Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - Président de la FED
Auteur
De formation scientifique, Jean Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable et des associations de protection de l'environnement Vent du Bocage et Vent de la Vienne...

Les anti-éoliens répliquent à Philippe Plisson


jeudi 25 mars 2010

Philippe Plisson, député PS de Gironde, a expliqué à la chaîne Energie pourquoi il démissionnait d'une mission parlementaire qu'il juge systématiquement hostile à l'énergie éolienne. Les adversaires de l'éolien considèrent qu'il roule en fait lui-même pour l'industrie du vent.


Jean-Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable qui coordonne plusieurs centaines d'associations locales en lutte contre l'installation d'éoliennes. Il répond ici à l'interview de Philippe Plasson à la chaîne Energie.

Une commission parlementaire a été constituée pour s’informer et informer les députés sur la réalité de la filière dite éolienne. L’ensemble des membres de la commission, sous la présidence de M. Patrick Ollier, dont la courtoisie et l’objectivité sont à souligner, ont posé des questions pertinentes sans préjuger des conclusions du futur travail collectif. Sauf M.Philippe Plisson, qui a seulement développé les arguments marketing classiques des promoteurs éoliens et à critiqué toute opinion contraire à la sienne

Depuis longtemps cette filière industrielle prospère à la faveur de réseaux relationnels et financiers obscurs en écartant toute voix discordante. Ces réseaux avaient en particulier réussi à écarter de toute consultation notre Fédération qui regroupe pourtant 671 associations de défense d’habitants. Ces derniers sont pourtant les premiers concernés puisqu’ils subissent les effets dramatiques des installations d’aérogénérateurs sur leur lieu de vie. Grâce au Président Valery Giscard d’Estaing la FED a pu être auditionnée par la commission le 26 janvier 2010 Nous avons remis à la commission des documents rendus publics depuis (voir la note et le rapport).

Comme le souligne la chaine Energie dans son article d’hier, l’objectif de M Plisson était de «permettre d’obtenir de meilleures conditions d’installations et d’acceptation des éoliennes par la population». Il n’était pas de procéder à une audition objective de la situation. Or nous contestons l’utilité même de la filière depuis que nous avons compris qu’il s’agit avant tout de concevoir des produits financiers de défiscalisation sur fond de subvention publique.

L’écologie n’est qu’un argument de marketing. Le parti-pris de M. Plisson montre qu’il n’était pas objectif et son attaque du président de la Commission nous apparaît pour le moins regrettable.

La FED a déjà largement mis en avant l'inefficacité des éoliennes dans la lutte pour le climat, leurs dangers pour la sécurité, les paysages, leurs conséquences sur la valeur des habitations des riverains. Elle s'est adressé directement au président Sarkozy.

La FED s’est interrogée sur la puissance du lobbying éolien et sur les raisons de l’absence de contrepoids à des décisions à l’évidence contraires à l’intérêt général. Elle a chiffré à près de 40 milliards d’euros les sommes en jeu si la loi du Grenelle de l’environnement, qui n’a pour but que de promouvoir les éoliennes, est votée.

Pour donner un exemple incroyable de la puissance du lobby éolien il faut savoir que les
46 parcs naturels régionaux représentant 13% du territoire sont en cours de saccage par des milliers d’éoliennes géantes et qu’ils sont vendus à l’encan à des promoteurs qui les écument.

Face à ce scandale, les députes Bernard Carayon et Claude Gatignol ont déposé des projets d'amendements pour sauver ces parcs naturels, joyaux de notre pays, et faire interdire toute implantation sur ces zones naturelles protégées. Ces propositions de simple bon sens ont déjà reçu le soutien de plus de 70 députés, ce qui montre la prise de conscience des parlementaires face à la catastrophe éolienne programmée et redonne l'espoir d’obtenir un moratoire sur l'installation des parcs éoliens .

Il existe des filières prometteuses pour l’emploi en France, dans l’isolation de l’habitat, la géothermie, dans de nombreuses autres énergies renouvelables et surtout dans le tourisme.
La filière éolienne fait partie des commerces douteux qui valent déjà actuellement à l’Italie et à l’Espagne des collusions bien fâcheuses où prévalent les milieux les moins fréquentables.
Evitons ce piège. M. Plisson ouvrez les yeux !



282 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Dom
jeudi 25 mars 2010 09:22
Un lobby pro-éolien ? Et une nébuleuse anti-éolienne bénéficiant de tous les réseaux et appuis de VGE, c'est quoi ? Le problème de l'éolien, c'est qu'à lui seul dans des pays comme le Danemark il prouve que la théorie de la production d'électricité de masse d'origine nucléaire n'est pas une fatalité, et ça, on ne le lui pardonne pas au pays d'AREVA, qui pour le coup est un vrai lobby. M. Butré aura bientôt la médaille des lobbys industriels français traditionnels pour services rendus.
[2]
Commentaire par Dom
jeudi 25 mars 2010 09:50
Au fait, ils étaient où les anti-éoliens depuis 50 ans que EDF massacre les plus beaux paysages français avec ses pylônes à haute tension ? Pourquoi acceptent-ils tous les pylônes EDF et Téléphonie Mobile (magnifiques et synonymes de progrès) et refusent-ils toutes les éoliennes (affreuses et inutiles) ? Parce que les pylônes font le jeu des lobbies traditionnels ? C'est toujours amusant le 2 poids 2 mesures. Que les anti-éoliens commencent par exiger le démantèlement des pylônes en France, et après on prendra au sérieux leur souci du paysage.
[3]
Commentaire par Seck
jeudi 25 mars 2010 09:58
J'aime beaucoup quand on cite le Danemark en disant que le nucléaire n'est pas une fatalité alors que le Danemark produit 51% de son électricité avec du charbon (source : http://www.iea.org).

L'éolien n'est pas fait pour remplacer le nucléaire. Dire non aux nucléaire, on le voit dans tous les pays qui l'ont fait c'est redévelopper massivement le charbon.

L'éolien n'est cependant pas incompatible avec le nucléaire : pourquoi ne pourrait on pas avoir les deux énergies dans un mix énergétique équilibré? Arrêtons un peu de juxtaposer ces deux énergies comme si elles étaient exclusives !
[4]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 10:18
A propos de réseaux d'influences obscurs et d'argent public, la FED est mal placée puisque son président JLB l'avoue lui-même, il s'est servi de l'influence de VGE pour répandre son fiel jusqu'aux oreilles des représentants du peuple. Le Magazine Challenges, dans son numéro 199 du 11 février 2010 nous apprend que plusieurs haut fonctionnaires payés par la république travaillent auprès de VGE, l'EX, dans son combat contre l'éolien.
Si çà c'est pas un scandale, qui plus est allant contre de multiples décisions européennes, tout cela pour l'un des Pères de l'Europe, auteur remarqué de la Constitution européenne de 2005.
[5]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 10:40
Les motivations du lobby anti éolien ne sont pas celles mises en avant ici (sur lesquels je reviendrai), il faut se référer au courrier de présentation des documents cités (source fed) pour que le masque de ce lobby pro nucléaire tombe : "(les éoliennes) mettent en péril les industries stratégiques qui sont les fleurons de notre pays".

Déjà, parler de "stratégique" en matière de nucléaire inquiète : le nucléaire tactique est une déclinaison du nucléaire tout court, à vocation stratégique, comme à Hiroshima.

Ensuite, les mêmes anti éoliens qui se gaussent, à longueur d'expression, de la faible puissance des éoliennes et du nombre gigantesque qu'il faudrait pour remplacer le nucléaire sont bien obligés de reconnaitre que l'éolien est une alternative crédible au nucléaire, à partir du moment où on n'empêche pas les pales de tourner.

C'est leur unique motivation, sauver le nucléaire comme d'autres prétendent "sauver le climat" et jouer sur toutes les peurs.

Une alternative au nucléaire existe, c'est l'éolien, c'est la FED qui le dit.

C'est la seule raison pour laquelle ils sont contre l'éolien.

Pourtant, ceux qui arrivent encore à vendre des centrales nucléaires ne sont plus français mais ... coréens (à Abou Dhabi).

Conclusion : la fed travaille pour le lobby nucléaire coréen.
[6]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 10:57
Retenons simplement le cas des PNR :
La FED confond déjà PNR et parcs nationaux, les uns sont uniquement dans la préservation / sauvegarde, les autres dans ce qu'on appelle le développement durable.
De très nombreux PNR, sur le terrain et de leur initiative, ont souhaité développer l'éolien qui apparait à leurs yeux comme tout à fait adapter pour produire localement leur énergie. Ce développement éolien dans les PNR est encadré, planifié, justement parce que ce sont des territoires de projet, le parc donne à chaque fois un avis, qui est déterminant pour l'acceptation du site éolien ou non.
Un refus, décidé de Paris, de tout éolien dans les PNR serait un non sens et même une faute.
Alors on enrobe cette stupidité de gros mots : "saccage", "scandale", "vente à l'encan", "écumeurs" ce qui montre bien que le fait même de mettre de l'éolien dans les PNR ne gêne pas puisqu'il faut gonfler ce fait à coup de gros mots.
[7]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 11:01
La FED, enfin, manque cruellement d'arguments et de solutions de remplacement : comme il faut dissimuler qu'ils sont uniquement pour le tout nucléaire, ils énoncent vaguement quelques autres ENR comme la géothermie ou ... le tourisme.
A un moment, ils étaient des fanas du solaire, mais, comme le solaire marche bien, ils n'en parlent plus, de peur d'être en totale contradiction sur leur dénonciation des tarifs (8 fois plus élevés pour le solaire par rapport à l'éolien faut-il le rappeler).
[8]
Commentaire par Arzel
jeudi 25 mars 2010 11:09
Quelle mauvaise foi de la part des anti-éoliens, ca en devient complètement ridicule !
"M. Patrick Ollier, dont la courtoisie et l’objectivité sont à souligner (au secours !), ont posé des questions pertinentes sans préjuger des conclusions du futur travail collectif. Sauf M.Philippe Plisson, qui a seulement développé les arguments marketing classiques des promoteurs éoliens et à critiqué toute opinion contraire à la sienne"
Est-ce une chasse aux sorcières ? Les anti-éoliens ne seraient-il pas en train de traquer le moindre personnage politique ayant une opition contraire à la leurs ? Qui manipule le discours ?
Ce sont toujours les mêmes contre-arguments rabachés, copiés-collés sane relâche, de la part d'une poignée d'irréductibles .... et pendant ce temps-là, 79% des français sont favorables à l'installation d'éoliennes dans leur région (ADEME 2008 : http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?cid=96&m=3&id=56903&ref=21479&p1=B) ...
[9]
Commentaire par Françoise
jeudi 25 mars 2010 11:25
Arzel, vous citez le sondage de l'ADEME, soit, mais alors soyez honnête et remarquez qu'il est écrit en toutes lettres que 44% seulement des Français plébicitent l'éolien comme énergie renouvelable. Apprenez à lire.
[10]
Commentaire par Françoise
jeudi 25 mars 2010 11:32
Voici le texte exact de l'ADEME qui transforme d'un coup 43% en 77%
L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) a dévoilé les résultats de son baromètre 2009 sur les Français et les énergies renouvelables. L'énergie solaire (68%) et l'énergie éolienne (57%) sont les deux sources renouvelables les plus connues du public.

Il perçoit d'ailleurs ces énergies avant tout comme saines et respectueuses de l'environnement. Les Français aimeraient les voir se développer à 68% pour le solaire et 43% pour l'éolien.

Concernant les énergies géothermique et hydraulique, les sondés les mentionnent respectivement à 31% et 22% seulement comme énergie renouvelable. Quant à la biomasse, elle n'est citée que par 18% des Français.

Pour 90% des Français, l'énergie renouvelable "productible à domicile" est l'énergie solaire. La géothermie, quant à elle, rassemble la moitié des suffrages. 21% des interrogés ont déclaré posséder un équipement permettant d'utiliser des énergies renouvelables et 9% envisagent d'acquérir ce genre d'installation, notamment solaire, dans les mois à venir.

Les Français justifient leur choix d'investissement dans les énergies renouvelables par trois points. 44% d'entre eux veulent faire des économies. L'envie d'agir pour protéger la planète arrive en deuxième position avec 18% des sondés. Enfin, 11% ayant constaté l'augmentation du prix des autres énergies tels que le pétrole ou le gaz, préfèrent investir dans les é
[11]
Commentaire par Anthony
jeudi 25 mars 2010 11:34
Arzel, Pro Eole, je ne connais personne travaillant dans le nucléaire, je ne suis payé par personne pour m'opposer aux éoliennes. Il s'agit juste de lutter contre une tromperie de la population aussi énorme que le champ d'éolienne qu'on veut construire devant ma maison.
Sortez de vos immeubles et venez admirer ce que vous pronez !
[12]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 11:54
On trouve aussi quelques "nimby" ... comme Anthony :

"Pas devant MA maison".

Donner plus de détails, Anthony : nombre, distance ...

Concernant le nucléaire, nous en sommes tous les voisins : savez-vous que n'importe quelle mairie, à quelque distance que ce soit de la plus proche centrale nucléaire, dispose de capsules d'iode pour toute la population ?

La fed et vous, malgré tous vos efforts, n'arrivent à trouver de dangers concernant l'éolien que pour ... les paysages ! Et encore, c'est subjectif.
[13]
Commentaire par g.jacquinot
jeudi 25 mars 2010 11:55
@DOM
Vous y croyez vous au pouvoir de VGE ???? Ne serait-ce pas tout simplement le bon sens qui l’emporte ? Bien sur que le nucléaire n’est pas une fatalité, ce qui en est une, c’est de l’éolien qui pourrit tout sur son passage ! (je ne développe pas car on en a suffisamment parlé).

Pour les pylônes, entièrement d’accord avec vous… c’est laid ! Mais au même titre que les centrales nucléaires, les centrales thermiques et que dire des barrages hydro-électriques… Mais voyez vous, il y a des comparatif idiot comme prendre l’éolien en comparaison avec les pylônes parce que, ce qui passe sur les fils que supportent les pylônes, c’est l’énergie pour tous les Français. Ce que produisent les centrales nuc, hydro ou THF, c’est pour tous les Français… Cela s’appelle l’utilité publique !!!
L’éolien, c’est juste pour quelques initiés qui s’en mettent plein les poches sur le dos, injustement, de tout les Français !
[14]
Commentaire par jacquinot
jeudi 25 mars 2010 11:58
@SEK
D’accord avec vous que l’éolien peut-être compatible avec les autres sources de productions Françaises mais, dans ce cas, il faut changer les termes du décret Cochet pour que les éoliennes soit équipées de dispositifs de régulations (adéquation consommation/production), ramener le prix de rachat EDF actuellement de 8.2Cts/KWh (ce qui fait un prix de vente aux clients finaux à 13 ou 14 cts le KWh) à des tarifs compétitifs par rapports aux autres sources de productions Françaises et enfin définir SERIEUSEMENT les modalités d’implantation des aérogénérateurs avec effet rétroactif.

Mon petit doigt me dit que dans ces conditions simplement légitimes (qui auraient du être mises en places initialement), on ne verra plus de nouvelles éoliennes se construire et même, on en verra plein se déconstruire !!!

En même temps, la France économisera des dizaines de milliards d’€, utiles pour rembourser notre dette !
[15]
Commentaire par jacquinot
jeudi 25 mars 2010 12:06
@pro eole
1) Je ne voie pas en quoi la FED est mal placée d’utiliser VGE dans ses démarches. Quand au « fiel » selon votre syntaxe, il s’agit simplement de bon sens ! Que votre bon sens à vous, ce soit de vous en mettre plein les poches avec l’éolien en puisant dans le bas de laine des Français, ce n’est pas ce que la bonne morale habituelle approuve !... il va falloir vous y faire.
2) oOOHHh !!! My god !!!! VGE utilise de l’aide payée par la république !!! Oui ! et alors ???? cela s’appelle des conseillers ! Je vous rappelle que le député Cochet n’a pas “pondu“ son décret tout seul ! Parce qu’il en est tout simplement incapable ! ce serait connu si on élisait les députés sur leurs compétences !!! Donc des conseillers lui ont tenu la main ! Pas de chance, ils étaient tout aussi nuls !!! D’ailleurs pour les membres du gouvernement, cela s’appelle le conseil d’état, institution juridictionnelle qui fournit, entre autre, l’aide nécessaire en termes de “matière grise“ (ENA et autres).
Mais vous avez raison de vous interroger… Et le SER, pourriez vous nous indiquer quelles aides ont-ils reçu de la part de hauts fonctionnaires ?

Pro Eole, vous posez les bons problèmes… il faut que l’on se penche sur cette question cruciale !!!
[16]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 12:20
Pour Jacquinot :
Là, j'ai touché un point sensible.
Un ancien président de la République accordéoniste "utilisé" comme huissier pour ouvrir les portes.
Lui-même "utilisant" l'argent public pour rémunérer grassement quelques conseillers dans sa croisade contre les moulins.
Sur le fond quant au décret Cochet, si nul parait-il, il faut rappeler les éléments suivants (c'est déjà de l'histoire ancienne) :
1. Il n'était pas Député mais Ministre de la République et il est tout à fait normal qu'il soit aidé dans cette tâche contrairement à VGE qui n'est plus rien depuis qu'il a dit "au revoir" en 1981 et qui n'a pas le droit de lutter ainsi contre les textes de la République.
Ce décret Cochet sur le tarif éolien, texte de la République, a été confirmé à de nombreuses reprises par les gouvernements Raffarin ou Fillon. Ca c'était lorsque l'écologie faisait consensus, on peut avoir les plus grandes criantes dans l'ambiance actuelle de "chasse au Jouanno".
Les masques verts tombent et à propos de matière grise, il ne nous reste plus en main que la matière fissile "de nos fleurons stratégiques".
[17]
Commentaire par bernadette
jeudi 25 mars 2010 12:36
Quel exemple de gestion politique: on discute, on auditionne , on réfléchit en commission. A la fin, "je ne suis pas d'accord avec ce que mes collègues ont décidé.Alors je m'en vais."
Ce sont donc tous des imbéciles, ces députés qui ont travaillé dans cette commission?
Vous êtes le seul à avoir raison ? Quel manque d'écoute et de considération : il faut revoir les fondamentaux de la démocratie, Monsieur Plisson.
[18]
Commentaire par Francis03
jeudi 25 mars 2010 13:13
Dépourvu de vent sur la quasi-totalité de son territoire, le département de l’Allier et ses 800 éoliennes en projet est devenu un cas d’école pour comprendre le dévoiement actuel du « business vert », prêt à tout pour faire de l’argent en surfant sur le grande peur du réchauffement climatique.
Les procédures administratives pour réaliser les centrales électriques éoliennes sont longues et donnent lieu à la publication de centaines de pages de documents évoquant de multiples aspects du dossier. Il est toutefois frappant que le simple fait qu’il faille un vent fort et régulier pour produire de l’électricité éolienne n’est généralement traité que très succinctement dans ces études et, pour le département de l’Allier, sans aucune analyse critique du seul document clé qui soit pris en compte par les promoteurs et bureaux d’études, l’étude réalisée par la société Aria Technologies et publiée en juin 2003 par l’ADEME et la DIREN Auvergne. Cette étude surévalue largement le vent à 100 m au-dessus du sol (altitude du moyeu des éoliennes). Cela est prouvé mais l’ADEME Auvergne refuse obstinément de donner le détail de l’étude et ce blocage fait l’objet d’un recours à la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs).
Plisson, ADEME et Syndicat des Énergies Renouvelables, même combat : Plumer le citoyen en exploitant la grande peur du réchauffement climatique.
[19]
Commentaire par francis03
jeudi 25 mars 2010 13:20
Nous ne sommes pas des fanas du nucléaire mais des ruraux d'un petit village de l'Allier où on va implanter 9 éoliennes géantes. Or le rendement des éoliennes sera de seulement 5% !!!
Cela signifie que l’équivalent de 19 jours sur 20, des éoliennes à Chazemais ne produiront rien, le manque de production étant alors compensé par la mise en service de centrales thermiques hautement émettrices de CO2 dans l’atmosphère, réduisant à néant l’objectif de diminution de gaz à effet de serre mais détruisant irrémédiablement l’attrait touristique de ce joli coin du bocage Bourbonnais et la qualité de vie de ses habitants.
[20]
Commentaire par Francis03
jeudi 25 mars 2010 13:30
A ceux qui ne seraient pas encore convaincus de la grande méfiance qu’il faut avoir vis-à-vis des chiffres annoncés par les promoteurs éoliens se fondant sur des études du vent présentées comme « scientifiques » pour mieux abuser les élus, l’administration et les populations, citons l’exemple de la seule centrale électrique éolienne de l’Allier d’une puissance nominale de 1,2 MW installée au lieu-dit Les Diagots sur la commune de Saulzet dans l'Allier : 2640 MWh/an selon les déclarations à La Montagne du promoteur Innovent, 1573 MWh en réalité en 2008 (source site internet d'Innovent) soit 40% de moins.
[21]
Commentaire par JP du Carladez
jeudi 25 mars 2010 13:35
Si les éoliennes n'étaient pas sources de nuisances, comment expliquer qu'un Tribunal de Grande Instance ordonne le démontage de 4 d'entre elles avec indemnités pour les riverains.
Qui a pratiqué du lobbying auprès des décideurs et des élus?
Qui conduit les études de ZDE ?
Il faut arrêter de dire que les gens qui luttent contre l'éolien industriel sont des pro-nucléaires. C'est pas parce qu'on n'aime pas les chiens qu'on aime les chats. En tout cas on sait de quel côté de la balance se trouve l'argent. Nous n'avons pour nous opposer à compter que sur notre détermination qui est d'autant plus grande que nous sommes certains d'avoir raison. Si nous pouvions faire miroiter des rentrées financières aux communes sur(le dos des abonnés)nous aurions déjà gagné la partie.
[22]
Commentaire par DU BON SENS
jeudi 25 mars 2010 13:41
PRODUIRE DE L'ELECTRICITE TRES CHERE POUR L'EXPORTER A BAS PRIX
Bientot le prix de revente sera même négatif pour EDF si la production européenne est trop forte à un moment donné...
C'EST L'ABBOUTISSEMENT D'UN PROCESSUS TECHNOCRATIQUE OU ON PERD LE SENS DES REALITEES.
Un peu de bon sens, il n'y a que les citadins et quelquelques profiteurs (propriétaires fonciers,notamment) à vouloir des éoliennes.
Utilisons mieux l'argent public.
Ayez aussi pitié de tous les riverains face à la MACHINE. Et soutenez nous avec la pétition pour le Tonnerrois, contre les éoliennes.
[23]
Commentaire par FRANCOISE 27
jeudi 25 mars 2010 13:43
Arzel et les autres disent que 79% des français sont favorables à l'éolien, mais qui sont ces français ? Quand on voit les résultats des enquêtes publiques, c'est le NON qui remporte majoritairement parce que les français concernés sont ceux qui veulent conserver leur patrimoine et à qui les promoteurs et certains élus veulent imposer des générateurs gigantesques trop près de chez eux (= ou < à 500 m).
J'ai personnellement connu lors des élections municipales des "francais" qui habitaient Paris ou des grandes agglomérations avec de la famille ou des amis en province et ces gens là ne voudraient en aucun cas l'implantation d'éoliennes près de chez eux mais sont d'accord pour qu'elles "poussent" chez les autres !!!!
[24]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 14:03
Vous êtes tous là à vous engueuler, en attendant la France est entrain de se défigurer à cause d'une "mode", oui d'une mode, et dans 20 ans (quand les promoteurs ne seront plus payés par EDF) on se retrouvera tous, pro comme anti, devant les ruines de ces grandes machines rouillées, cassées, à l'abandon...
La seule différence, c'est que les anti-éoliens auront été les seuls à tirer la sonnette d'alarme et auront contribué à éviter l'implantation d'un certain nombre.
Voilà.
[25]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:09
C a y est JLB a rameuté ses (quelques) copains.
Pour Francis 03 :
Un projet éolien apporte forcément une très grande attention au vent, sinon il n'est pas rentable, si projet, il y a, c'est qu'il y a assez de vent chez vous, le mât de mesure est là pour le vérifier.
Avant l'éolien, il n'y avait que du thermique, faire de l'éolien c'est donc réduire le thermique, pas le contraire.
Concernant vos chiffres, le minimum c'est de mettre les mêmes sur le site que ceux que l'on donne à la presse.
Plutôt que de bloquer là-dessus, interrogez-vous sur un aspect plus essentiel : cette production est-elle conséquente, ou pas ? (Pour mémoire, c'est une petite machine unique de 1.2 MW)
[26]
Commentaire par albou
jeudi 25 mars 2010 14:11
Multiplicité des petits champs d'éoliennes - non rentables.
Après avoir payé leur installation, en tant que consommateur d'électricité et contribuable, nous devrons payer pour détruire les cimetières d'éoliennes non rentables et abandonnés par les promoteurs.
Quel gâchis !
Il vaut mieux réduire notre consommation et investir dans la recherche pour trouver des énergies de substitution "rentables" et non subventionnées, afin d'empêcher une nouvelle ruée vers ce pactole du rachat de l'énergie garanti à un prix scandaleux.

