Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Londres veut être la capitale européenne de la voiture électrique


mardi 30 novembre 2010

Qu’en pensez-vous ? Au moment où la mairie de Paris lance un projet compliqué et controversé de «voiture lib », Londres affiche sa volonté d’être la "capitale électrique de l'Europe" avec le lancement d’un réseau de recharge de batteries. Une idée du maire conservateur non-conformiste Boris Johnson.


L'idée est simple : la voiture électrique arrive, il est du devoir d'une municipalité de faciliter la recharge des batteries.

La question de la recharge devient urgente à régler et «la chaîne énergie» vient d'en parler à partir du site de la CRE (Commission de régulation de l'énergie).

Vous êtes au travail, au supermarché, ou stationné dans la rue près de chez vous. Dans tous les cas, où que vous soyez dans Londres, qui est une ville beaucoup plus étendue que Paris, vous trouverez une borne dans un rayon inférieur à 1 mile (1,6 km).

C'est le pari de Boris Johnson, maire conservateur mais non conformiste de la capitale. C'est lui qui a succédé à Ken Livingstone, travailliste, mais tout aussi non conformiste, qui avait déjà innové en instaurant un des premiers péages urbains qui a désengorgé de façon spectaculaire  le centre de la capitale britannique.

Un site dédié, Source London, a été ouvert.

Il comporte notamment la carte des stations qui vont ouvrir d'ici le printemps 2011. Voir la carte interactive

En fait, Boris Johnson veut faire de Londres « the electric capital of Europe", avec l'objectif d'arriver très vite à un parc automobile de 100.000 véhicules électriques.

Pas question, comme à Paris, d'imaginer un système compliqué de voitures en accès libre, que l'on partage avec d'autres, que l'on rapporte -ou pas- au point de départ. A Londres, on garde sa voiture personnelle : simplement on a des facilités pour recharger la batterie, et donc pour résoudre ce problème reconnu comme numéro 1 de la voiture électrique.

Voir le projet détaillé de Boris Johnson

La municipalité de Londres va travailler avec les différents quartiers de la ville, les boroughs, pour installer des stations de recharge dans les rues, les parkings, dans les points de connexion avec les transports publics, dans les grandes surfaces commerciales et les centres de loisirs. La plupart de ces points permettront une recharge en quelques heures,mais un certain nombre d'entre eux seront équipés de systèmes rapides, permettant de se réalimenter en 20 ou 30 minutes.

Le conducteur devra s'inscrire préalablement auprès du borough local pour avoir accès à ces facilités. Un financement est recherché, avec à la fois des subventions gouvernementales et des partenariats privés.
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par alain
mardi 30 novembre 2010 17:27
Bravo. C'est pragmatique. C'est anglais. C'est pas de l'écolo-bobo...
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...