Des fermes verticales aux routes de verre, en passant par la réutilisation des containers ou les formes nouvelles de publicité, l'imagination est sans limites.

Avenir et histoire. L'environnement, sur le temps long, est devenu objet d'étude des historiens, tel John McNeil, de l'université Georgetown à Washington.











PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...