Il faut aussi rappeler que toute implantation en grand nonbre d'éoliennes implique la construction d'une centrale thermique pour pallier les sautes de vent !!
[27]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 14:14
Pour JP du Carladez
Le tribunal s'est appuyé sur une étude bidon de l'Académie de Médecine téléguidée par les anti éoliens.
Entre chiens et chats, aimez-vous ou pas l'électricité ?
Si oui, tout pour le nucléaire, si non, retour à la bougie.
Puisque vous êtes bien introduits en haut lieu, proposer que les communes qui ne veulent pas d'éoliennes perçoivent une taxe spéciale en leur faveur, on sera ainsi tout à fait dans la logique de la suppression de la taxe carbone.
[28]
Commentaire par CRACHIN BRETON
jeudi 25 mars 2010 14:16
Devant le déchainement des partisans de l'éolien, ces intégristes qui ne supportent pas que l'ose s'attaquer au dogme, deux adages me semblent convenir :
- Qui se sent morveux se mouche
- Qui sème le vent récolte la tempête
Pour ce qui est du pillage de l'argent public par des affairistes peu scrupuleux qui s'engouffrent dans leur sillage pour s'enrichir honteusement, c'est le cadet de leurs soucis !
A croire qu'ils ne paient pas d'impôts ou qu'eux-mêmes émargent à la même source de financement...
[29]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 14:16
Du bon sens en effet :

"Si la production européenne est trop forte à un moment donné" ... grâce à l'éolien.
[30]
Commentaire par saurat
jeudi 25 mars 2010 14:18
1990: Le gouvernement impose à l EDF d'investir pour construire des tranches de reacteurs qui exporteront 70 TWh. Aujourd'hui nous exportons toujours ces 70 TWh vers nos voisins anti nucleaire et pro eolien. Demain construire en France 10 000 eoliennes de 2 MW on shore et 1200 eoliennes de 5 MW off shore, un ou deux EPR, c'est accroitre la production qui sera exporté vers nos voisins (Allemagne, UK, Espagne, Italie, Benelux, Suisse). A qui profité le crime? Vraisemblablement aux promoteurs, aux banques,au BTP,etc., à la defiscalisation de produits financiers sur des fonds de subventions publiques payés en avance de fonds propres par les Citoyens français et non pas les citoyens allemands, britanniques, italiens et autres européens). La France rend jalouse nos voisins. Les sottises des allemands en matiere d'investissement eolien qui est un aujourd'hui un echec avéré sur leur territoire national, les entrainent à nous faire partager leur erreur. Idem pour le nucleaire en developpement avec les Allemands toujours au thermique flamme qui imposent des bacs sous les cuves des reacteurs en cas de fusion du coeur et le repositionnement des doigts de gants en partie haute du reacteur. Surcout sans meilleure garantie de la securité nucleaire. Dommage que les HOMMES POLITIQUES NE SOIENT PLUS QUE VOUS AVEZ BIEN FAIT POUR LA SERENITE DU DEBAT PUBLIC DE QUITTER VOTRE POSTE DE CO RAPPORTEUR TOUT EN CONSERVANT VOTRE PLACE DANS LA COMMISSION.
[31]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:22
Très juste, ML

Pendant 20 ans, les éoliennes tournent et tout le Monde est content.

Ensuite, lorsque le contrat avec EDF s'arrête, les anti éoliens croient, enfin, avoir raison.

Le problème, c'est que si le contrat avec EDF s'arrête, le vent, lui, est toujours là et fait tourner les machines et fournit du courant, qui sera TOUJOURS racheté.

L'usure ? L'éolien est bénéficiaire au bout de 13 ans, 7 ans de bonus qui permettent largement de prévoir un budget pour changer les pièces.

Et non, ML, même au bout de 20 ans les anti éoliens auront toujours tord.

A propos, c'est à ce moment là qu'il faudra avoir démantelé certaines centrales nucléaires, on verra alors qui est le plus compétitif.
[32]
Commentaire par ZANy
jeudi 25 mars 2010 14:22
c'est vraiment dommage de massacrer nos paysages et nos mers, de toute façon les éoliennes ne feront jamais baisser les prix de l'électricité mais peut-être l'augmenter, il y a certaimnement d'autres énergies à développer plûtot que d'envahir nos paysages d'éoliennes et il faut penser aux personnes qui habitent tout près de ces "monstres" et aux marins pêcheurs qui ont déjà une profession pas florissante
[33]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:25
Pour Saurat
Nos centrales nucléaires sont tellement mal entretenues que nous sommes déficitaires en électricité, nous devons en importer (très cher) à nos voisins, qui sont excédentaires, eux, grâce à l'éolien.
[34]
Commentaire par Dabe
jeudi 25 mars 2010 14:26
Lorsque je voyage, 2 fois sur 3, elles ne tournent pas !! Enfin, une tourne fréqemment (en moteur vraisemblablement).
C'est une énergie très aléatoire, qui rend sa gestion coûteuse par les sauts de production, la régulation par d'autres sources, le personnel EDF mobilisé, etc...
C'est une ruine pour les riverains dont la valeur immobilière s'effondre, et c'est parfaitement inutile en france car nous avons assez d'énergie.
Quand à la destruction des paysages elle est évidente, le plus gros défaut est que ça remue et attire le regard (enfin quand ça fonctionne !!).
Il n'y a pas beaucoup de défenseur chez EDF, bien au contraire.
[35]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 14:28
Pour Zany
Erreur, la part de l'éolien dans la CSPE a baissé alors même que le nombre de machines augmentait fortement : pourquoi ?
Le prix moyen a augmenté à cause du gaz (russe en plus).

L'éolien fait baisser le prix de l'électricité.
[36]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 14:28
Nous sommes dans une société à logique de croissance indéfinie.
Aucune nouvelle source d'énergie, dans l'histoire de l'Homme, n'en a remplacé une autre :
Le pétrole et le gaz n’ont pas fait baisser les consommations de charbon.
L’arrivée de l’hydroélectricité puis du nucléaire n’a pas fait baisser les consommations de pétrole et de gaz.
L'éolien ne fera pas baisser tous ces moyens de production d'énergie (voir le bilan de C02 en Allemagne et au Danemark...)
Et c'est ça la croissance indéfinie.
Notre seule façon de contribuer à la réduction de la facture énergétique, serait de consommer moins, beaucoup moins.... Mais il y en a que ça n'arrange pas (EDF, GDF et consorts !)....
Ah c'est bien compliqué le libéralisme, le capitalisme, la société de consommation !...
Pour finir, une phrase de Bernard Ginisty :
" La biologie nous apprend que la croissance indéfinie n'existe pas dans l'ordre du vivant ou, quand c'est le cas, cela s'appelle un cancer".
[37]
Commentaire par Alain
jeudi 25 mars 2010 14:28
L'électricité d'origine solaire et géothermique et la seule à avoir un impact réduit sur l'environnement.
Implanter des éoliennes, c'est défigurer le paysage et enrichir de façon éhontée des entreprises privées avec l'argent public. On n'a pas le droit de faire n'importe quoi au nom d'une certaine conception de l'écologie.
On peut faire de l'électricité "propre" sans éoliennes.
[38]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:32
Un moteur pour en faire tourner une ?
Mais alors cela se voit qu'il n'y a pas de vent, quitte à dissimuler, il faut mettre des moteurs dans TOUTES et TOUTES les faire tourner.
Or, ce n'est pas le cas.
C'est donc bien le vent malicieux qui fait tourner l'une ... et pas l'autre.
[39]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:34
Des anti éoliens décroissants ?
Que font-ils "des fleurons de notre industrie" ?
A la poubelle, les déchets ?
[40]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:36
Solaire et enrichissement éhonté, j'ai déjà entendu cela quelque part, à propos de la suppression d'un certain arrêté (pour le solaire, pas pour l'éolien bien sûr)
[41]
Commentaire par Gilles BEAUVISAGE
jeudi 25 mars 2010 14:38
Après avoir été plutôt pour l'éolien, rapidement je me suis aperçu que le mitage du paysage me paraissait être la conséquence d'actions hâtives conduites par un seul intérêt : l'argent. Je me suis attiré une conséquente source d'informations et puis, pour avoir vécu la démarche de l'un de ces promoteurs auprès de mon père, propriétaire d'une parcelle de terre convoitée, aujourd'hui mon opinion est faite : c'est un scandale humain : pertes d'emplois dans les activités de tourismes, perte de pouvoir d'achat : à terme l'énergie produite par l'éolien va coûter très cher. Il est clair : si EDF n'avait pas cette obligation de rachat, il n'y aurait pas d'éolien industriel. C'est aussi un scandale financier : le consommateur français n'est pas un citron, le vent est un énergie naturelle gratuite qui devient très payante pour les promoteurs de l'éolien. La démarche de ces promoteurs, n'est pas mafieuse, mais l'origine de cette masse d'argent nécessaire à la réalisation de ces parcs éoliens, vous aimeriez savoir? La démarche de ces promoteurs est assurément intéressée, leurs seules présences n'est pas la conséquence d'un engagement humanitaire de leur part, ce ne sont pas des bénévoles au service des français. C'est payant pour le consommateur français qui supporte la facture et c'est bien sûr payant pour les promoteurs, certains sont déjà milliardaires. Mais qui a donc bien pu donner à des intriguants la faculté de produire de l'énergie ?
[42]
Commentaire par Francis03
jeudi 25 mars 2010 14:48
Pour ProEole :

Pourriez-vous donner ce sage conseil de ne mettre de l'éolien là où il y a du vent seulement à vos bons amis Volkswind. Ils seraient plus utile à leur cause qu'en spéculant sur un parc éolien peu venté à St Genou (Indre) et en le revendant avec deux autres très cher à IKEA qui se fiche bien de la planète mais veut s'acheter une bonne conduite écologique pour faire oublier la déforestation et les transports de meubles venant d'Asie.
[43]
Commentaire par PETIOTE
jeudi 25 mars 2010 14:48
Qui dit non aux éoliennes, ne dit pas oui au nucléaire ! Il semble qu'il n'y ait rien de choquant à vouloir éviter un système inefficace qu'on implante n'importe où sans prendre en compte ni les riverains, ni les paysages. D'ailleurs, les plaintes contre les installations éoliennes se multiplient. La politique actuelle semble être celle du tout éolien. D'autres moyens existent : la biomasse, les hydroliennes ...Il semble évident que la multiplication des éoliennes de façon anarchique n'empêchera malheureusement pas une production issue du nucléaire. Essayons d'abord de changer nos habitudes de vie et de faire des économies d'énergie.
[44]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 14:49
Bouh les vilains promoteurs qui ne font pas de l'humanitaire mais essayent de retrouver leur investissement.
C'est bien connu, EDF ou GDF qui augmente aujourd'hui le gaz de 9 %, ce sont des humanitaires, il n'y a pas dans la cspe une partie pour le tarif social ? QUI N'EST DONC PAS PAYE PAR LE DISTRIBUTEUR.

[45]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 14:59
Pour Francis 03 :
Si ils ont construits le parc, c'est qu'il y a du vent.
Si ils arrivent à vendre le parc, cher en plus, c'est qu'il y a du vent.
Vous ne le savez peut être pas, mais il y a d'autres éoliennes dans l'Indre, toujours parce qu'il y a du vent.

Pour petiote
Enquête publique, étude paysagère, avis dreal ... et j'en passe
[46]
Commentaire par seigliere
jeudi 25 mars 2010 15:07
Une fois de plus les voies stupides et arrogante condamnent l'anti éolien et font un amalgame consternant sur l'énérgie sans y connaitre quoique ce soit sans avoir travaillé la question autrement que par du "je sais tout"
Arrêtez de jouer aux grand redresseurs de tord ! vendez votre maison et achetéz une maison dans une ZDE avec deux éolienne à 400 metres de votre chambre ! venez voir les champs éoliens en limite de commune dans des hameaux de 6 maisons qui n'avaient rien demandé et qu'on raye de la carte ! allez mesurer la vitesse et la durée du vent sur certains sites ! allez voir les dégats sur la faune oiseaux de nuit et autre ...
Vous êtes minables dans vos critiques à tord et à travers en mélangeant tout et n'importe ! quoi devenez intelligent renseignez vous et après vous donnerez un avis !
[47]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 15:11
Vous n'avez pas d'amis pro eole ?
[48]
Commentaire par Jacqueline
jeudi 25 mars 2010 15:11
Nous avons choisi de vivre à la campagne , dans un parc naturel.
Et on nous impose un véritable site industriel:d'énormes machines en béton de 125m de haut, juste en face de notre maison!
Plus de concertation et de respect des ruraux, que diable!
[49]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 15:12
Pour Seigliere
Quitte à faire preuve d'intelligence ...
Une maison dans une zde c'est impossible
Des champs éoliens dans des hameaux de 6 maisons c'est impossible
Rayer de la carte un village, oui avec un barrage
Mais pas la même antienne, avec les éoliennes

La colère est mauvaise conseillère ou alors vous ne vous êtes pas renseigné avant.
[50]
Commentaire par Chris
jeudi 25 mars 2010 15:16
Quand une zone protégée est modifié, quand un maire a des terres dans cette zone, quand des maisons sont à 500 mètres, quand aucune réunion envers les populations n'est organisée, quand une zone est peu venteuse et qu'une Zone de Développement Éolien est en cours d'étude alors on se pose des questions et l'on voit le vrai visage du green business ... Chavagnes et Luigné Authentique.
[51]
Commentaire par HAUTE GIRONDE
jeudi 25 mars 2010 15:18
Chez nous, M.Plisson veut imposer un projet dans une région à faible potentiel éolien et contre l'avis des habitants et cela non pas pour faire du 'productivisme', mais un geste 'militant' et montrer que l'Aquitaine peut le faire ! Admettez que les riverains de ces mâts de 150 à 180 mètres de haut aient du mal à comprendre leur député.
[52]
Commentaire par Boubel
jeudi 25 mars 2010 15:19
Destruction ..des paysages, du tourisme,des emplois associés,
Dévalorisation du patrimoine,des valeurs immobilières
Agression de la faune, la flore
Ambiance de Guerre civile dans les villages
Pas de valeur économique ajoutée
Illusion écologique
L'éolien industriel: cela suffit
Assez de ce scandale!
travaillons à des projets créateurs d'emploi, respectueux de vraie écologie et pas de business douteux ..
[53]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 15:20
Et en plus ce vilain maire vous refuse une subvention.

Mais pourquoi avez-vous voté pour lui ?
[54]
Commentaire par Kees
jeudi 25 mars 2010 15:22
Cela ne fait pas très longtemps que j'habite en France où je suis en mission temporaire. Dans mon pays, les Pays-Bas, ça fait très longtemps qu'on a des éoliennes. Sans beaucoup de succès car on n'a toujours pas réussi notre problème d'énergie. Nous avons trop d'éoliennes dans notre paysage et qu'on commence à démanteler. On a des parcs en mer, loin de la côte, mais il y a des problèmes techniques et les budgets ne sont pas respectés. Les néerlandais commencent enfin à s'intéresser à la France, leur fournisseur principale d'énergie électrique et commencent à reconnaître que cette énergie qu'ils achètent ailleurs depuis si longtemps est nucléaire. C'est curieux que vous les français prennent les pays du nord comme exemple, or on a plus de centrales d'énergies polluantes que vous. Votre pays me semble en proie des promoteurs et leurs lobby, car les projets sont beaucoup plus lucratifs qu'aux Pays-Bas, où c'est plus encadré.
[55]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 15:24
Pour Boubel
Quels sont vos projets créateurs ?
Toujours le mystère chez les anti éoliens
Le seul projet qu'ils ont : retarder l'éolien en France
Cà c'est créateur !
[56]
Commentaire par Kyrnos 43
jeudi 25 mars 2010 15:25
Eh!pro éole!T'es d'où ti ? T'es pon d'min coin,té véro s'qui au chez em file et em tite file.Ché pon bieau a vir,tout ché potiots blancs avec lu pales et el boucan qu'cha fait,et el baraque qu'al vaut pu in copek,el tourisme il est foutiu et les cambres d'hiotes qui frement et tout el tintouin qu'cha fait din ché villaches.Là ,pro éole ech té cleué tin bec sauf si té d'là haut.In tout cas,té in sacré minteu,t'a qu'a allé vir à Fruges,Hesdin StPol Frévent etc...et après té m'dira quoi! HEIN! Ne t'inquiétes pas JLB je lui ai quand même répondu à l'e......et l'on est +de 6500 a avoir signé le moratoire, à ce jour!
[57]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 15:28
Merci beaucoup Kees pour votre témoignage !
Beaucoup de "pro éoliens" en effet prennent votre pays et d'autres pays nordiques en exemple, mais d'autres citoyens savent que c'est une erreur.
Merci encore d'un avis qui nous vient directement de la source.

Peut-être cela convraincra-t-il M. Pro eole qui nous innonde de messages pour essayer de nous vendre l'éolien ?
[58]
Commentaire par Greg
jeudi 25 mars 2010 15:28
les friches industrielles qui n'appartiennent à personnes sont déjà trop nombreuses et dénaturent nos paysages tout en continuant à polluer nos terres...Doit on accepter des eoliennes pour engraisser des multi nationales pendant 15/20 ans et se retrouver avec une pollution visuelle et vieillissante pendant des décennies fautes d'avoir les moyens de les démonter!!! MOI JE DIS NON! a 700m de chez moi comme à 100Km....ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'ils te fassent ...
[59]
Commentaire par Douce de Franclieu
jeudi 25 mars 2010 15:34
La France a le 21 mars, il me semble, choisi de ne pas répondre à la question posée et de dire NON au juteux (pas pour tous) et foireux Grenelle Copenhaguien, à l'imbécile taxe carbone, aux gourous du réchauffisme, de la couche d'ozone, de la grippe,de la précaution, de l'homme coupable de CO2, de dire NON aux monstrueuses mais rentables éoliennes -rentables pour quelques initiés, habitués de la subvention étatique, sonnante et trébuchante. Il faudrait peut être réfléchir sérieusement, avec d'autres scientifiques que ceux du GIEC et de l'Ademe,à la façon sensée et désintéressée d'être innovateur et responsable, notamment de la nature et non simplet adorateur de la Planète, la nouvelle religion des paumés pro éoliens ou des malins pro rentes surtout! Nous avons en France trésors de biomasse, de solaire et de nucléaire. Travaillons ces énergies, encourageons les chercheurs à corriger les défauts de chacune, et protégeons la beauté de notre patrimoine naturel et architectural.
[60]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 15:41
Pour Kyrnos 43
Salut min tiot
Je suis de là-haut, en effet et même si je ne le parle ni ne l'écris, je comprend le chtis. Sauf peut être le passage sur "je lui quand même répondu à l'e..." où je ne vois pas ce que sous entende les points, il faudrait me le préciser en toutes lettres, si tu l'oses, et là je pense que le modérateur interviendra.
Je connais bien les environs de Fruges, très touristiques, encore plus grâce aux éoliennes, au moins il y a des médecins maintenant.
6500 pour le moratoire ? C'est tout ?
[61]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 15:42
Bravo Douce de Franlieu ! Arrêtons avec ces gougnafiers de GIEC et autres pipoteurs !
La seule chose qui pourraient vraiment marcher c'est de consommer moins d'énergie, mais quand je dis moins c'est VRAIMENT moins.
Fini les appareils inutiles qui restent sous tension comme les cafetières programmables et autres gadgets dont beaucoup pensent à tort qu'ils ne pourraient pas se passer. Fini les immeubles de bureau allumés toute la nuit, fini les illuminations de monuments etc etc.....
Mais ça, c'est pas gagné malheureusement....
Consommation, quand tu nous tient !
[62]
Commentaire par Nolly
jeudi 25 mars 2010 15:44
Quand le Président de notre communauté de communes a parlé pour la première fois des éoliennes en réunion, il n'a pas parlé d'écologie (énergie propre,etc...) NON! du tout! Il a dit: "ça va RAPPORTER GROS!"
Vous avez tout compris. Ils n'en ont rien a faire de l'écologie! ils veulent "DES SOUS", et tant pis si ce sont les nôtres (chers consommateurs d'électricité). TOUT N'EST QU'AFFAIRE DE GROS SOUS.
Au fait, dans la parcelle où ils veulent mettre nos éoliennes il y avait une centaine de vanneaux huppés la semaine dernière. Ca vole à quelle hauteur un vanneau? On a comptabilisé autour du site, entre les mois d'été et d'hiver, plus de 165 sortes d'oiseaux différents. Ils vont aller ou, les oiseaux? Je n'admets plus d'entendre parler d'écologie à propos des éoliennes. Une éolienne c'est une usine perchée à 100 mètres de haut et beaucoup de béton dans les sols! ce n'est pas écologique du tout!
[63]
Commentaire par Elizabeth
jeudi 25 mars 2010 15:44
Tout à fait d'accord avec Francois03. En Limousin, région avec peu de vent on prévoit 200-320 éoliennes implantées dans 4 zones, chaque zone entre 5 et 8 parcs de 10 éoliennes. Quelle mitage de paysage et POURQUOI quand îl y a peu de vent?. Le seul parc en Limousin a demandé une procédure de sauvegarde au Tribunal : cause suréstimation de vent.Mais on parle d'agrandir ce parc ! Arrêtons cette folie. Arrêtons cette gaspillage d'argent.
[64]
Commentaire par PENSARD
jeudi 25 mars 2010 15:47
J'apprécie la cohérence de la FED qui démontre qu'après avoir défendu les paysages contre les excès d'autoroutes, les TGV, les centrales nucléaires, les pylônes haute tension, le combat des écologistes peut continuer ! Le massacre des sites et de l'environnement par les installations d'aérogénérateurs est le premier qui atteint la démesure en prévoyant 12 000 usines de 150 mètres au-dessus des habitations. Je suis affligé de voir la récupération de quelques uns par des promoteurs.
[65]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 15:47
Ah le témoignage nordique, et plus nordiste, qui donnerait de l'eau au moulin, ce que c'est téléphoné.
Ah , le nimby à 100 km, ce que c'est judicieux : pas d'autoroute à 100 km ? pas de LGV à 100 km ?
Quant à l'interprétation du vote, ce sont les pro éoliens qui ont gagné, les amis de M Plisson et de M Cochet, pas les amis de M Butré, tel un Le Maire en Haute Normandie avec un minable 25%
Et puis faudrait m'expliquer les trésors de nucléaire (?) qu'on a alors que notre uranium vient du Niger.
[66]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 15:50
Eh oui Nolly, j'ai fait le même constat ! : à chaque fois également qu'une zde est retoquée ou un permis non accordé, on entend les maires se plaindre du manque à gagner financier mais aussi les promoteurs gémir : on avait pourtant investi pas mal d'argent dans ce projet etc etc...
Aucun ne parle d'écologie.
Normal, il n'y a aucun avantage écologique aux éoliennes.
[67]
Commentaire par g.jacquinot
jeudi 25 mars 2010 15:51
Pro éole, vous êtes en forme dites-moi !!! En forme... mais pitoyable!

A part vos remarques stupides, avez vous quelque chose d'intelligent à nous dire sur l'éolien qui nous fasse réfléchir ? Apres tout, nous les pro-éoliens, pro-nucléaires, pro je ne sais quoi... on n'a peut-être pas tout compris!!!

La question est, êtes vous en mesure de nous informer, voir de nous "convertir" !!!

Sinon, appeler vos collègues... De préférence, des gens qui savent de quoi ils parlent !!!

Vous savez, quant le scandale va éclater, parce qu’il ne manquera pas d'éclater, les politiques vont chercher des boucs émissaires... Fatalement, tous ceux qui auront "touchés" des sous indument, auront des problèmes !!!
Je suis persuadé que ce n'est pas votre cas...mais, Vous ne croyez pas qu'il serait temps de vous convertir ???,

En étant poli, vous pourriez peut-être demander à rentrer à la FED ???? Qui sait...
[68]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 15:52
Et ça continue les contresens :
le gaspillage c'est à cause du nucléaire qui, ne pouvant pas jouer sur l'offre (c'est de la base) impose la demande.
La FED qui a lutté contre les Centrales nucléaires , mais je rigole.
[69]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 15:57
C'est le pompon, la FED veut me recruter.
Non, Messieurs, je combats vos méthodes, votre refus du débat, votre mauvaise fois.
JLB m'ennuye, il est trop long, l'autre fois, à Dieppe, il avait fini et il est reparti sur son cher Poitou, nous a tenu la jambe comme cela pendant des plombes et il continue dans ces notes recopiées par Ollier.
Au moins, moi, c'est marrant, je rigole.
Les anti éoliens sont tristes (et comme ce sont des châtelains, c'est "tristes sires")
[70]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 16:01
Mais enfin pro eole, pourquoi aimez-vous tant l'éolien industriel ? Vous avez des actions ou quoi ?
Vous ne faites que commenter nos posts avec des ah et des oh ! C'est pénible à la fin !
donnez-nous un argument valable ou bien EXIT !
(par argument valable, j'admettrais celui de votre portefeuille d'actions chez EOLE RES par exemple... là, on comprendrait...)
[71]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 16:03
Ah oui c'est donc ça !! : Vous rigolez !?
Eh bien rigolez, si ça peut vous détendre....
[72]
Commentaire par Tilleul
jeudi 25 mars 2010 16:03
Pff... Et allez Butré a envoyé son message à sa mailing list et les 100 anti-éolien de France viennent tous poster un message pour faire croire qu'ils sont nombreux...
[73]
Commentaire par Anthony
jeudi 25 mars 2010 16:08
J'ai un copain qui construit des maisons passives (1 radiateur d'appoint suffit à chauffer 150 m²) Il me file 2000 euros par coup de pousse que je lui donne pour qu'il en vende une. Juteux non?
Je suis un peu comme toi, Pro Eole, j'aime le fric. Et oui, on a des points communs. La différence, c'est que c'est réellement écologique.
[74]
Commentaire par jacquinot
jeudi 25 mars 2010 16:13
@Pro Éole votre commentaire de jeudi 25 mars 2010 15:57

Pro éole vous êtes trop drôle !!!


