Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Attention aux voitures électriques trop silencieuses...


mardi 01 septembre 2015

Les constructeurs de voitures électriques travaillent à la mise au point d'un curieux équipement : des petits hauts parleurs guidés par caméra pour faire "un peu" de bruit et prévenir passants et cyclistes de la présence du véhicule.


La voiture électrique possède une spécificité qui est à la fois un avantage et un inconvénient : elle ne fait pas de bruit, surtout à faible vitesse... Un avantage pour réduire la pollution sonore, un inconvénient en matière de sécurité, dans la mesure ou un piéton ou un cycliste peuvent être surpris.

Un programme européen appelé eVADER (pour Electric Vehicle Alert for Detection and Emergency Response) vise à trouver un moyen terme. La recherche est menée par dix acteurs de la filière parmi lesquels Nissan, leader en ce domaine, Renault, PSA, Siemens, etc.

Il s'agit d'éviter tout avertisseur bruyant, mais aussi de manifester la présence de façon suffisamment nette pour être entendu par les passants, notamment malentendants. L'idée a été retenue d'inclure une caméra dans le pare-brise qui détecte piétons, cyclistes et autres véhicules. Six petits hauts parleurs intégrés sur la voiture émettent alors un son léger, de cinq décibels inférieur au bruit d'une voiture classique, dans la direction précise de l' »obstacle » détecté. Un prototype du système envisagé a été présenté au public par Nissan en décembre de l'année dernière.

Pour écouter le son, cliquez ici.

Peugeot a l'intention de présenter bientôt un tel équipement.

Le programme eVADER a commencé en 2011. Il répond à des préoccupations exprimées dans plusieurs enquêtes montrant la dangerosité des voitures électriques à faible vitesse. Le Parlement européen a voté en faveur d'un dispositif et les constructeurs de véhicules électriques devront équiper leurs voitures avant 2019. De telles régulations existent aux Etats-Unis pour les vitesses inférieures à 18 miles par heure (28,8 km/h).

D'autres constructeurs ont encore plus de fantaisie. C'est le cas du japonais GLM qui, à la question "quels sons devrait produire une voiture électrique ?" a décidé de répondre "celui que son conducteur souhaite entendre". Ainsi que le rapporte le site "L'énergie en questions", le roadster électrique ZZ de la marque GLM a ainsi été équipé d'un synthétiseur Roland permettant d'émettre une variété de sons. Les amateurs de voitures de sport pourront ainsi choisir entre une palette de sons néo-futuristes ou plus classiques qui pourront tantôt leur donner l'impression de piloter un véritable vaisseau spatial, tantôt une voiture plus classique.

A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...