Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Jusqu'à 30 % de voitures électriques en 2030


jeudi 15 octobre 2015

L'IFP-Energies nouvelles vient de publier une étude conduite pendant trois ans au niveau de toute l'Europe. Elle établit pas moins de 60 scénarios de développement des véhicules électriques et hybrides rechargeables.


Voir l'étude d'IFP-EN

L'étude SCelecTREA (Scenarios for the electrification of Transports) de l'IFP-EN visait à identifier les politiques publiques favorisant le développement de la mobilité électrique européenne (véhicules particuliers électriques et hybrides rechargeables) à horizon 2030 et à évaluer leurs impacts environnementaux ainsi que leurs coûts externes.

Selon les résultats, la part des véhicules électrifiés (véhicules électriques et hybrides rechargeables) pourrait atteindre jusqu'à 30 % du marché automobile européen dans le scénario le plus « optimiste », et 20 % dans le scénario le plus « réaliste » (10 % pour les hybrides rechargeables et 10 % pour les véhicules électriques).

Si l'on considère le scénario le plus optimiste, l'Allemagne est le pays où ces véhicules réaliseraient la plus forte pénétration : 34 % des ventes totales. Viennent ensuite l'Espagne (32 %, le Royaume Uni (28 %), l'Italie (27 %) et la France (26 %).
En termes de stocks, selon le même scénario optimiste, l'Allemagne compterait plus de dix millions de véhicules, l'Italie (6,6 millions), la France (5,4), ainsi que le montre le graphique ci-dessous.



L'étude juge « déterminant » le développement de l'infrastructure de bornes de recharge.

En ce qui concerne les politiques publiques d'aide,  ce sont les programmes de mise à la casse et les aides à l'achat de véhicules électrifiés qui apparaissent les plus efficaces, plus notamment que l'imposition de taxes de carburants qui seraient lié à la teneur en CO2.

Rappelons que la France a prévu un bonus pouvant aller jusqu'à 10 000 euros pour l'acquisition d'une voiture électrique parallèlement à l'abandon d'un véhicule polluant.

D'un point de vue environnemental, le véhicule électrique apparait comme la meilleure alternative aux véhicules à moteur thermique mais le rapport souligne l'importance de l'étape de production des batteries dans le bilan environnemental global.

Voici ci-dessous les prévisions (selon le scénario optimiste) des parts de marché des véhicules "tout électrique" et des hybrides rechargeables dans les différents pays étudiés.


 

A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...