@Pro Éole votre commentaire de jeudi 25 mars 2010 15:52

Pro Éole, ne parlez pas technique... Vous n'y connaissez rien!

Un réacteur classique est capable de faire varier sa puissance de 50MW/15mn. Les raisons qui font que l'on recherche de la stabilité sont autres!!! Et il y a beaucoup de réacteurs en France…

Je vous rappelle ou je vous l'apprends que c'est grâce à la capacité de ce type de réacteur (entre autres) de pouvoir modifier les courbes de statisme, que l'éolien, et ses incessantes variations de puissances, fonctionne!
[75]
Commentaire par SIM
jeudi 25 mars 2010 16:17
Il suffit d'un article des anti-éoliens pour que Pro Eole et d'autres refassent surface pour donner lieu à un dialogue de sourd vu et revu.

Messieurs, merci d'élever un peu le débat, de vous respecter entre vous et d'éviter de transformer ce blog en un chat caramail de bas étage...
[76]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 16:19
Tout à fait Tilleul.
Et ils sont tellement bêtes qu'ils le disent que JLB leur a demander de participer.
Moi, personne ne m'a rien demandé, je n'ai pas d'actions (Argent, toujours argent, une manie chez les anti éoliens), je répète : je déteste la mauvaise fois des anti éoliens, alors je la démontre par mes commentaires.
C'est à chaque fois la même chose, ils me trouvent pénible, tant mieux, c'est le but.
Ils ne peuvent pas s'empêcher de le faire remarquer, alors je continue, jusqu'à épuisement (et comme les anti éoliens actifs sont peu nombreux, à moi tout seul je leur tiens tête. Et on recommence.
[77]
Commentaire par Jacquinot
jeudi 25 mars 2010 16:25
Bonjour SIM

Vous avez raison, ça vole pas bien haut!

Moi j'attends que Pro Eole ou autres, m'explique comment l'éolien assume l'adéquation “production / consommation“ avec les couts et les formules associées !

SIM, vous croyez qu'il va me répondre ?
[78]
Commentaire par PRO EOLE
jeudi 25 mars 2010 16:27
Pour M Jacquinot, membre de la FED
Moi, je vous trouve triste, vous, vous me trouvez drôle.
Voilà t'y pas que le nucléaire est flexible, maintenant.
Ah Ah (spécial pour ML), pas besoin de thermique, donc, pour compenser la variabilité de l'éolien.
Et vlam, Jacquinot qui se prend lui-même les pieds dans le tapis.
J'enlève un à un les arguments de la FED, il n'y aura bientôt plus rien.

Je répète M Jacquinot dit que le nucléaire est assez flexible pour l'éolien, donc pas besoin de thermique.

Les beaux tableaux de JLB à la poubelle !
[79]
Commentaire par LR
jeudi 25 mars 2010 16:32
Les montages financiers du commerce de l'électricité produite par l'éolien ne seront pas sans conséquence sur le prix de l'électricité facturé au consommateur, aggravé par la main mise de la finance internationale sur le service de l'énergie. Le système dans lequel on vit permet de faire du fric avec tout, alors allons-y avec l'éolien, combien de temps l'entreprise EDF pourra-t-elle tenir en achetant de l'électicité plus chère que celle qu'elle facture ? Ou bien elle sort du service public de l'énergie et elle devient un commerce d'électricité et alors bonjour les prix ou bien elle reste un service public et alors bonjour les taxes. Indépendance énergétique et préservation de la planète doivent bien pouvoir s'entendre sans faire tourner les pales de la discorde
[80]
Commentaire par Jacquin
jeudi 25 mars 2010 16:47
Non pro Eole, vous vous trompez encore

1) Je ne suis pas membre de la FED

2) Personne n'a jamais dit que le nucléaire était invariable

3) Moi (comme beaucoup de Tech.), j'ai toujours dit que la variabilité de l'éolien était compensée par le mix 80%% nuc, 12%% d'hydro et le reste de THF, mais j'ai également dit qu'il y avait des limites! Et j’ai déjà donné des valeurs !!!
Ce qui est pire, voyez-vous, c'est que la substitution de l'éolien par les autres sources pose des problèmes conséquents de régulation (voir le RIP de l'EPR), des problèmes financiers qu’essayent de cacher EDF pour protéger sa filiale EnR (ça rapporte tellement d’argent l’éolien !), mais surtout des problèmes de transit de charge qui à court terme conduiront à des délestages de plus en plus conséquents.

Comme d’hab., pro Eole, vous êtes à côté du sujet ! TOUT FAUX …
[81]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 16:47
Vous savez pro eole, vous n'êtes pas le seul à vous marrer !!
Franchement, moi je rigole d'autant plus que l'éolien est entrain de se casser la figure et que vous n'allez plus pouvoir vous dégourdir les doigts sur le clavier !
Qu'allez-vous faire ? Vous réunir avec vos amis du "bon temps des éoliennes" et pleurer sous les ruines d'icelles ?
[82]
Commentaire par ML
jeudi 25 mars 2010 16:49
Par politesse, je vous au revoir car je plie.
Ciao !
[83]
Commentaire par Dom
jeudi 25 mars 2010 16:55
En réalité le match c'est pas pour ou contre l'éolien, c'est pour du nucléaire encore et toujours (et tant pis pour les risques pour nous et nos enfants), ou pour un développement massif des énergies renouvelables (éolien + solaire + biomasse etc..) pour en finir avec cette épée de Damoclès du nucléaire sur la tête de nos enfants. Les pro-nucléaires sont ravis de prendre l'éolien comme symbole du renouvelable, car les éoliennes ça crève les yeux y compris de ceux qui n'en profitent pas directement financièrement... C'est donc du pain béni pour dire "au choix, c'est soi du renouvelable qui méprise les paysages et la population, soit du magnifique nucléaire qu'on ne voit pas, qui ne fait pas de bruit". Sauf qu'on oublie de dire à la population que ce nucléaire tellement parfait, le jour où ça pètera qque part, vous n'aurez plus que vos yeux pour pleurer (enfin, si les radiations vous permettent de pleurer)... Tandis que du renouvelable, même imparfait, le jour où il y a un bug, ben au pire ça s'arrête, c'est tout. C'est du 100% inoffensif, 100% responsable, 100% générations futures. C'est toute la différence entre 2 modes de production dont l'un est une horreur potentielle et l'autre est imparfait mais inoffensif. A vous de choisir le monde dans lequel vous voulez vivre : un monde "roulette russe" garanti par des ingénieurs et des technocrates froids (qui seront évacués et ne seront pas là pour vous tenir la main le jour où ça pétera), ou un monde inoffensif
[84]
Commentaire par pro eole
jeudi 25 mars 2010 16:55
Pour ML
Les passéistes, ce sont les anti éoliens

Pour G Jacquinot
Non membre de la FED ? Réponse : http://martin22170.canalblog.com/archives/2008/08/18/10272803.html
Nucléaire plutôt que le thermique pour compenser l'éolien ? Vous le répétez à nouveau, en précisant à 80%

[85]
Commentaire par Landaise
jeudi 25 mars 2010 16:55
le commentaire de "Dom" est amusant ! comment croit il que l'energie produite par les éoliennes (quand il y a du vent...) est transportée ? Par ballon dirigeable ?
quand on est pret à massacrer des milliers d'ha de forêt, (nos forêts étant le plus gros absorbeur de CO2), pour implanter des éoliennes, qui plus est dans des secteurs peu ou pas ventés, il faudra me dire où est l'écologie ? Le business éolien n'est que du business et une histoire de fric
[86]
Commentaire par Dom
jeudi 25 mars 2010 17:20
Pour Landaise : (au fait, y a pas de vent dans les Landes ???)
Si on met le paquet sur les énergies renouvelables, la production ne sera plus comme pour le nucléaire une production de masse dans des lieux très ponctuels (et éloignés de Paris comme par hasard, marrant pour une technologie 100% sous contrôle...), mais ce sera une production décentralisée sur une multitude de sites qui produiront localement de faibles quantité d'électricité, ne nécessitant pas le recours à des milliers de pylônes à haute tension, au moins aussi laids (et plus dangereux) que les éoliennes. Je pense que cela répond à ta question sur les moyens de transport de l'électricité. Comme quoi mon commentaire n'était pas si "amusant" que ça.
[87]
Commentaire par g.jacquin
jeudi 25 mars 2010 17:27
@pro Eole

Et oui... je ne suis plus membre de la FED! Vos infos sont dépassées (j'allais dire comme vous)!

Concernant le mix électrique Français, oui ! Il est constitué d'environ 80% de nuc, 12% d'hydro et le reste de THF (un peu d'éolien, qu'en il y en a mais, ce n’est pas significatif sur le plan de la production globale, alors on en parle pas!). Vous ne le saviez pas ??? Pourquoi ne suis-je pas étonné !

Allez !!! Je vous laisse champs libre pour donner libre cours à vos élucubrations et autres fanfaronnades !!! Je vais travailler !
[88]
Commentaire par germain
jeudi 25 mars 2010 18:09
Combien de personnes vivent à 500m d'une éolienne et peuvent en parler nuisances sonores ,nuisances de flasch la nuit ,un véritable orage toutes les nuits dans ma chambre, dévaluation de mon bien immobilier de 40% et c'est une horreur de 150 m de hauteur dans un cadre emblèmatique. Au diable les éoliennes.
[89]
Commentaire par Emmanuel Forichon
jeudi 25 mars 2010 18:22
Relisez donc le billet de Danielle Mitterrand dans le Monde daté du 24 mars et sous titré « L'affichage écologiste est souvent une façade ». Acceptez d'entendre son message lorsqu'elle écrit : « Aujourd'hui, les médias sont envahis de publicités émanant des multinationales de l'énergie et de l'eau pour nous convaincre qu'elles contribuent à notre qualité de vie et qu'elles sont devenues indispensables pour rendre notre monde meilleur (...) Cela s'appelle du green washing. Il s'agit de mettre en avant les actions de développement durable, bien utiles pour maquiller la réalité des contrats et de leurs conséquences (...). La logique du " pas vu, pas pris " permet tous les doubles langages. Cette nouvelle flûte de Pan que nous jouent Veolia et Suez Environnement (et autres « bienfaiteurs de l'humanité ») doit susciter exigences et vigilance. Il est indispensable de rechercher l'information là où elle est dissimulée parce qu'elle dément parfois violemment les discours éthiques de vitrine ». L'Energie est un droit fondamental : il est temps pour nos démocraties de ne plus laisser faire n'importe quoi par ceux qui en tirent profit, au détriment de la population et de l'environnement.
[90]
Commentaire par jean-jacques marchand
jeudi 25 mars 2010 18:29
Laissons ces monstres dans les mers isolées où elles ne font trop de dégâts.
On connaît tous les inconvénients de ces machines éoliennes. Mais je peux vous dire que, rentrant des pays du Nord, j'ai mal pour les générations futures quand je vois en Allemagne par exemple, ces tours dominant les villages qui n'ont plus d'églises visibles dans leur milieu
Non, arrêtons avant qu'il ne soit trop tard.
cordialement,
JJ Marchand
[91]
Commentaire par BELIARD
jeudi 25 mars 2010 18:49
La Franche Comté province ou alternent collines et vallées, collines boisées de feuillus, de résineux ou mixte, au pied de chaque colline il y a des villages, paysages admirables. A l'heure actuelle chaque colline reçoit les limiers d'E.ON, ce sont des centaines de projets en préparations. Pour l'implantation des éoliennes on doit défricher le sommet des collines l'érosion dans les pentes achèvera le travail des hommes commencé au sommet. E.ON vient chercher dans cette belle province de l'argent et des certificats verts pour pouvoir bruler des milliers de tonnes de lignite; et l'on nous dit que tout cela est écologique. Mais ou s'arrêtera ce saccage, ou s'arrêtera cette soif d'argent , quand prendra fin cette folie.
[92]
Commentaire par Pierre Cossoul
jeudi 25 mars 2010 18:55
Si demain EDf n'a plus l'obligation de rachat de l'énergie produite par l'éolien industriel, et si la manne céleste des taxes se tarie, nous verrons bien si les pro-éoliens sont toujours là. Vous en connaissez des process industriels qui produisent à peine le quart du temps ? et qui rapporte tant d'argent ? Si cette "industrie" était honnête ça se saurait.
[93]
Commentaire par Cliquennois
jeudi 25 mars 2010 18:56
Mr plisson défend ses intérêts personnels et se sert du nucléaire car il n'a aucun autre argument.Ne confondons pas les 2 sujets! Ceux qui osent dire qu'ils sont pour des éoliennes de 150 mètres de haut à 500mètres des maisons sont des inconscients qui ne vont pas vivre avec elles mais se faire de l'argent sur le dos de ses pauvres habitants.
Les éoliennes ne sont là et ne font parler d'elles que parce qu'elle brasse BEAUCOUP d'ARGENT. Et seule une minorité en profite.C'est une honte!!!
[94]
Commentaire par Oldtimer
jeudi 25 mars 2010 18:56
Que veulent donc les pro-éoliens? J'avais cru comprendre il y a quelques années qu'il voulaient réduire les émissions de CO2. Avec le retour d'expérience, on sait aujourd'hui que ce n'est pas le cas: on construit même des centrales thermiques pour compenser les éoliennes par temps calme, soit plus de la moitié du temps. Alors il est temps de retirer les faux nez!
[95]
Commentaire par AMC
jeudi 25 mars 2010 19:21
A voir le nombre de commentaires, l'éolien industriel n'est pas une mince affaire!(traitée dans le secret, comme ç'était le cas jusqu'à maintenant).
Ce sont les associations qui ont fait passer l'information sur ce sujet,ce qu'en disent les scientifiques, pas les élus, qui ne l'ont jamais présenté dans leurs programmes, pas le gouvernement qui ne parle que de quotas;L'Adème, main dans la main avec les sociétés éoliennes n'est plus crédible; La preuve?, tous les projets en place ont introduit des nuisances pour 1/4 de siècle minimum, alors que des super expertises garantissaient qu(il n'y aurait aucun problème. les prometteurs devraient être les payeurs! (les prochaines demandes porteront sur les responsabilités)
[96]
Commentaire par Charles
jeudi 25 mars 2010 19:22
Avis pressant aux vrais défenseurs de l'éolien :

Merci de cesser d'alimenter la polémique avec "proeole" et de lui donner ainsi la parole. Il agit en sous main pour le compte des antiéoliens et des pronucléaires, et son propos est de propager des arguments grotesques de nature à ridiculiser notre cause.
[97]
Commentaire par bernard
jeudi 25 mars 2010 19:27
Merci M BUTRE.
Je soutiens entièrement votre action contr l'implatation ddes éoliennes et vous incite très fortement à la poursuivre .
Je suis contre les éoliennes (aéro-générateurs ) qui défigurent nos paysages y compris ceux qui devraient être protégés et qui sont saccagés : les parcs naturels régionnaux, cf le parc du Haut Languedoc et de ses éoliennes visibles à des dizaines de km en plaine.
Elles sont très bruyantes et sont innefficaces.
De plus, elles permettent à certains privilégiés de réaliser des opérations financières très juteuses qui sont payées par les consommateurs via EDF qui répercutent les tarifs exhorbitants accordés à la production d'électrité d'origine "éolienne", etc...
[98]
Commentaire par HARDY RAymond
jeudi 25 mars 2010 20:01
Les pylones sont inévitables, les trains aussi. Les éoliennes inutiles et coûteuses. Les promoteurs nous font passer pour passéistes quand il sont encore calmes, pour pro nucléaire quand ils le sont moins ... Moi ce qui me surprend, c'est la réactivité extraordinaire de la population qui est prête à sacrifier tout son temps pour faire comprendre à tous l'absurdité de l'éolien. Notre collectif d'association "Seine Armançon Serein" comprenait 14 associations fin 2008, nous en sommes à 26 aujourd'hui et cela continue ... Pourquoi d'après vous cette mobilisation spontanée pour défendre nos paysages de l'imbecillité de projets portés par de grands lobbyes financiers ?
[99]
Commentaire par TESSON
jeudi 25 mars 2010 20:06
Pourquoi bousiller la plus partie de notre patrimoine la plus précieuse : nos paysages ? Pourquoi ne pas développer les autres sources d'énergie non polluantes et respectueuse de l'environnement ET des paysages : énergie marémotrice, et surtout solaire. Pourquoi ne pas mettre toutes ces subventions plutôt dans les équipements d'isolation, dans l'équipement en panneaux solaires (toutes les usines, toutes les zones commerciales devraient en être couvertes). Rappelons que toutes ces éoliennes sont fabriquées en plus à l'étranger, donc on supprime des emplois liés au tourisme pour en créer d'autres ailleurs ! c'est vraiment du délire... Enfin, pourquoi vouloir absolument saccager des paysages préservés, qui sont notre patrimoine commun : s'il faut absolument installer des éoliennes, pourquoi ne pas les mettre plutôt dans les zones déjà foutues : zones commerciales ou industrielles ?
[100]
Commentaire par BAZIN
jeudi 25 mars 2010 20:22
Monsieur le Député Carayon a infiment raison de douter de l'utilité réelle des éoliennes et c'est à son honneur qu'il chercher a établir un bilan des avantages et des inconvénients.
[101]
Commentaire par Morgane
jeudi 25 mars 2010 20:27
Et bien moi je veux bien m'accommoder de "certaines nuisances" des éoliennes en contrepartie d'avantages indéniables comme l'absence d'émissions de CO2 et de déchets radioactifs, déchets que l'on ne sait plus où mettre. L'éolien est un secteur industriel plein d'avenir, porteur en termes de croissance et d'emplois et même les pays émergents s'y mettent (Le chinois Sinovel est devenu le n°3 mondial de l'énergie éolienne et l'indien Suzlon est entré dans le top ten). Hélas, la France est à la ramasse à cause d'une poignée d'apparatchiks qui n'ont rien compris. GE vient d'annoncer investir 340 millions d'€ dans l'éolien en Europe. Rassurez-vous les anti-éoliens, GE prévoit de fabriquer et de vendre des turbines dans 4 pays : L'Allemagne,le Royaume-Uni,la Suède et la Norvège. Vos clochers gaulois seront épargnés et la jeunesse française qui ne demande qu'à travailler dans le secteur n'a plus qu'à s'expatrier.
[102]
Commentaire par phil
jeudi 25 mars 2010 20:52
L'éolien serait il devenu la nouvelle religion de Monsieur Plisson?
Les 15 autres députés semblent ne pas avoir fait le même choix religieux
Tous des mécréants!
[103]
Commentaire par jcf
jeudi 25 mars 2010 20:53
Les arguments des anti éoliens sont pitoyables.
Déjà, pour ce qui est du conflit d'intérêt, la belle-famille de VGE n'est elle pas le principal actionnaire de Schneider Electric, qui fabrique du matériel pour bonnes grosses centrales ?
Ensuite vous ne vous êtes jamais demandés pourquoi les éoliennes avait tant d'opposants alors que le photovoltaïque est bien subventionné (ce qui est tout à fait normal pour faire émerger une techno, comme les centrales nucléaires ont été subventionnées et continuent à l'être avec nos impôts) et contente tout le monde ? Tout simplement parce que le potentiel de production éolien est bien supérieur et peu faire de l'ombre à notre cher fleuron national mortel, ce qui n'est pas le cas du photovoltaïque...
[104]
Commentaire par Président
jeudi 25 mars 2010 20:53
Pourquoi tant de haine? Si ces machines doivent aider à sauver la planète, elles sont bienvenues.
Transformer un désert bien venté en usine de production électrique ne peut être contesté que vis à vis de la biodiversité et par les amoureux de ces sites. Dans des espaces maritimes loin de tout, une usine similaire ne sera contestable que par les protecteurs des espèces marines (cétacés notamment) perturbées par les vibrations. Par contre dans les espaces à forte population et à ressources touristiques, la protection de la santé et de la sécurité de l'epèce humaine ainsi que de ses goûts pour la nature et pour la culture historique mérite le respect et ne permet pas l'implantation de ces machines.
La production électrique n'est pas et de bien loin la plus toxique pour la planète.
Il y a des centaines de projets extraordinairement prometteurs en cours d'étude et certains sont en phase de pré-industrialisation.
Si le lobby nucléaire est sensé craindre l'éolien, le lobby éolien cherche visiblement à faire le maximum avant l'émergence de ces solutions infiniment moins contestables.
L'urgence est nécessaire pour justifier cette invasion éolienne. Cela la rend particulièrement suspecte.
[105]
Commentaire par un campagnard
jeudi 25 mars 2010 22:12
La migration des poules aux ailes d'or sur la France est une catastrophe : leurs yeux qui clignotent jour et nuit polluent nos paysages.
[106]
Commentaire par Dapi
jeudi 25 mars 2010 23:22
Un grand pays consommateur, qui veut son indépendance énergétique, doit avoir une capacité pour couvrir les besoins en période de pointe. C'est à ce moment là que les éoliennes s'arrêtent : dans les grands froids de l'hiver. Toutes les installations éoliennes doivent êtres doublées par des centrales thermiques. On paye deux fois l'investissement et on massacre les paysages. Quel gachis, sur le compte du contribuable consommateur. Et dans un pays endetté qui cherche des économies ! Non sens total des responsables de l'état qui permettent cela. Inutile de crier aux lobbys. C'est le simple bon sens du français de base qui parle
[107]
Commentaire par doumé61
jeudi 25 mars 2010 23:38
Notre pays, l'un des moins pollueurs, est exportateur d'électricité et seul, 5% des émissions de gaz à effet de serre sont dues à la production d’électricité.
L'éolien industriel ne réduit pas l’émission de gaz à effet de serre; au contraire, il les augmente à cause de son intermittence. Une éolienne fonctionne en moyenne le quart du temps. Les autres trois quarts, il est nécessaire d'utiliser des centrales thermiques polluantes, qui seules, savent remplacer immédiatement le manque de production dû à l'arrêt de l'éolienne (pas assez ou trop de vent).
EDF produit son électricité à 0,028euros le KWH et rachète, par contrat et à la demande du gouvernement, le kilowatt éolien 0,085 euros soit 3 fois plus cher. EDF finance ce sur-coût par la taxe de 5% de Contribution au Service Public d'Electricité que nous réglons tous sur notre facture EDF. Cette taxe, détournée de son objet, avait pour but de financer l'ensemble de la recherche sur les énergies renouvelables.
L'éolienne industrielle, toujours trop près des habitations, est ressentie comme une agression par la population, car elle est hors de proportion. C'est un désastre pour notre environnement paysager et notre patrimoine. Il s'agit de projets inutiles, pénalisant gravement notre cadre de vie, qui apportent de fausses réponses aux questions légitimes sur le devenir de notre planète, et en définitive, les éoliennes ne servent qu'à enrichir une poignée de capitalistes sur le dos de nos campagnes.
[108]
Commentaire par Bruder
vendredi 26 mars 2010 08:55
Je signale l'analyse de l'Académie de Technologie qui montre de manière tout à fait objective et rationnelle que l'éolien n'est pas vraiment justifié en France. D'une manière générale on ferait mieux de promouvoir davantage les économies d'énergie (notamment dans le bâtiment), ce serait plus rentable et durable!
[109]
Commentaire par Mareille Schwartz
vendredi 26 mars 2010 10:13
Le vrai problème de l'éolien :

· elles ne produisent pas d’électricité quand nous en ont besoin (caprices du vent)
· elles ont une pauvre rentabilité, moins de 25%, (elles ne produisent pas à plein régime tout le temps faute de vent.

Aucune technologie ne pourra résister longtemps avec des rendements
aussi faibles non améliorables!

· Pourquoi un pays, qui exporte 15% de sa production d’ électricité, persiste à construire des milliers d’éoliennes sur son territoire ?

· Pourquoi un pays, qui envisage la construction d’une deuxième centrale nucléaire de type EPR, persiste à construire des milliers d’éoliennes sur son territoire ?

Nous, habitants de ces « friches industrielles » , zones sacrifiées, sommes condamnés à « sous citoyens » dans ces ghettos éolien !
De quel droit sommes-nous condamnées à cette« éoliennisation massive » ?
Mar
[110]
Commentaire par martelle
vendredi 26 mars 2010 10:35
pauvre France!!!
les éoliennes vont défugurer à jamais tes beaux paysages,et des
sous citoyens vont subir des nuisances pour des resultats
médiocres
les nuisances pour tous,des gros avantages pour qq uns
[111]
Commentaire par Robert
vendredi 26 mars 2010 11:01
Merci M. Butré ! Les éoliennes sont une immense arnaque. Un système financier. La preuve : dans les réunions de présentations des projets, les promoteurs proposent maintenant systématiquement d'associer les riverains aux investissements pour bénéficier, eux aussi de revenus !
Ils achètent tout le monde, manière de faire taire les critiques !
[112]
Commentaire par BTW
vendredi 26 mars 2010 11:26
à lire: L'énergie du vent ...la vérité
http://www.windenergy-the-truth.com

To make a fair judgement about the possible usefulness of Wind turbines for the production of "clean electricity" (i.e. energy generated by wind becoming a major source of green renewable energy), one should only use arguments based on reality.

Statements based on the concerns of Wind turbines makers or on political motivations ought to be treated with extreme caution, as they are suspicious from the outset.

The main questions that play a role when appraising Wind turbines, namely their characteristics, their benefits and their serious disadvantages which are often purposefully hidden.

Eoliennes et ce qu’on ne mentionne pas
· La source d’énergie
La seule source d’énergie pour une éolienne est l’air qui bouge, l’énergie du mouvement ou l’énergie cinétique qui se traduit dans une seule formule physicienne, la suivante :

Es = f.m spec. V3

E = l’énergie cinétique
f = la formule à calculer
m spec = la masse spécifique de l’air (m3)
V 3 = la troisième puissance vitesse de l’air,
(donc du vent)
Tous les caractéristiques, la production, le coût, les risques, éolienne, sont, sans exception, à réduire a cette formule.

Mspec... de l’air en kg par m3 = 1,18 kg/m3
Mspec... de l’eau en kg par m3 =1000 kg/m3

C'est presque plus de 900 x celui de l'air!

La quantité d’électricité générée est ridicule par rapport à l’énergie cinétique !
[113]
Commentaire par Mireille Bonin
vendredi 26 mars 2010 12:12
Les citoyens du monde commencent à travailler ensemble pour protéger leur milieu de vie d'une modèle de développement industriel qui leur est imposé de force. L'enjeu est la démocratie et la stabilité de nos institutions. C'est donc d'instabilité sociale et politique dont il est question avec l'éolien industriel et avec la montée de la résistance; il est à craindre que les institutions prêteuses deviennent méfiantes. Chez nous au Québec les banques sont très prudentes surtout que maintenant, les autochtones du Québec sont de la partie et considèrent avoir été floués du développement de la filière des énergies renouvelables parce qu'ils n'ont pas été consultés. Au Canada, les autochtones ont un droit reconnu par la Cour suprême du Canada d'être consultés quand des projets touchent à leurs terres de réserve ou à leurs terres revendiquées.
Instinctivement les citoyens du monde réagissent farouchement quand on vient s'implanter sans leur consentement sur leur territoire, c'est donc de Paix dont il question dans le dossier éolien.

Massif du Sud, Québec.
[114]
Commentaire par Louise Lefebvre
vendredi 26 mars 2010 14:06
Je suis de Sainte-Luce au Québec et nous les citoyens, avons mis à jour et dénoncé le colonialisme des multinationales qui viennent s'emparer de nos territoires sans nous demander notre avis au nom d'une nouvelle religion, « le vert ». Non, il n’y a pas de vraies retombées pour les citoyens, que de l’intrusion sur nos terres patrimoniales et du bafouage de démocratie. À Sainte-Luce, le promoteur a été obligé d’abandonner son projet. Les gens et nos élus se sont tenus debout devant Goliath. C’est possible.

L’éolien nous coûte trop cher à nous contribuables. Tout ce système est une véritable assistance sociale corporative à la faveur des promoteurs et au détriment des contribuables.
[115]
Commentaire par macbeth
vendredi 26 mars 2010 15:18
Ce n'est pas parce que nous refusons les éoliennes que nous sommes des pro nucléaire. Il faut simplement arrêter de faire croire que l'énergie éolienne est "verte", ne pollue pas, que les installations sont d'utilité publique. A qui profite cette énergie ? sinon aux promoteurs, aux propriétaires terriens, à quelques maires et présidents de communautés de communes (bien arrosés) pour obtenir leur signature.....
ça suffit, ce n'est pas parce qu'il y aura des milliers d'éoliennes sur la france, en mer que nous aurons moins de pylônes. Alors, chers maires qui mettez les réseaux de votre commune en souterrain, ça ne vous ^gêne pas d'autorise la "plantation" de mats de 150 m de haut près de la commune voisine ?
[116]
Commentaire par Alain BARBIER
vendredi 26 mars 2010 15:20
Produire de l’électricité à plusieurs fois le prix du marché, d’une manière erratique ne correspondant pas à la demande, sans aucun bénéfice pour l’environnement, suffit à discréditer sans appel l’éolien. Au final, que ce soit le consommateur ou le contribuable, c’est toujours le citoyen qui paie pour ces danseuses disgracieuses. Le renchérissement de l’électricité qui en découlera signifiera une perte de pouvoir d’achat et une charge de plus pour nos entreprises. Comme si cela ne suffisait pas, les machines étant importées, le déficit de notre balance commerciale sera aggravé. Il faut arrêter tout ce cirque vert de gris.
[117]
Commentaire par LOPEZ JESUS
vendredi 26 mars 2010 15:29
Selon l’article 2 de la Charte de l’environnement (Constitution de la Ve République) « Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement ». Je suis opposé à l’éolien industriel, car je pense qu’il ne faut pas se tromper d’énergie renouvelable et qu’elle soit adaptée à l’environnement.Est-ce qu’une installation industrielle de 150 m de hauteur est normale dans un paysage bocager à quelques centaines de mètres d’habitations ? Et pour une production électrique trop minime et aléatoire. Pourquoi tant d’associations sont opposées à l’éolien (plusieurs centaines) ?Je ne pense pas que toutes ces associations sont des « pro-nucléaires », comme trop souvent évoqué, car le débat ne se situe pas à ce niveau, mais s’agit-il de la bonne énergie renouvelable, pour ce qui nous concerne ?Pourquoi de plus en plus d’écologistes et experts émettent des réserves et reviennent sur leurs positions ? Exemples : Nicolas Hulot : « Des champs d’éoliennes dans des friches industrielles ne choqueront personne, Mais lorsque l’on sacrifie des paysages magnifiques, je comprends qu’il y ait des réactions ».Jean-Marc Jancovici (ingénieur expert Energie-Climat) « Quant à l’éolien, il n’a pas beaucoup d’intérêt. En terme de CO2 évité par euro investi, il est 100 fois plus cher que la laine de verre ! Isolons d’abord et on s’occupera de l’éolien ensuite. En fait, barrages exclus, le vrai domaine de prédilection des renouvelables est la production de chaleur.
[118]
Commentaire par ANGER ROUGERIE
vendredi 26 mars 2010 16:05
réponse sur 1 commentaire.
les sympathisants de la FED ne confonde
pas les PN et les PNR

PN classé du fait de leurs richesses naturelles exceptionnelle avec des statuts bien différents des PNR( parcs naturels régionales) dont le patrimoine est protégé mais non classé.

Ajouté à ceci que nous n’avons aucun doute sur le saccage de l’environnement que provoque l’installation des pylônes d’éoliennes et le massacre de la faune et de la flore par son fonctionnement vous vandalisez les sites sans scrupule de l’intérêt environnemental.

Une citoyenne informée et responsable appartenant aux 56% d’opposes à l’éolien énergie peu crédible par sa faiblesse de production puisque de plus elle doi-être

Relayée par des centrales thermiques.





[119]
Commentaire par Nevada
vendredi 26 mars 2010 17:18
On peut juste noter que comme d'habitude, notre ami PRO EOLE est sur-représenté ici... qui est-il ? Pour qui roule t-il ? Mais peut-être est-il tout simplement seul, cavalier seul, muré dans sa tour d'ivoire... De toute façon, pour ne pas voir le problème que posent les éoliennes géantes, il faut vraiment être enfermé (ou à enfermer) quelque part.

Les éoliennes ne résolvent rien, elles sont justes des milliards d'euros idéologiques inutilement dépensés en période de crise alors qu'il y a tant à faire pour améliorer les choses qui ne vont vraiment pas.

Et puis assez de la parano et des attaques de personnes! Peut-on entendre d'autres interlocuteurs, avec des arguments un peu plus sérieux, plus constructifs et au final plus intéressants qui pourraient, enfin, nous donner envie de souscrire à ce merveilleux éolien industriel, si beau, si blanc, si bon ?

Parce que là, avec notre Messager du Vent, on avance pas bien loin. On tourne même en rond comme emmêlés dans les pales d'un vieux moulin rouillé...
[120]
Commentaire par Jason Eyrat
vendredi 26 mars 2010 17:28
J'attends avec impatience l'analyse de la FED sur le photovoltaïque, formidable produit financier et dont le nombre d'heures fonctionnement équivalent pleine puissance est 2 fois moindre que l'éolien!
[121]
Commentaire par caroline
vendredi 26 mars 2010 17:29
L'éolien industriel est inacceptable et comme dit Mireille l'éolien industriel engendre une instabilité sociale et politique .
Par manque de lucidité et une incapacité a l'écoute ou en tous les cas, par un laisser faire sur ce sujet, Mr Boorlo et Mme Ornano en sont la source en France .... la sanction est tombée ...quand au ps les pauvres ça va pas être facile avec Mme Duflo ! . Pourtant l'objectif de diversifier nos sources d'énergie est bon a la base mais il faudrait faire les bons choix sans être influencé par les multinationales qui bénéficient de prix garantis et ont donc par ce fait un rôle trop facile. Il est évident qu'il y a beaucoup d'argent a gagner dans ces conditions ! Je pense aussi d'ailleurs, que comme le laisse entendre mireille, les actions de l'éolien industriel risquent fort de s'effondrer trés rapidement. Je trouve que la France devrait écouter des gens comme Mr Butré qui défendent notre environnement. Paradoxalement Mr Butré, comme des millions de gens, est aussi trés défenseurs des nouvelles technologies énergétiques mais a condition que ces dernières soient beaucoup moins polluantes a tous les niveaux , que l'impacte sur l'environnement soit minimum et que sa rentabilité soit acceptable ....ce qui n'est vraiment pas le cas avec l'éolien Industriel . Maintenir " le cap ", je comprend ,c'est bien mais pas n'importe comment et avec n'importe quoi . l'objectif des 20 % c'est bien mais pas n'importe comment .
[122]
Commentaire par GARCHERY
vendredi 26 mars 2010 19:57
Il est nécessaire de poursuivre la lutte anti-éoliennes ,ces installations non seulement défigurent la France mais ce sont des vastes escroquerie financières. Les dessous de table ne sont pas loin.Je suis actuellement en Espagne ,en Andalousie, et je peux dire que les éoliennes ont pourri de nombreux sites dans les Alpujarra.
[123]
Commentaire par pro eole
vendredi 26 mars 2010 21:48
En réponse au n 87 de G Jacquin
Vous avez quitté la FED ? Pour quels motifs ?
Pourquoi alors venir soutenir son président ici ?
Assumez vos positions : soit vous restez à la FED, soit vous ne venez pas soutenir Butré
Merci de reconnaître que l'éolien produit de l'électricité, comme je le disais, on a donc moins besoin du thermique ou du nucléaire, ce qui est le but recherché.
[124]
Commentaire par PRO EOLE
vendredi 26 mars 2010 21:52
Pour Charles n 96
Ce sont les anti éoliens que je ridiculise, c'est pour cela qu'ils sont aussi mauvais
[125]
Commentaire par pro eole
vendredi 26 mars 2010 22:18
Pour Doumé 61 n 107
Pas d'éolien c'est 100 % de thermique
Un Quart d'éolien c'est 75 % de thermique
Donc l'éolien réduit le CO2

Pour Bruder n 108
Rapport bidon à charge datant du 23 Mars 2009, un an déjà.
Ca se saurait si ce rapport avait eu un certain écho.
L'auteur, membre de "Sauvons le climat", est donc un nucléocrate patenté, plus neutron que neutre, si vous préférez.
Pour Nev' n 119
Salut, vielle canaille !
Pas d'attaques personnelles mais il faut m'enfermer, toujours le même défaut chez toi, tu ne peux pas terminer une phrase sans dire tout le contraire de tes preux engagements du début.
A propos de tourner en rond, que c'est répétitif tous ces contributeurs obnubilés par l'argent.

Enfin, merci Caroline de considérer que la diversification énergétique est une bonne idée, répétons-le ensemble à M Butré, fana du nucléaire jusqu'à la thyroïde, peut être qu'à force il comprendra.
Ah non, vous avez la même manie que Nevada, dans la même phrase vous vous contredisez et vous révérez "Enola Gay" Butré, l'apôtre des nouvelles technologies.
J'ai déjà répondu à ce point dans mon commentaire n 7, tout là-haut

Sur ce bonne nuit, je vais dormir sur mes deux oreilles, fier du travail accompli
[126]
Commentaire par caroline
vendredi 26 mars 2010 22:56
A la prochaine pro éole ....toi t'as métier un peu particulier car t'es payé pour faire de la sape et propagande sur internet ...pour défendre l'indéfendable ...! pas vrai ?
[127]
Commentaire par Marie
samedi 27 mars 2010 13:19
Que de désinformation dans les commentaires ... Le cout de production du MWH éolien coute entre 40 et 55 euros... Le MWH nucléaire coute au de la de 65 euros.. Il s'agit de couts pour des installations récentes, type EPR ou parc éolien modernes.

L'éolien se substitue au centrales thermiques d'ajustement jour/nuit. Grace au prévisions météo il peut m^me se substituer à des unités de production à forte inertie comme le nucléaire.

Toute cette propagande anti-éolien est le fait du lobby nucléaire qui veut enfoncer la France dans l'erreur tragique du tout nucléaire...

N'oubliez pas que VGE à la tête des anti-éoliens est rien celui a plongé la France dans le tout nucléaire, et que sa famille a (avait) des intérêts certains dans cette industrie. Lire à ce sujet le livre de Marc Atteia sur le nucléaire : "Le Technoscientisme, totalitarisme contemporain" aux éditions Yves Michel (2009).
[128]
Commentaire par Marie
samedi 27 mars 2010 13:30
La réalité du nucléaire c'est que la France déborde de déchets radioactifs. Avec le démantèlement des réacteurs en fin de vie, il va falloir débourser des centaines de milliards d'euros qui n'ont pas été provisionnés.

Regardez donc ce qu'on nous prépare :

MOBILISATION CONTRE l’AJOUT de SUBSTANCES RADIOACTIVES
dans les BIENS DE CONSOMMATION et les MATERIAUX DE CONSTRUCTION

criirad.org/mobilisation

Voila pourquoi, il faut absolument défendre l'énergie éolienne !!

Et c'est aussi pourquoi, le lobby nucléaire est si actif à critiquer l'éolien qui menace sa suprématie. Partout dans le monde on installe des éoliennes. Biensûr comme lors des premières lignes de chemin de fer quelques obscurantiste qui avaient peur protestaient ... Mais, là, il s'agit d'un réseau organisé de propagandistes du nucléaire qui sont prêts à raconter n'importe quoi pour faire passer leur intérêts.

Les liens de l'atome :
LaFabriqueACancer.pdf


[129]
Commentaire par duschmurtz
samedi 27 mars 2010 17:16
OOOOHHHHHH MARIE SI TU SAVAIS... TOUS LE MAL QUE LEON ME FAIT !!!!

Dire autant de contre vérités en si peu de ligne...
Allons, allons... Marie !!!!

Même le Chiouaoua de sévice du SER (pro Eole pour ne pas le nommer) n'a pas été si loin dans la désinformation !!!

Mais... c'est amusant! De l'humour sans doute ?
[130]
Commentaire par caroline
samedi 27 mars 2010 18:31
A Marie ...pro éole je pense ... . Bon ... pour moi comme pour de plus en plus de gens l'éolien est le plus mauvais choix en matière d'énergie verte ....et je ne vais pas vous redire les dizaines de vérités contre ces engins . ceci dit si le gouvernement persiste dans cette grossière erreur le minimum c'est de mettre ces gratte-ciel a 22 km et plus des côtes ....comme les allemands , Anglais et belges !!!.
[131]
Commentaire par Alain la Foudre
samedi 27 mars 2010 18:40
Le TGI de Montpellier (sous influence de la FED comme va le dire PRO-EOLO, c'était son argument pour expliquer les décisions des TGI de Quimper, d'Angers, de la Cour d'Appel de Rennes lors d'un précédent débat), vient de rendre un jugement le 4 février 2010 condamnant la Cie du Vent exploitant le parc éolien de Nevian dans l'Aude, à la démolition de 4 éoliennes pour dégradation du paysage, nuisance visuelle et auditive, et dépréciation foncière. Condamnation assortie du paiement de 200.000 € + 228.673 € val.2003 (dépréciation foncière) + 10.000 € (art.700), soit un total de près de 450.000 € et cerise sur le gateau : avec exécution provisoire.
Si la Cour d'Appel confirme ce jugement, il fera jurisprudence.
Si c'est le cas, c'est la fin du saccage de la France et Borloo et Jouanno n'auront plus qu'à démissionner. Enfin !
[132]
Commentaire par philippe
samedi 27 mars 2010 20:19
Pour ceux qui ,de bonne fois ,déclarent préférer une éolienne à une centrale nucléaire,un seul chiffre (source journal "L'écologiste")
pour remplacer UN REACTEUR ,et non une centrale, il faudrair plus de 2000 éoliennes géantes.
Quant à comparer une éolienne de 150 m. de haut et nos charmants moulins à vent autant mettre en face un camion de 35 tonnes et une charrette sortie d'un conte de Maupassant.
[133]
Commentaire par philippe
samedi 27 mars 2010 20:23
En effet nous sommes nombreux à combattre l'envahissement de nos paysages par les pylônes,et donc à nous opposer aux éoliennes.
Cependant les plus hauts des pylônes atteignent ,rarement, 50 m. ,les éoliennes en sont à 150 m.
[134]
Commentaire par caroline
samedi 27 mars 2010 21:50
trés bon philippe... juste une petite correction .... En offshore éole res a annoncé 170 m de haut mais bon ça change pas grande chose vu les tailles ! ..... ils disent aussi " mises a quelques km elles seront comme des allumettes a l'horizon " !!!! ils ont des notions paysagères et d'échelle un peu particulières ...c'est le moins qu'on puisse dire !!! .
[135]
Commentaire par pro eole
dimanche 28 mars 2010 10:01
Mais non Caroline, je ne suis pas aussi Marie, je suis fier de mon pseudo et je le garde.

Alain la foudre (de guerre ?) m'interpelle à propos du jugement de Névian et je ne vais pas le décevoir.

a) Le jugement s'appuie sur le rapport de l'Académie de médecine (les fameux 1500 m), rapport téléguidé par les anti éoliens, démonté par un rapport (officiel celui-là) de l'AFSSET et de toute façon, quand on prend le temps de le lire (17 pages), ce rapport démontre l'absence de nocivité de l'éolien, donc oui, je maintiens à nouveau que ce tribunal lui-aussi a jugé sous influence anti éolienne (n'y a-t-il pas un membre de la FED au conseil constitutionnel ?)
b)Si on enlève donc le papelard de l'Académie de Médecine, que reste-il du jugement ?
Rien
Seulement du subjectif sur le paysage et la dépréciation du bien (une vigne en Languedoc, qui a donc bien d'autres motifs pour être dépréciée, hélas).

Jugement sans fondement et en plus idiot :
Sur ce parc de 21 machines sur une ligne de crête, le tribunal n'en abat que 4, il admet donc que les 17 autres, la majorité, n'ont aucune nuisance, ni visuelle, ni auditive.

Tout cela pour çà !
Pourquoi en enlever quatre alors ? Que fait-on de la densification des parcs ? Que fait-on de la taille minimum des parcs de 15 MW ?

Certains, comme "flash" Alain, se contente de recopier les jugements, d'autres prennent le temps de les analyser.
[136]
Commentaire par g.jacquinot
dimanche 28 mars 2010 12:28
@ Pro Eole, l’aboyeur du SER.
Ha bon… comme ça les juges qui siègent au TA de Montpellier sont des idiots… C’est bien ce que vous avez écrit !
Connaissez-vous Névian ? Moi si ! Et je peux vous dire que, lorsque vous arrivez de l’A9, vous avez en enfilade la Basilique de Narbonne en enfilade avec les éoliennes de Nevian ! C’est un scandale visuel…
C’est vrai que vous, 2500 ans d’histoire, vous vous en fichez pas mal, ça ne vous dérangerait pas de coller des éoliennes n’importe où pourvu qu’elles vous rapportent de l’argent !
Aussi voyez-vous, les quatre éoliennes qui vont être démontées, c’est un début ! Les autres vont suivre ! Et contrairement à ce que vous pensez, le TA de Montpellier est très favorable à l’éolien. Il n’y a qu’a lire les rendus des derniers jugements pour s’en convaincre !
[137]
Commentaire par g.jacquinot
dimanche 28 mars 2010 12:33
@Philippe

RTE nous dit que la moyenne des éoliennes installées en France a un facteur de charge de 23%.
EDF nous dit que le facteur de charge d’un EPR est de 92% (je prends un EPR car très décrié par les pros éoliens)
C'est-à-dire que 1 MW électrique installé produira 4 fois plus s’il est issu du nucléaire que celui de l’éolien (rapport de 4).
Un EPR est conçu par construction pour fonctionner 60 ans.
Les éoliennes sont elles, conçues pour fonctionner 20 ans (peu probable quand on voit le nombre en panne qui se justifie par une technologie complexe).
Soit un nouveau rapport de 3 ou si vous préférez, il faudra trois MW électriques éoliens installés pour avoir une production identique en temps à celui d’un MW EPR.
Le calcul total en temps et production nous conduisent à un rapport de 12 (3 x 4)!
Donc pour remplacer un EPR de 1600 MW, il faudra, 1600 x 12 = 19200 MW électriques installés d’éoliennes.
Si on prend comme moyenne 2 MW par éolienne, on obtient 9600 éoliennes de 2 MWE pour produire la même quantité d’énergie qu’un EPR pendant une durée de 60 ans !
Sans oublier l’essentiel : C’est que les énergies issues du nucléaire, hydro-électrique, THF, sont prédictibles à l’instant T !!!! Pas l’énergie éolienne qui reste dans le domaine de la production chaotique !
On est loin de vos 2000 éoliennes. Ce calcul s’applique sur n’importe quel réacteur. Il suffit d’en connaître de facteur de charge qu’EDF met à disposition sur ces sites…
[138]
Commentaire par g.jacquin
dimanche 28 mars 2010 12:43
@Philippe

Il me reste à terminer par la partie financière !

1 MWE éolien installé coûte en moyenne 1.7 million d' €
Le coût global en 60 ans sera donc de 1.7 x 19 200 = 32 640 Millions d’€ soit 32 milliards 640 millions d' €

Ce montant est à rapprocher des 3.3 Milliards d’€ d’un EPR. Même si le prix dérape un peu et que l’on arrive à 4 milliards, l’économie financière sera de 28 milliards et 640 millions ! Du bien pour le déficit de la France !!!

Et pour couronner le tout, il faut savoir que les coûts de maintenance seront bien plus élevés sur l’éolien que le nucléaire ! Mais disons que cela compense favorablement le coût du combustible même s’il reste très faible dans le prix de revient du KWH nucléaire !
[139]
Commentaire par Munch
dimanche 28 mars 2010 14:09
Puisqu'il a démissionné que Plisson vienne habiter à 300 m des machines à Montferrand ou à moins de 400 m de quatre machines à St Félix Lauragais. Seul 5 à 6% des GES viennent de la production d'électricité par du thermique à flamme et l'éolien ne peut rien contre les 94/95% des émissions de GES. De plus la régulation de l'éolien par du thermique à flamme produit des GES. Tout cela coute 2 milliards/an pris sur le pouvoir d'achat des français. C'est là la véritable taxe carbonne. L'éolien industriel = imposture écologique + arnaque financière.
[140]
Commentaire par pro eole
dimanche 28 mars 2010 15:33
@ G Jacquin, le retour
Puisque vous voilà de retour parmi nous, j'attend toujours vos explications sur votre fuite de la FED.

Aboyeur du SER ? Que nenni. C'est à titre personnel que j'agis, luttant à mort contre les mensonges, l'imposture et le marketing des anti éoliens.

Vous en fournissez un nouvel exemple :
Ce sont des vignerons riverains qui ont lancé cette procédure, jamais il n'a été question de la cathédrale de Narbonne ! Cette manie de tout judiciariser laisse les juges bien démunis, sans formation spécifique, ils doivent se raccrocher à n'importe quoi et ils commentent parfois des erreurs.

Quant au respect du passé, vous êtes mal tombé, M Jacquinot, je suis historien de formation et de métier et j'adore les vieilles pierres.

Je ne suis pourtant pas un passéiste racorni, ringard et rétrograde et je sais apprécié les implantations d'éoliennes au cas par cas :
ici, entre Narbonne et Névian, je remarque des voies ferrées, des lignes électriques, des zones d'activités ...
[141]
Commentaire par caroline
dimanche 28 mars 2010 16:44
C'est quand même fantastique !.... le responsable d'éole-res pour la Normandie est ingénieur paysagiste et voilà que pro éole est Historien .
C'est quand même paradoxal .....dire qu'une grande majorité des projets actuels sont réellement destructeurs de notre environnement , des paysages et de notre patrimoine . Vous devez toucher de coquettes sommes pour vous renier de la sorte ..... dire qu'ils ont même essayés d'en mettre dans la baie du mont saint michel ...! messieurs les promoteurs il faut que vous compreniez que ces grattes ciel sont toxiques partout sauf peut être face a Végas sur mer !.
Au fait je change du sujet selon des scientifiques , il paraît que les éoliennes offshores pourraient faire disparaitre les cétacés !!!
[142]
Commentaire par pro eole
dimanche 28 mars 2010 18:22
Pour Caroline,
Je ne renie rien du tout contrairement à certains Ollier.
C'est justement comme historien, adepte du temps long, que je privilégie les renouvelables.
"Dans la baie du Mont St Michel" ?
C'est sûr qu'avec des mensonges comme cela ...
A 17 km et de toutes façons les abords du Mont St Michel sont d'une laideur ... surtout avec 500 manifestants "internationaux".

A propos de offshore, jamais entendu parler de la surpêche ?
[143]
Commentaire par caroline
dimanche 28 mars 2010 18:39
"A propos de offshore, jamais entendu parler de la surpêche ?" sur ce sujet je suis 100 % d'accord avec vous . les pêcheurs ( profession trés difficile que je respecte au plus haut point ) auraient tout intéret a respecter les quotas , augmenter les tailles limites des prises et revoir certaines methodes de capture .... mais bon ça n'a rien a voir avec les éoliennes offshores
[144]
Commentaire par pro eole
dimanche 28 mars 2010 18:52
D'accord avec vous, Caroline, rien à voir avec les éoliennes offshore la disparition des espèces marines.

Pourquoi alors avoir évoqué les cétacés un peu plus haut ?
[145]
Commentaire par jojo
dimanche 28 mars 2010 19:32
Très énervé, pro éole ...peur de perdre son job ?
[146]
Commentaire par caroline
dimanche 28 mars 2010 19:54
A pro éole : "Pourquoi alors avoir évoqué les cétacés un peu plus haut ?" pourquoi ?
simplement a cause de l'éolien destructeur de tout ....les cétacés inclus ..
[147]
Commentaire par pro eole
lundi 29 mars 2010 08:26
Pour l'"affreux" JOJO
Perdre mon job ? Vous n'avez pas d'autres préoccupations que MON job ? Moi si : l'avenir de la planète, nos engagements européens, notre indépendance énergétique ...
Pour Caroline
"L'éolien destructeur de tout" ? Vaste programme, ce n'est donc pas la surpêche ?
Vous êtes obligés de vous contredire d'un commentaire à l'autre tellement votre combat contre l'éolien est incohérent.
[148]
Commentaire par G.jacquinot
lundi 29 mars 2010 11:46
Le seul incohérent, c'est vous Pro Eole!

L'éolien, ce sera bientôt un scandale du même niveau que les avions renifleurs, le crédit lyonnais et bien d'autres!!!

Imaginez..., si un historien vous dit que les éoliennes de Névian en co-visibilité de Narbonne, ce n'est rien du tout ? Que doivent dire et faire les véritables initiés de l'éolien pour vendre leurs vents ?

Moi je m'arrête la... Comme d'habitude, les pros éoliens n'ont rien de bien intéressant à dire, expliquer ou démontrer!
Sauf si l’intervieweur a raconté des salades, Plisson est un menteur! Un point c'est tout! De plus incompétent sur le plan technique… Du coup, il y a de quoi se poser des questions sur la qualité des résultats de ce genre de commission !
Et contrairement à certain, je pense qu’il ne faut surtout pas les ménager.
[149]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 29 mars 2010 11:54
Tiens Jacquinot le retour
Toujours pas d'explications sur sa fuite de la FED.
Les avions renifleurs ? C'est de la faute de VGE.
Décidément ce grand homme accumule les erreurs : pour les avions renifleurs et contre l'éolien.
Et voilà maintenant que les anti éoliens critiquent même la commission parlementaire qui leur sert la soupe, les ingrats !
Quand donc nos élus, comme le "courtois" Ollier, comprendront -ils que c'est une secte ?
[150]
Commentaire par Nevada
lundi 29 mars 2010 13:26
Au modérateur de cet article (alias PRO EOLE ;-), un lien qui va vous faire plaisir : http://www.lefigaro.fr/environnement/2010/03/26/01029-20100326QCMWWW00596-faut-il-arreter-de-construire-des-eoliennes-en-france-.php

61% de Français pour l'arrêt de l'éolien industriel! (21406 votants!!!!) Enfin la France sort de la naïveté ! A bas le Grenelle du Vent et son infâme Taxe Carbone corrélative et vive les économies d'énergie et tous les moyens actuels ou futurs pour y arriver......................................... ya du boulot !
[151]
Commentaire par pro eole
lundi 29 mars 2010 14:05
Mais non, mon vieux Nev', je ne suis pas le modérateur de ce site, juste un contributeur, comme toi.
Tout le monde s'accorde pour souligner la capacité de JLB à mobiliser, tel un gourou, la centaine d'anti éoliens qui lui sont encore fidèles.
C'est une habitude chez vous de bidonner ce qui n'est pas un sondage :
26 février dans Sud Ouest et dans l'Observateur du Cambrésis : même pourcentage, mêmes votants, trustés par la FED
[152]
Commentaire par Sage
lundi 29 mars 2010 16:14
sur 21406 votants !!!!....si ce chiffre est vrai.. mais le Figaro est un journal trés fiable ....je ne pense pas qu'il puisse y avoir eu une mobilisation plus importante d'un camp par rapport a l'autre. Et d'ailleurs moi qui fréquente volontiers les Bistros Parisiens ( pour le café ! ) je peux vous dire que c'est plutôt 70 voir 80 % des gens qui sont scandalisés par ces projets d'éoliennes Industrielles ...ils aiment la France Rurale eux .
[153]
Commentaire par pro eole
lundi 29 mars 2010 16:48
Pour SAGE (pseudo déjà utilisé auparavant par un anti éolien)
Discours de café ... du commerce.
Ainsi, les parisiens, à l'abri de la moindre éolienne, seraient autant contre !
"Ils aiment la France rurale" à partir du Fouquets !

A vous entendre, les anti éoliens, personne n'y est favorable.

Dans vos rêves, les gars.

Restons sérieux.

Qui est contre les éoliennes ?

1. Les nimby
2. Les pro nucléaires, comme la FED

Pas de quoi faire du bruit sur le zinc

N'oubliez jamais, messieurs les anti, que la mobilisation "mondiale" des anti éoliens a été mesurée, très mesurée même, avec 500 petits manifestants au pied du Mont.
Un bide.

Aller, un autre pour la route :

Il existe un moratoire éolien d'apparence gentillet, qui date déjà d'août dernier, en 8 mois, combien de signatures ?

6500

C'est à dire un français sur 10 000 !

Puisque vous aimez les pourcentages : 0.01%

0.01% des français au maximum sont pour laisser en place les éoliennes existantes mais ne pas en rajouter d'autres.

Un super bide.

Je comprend que certains aient voulu quitter la FED, vu son inefficacité.

Les rats quittent le navire, il est déjà devenu une épave (on dit "epaw" chez les anti éoliens).
[154]
Commentaire par sage
lundi 29 mars 2010 17:34
je fréquente pas le Fouquets ! jamais mis les pieds . je parlai de bistro parisien normaux populaires fréquentés pas des gens normaux ...café a 1.10 that is all . Ils aiment la France ....mais pas les éoliennes indus
[155]
Commentaire par NARDIN
lundi 29 mars 2010 21:22
Le vent est imprévisible,indécis,pas toujours là quand on en a besoin.
Les courants marins sont prévibles à l'échelle astronomique,durent 24h/24, 365j/an donc des hydroliennes sous-marines seraient ce qu'il y a de mieux en mer et pourtant on nous impose des éoliennes! A qui profite ce scandale des éoliennes qui finiront en friches industrielles sur nos plages. A terre le vent est majoritairement nul ce qui donne un rendement nul aux éoliennes.
[156]
Commentaire par Dom
mardi 30 mars 2010 00:55
Il y a ici beaucoup de personnes qui expriment un sentiment très clair : l'éolien cela signifie les nuisances pour nous, et les profits pour d'autres (de plus en plus des grosses boites financières). Je peux tout-à-fait comprendre cet argument, et malheureusement je crois qu'il est de plus en plus vrai. Mais j'ai tout de même 2 remarques à ce sujet :
1) Si ce sont des grosses boites privées qui s'en mettent plein les poches, c'est uniquement parce que avec votre magnifique vote UMP en 2007 vous avez marginalisé l'Etat et les citoyens au profit des actionnaires des grands groupes privés. Votre vote est un chèque en blanc aux spéculateurs sans scrupules. Réfléchissez-y pour 2012, pour une fois, et vous aurez un peu moins l'impression d'être des pions.
2) Même si demain on a un éolien 100% aux mains de grands groupes spéculatifs, je préfère encore ça à la prolifération du nucléaire, qui n'est pas lui non plus aux mains d'enfants de choeurs, loin s'en faut, et qui sera toujours infiniment plus mortifère pour la population qui ne réalise pas qu'on a transféré tous les risques du nucléaire sur elle et ses descendants.
Oui, je préfère un éolien quasi mafieux à un nucléaire quasi mafieux.
[157]
Commentaire par Dom
mardi 30 mars 2010 01:30
Vous avez raison, l'hydrolien est une vraie carte à jouer pour la France (enfin, si les bateaux et les sous-marins nous autorisent à empiéter sur leur territoire). Il existe comme cela un nombre étonnant de domaines d'énergies renouvelables qui ne demandent qu'à être développés, mais encore faut-il arrêter de réserver nos meilleurs ingénieurs et nos investissements dans le nucléaire ! Et ça, ne nous trompons pas, c'est une décision politique et stratégique, qui est très simple à prendre, à condition de ne pas être sous l'emprise des sempiternels lobbies dont la "Fédération Environnement Durable" est une des plus récentes émanations. Quelle escroquerie ! Oser s'appeler "durable" et prôner le nucléaire à fond, qui est tout sauf durable ! Comment peut-on croire des gens qui comment à tricher dès le choix de leur dénomination ? Des gens qui prétendent défendre les paysages de la France éternelle et dont les complices défigurent la France avec leurs pylônes, et qui sans le dire sont assis sur des barils d'uranium rien que pour vos enfants...
[158]
Commentaire par caroline
mardi 30 mars 2010 08:37
quoique a mon avis personnel, trop coûteux, il ne s'agit pas de dire non systématiquement ....l'éolien a un côté positif c'est la diversification de nos ressources d'énergie . par contre il ne faut pas exclure les autres technologies dites vertes je pense a l'hydrolien et il y en a bien d'autres . Ce qu'il ne faut surtout pas faire c'est détruire notre environnement au nom de ces nouvelles technologies qu'on dit vertes ....pas si vert que ça mais bon ! trop de projets sont inadmissibles , sur les crètes de nos montagnes en Ardèche ou dans les pyrénées , en offshore a normoutier ou Saint rémy des landes ....avec des gratte-ciel de 170 m de haut ou même de 150 m de haut sur mer la distance minimale d'implantation devrait être de 22 km comme en Angleterre , Allemagne et belgique ....a 17 km, 13 km voir 8 km des côtes comme tels sont les projets actuels...c'est pas possible ça . évidemment les promoteurs vous diront qu'a 8 km elles seront comme des allumettes a l'horizon . ...Ces menssonges ne passent plus ...les gens sont réveillés..... sur un paysage plat l'horizon d'une éolienne de 170 m et pour un homme debout doit être au environs de 60 km !!!! c'est pas la même chose ....vous imaginez a 8 km ce que ça va faire !!!
[159]
Commentaire par pro eole
mardi 30 mars 2010 11:34
Merci Caroline

1. Merci de ne pas dire non systématiquement, tel un Butré buté et de reconnaître que l'éolien a un côté positif, celui de la diversification de nos énergies.

2. Cela fait presque une semaine que vous avez un seul argument répétitif : la taille des éoliennes en mer à 8 km serait supérieure à celle d'une allumette, cela mérite-il un tel combat ?

[160]
Commentaire par caroline
mardi 30 mars 2010 12:21
Mr Butré a raison ....vous voyez bien pro éole dés que j'apporte un peu
d'ouverture vous en profitez pour l'exploiter ...laissant sous entendre que vous avez raison sur toute la ligne ....Mr Butré a raison c'est malheureusement l'attitude qu'il faut avoir vis a vis de gens comme vous .
[161]
Commentaire par pro eole
mardi 30 mars 2010 13:06
merci Caroline (bis)
Je ne vois pas ce que j'exploite, je laisse moi aussi la porte ouverte.

C'est vous qui en profitez.

Et pour dire quoi ? "Butré a raison" (toujours la secte).

Merci de reconnaître, comme moi, que JLB est buté et borné. Obtus, même, ne supportant pas l'aigu d'une éolienne.
[162]
Commentaire par caroline
mardi 30 mars 2010 19:33
a pro éole 161 ...bon j'ai peut être un peu exagéré ...mais je confirme que quand on voit le comportement vorace des promoteurs éoliens Mr Butré a raison de tenir la position qu'il tient .....c'est la seule façon de faire bouger les choses malheureusement ...il a bien les pieds sur terre ...beaucoup plus que moi . Quand a l'histoire des allumettes je l'aime bien car elle est représentative de tous les arguments malins et anesthésiants des promoteurs en éoliens . A 8 km c'est bien entendu un non sens écologique puisque ça dénature le site sur 20 a 30 km de côte. vous savez c'est comme une triangle plus vous en éloignez la tête plus la base est petite . Donc en offshore et Allemand , Anglais et Belges l'ont compris a 22 km des rivages ça réduit sérieusement la base . ...je suis contre remplacer une pollution par une autre pollution vous l'avez compris ...c'est juste une question de volonté , de respect de la nature , des humains en places et de l'économie locale ... d'honnêteté aussi. .....point terminé .
[163]
Commentaire par Tatoon
mardi 30 mars 2010 19:36
pourquoi n'applique-t'on pas les règles appliquées aux autres énergie ? c'est à dire le paiement en fonction du placement, plus cher quand on en a besoin, valeur minimale quand on en a pas besoin: le marché se nettoierait tout seul. Quel industriel ferait de la vente à perte, à part EDF ???
[164]
Commentaire par bbr
mercredi 31 mars 2010 12:19
Obscurs ??? Quelles preuves ?
En écartant toute voix discordante ?? Alors qu'on entend souvent "que" les anti éoliens !!! Et que vous vous exprimez là maintenant !
Des effets dramatiques ? J'habite non loin d'installations éoliennes et personne n'est dérangé !
L'éolien n'empêche pas d'isoler, ni d'autres investissements dans l'environnement comme vous semblez faire montre sans le dire dans les dernières lignes.
De quel commerce "douteux" parlez-vous dans le dernier paragraphe ?
Je ne comprends pas pourquoi vous vous opposez à une production d'électricité très respectueuse de l'environnement. IL y a des dizaines de milliers de chateaux d'eau en France qui défigurent aussi parfois les paysages, des centaines de milliers de "poteaux" lignes haute tension et vous vous focalisez sur peu (en comparaison du nombre) d'éoliennes !!! En d'autres temps auriez-vous été contre les moulins à vent ? Ou même la tour Eiffel ?
[165]
Commentaire par Juriste
mercredi 31 mars 2010 14:36
à pro eole
En disant que les anti-éoliens sont des pro nucléaire, vous généralisez la situation d'une minorité des anti éoliens.
Avec vous, tous revient à être pour ou contre le nucléaire alors que le sujet est pour ou non les éoliennes.
de plus en dénigrant les rapports servant aux tribunaux pour rendre leur jugement, vous remettez en cause des principes fondamentaux de la procédure civile (et pénale): principe du contradictoire, appréciation souverraine de la valeur des preuves.
De plus, lors du jugement du 4 février 2010, il y a eu des études qui ont été faites sur le site litigieux.
Seriez-vous prêt à vivre à 600 m. des éoliennes comme dans le cas de l'affaire du 4 février 2010?
[166]
Commentaire par Alexandra
mercredi 31 mars 2010 15:50
formidable on avoir environ 9000 poteaux en plus !!! des moulins a vent des temps modernes avec des superbes hélices a leurs tête !!! formidable il y en aura partout surtout où il y a un peu plus de vent sur nos collines et dans nos belles vallées ....enfin ça va enfin bouger . Fini la morosité de nos paysages ....formidable aussi, le bord de mer ne sera plus un paysage plat ..depuis le temps !. Des plages , de nos falaises et chemins de randonnée on va avoir enfin quelque chose a regarder ..... en plus ces tours seront trés proches car pour ne pas polluer il ne faut pas trop long de cable . vives l'écoligie . Formidable ....en plus c'est magique pour les poissons ...eux les pauvres qui subissent tous les jours les sables mouvants ...ils vont enfin avoir du béton et des vibrations musicales ...en plus ils sont tous trés contents ...plus de pêcheurs . youpi font les poissons.
C'est la fête . formidable ça sera comme les colonnes de buren mais en beaucoup plus grand ...150 mètres de haut ... magnifique ...la nature en érection , formidable ça va attirer les foules vous les imaginer raides , majestueuses , humides ....on pourra d'ailleurs même les peindre, leur faire des rayures noires et blanches et même les parfumer par exemple ...vraiment formidable ...magnifique l'homme va embellir la nature ..il était temps depuis le temps que la nature est nature sans rien d'autre que la nature.
[167]
Commentaire par NARDIN
mercredi 31 mars 2010 20:24
Portée géographique d'une éolienne de 150m, en mer, calcul qui tient compte de la rotondité de la terre.
Observateur sur la plage(2m):53kms
Observateur sur une falaise(60m):78kms
Observateur les plus hautes(130m)(Jobourg):92kms
Exemple concret les Ecréhous altitude de 4m se voient trés bien de la plage de bretteville sur ay de 15kms
Deux navires en mer se voient trés bien entre eux séparés de 20 à 30kms,hauteur moyenne d'un navire 10 à 20m.
Les habitants des côtes vont souffrir pour un rendement nul. Répétons: mettez de hydroliennes sous-marines,fonctionnement 24h/24, disons 22h à cause des étales deBM et PM, mais surtout 365j/an.Cela est de l'efficace pur et dur, ne manque que la vue à long terme de nos politiques.La mer nue c'est la beautée du monde éternel. Respectons nos paysages sachant que les éoliennes ne sauveront pas la planéte. XN(officier de marine marchande: pour les calculs ci-dessus)
[168]
Commentaire par NARDIN
mercredi 31 mars 2010 20:59
Stop:ce n'est pas parceque l'on est antiéolien que l'on est pronucléaire.
On cherche les meilleures solutions(ou les moins mauvaises), celles qui seront efficaces à long terme, économiquement viables et surtout fiables. Je suis antiéolien et pourtant tous mes loisirs sont consacrés à la marche sur les plages, dans le désert et mon souhait est de voir les plus beaux paysages de la terre et à pieds autant que possible. Pensez que les touristes du mont saint michel traversent la moitié du monde pour le voir,et que à l'heure actuelle le paysage qui l'entoure et quasiment celui que les pélerins du moyen-âge observaient, sauf si on y met des éoliennes(comme cela était prévu dans les villages alentour). J'espére que ST MIchel ne laissera pas faire que l'on y croit ou pas,sinon il faudra créer des réserves pour êtres humains comme on l'a fait pour les indiens d'amérique.
[169]
Commentaire par Juriste
mercredi 31 mars 2010 21:20
à NARDIN

La première phrase de votre dernier commentaire est tout à fait juste et c'est une erreur que je ne l'ai pas précisé dans mon commentaire.
[170]
Commentaire par Alexandra
mercredi 31 mars 2010 21:21
suite 166 "mais évidemment vous êtes pas obligé de me croire" réveillez vous vous qui aimez le beau , vos collines et montagnes, la nature , les bords de mer ...il y a danger. Les destructeurs de notre capital nature
rodent et rodent ...réveillez vous car aprés ils sera trop tard .
[171]
Commentaire par NARDIN
jeudi 01 avril 2010 18:56
Vrai, les pylônes HT ne sont pas jolis; ayant l'habitude d'observer les paysages,j'ai souvent imaginé des éoliennes à leurs places et reste convaincu qu'elles sont plus visibles parce qu'elles occupent un volume global plus important, elles sont placées le plus haut possible(collines) et les structures plus élevées, et ces mouvements continuels sont trés pénibles;dans certains endroits on pourra apercevoir jusqu'à 4 parcs éoliens, vers quoi porter le regard? Il aurait fallu enterrer les lignes dés le début, mais quel coût supplémentaire? De toute façon il faudra toujours transporter le courant. Probléme principal des éoliennes:rendement nul, c'est là la dérision de ce choix. Enlaidir peut-être,avec au minimum une efficacité indiscutable, et ce n'est pas le cas.Quant à les trouver poétiques,cela ne semble pas être l'avis de ceux qui habitent à côté (selon leurs témoignages),cela dit les goûts et les couleurs... elles ne me paraissent pas comparables à un moulin à vent du 16iéme...Bien amicalement à tous pour ou contre.
[172]
Commentaire par pro eole
dimanche 04 avril 2010 19:20
Merci encore Caroline.

Reprenant d'abord le discours de Butré, vous reconnaissez ensuite que vous avez exagéré.

Vous constatez donc comme moi que ce monsieur, Butré, est dans l'exagération permanente, le mensonge, le marketing de l'imposture , tout cela au nom d'intérêts pro nucléaires bien compris.

Merci Caroline, il faut de nombreux jours mais le dialogue avec les anti éoliens mène à tout, jusqu'à leur faire déjuger leur propre chef/ Gourou.
[173]
Commentaire par PRO EOLE
dimanche 04 avril 2010 19:53
Pour Juriste, pro nucléaire honteux
Les pro nucléaires, une minorité parmi les anti éoliens ?
Soyez sérieux : comme vous êtes peu nombreux, le calcul est vite fait.

La vérité, c'est tout simplement que les anti éoliens sont dirigés, téléguidés, payés par les pro nucléaires.

Qu'on en juge (juriste !) :
Dans le COR qui "oriente" la FED, on trouve par exemple :
Giscard, pro nucléaire patenté et revendiqué
Boiteux, pro nucléaire patenté et revendiqué
De Raincourt, actuel ministre, "promouvoir le rôle du nucléaire" ( http://www.carnetjpr.com/2008/06/27/trouver-une-reponse-au-non-irlandais-par-henri-de-raincourt/)

et ...

Butré, pro nucléaire officiel et revendiqué.
[174]
Commentaire par PRO EOLE
dimanche 04 avril 2010 20:06
Suite pour Juriste
N'étant pas juriste (ni "Juriste"), je laisse de côté vos arguties de prétoire.
Ainsi, le rapport de l'Académie de médecine est une "preuve", intouchable à ce titre.
Mon pauvre juriste, dans vos études de droit, vous n'avez jamais entendu parler d'erreur judiciaire et de preuves insuffisantes ?
Je comprend que la nouveauté, la remise en cause d'un modèle vous agresse littéralement, il faudrait vous y faire, depuis le temps.

Voilà bien les anti éoliens, ils ont essayé l'autorité du "scientifique" (encore qu'on se demande en quoi un pharmacien est compétent en énergie) mais comme je réponds à leur niveau sans aucune autorité scientifique, ils essayent l'autorité juridique, ces chicaniers, mais cela ne marche toujours pas, je ne lutte pas dans un tribunal, moi, je lutte dans l'opinion publique.

Et à la fin de l'envoi, je touche.
[175]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 05 avril 2010 04:26
Pour Nardin et Alexandra
Après la froide rigueur scientifique ou juridique, du lyrisme.

Le résultat est le même :
votre défense des paysages est bien faible, elle ne suffit pas, même à vos yeux, vous êtes obligés de rajouter "rendement nul" pour les éoliennes, ce qui met tout votre lyrisme par terre, rendement nul pour votre lyrisme.
Il y a bien pire déjà que les éoliennes autour du Mont St Michel, ne serait-ce que ces horreurs dignes de Las Vegas le long de la route d'accès.

Mais non, certains ne voient que les éoliennes (qui n'y sont pas, au Mont, d'ailleurs), encore des pro nucléaires honteux, normal dans la Manche
[176]
Commentaire par Alain la Foudre
lundi 05 avril 2010 10:23
N'avez-vous pas compris qu'il ne sert à rien de polémiquer avec PRO EOLE sauf à lui offrir une tribune idéale pour rabacher ses bêtises. Ce type n'a aucun argument en faveur de l'éolien à faire valoir. Ignorez-le, il se taira.
[177]
Commentaire par pro eole
lundi 05 avril 2010 14:01
Pour Alain la Foudre
Marrant ces anti éoliens qui abandonnent, lassés, muets, SANS ARGUMENT après avoir essayé d'échanger avec moi.
Alain la Foudre est un récidiviste car dans son premier message il parlait d'un précédent débat, il n'a toujours pas compris.
Vous avez mis JLB en avant, je le marque à la culotte et je tape dessus, il vous appelle à son secours, le pleutre, et finalement vous êtes obligés de vous taire.

Moi, je vais continuer à alerter l'opinion publique sur les mensonges des anti éoliens, je fais cela très bien, eux-mêmes le reconnaissent.

C'est devenu mon passe temps favori, en plus de mon métier que j'adore.

On va voir si vous obéissez à Zeus-Thor et fuyez ce champ de bataille, la queue entre les jambes.

Comme d'habitude, hein mon vieux Nev'.
[178]
Commentaire par NARDIN
lundi 05 avril 2010 19:10
Si un peu de "lyrisme" permet à certains d'avoir un minimun de politesse dans leurs propos...tant mieux.
Je nesuis pas pro-nucléaire et je collectionne tous les documents concernant les énergies nouvelles et ou durables et ou no polluantes.
Les projets dans les villages entourant le mt st Michel existaient bien mais ont été refusés par le préfet,il vaut mieux se plaindre avant qu'aprés, aprés c'est trop tard. avez-vous lu mon texte concernant les hydroliennes sous-marines? si vous n'aimez pas les paysages qui vous entourent ce n'est pas la peine de les détruire juste pour vous faire plaisir.
Accuser tous les anti-éoliens d'être pro-nucléaire cela est un peu simpliste.
Trés étonnant que vous n'en ayez que pour les éoliennes basées sur une énergie imprévisible,alors que l'énergie marine est prévisible en quantité et puissance et précision à l'échelle astronomique,on peut s'étonner que le long des côtes le choix se porte sur les éoliennes,est-ce bien raisonnable de courir les 24h du Mans avec une dauphine? Certains essayent de réfléchir à la meilleure énergie suivant le contexte local; cela ne me paraît ni lyrique, ni idiot, ni pro-nucléaire! Le bon sens prés de chez nous? Quant à la Manche,justement, elle donne déjà beaucoup! Il ya des gens parmis nous qui luttent par exemple contre l'éclairage de nuit,le poids des voitures...on demande de favoriser l'isolation (avec des contrôles de bonne exécution des travaux) ect...je ne me sens pas moins respectable que v
[179]
Commentaire par NARDIN
lundi 05 avril 2010 19:23
Il ya a aussi des menteurs chez les pro-éoliens, particuliérement les promoteurs en ce qui concerne les sondages et la visibilité le long des côtes,ex: éole-res dit que les gens sont pour, dans les villages de ma région une pétition donne 80%contre!quant à dire qu'une éolienne en mer c'est l'équivalent d'une allumette, cela aura au moins le mérite de faire rire tous les marins du monde et tous les habitants des côtes voire mes commentaires dans les messages précédents. Relisez l'exemple des Ecrehous hauteur au-dessus de l'eau 4m: visibilité 15km, vous pouvez aller vérifier sur place; alors 150m de haut...et refaire mes calculs de portée géographique.
Salutations à tous.
[180]
Commentaire par pro eole
lundi 05 avril 2010 19:30
Un peu moins de lyrisme cette fois-ci, Nardin.

Comme on ne peut pas se passer d'éoliennes, vous êtes toujours obligés de proposer AUTRE CHOSE, n'importe quoi à partir du moment où c'est moins haut ...
La plupart des anti éoliens (pas tous, je n'ai jamais dit le contraire), leurs chefs ont la réponse toute faite : "pas la peine, on a déjà le nucléaire".
D'autres, pro nucléaires honteux ou non nucléaires sincères, brandissent le dernier truc à la mode, comme ici les hydroliennes ou plus généralement les énergies marines.

Belle idée que d'utiliser l'énergie des vagues, des courants ... mais la réalisation (et son coût !) n'ont font pour l'instant que des sujets de recherche, des prototypes, ce qui n'est plus le cas des éoliennes, tout le monde est d'accord là-dessus.
Quelques hydroliennes sont testées actuellement en France, moins de 10 en tout. L'usine marémotrice de la Rance existe depuis 1966 (avant l'âge d'or du nucléaire, rendez-vous compte) mais hélas elle n'est toujours pas rentable.
C'est illusoire de vouloir remplacer les éoliennes par les énergies marines à horizon 2020. Tout simplement.
[181]
Commentaire par NARDIN
lundi 05 avril 2010 19:53
A pro-éole.
Vos connaissances en énergie marine me semblent un peu courte.
Il me semble qu'il vaut mieux investir dans l'efficace même si c-'est plus cher actuellement, et si on en construit beaucoup cela sera moins cher,que dans un systéme au rendement faible et moins cher.Pour l'avenir de l'humanité une vue à long terme me paraît plus raisonnable, mais cela prend plus de temps mais si le résultat est meilleur on rentrera dans nos frais. Le court terme n'est jamais sans inconvénient.
Pour... le voltaique est trés efficace, malheureusement la gestion des est déchets complexe mais d'énormes progrets ont été faits surtout aux E.U.
Cela dit pro-éole je n'ai pas plus de goût que vous pour Las Végas et ses lumiéres et autres publicités, panneaux...qui nous entourent.
Bonne soirée.
[182]
Commentaire par ILLUSTRE INCONNU
lundi 05 avril 2010 20:03
Pro-éole nous fera-t-il l'honneur de se présenter?
On peut être pro-éolien et lâche?
Oui mais si c'est bien payé?
[183]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 05 avril 2010 20:26
Pour Nardin
Merci de reconnaitre que l'éolien est "moins cher"
La vision à long terme, c'est celle des renouvelables, éolien compris
A propos de déchets (et de long terme) on revient au nucléaire.
Pour finir, c'est marrant, vous me dites que mes connaissances en énergies marines sont un peu courte mais vous-mêmes n'allez pas plus loin sur le sujet. J'en déduis que mes réponses sur ce sujet sont suffisantes et pas trop courtes.
[184]
Commentaire par pro eole
lundi 05 avril 2010 20:35
Pour "ILLUSTRE INCONNU"
Quel intérêt ?
Allez, je vais être gentil et aller le plus loin possible
Depuis que je suis "pro éole" et cela fait déjà longtemps, j'ai réussi à créer un avatar complet et cohérent, qui a sa propre vie sur la toile.
De plus, et je l'ai déjà dit plusieurs fois, depuis que je suis devenu pro éole, beaucoup de choses ont changé autour de moi et, si pro éole n'engage que son avatar, je suis tenu à une certaine réserve, et même à plusieurs réserves.
Je suis pro éolien et je ne suis pas lâche, je sème pleins d'indices qui suffiraient à me démasquer. Amusez-vous à suivre mes traces, comme cela vous passerez moins de temps à cracher, la tête levée, vers l'éolien.
Je répète que je ne suis aucunement payé pour ce que je fais contre vous.
C'est mon passe temps.
[185]
Commentaire par caroline
mercredi 07 avril 2010 17:57
moi je trouve que borloo et le gouvernement devraient embaucher Antoine waechter . Il a une position trés équilibrée et réaliste en se qui concerne l'énergie en générale , l'éolien et toutes les énergies renouvelables .... il est aussi trés attaché aux économies d'énergie et il a raison car nous avons encore beaucoup a faire de ce côté là . c'est un vrai défenseur de la nature , il est trés attentif sur le fait que l'éolien industriel ne doit pas devenir une nouvelle pollution , il est en plus marié avec personne et c'est bien ainsi !!! vous voyez a qui je pense ! Antoine Weachter j'aime bien car cet écologiste me paraît être intègre et raisonné .
[186]
Commentaire par pro eole
jeudi 08 avril 2010 09:39
Pour Caroline
Comme il vient de faire campagne avec Europe Ecologie en Alsace, cela m'étonnerait qu'il rentre au gouvernement, j'ai cru comprendre aussi que l'Ouverture "Cela commence à bien faire".
Antoine Waechter a bien sûr toute sa place, à partir du moment où le cadre à respecter par tous c'est 23 % d'ENR en 2020.
Malheureusement, le récent rapport parlementaire est sorti des clous.
Ne pas respecter les 23% Butré s'en fiche, pas moi.
C'est tout ce qui fait la différence entre nous.
Pour finir, à ce que je sache, les anti éoliens sont plutôt représentés par des anti écologistes féroces comme Gérondeau (défenseur de la bagnole), Boiteux (et son atome) et autre VGE (lui c'est les avions renifleurs).
[187]
Commentaire par caroline
jeudi 08 avril 2010 18:11
A pro éole : Mr Butré et tous les membres de la FED sont trés favorables aux énergie renouvelables et ne sont pas contre l'objectif des 23 % ....vous n'avez qu'a regarder sur le site ... c'est simplement des défenseurs de notre nature , environnement et paysages .... ils sont simplement contre l'éolien industriel qui n'a rien d'écologique .....et que je qualifie même comme une nouvelle pollution ( sauf éventuellement trés au large a 22 km et beaucoup plus ) .voilà la vérité ....alors vous, comme c'est votre business avec beaucoup d'argent a la clef, forcément, vous critiquez cette position !
[188]
Commentaire par Pro eole
jeudi 08 avril 2010 22:32
Favorables aux ENR, Butré et consorts ?
La vaste blague.
Ce sont juste des pro nucléaires honteux, qui n'ont même pas le courage d'afficher leur position jusqu'au bout mais, par exemple à Dieppe, Butré n'a pas eu un mot en faveur des ENR alors qu'il roucoulait littéralement en faveur du nucléaire.
Pour les 23 % ? Mais personne ne vous croit : VGE, votre super-gourou, qui tient les fils de la marionnette Butré, a regretté publiquement et plusieurs fois cette décision, préférant mettre en avant son "décarboné" gavé d'atome.
Je critique cette position des anti éoliens parce qu'elle est mensongère, pas pour gagner de l'argent, je l'ai déjà dit, je le répète, je fais cela tout seul, de ma propre initiative.
Comment peut-on être pour les 23 % et contre l'éolien ?
Relisez un peu plus ce qui s'écrit, ce qui se dit chez les anti éoliens, les plus farouches (et Butré est dans le lot) n'en sont même pas à critiquer les 23%, il conteste entièrement la lutte contre le changement climatique ! Des Allègre au petit pied, voilà les anti éoliens.
Au moment de la création de la FED, c'est vrai, il y avait un autre discours, un autre affichage sur le site que la "colère", mot négatif.
Aidé par des conseillers en com, Butré a mis en avant des mots positifs comme "durable" ou "environnement", et peint en vert sa charte graphique.
Le "greenwashing", qui marche pour tout le monde, n'a pas tenu bien longtemps, normal, c'était un faux nez, un masque qui est vite tombé
[189]
Commentaire par caroline
vendredi 09 avril 2010 09:36
A pro éole : les industriels ( comme vous même ) ils s'en temponnent des ravages sur l'environnement , sur la nature , sur les paysages et l'économie locale . seuls l'argent et les bénéfices colossaux réalisés grâce a des tarifs garantis et subventionnés .... comptent !....pas verts du tout ces gens !!! l'Etat est aveugle et distribue les pépètes ...tout cela pourquoi ? pour ajouter de la pollutions et détruire tout notre capital de beauté et touristique . En plus du Nucléaire nous aurons une France dénaturée .
[190]
Commentaire par pro eole
vendredi 09 avril 2010 14:17
A Caroline
Ah, me traiter "d'industriel", ce que je ne suis pas, je le répète et nullement répondre à mon "déverdissement" de l'"atomic" FED.
C'est me dire : "comme vous avez réussi à démontrer que Butré n'était pas vert, nous allons dire que vous non plus vous n'êtes pas verts".
Vous finissez en fanfare : regrettez-vous vraiment le nucléaire, Caroline ?

Moi, oui.

Butré, non.

Butré est un pro nucléaire fier comme un paon.

Abandonnez-le donc, Caroline !

(J'ai l'impression de me répéter, Carolien, entrecoupé de vos "vous avez raison").

Franchissez le pas, laissez tomber cette secte, vous verrez, vous vous sentirez mieux après.
[191]
Commentaire par caroline
vendredi 09 avril 2010 14:42
A vous pro éole : plus menteur qu'un marchand d'éoliennes ...y a pas ! tout le monde le sais maintenant .
[192]
Commentaire par pro eole
vendredi 09 avril 2010 15:17
Pour Caroline
"Marchands", du Temple sans doute, chassés hier par Jésus et aujourd'hui par Butré, ben voyons.
Moi, plus menteur qu'un marchand, cela n'est pas possible, je ne suis pas un marchand, ce sont mes convictions qui me guident , pas mon intérêt.
"Tout le Monde" sait quoi, au fait ?

Que je suis pro éolien ?

Mais est-ce un mensonge ?

Que Butré est un pro nucléaire ?

Mais est-ce un mensonge ?

Il y a une différence entre vous et moi : moi, je passe mon temps à mettre à jour tous vos mensonges, vous, vous passez votre temps à me traiter de menteur, sans preuves.

Votre combat est rétrograde, passéiste et vain, il ne s'appuie pas sur de bonnes bases (en béton) : au lieu de défendre le paysage vous défendez le nucléaire, pourquoi pas après tout, mais vous le défendez bien mal, de manière honteuse, dissimulée, enterrée ...

[193]
Commentaire par caroline
vendredi 09 avril 2010 16:25
Av pro éole : mon oeil !!! que vous êtes pas intéressé financièrement pour l'éolien industriel ... faut pas nous faire prendre des éoliennes pour des lanternes ! c'est comme ça que vous fonctionnez ... mensonges et au minimum limite corruption légales ..tous les moyens sont bons pour atteindre l'objectif . de toute les façon comment faire autrement avec ces machines nules , coûteuses et destructrice de notre environnement !.
[194]
Commentaire par pro eole
vendredi 09 avril 2010 17:05
Caroline tombe le masque :
"nulles" ces machines, mais alors pourquoi voulez-vous en mettre à 22 km comme les anglais, les belges, les allemands ?
D'accord pour des éoliennes, même loin, ou pas, Caroline ?
Mensonges; là-encore, après les pro nucléaires honteux, voici les anti éoliens honteux :
étape 1 : "on veut bien de ces machines, mais loin"
étape 2 : "Ces machines sont nulles" : le masque tombe.

Et c'est vous qui parlez de corruption, c'est votre ligne de pensée qui est corrompue, peu claire ... et mensongère.

Ah oui, ces machines sont coûteuses, lorsque, pour les beaux yeux de ces messieurs dames, il faut y rajouter des km de câbles sous marins (40 km? 50 km ?).

Le surcoût de l'éolien, c'est à cause des anti éoliens (et je ne parle même pas des procédures et des usines à gaz type ICPE qu'ils veulent nous imposer).

Ils disent : "Rendons l'éolien le plus coûteux possible et après on dira que c'est trop coûteux".

Entretemps, qu'est-ce que cela rapporte, c'est bizarre avec le tarif le plus bas d'Europe, c'est qu'il doit y avoir du vent qui les fait souvent tourner.
[195]
Commentaire par caroline
vendredi 09 avril 2010 17:41
oui a plus de 22km je laisse tomber la lutte ...promis ...c'est une erreur, a mon avis, mais bon .... au moins ça pollue pas trop nos paysages et toute l'économie qui en découle . Quand au vent il souffle où il veut quand il veut et pas trés souvent en fin de compte ...c'est aussi ça le problème ...c'est uassi pour ça que je pense que l'hydrolien a beaucoup plus d'avenir et la France devrait mettre le paquet sur ça au lieu de se laisser embobiner par les marchands de vent !
[196]
Commentaire par pro eole
vendredi 09 avril 2010 18:07
Caroline n'ose pas et en arrive à la position suivante (définitive ?) :
C'est une machine "nulle" puis à partir de 22 km, on peut en mettre plein.

Pourquoi mettre plein de "machines nulles" ? On ne sait pas mais surtout, il faut qu'elles soient LOIN.

Ensuite Caroline nous annonce qu'elle laisse tomber la lutte, c'est donc que ces machines ne sont pas si "nulles" que cela, grandes, oui, visibles, je suis d'accord mais pas "nulles" (sinon Caroline continuerait la lutte).

Et encore un anti éolien qui doit reconnaître publiquement qu'il préfère soutenir l'éolien plutôt que de le trouver ENTIEREMENT nul.
Je vais les attraper un par un comme cela (c'est facile, ils sont au maximum 500 dans le Monde et je me contente du noyau dur (atomique) français) jusqu'à ce qu'ils reconnaissent que l'éolien est POSITIF.
Le reste du chemin sera plus facile à faire (Où en on met ? Combien ? ...)

Encore faudrait-il qu'ils ne sombrent pas dans la mauvaise fois la plus abjecte ...
On va voir pour Caroline.
[197]
Commentaire par caroline
vendredi 09 avril 2010 18:52
a pro éole : vous l'art de prendre de morceaux de phrase pour en faire ce que vous voulez et en transformer le sens ... dans ces conditions je n'ai plus rien a dire ....mon mari a raison ... qu'il continue comme ça c'est trés bien !
[198]
Commentaire par pro eole
vendredi 09 avril 2010 19:20
Je n'y peux rien, moi, si vous vous exprimez par morceaux de phrases.
Quant à déformer vos propos ...

Vous voulez bien à la fois les mettre LOIN et les trouver NULLES ?
Non ?



[199]
Commentaire par Cheyenne
samedi 10 avril 2010 14:25
Salut robot,
Eoliennes moins chères,oui,mais nulles;juste faites pour attirer les faux écolos et les votes des gens trompés.Les véritables environnementaliste voient plus loin que votre diode zenner.Rance :usine marée-motrice mais pas hydrolienne sous-marine(vilain écrou mal serré).Ce type de site informatique n'est pas fait pour en enduire des tartines d'huile,les gens sérieux sauront se documenter et faire leurx choix sans avatars.Votre robot graisseux n'aime pas la nature,moi je préfére les humains et en ai rencontré 121 derniérement,112 ont signé ma pétition contre l'éolien; y compris des anti-nucléaires et beaucoup de jeunes.Les 9 autres:sans opinion ou même pas dit bonjour,ou même pas capable de donner un tout petit avis.Des discussions ont duré jusqu'à 1h et j'en suis fier.
[200]
Commentaire par Cheyenne suite
samedi 10 avril 2010 14:50
On est tenu par un droit de réserve vis à vis de son employeur,financier,son administration; d'ailleurs un haut fonctionnaire a dit: les éoliennes même si c'est pas écologique on en mettra tant que les gens le croient(vive la France).Co2:oui on remet par exemple la 3iéme tranche de la centrale charbon et ou fuel du Havre qui avait été arrêtée il y a une trentaine d'années à peu prés.Anne d'edf le dit elle-même.
VGE appartient à la fed: J. ATTALI critique durement l'éolien et il n'est pas FED alors circuitcâblé? Tous les comités, associations...réunissent des individus sur un sujet précis,il y aura toujours l'un d'eux qui appartiendra à ceci ou cela eh oui mauvais carte mal connectée.Qui plus est il y a parmis les pro-éoliens des gens importants aux attaches financiéres compromises avec tous les derniers gouvernements de droite ou gauche;BEIGBEDER voit le vent venir il a revendu ses parts à cause de la contestatiom!? on n'est pas tous complétement imatures, être aux veines de cuivre.Je suis entouré de mécaniciens, électromécaniciens, électroniciens;pas un seul ne défend les éoliennes,même les ingénieurs d'edf disent que c'est nul en tous cas ceux que j'ai rencontré.De prés ou de loin,on n'en veut pas:pas fiable,pas prévisibles donc:argent perdu.Les autres techniques avancent plus vite que vous ne croyez. Au revoir robot avatareux aux liaisons fondues;ton monde n'est pas le mien:je retourne chez les humains,on n'est pas toujours d'accord mais ils sont faits de
[201]
Commentaire par pro eole
samedi 10 avril 2010 21:07
Pour Cheyenne ("être humain")
Difficile de comprendre quelque chose dans votre tambouille.
Je retiens simplement que vous avez eu vos signatures à l'usure, en tenant la jambe de vos voisins jusqu'à 1 H du mat ...
et pas grâce à la clarté de vos arguments.

Faisons un Pow Wow, pour voir.
[202]
Commentaire par Sage
dimanche 11 avril 2010 09:39
A Cheyenne , c'est drôle je connais moi aussi plusieurs ingénieurs ...ils disent aussi tous que l'éolien c'est ridicule...et en rigolent . Deux d'entre eux vendent même des pièces qui rentrent dans la fabrication des éoliennes !. Petit et Trés mauvais rendement ..ils disent tous .
Il faudrait arrêter voir interdire cette technologie en France ... on a pas besoin de gaspiller notre argent en ce moment !....il y a beaucoup mieux a faire en matière de production d'énergie verte .
[203]
Commentaire par Chayenne
dimanche 11 avril 2010 11:04
Comme quoi rien ne vaut le contact direct!
Pas jusqu'à 1 heure du matin,espéce de nouille, la plus longue conversation a duré une heure: parcequ'elle était intéressante et agréable et technique et sympatique; mon pauvre avatar irradié de gaz métalliques en décomposition. Je ne fais des pow-pow que de10h30à11h30 et 15h00 à 18h30 pour respecter tous les âges et les métiers autant que possible. Nous ,on est vivant, sniffez un peu d'oxygéne terrien ça ira mieux, que le co2 des centrales thermiques dont on tourne la clef parce que les éoliennes ne produisent pas.
C'était la terre, à vous crypton.
[204]
Commentaire par pro eole
dimanche 11 avril 2010 11:24
Pour Cheyenne,
Quand je disais que je n'y comprenais rien ...
Toujours pareil avec les anti éoliens : On arête les centrales thermiques parce que les éoliennes produisent, c'est le but. C'est l'absence d'éolien qui amène le thermique.
Pour Sage,
interdire une technologie qui se diffuse dans le monde entier ?
Ah oui, j'oubliais, la France est le seul pays où le vent (et un certain nuage) s'arrête juste aux frontières.
Que Sage porte bien mal son avatar

ps pour Cheyenne
Krypton, ignorant !
C'est donc que je serai ... "Superman", venu de loin pour sauver les terriens.
Rien ne peut m'arrêter à part la Kryptonite mais, comme c'est vert, les anti éoliens ne veulent pas y toucher.
C'est le we on s'amuse, hein Cheyenne.
[205]
Commentaire par Cheyenne
dimanche 11 avril 2010 11:56
Eh oui, on en finit pas, c'est le chien qui se mord la queue. C'est bien pour cela que l'on cherche de vraies solutions NOUS.
On écrit trop vite, tampis pour l'orthograhe à titre exceptionnel.
Pour moi WE ou semaine ne veut rien dire: cause professionnelle.
Evidemment vous êtes capable de démarrer des milliers de centrales de tous types en fonction des besoins: fort l'animal, car EDF reconnaît l'énorme complexité et la difficile fiabilité; les allemands en ont fait les frais. Comme le vent n'est pas prévisible bonjour les dégâts, des accidents ont déjà eu lieu.
Salut fantôme.
[206]
Commentaire par g.jacquin
dimanche 11 avril 2010 18:08
Coucou pro Eole !

Alors, encore en train de faire le fanfaron..., que dis-je! le Kakou (*1), sur ce fil ???

Vous savez, si vous n’êtes pas trop âgé, vous devriez voir quand même un spécialiste, … ça risque fort de s’aggraver !

Enfin, je croyais ce fil mort, mais grâce à vous, on joue les prolongations !

Vous avez écrit : “ C'est l'absence d'éolien qui amène le thermique“.

Pouvez-vous nous expliquer cela en détail ? Avec éventuellement formules et schémas... Cela m’intéresse au plus haut point !

Ben oui, à force de fanfaronner sur ce fil, il va bien falloir que vous montriez vos compétences.

Vous avez aussi écrit ceci : “Interdire une technologie qui se diffuse dans le monde entier ?“ En réponse à Sage…

Et bien allez-y… développer ! Cela nous intéresse vraiment !


(*1) Faire le beau, faire l'intéressant, faire le con, péter plus haut que son cul, etc.…

PS. Ne faites pas le petit bonhomme en me retournant mes questions comme vous faites avec tout le monde ! Car cela démontrerait une fois de plus votre étroitesse d’esprit… Allez que diable, expliquez-nous vos convictions !

[207]
Commentaire par pro eole
dimanche 11 avril 2010 19:47
Pour G Jacquin, le revenant.
Toujours les insultes, les anti éoliens
Toujours pas de réponse à mes questions, G Jacquin :
a) Pourquoi donc avez-vous quitté la FED ?
b) Pourquoi revenir ici autant défendre son "fameux" président ?

Moi, j'ai l'honneur de répondre aux vôtres, même si j'ai parfois l'impression de m'adresser à un sourd, effet des infrasons peut être ?

Répartition de la production d'électricité en France avant l'éolien :
78 % de nucléaire, 13 % d'hydro, 10 % de thermique

Donc en absence d'éolien, 10 % de thermique

Avec l'éolien : 78 % de nucléaire, 13 % d'hydro, 10 % d'éolien, le moins possible de thermique

Donc l'éolien réduit les rejets de CO2 du Thermique.

Une technologie qui se développe dans le Monde entier :
USA, Chine, Danemark, Allemagne, Espagne, Norvège, UK, Irlande, Pologne, Inde, Brésil, Argentine ...

Il n'y a qu'en France que quelques grincheux grassement téléguidés par l'Atome osent tenter de bloquer le mouvement de l'expansion de l'éolien.

Vous allez, comme d'habitude, trouver cela insuffisant.

C'est bien le problème des anti éoliens de dire tout et son contraire pour masquer le vide cruel de leur réflexion.

G Jacquin me trouve "suffisant" dans le message 206.

G Jacquin me trouvera "insuffisant" dans le message 208.

En même temps j'enrichis votre vocabulaire.
[208]
Commentaire par Sage
dimanche 11 avril 2010 22:12
A pro éole : C'est pas par ce que tous ces pays que vous avez cités sont dans l'erreur ( USA, Chine, Danemark, Allemagne, Espagne, Norvège, UK, Irlande, Pologne, Inde, Brésil, Argentine ...) que nous devons nous aussi nous jeter dans le précipice tel des moutons ...restons Français ...raisonnés et raisonnables . L'éolien industriel ( je ne parle pas du petit éolien ) est une catastrophe ....une pollution écologique et environnementale . C'est aussi une catastrophe économique et humaine a plusieurs titres ! ...voilà c'est tout, l'éolien industriel est la plus grasse connerie du siècle . Dire non a l'éolien industriel c'est tout simplement faire preuve de discernement, de logique et d'esprit écoligique aussi . bon.... maintenant peut être que le gouvernement s'est engagé, dans les négociations secrètes du commerce international , a forcer l'achat de 9000 machines ....ça c'est aussi possible .... a ce moment là qu'on mette ces machines a 40 km au large comme en Allemagne .... pas cons ces Allemands avec cette distance ils éliminent le côté destruction des paysages et de l'économie touristique pour le reste ça ne change pas . A 40 km ils pourront même y fabriquer de l'hydrogéne !!! Vraiment il faut interdire l'éolien industriel en France ...


[209]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 07:16
Pour Sage,
Indécrottables, ces anti éoliens.
Obligé de reconnaître que l'éolien se développe dans le monde entier, Sage préfère isoler la France ("restons français" ?) : "catastrophe", "pollution" ... "écologique ET environnementale" (pourquoi les deux ?)
Tout cela pour une seule raison, l'argent (que le nucléaire coréen n'aurait plus), il imagine de louches négociations d'Etat à Etat pour acheter des milliers de machines même si l'Etat français est prêt à balancer tout cela en ICPE. Cherchez la logique.
Enfin, après les 22 km de Caroline, voici les 40 km de SAGE.
Alors donnons quelques éléments :
a) la nature des fonds marins en France d'une part et en Europe du Nord d'autre part fait qu'il est impossible, en France, d'implanter des éoliennes offshore actuelles aussi loin, pour aller aussi loin, il faut attendre les éoliennes flottantes
b) C'est l'équivalent du RTE allemand qui paye le raccordement de ces parcs à 40 km, la France laisse ce coût aux entreprises, coût qui double les investissements nécessaires pour un parc offshore
c) L'Allemagne est le pays le plus couvert d'éoliennes onshore, développement éolien onshore qui continue avec un tarif encore plus élevé, le littoral notamment en est couvert, ce n'est donc pas pour des raisons "paysagères" que les offshore sont aussi loin.
[210]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 08:14
Et bien voilà pro éole !!! "il faut attendre les éoliennes flottantes" ...bien d'accord avec vous ...et que le gouvernement paye les cables ...ainsi viabilisés des zones en trés haute mer pourront faire l'objet de mise aux enchères ou de location ...au meilleur offrant . Ainsi les choses seront plus claires , l'impacte sur l'environnement sera moindre et le prix sera plus honnêtes ! . C'est le gouvernement qui distribuera les cartes et pas l'inverse comme c'est le cas aujourd'hui ...hein pro éole !
mais a 40 km OK
[211]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 08:32
Pourquoi attendre ?
Faisons tout de suite ce qui est envisageable : des éoliennes offshore non flottantes et dans un deuxième temps (après 2020) les éoliennes flottantes.
Depuis 2003, le gouvernement s'est engagé dans le offshore et entretemps il a changé au moins cinq fois de méthode (ex appel d'offre, pas appel d'offre, re appel d'offre), le résultat : AUCUN parc offshore, nous sommes la risée du monde entier, une nouvelle fois la France rate complètement sa vocation maritime.
Je retiens enfin que Sage est POUR l'éolien, il termine son petit mot par "OK".

Nous l'aurait-on changé ? Hier, il voulait carrément interdire l'éolien.

Alors, Sage, on interdit ou on en met plein ?
(Après avoir poser les principes, on discutera après de la distance ...)
Etrange, cette impression de déjà vu sur le discours formaté des anti éolien "oui mais non", non mais oui", c'est flou tout cela les gars.
Voyons ce qu'en dit Sage.
[212]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 08:57
pourquoi attendre !!! si les projets actuels étaient honnêtes et non polluants il y aurait pas besoin d'attendre !!!. En france une majorité des projets actuels sont malsains , douteux et trés polluants ... dans ces conditions il est préférable soit de rien faire soit d'attendre . En allemagne , avec un véritable appel d'offre sur des zones a 40 km au large moi je dis OK .....En France c'est les industriels qui présentent leurs projets ...c'est source de tous les abus ...;ainsi on voit fleurir des projets a 15, 10 et même 8 km des côtes ...ça c'est pas possible .
Il faut inverser les rôles . et ce qui est du onshore Tous les projets dans nos belles vallées et crêtes de nos collines et montagnes sont a proscrire également . C'est des projets criminels et polluants point terminé .
[213]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 09:20
Pour Sage,
"très polluants", sauf à partir de 40 km si j'ai bien compris.
Pour les non initiés, il ne s'agit que de pollution visuelle, ce qu'il y a de plus subjectif, voilà le motif de l'interdiction pour ce monsieur rien moins que sage.
"Criminels" : mais où sont les morts qui en sont victimes ?
8 km ? C'est justement le seul projet offshore accordé par le gouvernement dans le cadre d'un appel d'offre, il faudrait savoir, Sage.

Finalement non, on ne nous l'a pas changé, toujours aussi Buté- Butré et bien sûr malhonnête.
[214]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 09:40
Pro éole ...vous dite " "très polluants", sauf à partir de 40 km si j'ai bien compris." pro éole vous comprenez rien a rien ...je vous explique
les éoliennes industrielles sont polluantes a plusieurs titres
1 ) pollution paysagére et environnementale .
2) Pollution de l'économie touristique
3) Pollution du prix de KWH ( artificiellement beaucoup plus haut )
4) Pollution de l'atmosphère(béton + transport + centrale thermiques )
Le fait de mettre ces éoliennes a 40 km supprime le point 1 et 2 mais il reste les points 3 et 4 .... points qui peuvent être minorés avec une politique d'appel d'offre beaucoup plus sain et par la création de méga parcs qui vont amortir les charges fixes et le côut en CO2

vous avez compris pro éole !!!???
[215]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 09:49
La sauvegarde des points 1 et 2 (à voir sur le fond, mais bon, c'est pas le moment, SAGE est déjà énervé)prime pour vous sur les points 3 et 4.
Prix du kWh : tarif DEUX fois plus élevé en offshore qu'en onshore
Point 4 : à 40 km, c'est PLUS de béton, PLUS de transport (ne me dites pas le contraire quand même) et avec des mega parcs, plus d'intermittence.

Beau bilan que voilà.

Tout cela pour ne pas dire qu'il est contre l'éolien (je rappelle qu'il veut l'interdire, sauf à 40 km, pour les raisons rappelées dans son dernier message (points 1 à 4).

Quant au bilan actuel du thermique et du nucléaire, y compris au niveau paysager, nada.

Des oeillères, ils ont des oeillères les anti éoliens.
[216]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 09:57
Un terroriste de l'environnement ce pro éole ...Un faux écolo .
[217]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 10:28
Je vous avais dit qu'il était énervé.
Voilà maintenant qu'il me traite de "terroriste".

Toujours dans la nuance, ces anti éoliens.

Ces échanges avec "Sage" sont assez clairs :
a) Ils n'arrivent pas à être franchement contre l'éolien
b) Leurs arguments sont très faciles à démonter
c) Lorsqu'ils n'ont plus rien à dire, ils ne leur restent que l'insulte (de nombreuses fois ici déjà).

Au fait, est-ce que SAGE est un "vrai" écolo, lui ?

Oh que non, c'est uniquement un pro nucléaire qui cherchent des voies détournées et subjectives pour bloquer l'éolien.

Et bien c'est raté, comme toujours.
[218]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 11:21
aller donc voir la photo simulation sur : http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Un-nouveau-projet-eolien-offshore-en-vue . La photo est une simulation a 23 km !!! aprés je vous laisse imaginer que ça fera a 13 km de normoutier ou 8 km dans le Cotentin !!!
dire qu'il se dit écolo ce pro éole !!!! les pépètes les pépètes pour sa poche , c'est uniquement ça qui l'intéresse voilà la vérité c'est pas possible autrement .
[219]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 11:33
Impossible, pas français, ce ne sont pas les pépètes qui m'intéressent ici, mais votre malhonnêteté intellectuelle (ou générale ?) criante.
En voici un nouvel exemple :
le lien que vous nous avez obligeamment fourni permet de voir une photo simulation d'un parc offshore, chacun appréciera l'aspect visuel de cet objet, là n'est pas la question.
Sage parle d'une simulation à 23 km, la photo qu'il brandit nous montre un parc à ... 4 km.

Je vérifie toujours mes sources, ce qui n'est pas le cas de Sage.

[220]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 11:49
et pourquoi les allemands mettent leurs parcs a 40 Km ? pour le fun peut être !? il y a bien une raison pro éole ! c'est quoi la raison ?
[221]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 12:17
Mouché, Sage, hein !
Il se fait tout petit et n'en parle plus de sa référence si démonstrative (de sa malhonnêteté).
40 km, les parcs offshore allemands, pas tous alors, la preuve :
http://www.actu-environnement.com/ae/news/1890.php4
Celui-ci est situé à 500 m, 500 m.
[222]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 12:37
suite 219 : effectivement ...mais j'ai quelque notions de perspective et en y regardant de plus prés je m'apperçois que cette photo est un photomontage de WPD !!!! pas surprenant ! on connait leurs techniques ! le courrier picard s'est fait abusé et cette photo montage n'est pas réaliste . tout graphiste pourra vous dire qu'avec de éoliennes de plus de 150 m de haut cette perspective est bien a une vingtaine de KM . Les sources de la presse ne sont pas tjs exactes ...la preuve .
[223]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 13:24
Vraiment sans surprise les anti éoliens :
"La photo qu'il brandit"
quelques posts après, il la rejette et ce sont les journalistes qui sont induits en erreur par les trucages des méchants travailleurs de l'éolien.
Plutôt que de reconnaître son erreur et de se taire, chapeau bas, Sage cherche un bouc émissaire, le pauvre journaliste.
Cela me rappelle un long échange chez CMV à propos d'un autre photomontage.

Les anti éoliens sombrent à nouveau dans le ridicule.

C'est JLB qui va pas être content de voir ses petits copains ainsi baladés par le seul pro éole.

JLB, en "colère" tel un Bruguier, ce que c'est drôle.

Ce que je rigole.

[224]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 13:51
@pro eole
1) Pour vos deux questions, mêlez-vous de vos affaires…, petit bonhomme !
2) 10% de thermique remplacé par de l’éolien ? vous êtes à côté de la plaque mon pauvre !!!

Les THF sont scindés en deux groupes,

- Les centralisées (6%) qui sont les centrales servant essentiellement au bouclage, c'est-à-dire à la résolution de l’adéquation production / consommation. Elles ne servent donc qu’en semi base et en pointe !!! RTE nous répète dans tous ces documents sur la SÉCURITÉ qu’en aucun cas, il ne couplera plus de 15% d’éoliennes ventées pour subvenir aux besoins de semi base, ou de pointe et que de toute façon, subsistera une réserve équivalente à la puissance éolienne couplée sur le réseau (THF ou HYDRO.).
- Les décentralisées (4%) ce sont les cogénérations qui, bien sûr, à cause de leurs doubles emplois ne peuvent être substituées par de l’éolien !!!!

Ce n’est pas tout de fanfaronner ou de jouer le KAKOU ai-je dû écrire… Rassurez-vous, on n’en meurt pas !

Donc, … dire ou écrire que l’éolien diminue les rejets de CO2 en France est idiot, car ils sont tellement faibles que cela ne justifie aucunement les dizaines de milliards d'€ dépensés pour l’éolien.
Comme je l’ai déjà écris, que les pays qui mettent des éoliennes partout se mettent au niveau de la France en matière d’émission de CO2… Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’éolien, ils n’y parviendront pas.

[225]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 13:55
@pro eole suite 2

C’est curieux comme vous êtes un ignorant des choses de l’électricité … Pourtant à vous lire, on y croirait ????

En même temps, il suffit juste de poser 2 petites questions de rien du tout pour vous voir tituber !!!!

Je vous rappelle donc que la France est un des très rares pays à avoir un réseau bouclé et, donc, redondant dont la centralisation est le résultat de la structure de ce réseau ! De plus ce réseau est interconnecté avec nos voisins et contribue à assurer la SÉCURITÉ d’approvisionnement pour ces pays comme pour le nôtre…

Puisque vous prenez comme exemple la chine et les USA, sachez que pour ces pays, qu’il n’existe pas de réseaux uniques comme chez nous mais plutôt un grand nombre de producteurs repartis sur la surface de ces pays et indépendants les uns des autres. Ces dits pays utilisent pour les décentralisations, des centrales à charbons (utilisant du lignite qui est un très gros émetteur de CO2).

Dans ce cas… l’éolien est le moindre mal qui permet rapidement de baisser la pollution en CO2, d’autant que la variabilité de l’éolien ne nuit pas à l’ensemble puisqu’il n’y a pas de réseau centralisé ! On est en mode décentralisé !!!

Pour l’Allemagne, c’est encore différent, car, bien que les producteurs soient interconnectés, ce sont majoritairement des THF. Chaque fois qu'une éolienne se couple à leur réseau, le taux de pollution, diminue !
ET C’EST TRÈS BIEN !
[226]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 14:02
Pour G Jacquin, correspondant intermittent
Ce sont mes affaires, les scissions chez les anti éoliens, j'ai touché un point sensible, là, c'est vrai qu'on ne sort pas intact d'une secte comme celle-ci.
Encore une insulte au passage, "petit bonhomme"

Tout le reste du message de ce "spécialiste" pour nous expliquer que JAMAIS l'éolien ne se substitue au thermique et que donc tous les graphiques de JLB sur les Centrales thermiques qu'on est obligé de construire pour combler l'intermittence de l'éolien, c'est du bidon.

Voilà peut être le motif de votre rupture avec JLB :
lui considère que l'éolien se substitue au thermique
vous, vous considérez que l'éolien se substitue au nucléaire (voir ce que vous avez dit quelques messages plus haut)

Mettez-vous d'accord, si possible.

Ce que vous dites tous les deux en tout cas me va : l'éolien se substitue aux autres sources d'électricité, c'est ce qui est prévu d'ailleurs dans la nouvelle législation ou les ENR seront prioritaires sur le réseau
[227]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 14:03
@pro eole suite 3

MAIS CE N’EST PAS LE CAS DE LA FRANCE !!!

1) Nous sommes interconnectés ce qui veut dire que cette interconnexion assure la sécurité d’approvisionnement tout en ayant un “réservoir de puissance“ capable de subvenir à nos besoins SANS EMMETTRE DE CO2 ET SANS EOLIENNES.

2) Ce qui se comprend pour l’Allemagne et autres pays dans le même cas est dangereux pour la France à cause des limites qu’impose la centralisation. En effet, la compensation de l’éolien, permanente (environ 80% du temps total du couplage des éoliennes) impose d’avoir des groupes puissants capables de corriger les errements de l’éolien, …

Mais il y a des limites ! Nous avons de très grosses centrales qui ne sont pas aptes à assurer les variations de l’éolien dès lors que les transits sont trop importants ou que l'on dépasse les seuils de sécurités. Or, il faut rappeler que la France n’est pas sous un régime d’alizé mais de vent en bourrasques… et il y en a beaucoup !!! Ce qui veut dire que l’énergie produite par l’éolien en France est en permanence variable et il faut compenser !

3) Conclusion : en France, à chaque fois que se couple une éolienne au réseau, c’est pour enrichir quelques initiés mais certainement pas pour produire une énergie fiable et pas chère. L'éolien a l’inconvénient majeur de générer des transits de flux importants qui mettront en danger l’approvisionnement général de la France dès que l’on dépassera les seuils de sécurité du réseau.

[228]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 14:04
@pro eole fin

Voilà Monsieur l’ignorant, … vous en serez un peu plus avant de raconter n’importe quoi et de jouer au KAKOU !

Mes sources ? RTE, DGEMP (ministère du développement durable) et bien sur, une petite formation à l’électrotechnique !
[229]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 14:12
Réponse à la suite de G Jacquin (nos réponses se sont croisées)
Merci de reconnaître, enfin, que "chaque fois qu'une éolienne se couple au réseau, la pollution diminue" : comment peut on être contre l'éolien dans ces conditions ?
Comment peut-on à la fois avoir un réseau bouclé ET interconnecté ? L'interconnection (vers des réseaux gavés d'éolien d'ailleurs) n'ouvre -t-elle pas la boucle ?
A propos de sécurité d'approvisionnement (et JLB l'a reconnu lui-même à Dieppe), n'est-ce pas dernièrement nos voisins éoliens qui sont venus au secours de notre atome si mal géré (moins bien que les belges, pour ceux qui suivent )?

Que vous soyez passéistes pour défendre vos châteaux, passe encore, mais passéistes dans votre vision du réseau électrique, non.
[230]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 14:24
bonjour g.jacquin , bien aimé vos explications trés pointues et logiques . pensez vous que l'hydrolien serait plus adapté à la france ? et les autres technologies vertes ? qu'en pensez vous ?
[231]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 14:25
@ pro eole commentaire 226

Manifestement, JLB vous pose un problème … vous en êtes amusant !

Hormis le fait que JLB et moi ne soyons pas d’accord, je vous fais remarquer que votre savoir éolien se situe au raz des pâquerettes donc, la moindre des choses, c’est de nous montrer que vous en savez un peu plus !!! Ou pas !!!!!

Si vous aviez un minimum de connaissance sur le sujet éolien, vous sauriez qu’une éolienne n’est pas équipée pour corriger sa courbe de statisme suivant la demande reseau et qu’également, elle n’est pas équipée de régulation fréquence/puissance ! Ce qui veut dire que depuis que Y.Cochet à signé son décret de rachat de l’énergie éolienne, elles produisent PROPORTIONNELLEMENT à LA PRESSION DU VENT SUR LES PALES ! Ce qui fait qu’elles sont OBLIGATOIREMENT PRIORITAIRE !!! Ce qui fait perdre pas mal de cheveux aux ingés du CNES !

Décidément, vous vous plantez systématiquement des qu’on rentre dans les détails !!!
[232]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 14:25
Nos réponses se sont encore croisées (à la vitesse de l'électricité ?)
Reprenons vos affirmations :
1° la France n'émet pas de CO2 "électrique"
2° Il y a beaucoup de vent en France (là,je le dis tout de suite, je suis d'accord)

De tout ce fatras, il ne reste plus que la 1° à vérifier, parangon des défenseurs du nucléaire, ce qu'est sans conteste G Jacquin (et donc anti éolien, pas anti éolien d'abord).

Bilan RTE 2008 (dernier disponible) : d'où vient (p 11) ce thermique pour 53 GWh ?

Vous venez de dire "sans émettre de CO2".

Alors ?

En France, on utilise du thermique pour l'électricité ou pas ?
[233]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 12 avril 2010 14:35
A G Jacquin
Décidemment, nos réponses se croisent
Si je comprend bien votre dernier message ("cher maître"), l'éolien en France produit, grâce au vent, beaucoup d'électricité qui est injectée prioritairement sur le réseau à la place d'une autre production, soit du thermique (avis de JLB), soit du nucléaire (avis de G Jacquin exposé il y a quelques jours déjà), l'éolien ne cause donc jamais de pannes électriques puisque grâce à lui il y a toujours de l'électricité dans les fils. Le vent s'arrête ? Pas de problème, on compense soit avec du thermique (JLB) soit avec du nucléaire (vous), suffisamment flexibles tous les deux pour s'adapter à l'éolien, surtout que maintenant on est dans des prévisions à trois jours (IPES).
Il n'y a donc aucune intermittence électrique, juste un changement de source.

Mais pourquoi donc être contre ?

(A part bien sûr, ceux qui ont intérêt à vendre un max de charbon, de gaz ou d'Uranium, toutes ressources qu'il faut aller chercher à l'étranger).

Le vent lui, se déplace tout seul.
[234]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 14:48
@ Sage commentaire 230

Bonjour,
Si vous saviez comme s’est désespérant de tomber sur des pro éole et autres du même genre… Mais bon, il s’agit d’éviter à la France de dépenser des dizaines de milliards d’euros pour rien ! Avec 1600 Milliards de dettes, des retraites qu’on ne peut plus financer, c’est tout simplement inadmissible de dépenser près de 40 milliards pour des éoliennes qui ne servent à rien!
Pour vous répondre sur les autres ENR, et plus particulièrement l’hydrolien … oui pourquoi pas mais je pense que le problème est moins de trouver de nouvelles sources de production que de financer intelligemment les économies que nous devons tous faire !
Bien sûr, l’isolation de l’habitat mais aussi supprimer les convecteurs électriques au profit de système thermodynamique dont le Coop arrive à six sur les machines de dernière génération…
Et surtout, notre comportement de tous les jours ! Est-il normal de nous retrouver tous à la même heure dans le métro le matin et le soir, de partir tous en vacance le 1er juillet etc…etc…
C’est tous ces problèmes de la vie qui nous conduisent à des centrales THF réactives mais polluantes.
Il faut donc revoir notre façon de nous comporter. Mais avant tout, il faut être juste et équitable ce qui ne semble pas être le moindre des soucis des porteurs de projets éoliens. D’où l’importance du pouvoir politique… Encore faudrait-il un pilote dans l’avion qui ne soit pas aveugle !
[235]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 14:54
pro eole fin définitive

Desolé mais je plus de temps à vous consacrer! juste un conseil, arreter de parler de chose que vous ne maitrisez pas du tout!
Quant à moi, je ne suis pas à la retraite (je paye pour vous sans doute mais je trouve cela normal) et donc je pars bosser!

bye.
[236]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 15:07
G Jacquin fuit le débat

"Allez, que diable, expliquez-Nous vos convictions"

Ben non, plus rien, du vide, j'allais dire du vent

On ne saura pas la raison de sa rupture avec JLB.

On ne saura pas pourquoi il affirme que la France n'a pas de thermique électrique alors que RTE annonce 53 GWh de thermique "électrique".

On ne saura pas comment un réseau peut être A LA FOIS bouclé ET interconnecté.

On sait pourquoi quelqu'un s'enfuit après avoir proféré de telles idioties tout en s'étant proclamer le maître en la matière.

Cela s'appelle une baudruche.
[237]
Commentaire par g.jacquin
lundi 12 avril 2010 15:43
Et en plus, vous avez un comportement de chiouaoua !

Manque de pot, j'ai aussi un ordi au boulot!!!! Vous avez cru que j'etais partis et vous vous etes laché!

Envoyer moi votre adresse par mail que la baudruche vous explique comment il s'appelle !

Pro eole, vous etes un petit bonhomme
[238]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 16:19
Mais quel gamin ce G Jacquin

Je redonne mon mail : proeole@orange.fr

(Cela fait au moins 6 fois, rien qu'ici et toujours pas de message)

"Vous avez cru que j'étais parti" Ben, vous l'avez dit vous-mêmes.

Restant sur la faim dans nos échanges, j'ai lister vos non réponses.

Et puis je me suis permis de parler de votre comportement, cela vous a piqué au vif.

Et vous revenez.

Même pas capable de tenir ses promesses.

Au fait, je ne suis pas retraité, mais en congé.

(J'ai aussi un ordi au boulot).
[239]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 17:40
j'adhère complétement a votre raisonnement g.jacquin et j'apprécie aussi votre savoir technique ... nombreux écologistes parlent comme vous d'ailleurs . les porteurs de projets éoliens ont en effet aucun scrupule c'est le moins qu'on puisse dire !. Mais j'en veux surtout au gouvernement qui semble comme vous le dite complètement aveugle, sans discernement et incapable de diriger le développement de cette technologie ....il faut qu'ils reprennent la main . Pro éole va encore exploiter ce que je dis ...mais c'est pas grave. En fait je trouve qu'on pourrait envisager quelques parcs ceci pour faire plaisir aux Allemands et pour diversifier nos sources d'énergie ...(ceci en attendant les progrés de la science pour remplacer a terme le nucléaire )
mais en aucun cas cette technologie doit apporter des nuisances et démolir notre environnement donc Trés trés au large 30 - 40 km me convient bien avec appels d'offre pour faire marcher la concurrence au maximum ....et en onshore il faut surtout pas démolir nos paysages qui font tout le charme de notre pays ....résultat peu de lieux sont possibles mais il y en a . ....les petites éoliennes individuelles comme celles en lin fabriquées en Normandie je crois me semblent intéressantes.... e
[240]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 17:49
Sage devient ... sage

Il veut de l'éolien partout

Offshore

Onshore

Des grandes

Des petites

Tout cela sans démolir le paysage bien sûr, nous sommes d'accord.

L'éolien ne démolit pas le paysage, il en construit un nouveau.

Partageons l'objectif des 25OOO MW, trouvons ensemble les meilleurs lieux et tout ira bien.

Cela nous permettra même d'attendre le post nucléaire que souhaite Sage (Cela va gêner Butré et ses copains pro nuke mais il faudra bien passer par là)

Quelle belle conclusion :

Oui, de l'éolien, partout où cela est possible.
[241]
Commentaire par caroline
lundi 12 avril 2010 18:10
hé bè ...que de lecture aujoud'hui .... je trouve jacquin trés convaincant, technique et logique ...quand a pro éole il a la foi c'est certain ...il veut nous construire des nouveaux paysages avec des éoliennes géantes partout où il y du vent ... vallées , montagne , parcs naturels, zones touristiques et devant nos plages .... il en a rien a foutre c'est un faux écolo .
[242]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 18:41
Merci Caroline
Il y a du vent partout, donc nous avons le choix.
Et largement la place pour mettre nos 25000 MW.
Je suis très attaché aux paysages, mais au-delà du nimby.
C'est ce que nous différencie, vous et moi.
[243]
Commentaire par sage
lundi 12 avril 2010 19:53
attaché aux paysages ...vous pro éole !!! je crois rèver . trés attaché a ces éoliennes , coûteuses, peux rentables et polluantes surtout.
[244]
Commentaire par pro eole
lundi 12 avril 2010 20:19
Et si Sage,
très attaché au paysage, à son passé et en même temps tourné vers l'avenir.
Les anti éoliens voient tout en négatif, y compris le paysage, ils ratent ainsi toute la beauté qu'il exprime.
Pour ne pas faire comme VGE, je vais prendre un exemple à l'étranger, la vue qu'on a depuis Assise permet par exemple de tout comprendre d'un seul coup d'oeil à François.
La vue sur Marseille en venant du château d'If, voilà aussi un paysage sublime.
Il y a de nombreux sites éoliens qui me donnent la même impression.
[245]
Commentaire par caroline
mardi 13 avril 2010 20:24
je vous invite a regarder : http://www.plainedevie.net/les-eoliennes-et-le-bruit-etude-de-cas-a-estinnes/
C'est ça que les industriels sans scrupules , assoiffés d'argent facile et peint en vert font et veulent faire chez nous ...a 500 m de nos maisons !!! dans nos plaines , vallées et montagnes et devant nos côtes aux paysages pourtant immuable . c'est ça qu'aime Pro éole ....je vous laisse juge !!! attention sensibles s'abstenir .
[246]
Commentaire par pro eole
mercredi 14 avril 2010 07:04
Cas très intéressant, Caroline.
1) N'ayant pas de problèmes à relever en France, vous allez en chercher un en Belgique (ces fameux belges qui sont à la bonne distance, eux, vous vous rappelez ?)
2) D'après le reportage cité, tout le monde constate une amélioration (suffisante ?)
3) L'anti éolien local (hurlevent) dit n'importe quoi ("infrasons, "effet stroboscopique")
4) Le seul problème relevé par la famille c'est le bruit (qui dépasse visiblement l'émergence)
5) Sur ce sujet, il y a deux solutions, soit les améliorations suffisent, soit elles ne suffisent pas.
6) Il se trouve (le hasard ?) que c'est un parc que je connais bien, que j'ai visité lors de sa construction : j'aurai préféré, par rapport à la taille et la puissance des machines, une distance d'un km plutôt que les 700 m choisis, la preuve, cela donne du grain à moudre aux anti éoliens.

Maintenant Caroline, cela ne doit pas être un prétexte pour entretenir votre délire. 1 km pour une machine de 6 MW, 500 m pour une machine de 3 MW, voilà les bases de la réflexion.
[247]
Commentaire par caroline
mercredi 14 avril 2010 07:39
le mieux c'est pas d'éoliennes industrielles !!! sinon si pour des raisons écologiquement et économiquement incompréhensibles cela doit être fait, il faut :
- 1,5 km pour une machine de 6 MW,
- 1km pour une machine de 3 MW,
- interdiction sur tous les beaux sites et régions
touristiques
- 24 km minimum de côtes pour le Offshore ( paysage plat et
immuable )
Voilà le résultat tiré des leçons Eoropéennes ...je ne comprend pas pourquoi Philippe Plisson a démissionné car il faut une réglementation encore beaucoup plus protectrice de notre environnement .
[248]
Commentaire par pro eole
mercredi 14 avril 2010 10:02
Vous êtes difficile à suivre, Caroline :
1) Pas d'éoliennes (mais quoi à la place ?)
2) Des distances sorties de nulle part : à la place de vos 1 km, la distance de 500 m fait consensus y compris au sein de la mission parlementaire et quitte à choisir une distance "interdisante" (ce qui est votre but) les 1500 m de l'Académie de Médecine vous sont toujours disponibles.
3) 24 km en Offshore, mais pourquoi ?
4) Ce que prévoit le rapport parlementaire est complètement lourdingue, inutile et superflu (je ne développe pas tellement c'est évident, sauf aux yeux des anti éoliens).
[249]
Commentaire par caroline
mercredi 14 avril 2010 10:48
A pro éole : "distance de 500 m fait consensus" vous dites !!! c'est un cauchemar A 750 mètre en belgique les gens se plaignent d'insomnies et autres troubles ! Ils sont obligés de brider les machines la nuit !!! ( rendement encore en baisse ) et même avec ça les nuisances persistent . ...donc 1500 m me paraît un minimum.
tous pareils ces pro éoliens, des nazis criminels du CAC quarante profiteurs et surtout irrespectueux de l'environnement et de l'humain . ils se peignent en vert ........ c'est des faux écolos .
[250]
Commentaire par pro eole
mercredi 14 avril 2010 11:10
Attention Caroline à ne pas être égarée par la colère, me traiter de "nazis", "criminels" en plus, je ne l'accepte pas.
Je n'ai, de plus, rien à voir avec le CAC 40, comment faut-il vous le dire ?
Je maintiens enfin qu'il y a consensus pour étudier l'aspect acoustique à partir de 500 m.

Quant aux faux écolos, jugeons-en, dès qu'on parle de paysage (ex mon commentaire n 244) plus rien, le vide, les anti éoliens ont disparus, il n'y a que Caroline qui revient avec son histoire belge même pas drôle en traitant son interlocuteur de "nazis".

Allez regarder plutôt du côté des anti éoliens, soutenus à bout de bras par des "identitaires", fachos honteux.

Nous avons une divergence de 500 m seulement (et encore, sous réserve d'études acoustiques) et vous me traitez de "nazis", mais vous en êtes arrivé où pour être dans cet état : "Il propose 500 m de moins donc c'est un nazi".

Vous montrez ainsi votre vrai visage, et quitte à faire référence aux nazis, regarder les visages de ceux-ci à la fin de "l'arche perdue" ...

[251]
Commentaire par caroline
mercredi 14 avril 2010 12:09
les nazis c'est tout simplement une poignée de personnes qui ont entrainés tout un peuple vers la catastrophe . alors bien entendu pour moi qui trouve que l'éolien industriel est le mauvais choix en matière d'énergie renouvelable et vu le comportement des promoteurs éolien j'y trouve une similitude ....on est bien d'accord que le drame est absolument sans commune mesure . ....sur ce sujet en tous les cas c'est aussi a cause du gouvernement qui manque de discernement et qui trés probablement subit de trés fortes pressions venant des insdustriels et des pays leaders sur cette technologie ...ça doit pas être facile . Il faut que le gouvernement mette des conditions d'implantation trés sévére et surtout qu'il investisse sur des technologies moins polluantes et de demain sur lesquels il pourra devenir leader .
[252]
Commentaire par pro eole
mercredi 14 avril 2010 13:11
Ah Caroline se rend compte qu'elle est allé trop loin en traitant les pro éoliens de "nazis" : "On est bien d'accord que le drame est sans commune mesure", surtout que je considère que l'éolien n'est pas du tout un drame.
"Sans commune mesure", en effet, et c'est bien ce qui manque aux anti éoliens, de la mesure, il en arrive à dire des horreurs qui les décrédibilisent.
Je suis d'accord que le gouvernement manque de discernement : il aurait du développer la filière éolienne depuis 30 ans.
Je suis d'accord aussi qu'il subit de fortes pressions de la part d'industriels leaders dans la technologie nucléaire pour bloquer l'éolien (tout çà pour laisser des marchés aux sud coréens).

Je trouve les conditions d'implantations déjà trop sévères, même si il y aurait des progrès à faire : a) dans le choix des entreprises, b) dans la cohérence des implantations.
Vu comme nous sommes d'accord, pas besoin de se traiter de "nazis".
[253]
Commentaire par caroline
mercredi 14 avril 2010 14:03
A pro éole : il faudrait pas inverser les responsabilités. l'agresseur de notre environnement c'est pas les anti éoliens qui sont pas pour autant défenseur du nucléaire . Les anti éolien sont là pour dénoncer l'agression et le désastre en matière d'environnement que s'apprête a faire les promoteurs de l'éolien industriel . Les anti éolien défende la nature, le patrimoine et le bien être des humains ...et de plus ils sont souvent trés constructifs car il proposent des gardes fou pour cette technologie et d'autre part ils sont trés favorables aux autres technologies vertes ...comme l'hydrolien ....quant celle ci sera mature on pourra théoriquement et économiquement démolir les hydroliennes ...et c'est pas pour dans longtemps ... 4 a 5 ans maxi !
[254]
Commentaire par pro eole
mercredi 14 avril 2010 14:15
Toujours la technologie d'après, dont vous reconnaissez vous-mêmes que cela n'est pas pour tout de suite, 4 à 5 ans, c'est énorme en matière d'ENR.
Moi je suis pour l'hydrolien, qui viendrait en complément de l'éolien dans ce qu'on appelle le mix énergétique avec le plus d'ENR possible.
Quant à votre vocabulaire "agression", "désastre", il est loin d'être constructif.
[255]
Commentaire par pro eole
vendredi 16 avril 2010 14:42
A propos d'hydrolienne :
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/energie-et-ressources/201004/16/01-4271048-une-hydrolienne-dans-le-saint-laurent.php
On y lit : "prototype", "La technologie, encore coûteuse, ne peut rivaliser commercialement avec l'hydroélectricité ou même l'éolien."
"le prototype pourrait avoir une puissance d'environ 100 kW" (rappel : pour chaque éolienne aujourd'hui on est à 3 MW)
Coût ? Trois fois plus élevé que pour l'éolien.

Tout cela , c'est le fabriquant de l'hydrolienne qui le dit.

Alors les anti éoliens de la technologie d'après, vous comptez toujours sur les hydroliennes pour atteindre nos objectifs de 2020 ?

Moi je suis pour l'hydrolien, mais d'abord pour l'éolien.
[256]
Commentaire par roquette
vendredi 16 avril 2010 15:40
Comme c'est drôle encore des fausses informations "proéoliennes" ! ...Choisissez des sources d'information intègres pro éole .
j'ai trouvé l'inverse sur tribune.fr de 14 avril 2010 !!!!
"l'ambition de DCNS, qui veut fédérer les compétences des grands acteurs des énergies marines renouvelables, est de créer une filière industrielle en France . Le groupe table sur un chiffre d'affaires de 4 à 6 milliards en France pour cette filière en 2020 avec la création de 30.000 à 50.000 emplois.
le prix sera concurrentiel par rapport à ce qui se fait avec les éoliennes actuelles "
L'éolien offshore n'a aucun avenir a moins de 22 a 25 km des côtes . Il y a que le gouvernement Français qui n'a pas encore compris ça .Il faut que vous compreniez ça ....c'est comme taguer les plus belles toiles d'un musé ! les toiles sont foutues et le musé ferme .
[257]
Commentaire par pro eole
vendredi 16 avril 2010 15:52
La roquette qui fait "pschitt"
C'est amusant de me voir contredit ainsi, cela me permet de parler des ambitions de la DCNS ... pour l'avenir.
"Le prix SERA concurrentiel". C'est du futur, du futur, Roquette.
Les hydroliennes sont en test.
Leur projet le plus avancé, WINFLO, l'éolienne flottante, est prévu en démonstrateur en 2013 et commercialisable en 2015. Mais ils sollicitent l'aide financière des pouvoirs publics.

Bref, je ne vois pas en quoi c'est l'inverse de l'écho venu du Canada.
[258]
Commentaire par roquette
vendredi 16 avril 2010 16:22
Le monde dit la même chose le 15 / 04 /2010 Alors proéolien vous voyez que vos informations sont corrompue ....comme d'ab !

DCNS va se lancer dans les hydroliennes, des turbines immergées produisant de l'électricité à partir de la force des courants. EDF en teste au large de l'île de Bréhat (Côtes-d'Armor). La chaussée de Sein, dans le prolongement de l'île d'Ouessant, le passage du Fromveur entre l'archipel de Molène et Ouessant (Finistère) et surtout la pointe de La Hague (Manche) recèlent un potentiel capable, selon certains experts, de couvrir 5 % de la consommation française. DCNS va étudier l'implantation d'une centrale pilote de 20 MW au large du Cotentin
[259]
Commentaire par pro eole
vendredi 16 avril 2010 16:42
Une roquette qui ne sait pas viser.
Je n'y comprends rien (pourtant je suis "M Je sais tout") :
Roquette parle d'informations corrompues puis fait un copier coller de l'article du Monde sur lequel je me suis appuyé dans le commentaire précédent.
Conclusion, d'après Roquette : "le Monde" est corrompu (chante le Péan) ... mais alors Pourquoi Roquette le copie colle ?
Roquette est-il corrompu, lui aussi, à son tour, à force de citer "Le Monde" ?

Désolé, mon petit (et je suis bonhomme), je m'y connais un peu en projets de la DCNS et je maintiens que ce sont des projets, de beaux projets, certes, intéressants, mais des projets seulement qui permettront DANS LE FUTUR de rajouter au mix énérgétique en plus de l'éolien
[260]
Commentaire par roquette
vendredi 16 avril 2010 17:01
le petit ne veut plus discuter avec toi ...bonhomme déguisé en vert ....les nouveaux pollueurs de notre environnement .
[261]
Commentaire par pro eole
vendredi 16 avril 2010 17:07
La roquette explose en plein vol, avant d'atteindre sa cible (je vous raconte pas les rejets de CO 2)
Roquette a essayé, cet AM, de rebondir sur mes informations (mais est-ce qu'un ballon de baudruche rebondit bien ?)sans jamais arriver à convaincre qui que ce soit (qu'un suppôt de Butré me démontre le contraire).

Du coup la Roquette est partie, ne voulant plus "discuter" avec moi.

Ciao Roquette, au moins tu fus rapide.
[262]
Commentaire par sage
dimanche 18 avril 2010 09:07
Concernant Horns Rev à 30 km au large des côtes du Danemark et tous les parcs prévus entre 30 et 40 km en Allemagne et en belge ..je n'ai plus grande chose a dire si ce n'est que le prix du KWH produit est invendable sans de massives subventions ( 13 ctmes + la marge EDF ) qui va payer ??? devinez ..c'est nous ...mais enfin bon.... au moins dans ces pays elles ont le mérite de ne pas trop dégrader l'environnement et les paysages . En France non seulement tous les citoyens vont payer mais en plus ces des centaine de Km de côte qui seront détruits pour l'éternité .
En exemple les projets de Neoen et éole-res dans le Cotentin avec une vingtaine d'éoliennes chacun placées a 8 km ...des éoliennes des 170 m de haut ...soit plus haut que la pointe du mont Saint michel ..l'équivalent d'immeuble de plus de 50 étages !!! placées là en face de cette côte des iles magnifique ! L'aquitaine nous passe des spots publicitaires avec des magnifiques images de la côte et de la vue sur mer ....! Si les projets du cotentin venaient a aboutir ...s'en est fini de la côte ouest du Cotentin !!! terminé les beaux paysages , terminé le tourisme ...et bonjours le chômage ...cette côte ne vaudra plus un sou sauf peut être pour les curieux pendant un a deux ans . ça sera aussi le couloir de la mort pour les oiseaux migrateurs qui longent
la côte entre ile de jersey et nos rivages . Non, vraiment aucun politique ou même écologiste intègre ne peut être d'accord avec ce type de projet .
[263]
Commentaire par pro eole
dimanche 18 avril 2010 10:47
Sage nous revient après presque une semaine d'absence.
Et pour nous dire quoi ? Rien
Ou presque : 8 km c'est moins que 40.
"Des centaines de km de côtes détruits pour l'éternité" : non, non, Sage ne parle pas de la tempête Xinthia ... mais de l'aspect visuel d'éoliennes à 8 km.
Implantées dans le Cotentin, elles seraient, d'après SAGE, visibles depuis les plages d'Aquitaine.
Tout cela avant même que la moindre éolienne offshore soit implantée en France.
Chômage ? "L'éolien offshore par la recherche, la construction, l'assemblage, l'installation et l'exploitation offre de belles ouvertures en terme de chiffre d'affaires et d'emplois. Si le potentiel est énorme, faut-il encore pouvoir accueillir les investisseurs."
(source http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/343183/Eolien___le_vent_de_l_avenir)
Et bien non, Sage, le défenseur autoproclamé du tourisme français, refuse de faire un bon accueil à l'éolien offshore.
Le tourisme sans volonté d'accueil, ca c'est sûr, cela mène au chômage.
[264]
Commentaire par sage
dimanche 18 avril 2010 16:04
suite 262 : Je pose la question : pourquoi les allemands , Belges et Dannois dans le cas d' Horns Rev mettent leurs parcs offshores a 30 Km et plus de leurs côtes !!!? pourquoi ..c'est certainement pas pour le plaisir de les mettre loin !!! Si la France ne dit pas non a des projets destructeurs comme ceux de éole-res et Neoen dans le Cotentin ou même a celui de Normoutier, alors le gouvernement et autres décideurs le paieront cash . Si la côte ouest de Cotentin ne dispose pas de sites a 30 km alors il faut que cette région fasse le choix de l'hydrolien par exemple . Pour l'éolien ,des milliard d'Euros vont passer de la poche des contribuables a celles de quelques multinationales ....l'avenir dira si c'était le bon choix !!!? Il est en tous les cas hors de question de laisser ces gens détruire notre environnement, l'attrait touristique de la côte ouest de Cotentin et toute l'économie qui en découle !!!
[265]
Commentaire par pro eole
dimanche 18 avril 2010 18:39
Pour SAGE
Combien de fois déjà l'ai-je dit :
Si la France est privilégiée pour l'éolien onshore (très bon régime de vent, faible densité ...), c'est moins le cas en matière d'offshore car rapidement les fonds marins atteignent des profondeurs empêchant l'implantation d'éoliennes actuelles (= non flottantes) alors que nos voisins du Nord peuvent profiter de haut fonds.
Sinon c'est toujours le même délire anti éolien primaire
[266]
Commentaire par sage
dimanche 18 avril 2010 19:18
réponse 265 : alors pas d'éoliennes offshore statiques offshore en france
ou alors du flottant uniquement comme ça on pourra les mettre trés au large sans détruire l'environnement, la beauté des sites et l'activité touristiques . Chacun sa spécialité : les tomates au sud , les chicons dans le nord , les éoliennes offshore statiques en Allemagne et l'éolien flottant + l'hydrolien pour la France . Voilà on est d'accord ...enfin.
Mr Butré a raison ...vous aussi ...moi aussi ...il suffit que chacun fasse un effort ....j'espère que vous accueillez bien le mien .
[267]
Commentaire par pro eole
dimanche 18 avril 2010 19:45
Merci SAGE, voilà enfin un nouveau converti pour l'éolien.
Concernant l'éolien offshore "de proximité" (non flottant), je vais vous rejoindre : c'est au cas par cas que la réflexion doit se faire, en mettant tout sur la table :

Principe 1 : 6000 MW offshore avant 2020, combien laissés au flottant, je propose 3000 MW (et donc uniquement 3000 MW "de proximité")

Principe 1 bis : Cela suppose de réaliser les 19 000 MW onshore (ce qui donne tord à Butré, sans surprise)

Principe 2 : Avec moins de sites offshore "de proximité", on sélectionne en hiérarchisant les critères suivants :
a) Potentiel en vent
b) Potentiel d'implantation des fonds marins
c) Capacité d'accueil du réseau à terre
d) Conditions naturelles (ex oiseaux)
e) Autres usages (ex pêche)
f) Etude paysagère
g) Volonté locale

Principe 3 : pour être certain d'atteindre nos objectifs de 6000 MW offshore, définissons ensemble les zones concernées par les éoliennes flottantes (prévues par exemple pour 2015) pour être tout de suite dans la phase travaux dès 2015

Principe 4 : Donnons le maximum de développement à notre parc onshore le plus rapidement possible. (Ce qui donne encore tord à Butré)

Principe 5 : couplons les éoliennes offshore et les hydroliennes

Principe 6 : évidemment arrêtons de dire n'importe quoi en défaveur de l'éolien

Me rejoignez-vous, Sage ?
[268]
Commentaire par sage
dimanche 18 avril 2010 20:14
je ne suis certainement pas converti a l'éolien et je continue a penser que l'éolien est une erreur . cependant j'entend bien que d'autres ont une opinion inverse . C'est pourquoi je m'opposerai pas a des réalisations que je jugerais non polluantes pour l'environnement, la beauté des paysages et l'économie touristique ....donc pour le offshore c'est a plus de 30 km comme en Allemagne ou au minimum a 22 km comme en grande Bretagne ....En France , si c'est pas possible en offshore statique alors il faut mettre du flottant ou faire de l'hydrolien . Voilà et concernant des projet honteux comme ceux de éole-res et neoen dans le cotentin ou celui de normoutier je m'y opposerais avec vigueur car c'est un véritable massacre de tout . Cordialement
[269]
Commentaire par pro eole
lundi 19 avril 2010 05:53
Tout est possible en France, Sage
Vous n'évoluez pas assez en voulant toujours repousser loin les éoliennes.
Etes vous pour ou contre les 23 % en 2020 ?
Si Oui, comment fait-on ?
[270]
Commentaire par sage
lundi 19 avril 2010 08:10
évidemment que je suis pour les 23 % ! mais cela doit être fait avec beaucoup de discernement et dans la diversification des moyens et technologies . En Aucun cas cela doit porter atteinte a l'environnement , aux beaux paysages et a l'économie touristique . Je pense aussi que c'est le gouvernement qui doit être maître d'oeuvre avec de garde fou et une réglementation protectrice de l'environnement ..... Aujourd'hui vu les nombreux projets scandaleux et pollueurs qui sont proposés en bord de mer et ailleurs , je constate que gouvernement , préfets et élus sont sur la défensive . C'est une situation anormale et dangereuse . ...c'est aussi beaucoup d'énergie, d'argent et de temps perdu ....causés par des projets impossibles et destructeurs ...et heureusement que les anti éoliens sont là pour éviter le saccage de notre environnement !. Sans eux il y aurait déja mille éoliennes dans la baie du mont saint michel , au pied des calanques et tout au bord de nos côtes sauvages . ...pour les industriels seul le profit compte et c'est naturel au regard de leur objectif principale qui est de faire un maximum d'argent . Voir 262 - 264- 268 ....personnellement et en se qui concerne le offshore je pense que le gouvernement devrait déterminer des zones entre 22 km et 40 km , Les viabiliser et ensuite seulement faire des appels d'offre pour du statique ou du flottant..que le meilleur prix l'emporte .ça serait beaucoup plus clair et surtout beaucoup plus sain !!!.
[271]
Commentaire par PRO EOLE
lundi 19 avril 2010 08:54
C'est avec beaucoup de discernement que l'éolien a été ainsi mis en avant.
Les anti éoliens en arrivent à contester les 23 %
Quel manque de discernement !
Vous, Sage, vous vous positionnez entre deux.
Lâchez donc ces anti éoliens prophètes de malheur et arrêtez d'utiliser un tel vocabulaire comme "scandale" ou "polluant", cela sent trop son Butré.
Faites confiance aux élus et aux services de l'Etat pour trier entre les (multiples) projets éoliens offshore.
Opposez-vous à eux si vous le souhaitez, je ne vous en empêche pas, mais faites-le avec discernement ... et pas en relayant la haine recuite d'un Butré contre ces belles machines.
[272]
Commentaire par sage
lundi 19 avril 2010 09:37
"Faites confiance aux élus et aux services de l'Etat pour trier entre les (multiples) projets éoliens offshore". ...j'espère pouvoir le faire !!! d'ailleurs de nombreux députés et élus de gauche , verts ou de droite sont clairevoyants. Je serais cependant trés vigilant et dans la lutte contre les projets destructeurs de l'environnement . ...et encore une fois heureusement que des gens comme Mr Butré sont là pour faire l'équilibre . ....il y en a un qui me fait peur c'est Mr Borloo . On a l'impression qu'il veut agir vite pour réaliser ses objectifs quel qu'en soit les conséquences ... tel un bullduzer. Des projets inacceptables sont déposés .... pourquoi....!??????.... une réglementation claire éviterait cela !!! .
Encore un fois ....distance minimum des habitations 1500 m pour les modéles géants , interdiction sur les beaux sites , belles vallée , crètes des montagnes , a moins de 22 km des côtes (comme c'est le cas dans de nombreux pays en Europe ) et en zones touristiques . ...il suffit que de ça pour mettre les instriels sur le droit chemin et enfin avancer ....c'est ça que vous voulez ...non !
[273]
Commentaire par pro eole
lundi 19 avril 2010 09:52
Ce que je veux ?
a) Atteindre les 23 % en 2020
b) Ceci grâce à l'éolien comme le précise la PPI
c) Priorité à l'éolien onshore
d)500 m pour 3 MW, 1 km pour 6 MW
e) Offshore : voir plus haut

Il y a encore de la marge et tant que vous ne lâcherez pas Butré et son outrance nous ne serons pas d'accord.

Qu'est-ce qu'un "beau site" ?
Qui aurait l'idée de mettre des éoliennes dans une vallée (= à l'abri du vent) ?
Par contre, pour ce qui concerne les lignes de crête, c'est techniquement le meilleur endroit, c'est l'étude paysagère qui joue aussi.

Avançons, avançons, nous n'avons que trop tardé (à cause de JLB et ses copains haut placés).
[274]
Commentaire par sage
lundi 19 avril 2010 10:16
Heureusement qu'il est là Mr Butré pour s'opposé aux multi natinales sans scrupules . Aujourd'hui une majorité des projets sont a jeter ou a corriger .... C'est ça la démocratie Pro éole . Grâce a mr Butré on pourra peut être dire un jour que les éoliennes Françaises sont écologiques !!! et puis c'est aussi grâce aux anti éoliens que les autres technologies comme l'hydrolien vont se développer .... La France remerciera les anti éolien dans quelques années ...d'ailleurs la majorité des anti éoliens ne sont pas contre a 100 % Ils veulent seulement un développement raisonné et non polluant pour notre environnement, bien être humain , paysages , tourisme et activités économiques !!! c'est tout simple et légitime
[275]
Commentaire par pro eole
lundi 19 avril 2010 12:11
Réponse à Sage
Mais non, Sage, les anti éoliens ne sont pas à l'origine des hydroliennes. Ils sont CONTRE tout et pour rien, à part le nucléaire.
Cela se saurait si les anti éoliens avaient apporté quoi que ce soit !
Les anti éoliens sont dans le futur aussi pour les remerciements qu'on pourrait leur adresser, ben voyons.
Nous sommes donc d'accord, aujourd'hui les anti éoliens ne sont pas à remercier mais à condamner, puisqu'ils nous empêchent d'avancer vers les 23 % à un rythme suffisant.
Ils ont tord aujourd'hui, ils auront tord demain.
Déjà, Sage reconnait lui-même que les anti éoliens sont divisés entre ceux qui ne veulent aucune éolienne (tel JLB) et ceux qui veulent des "améliorations" et avec qui on peut discuter.
Je réitère mon avis, Sage, séparez vous de Butré, c'est un boulet anti éolien farouche. Un looser passéiste qui a tord aujourd'hui (vous êtes d'accord) et qui aura tord demain.
Le présent des anti éolien est tellement mauvais, même aux yeux de Sage, qu'ils attendent le futur pour, éventuellement, être moins mauvais.

Sera-ce possible ? J'ai un doute.
[276]
Commentaire par sage
lundi 19 avril 2010 12:48
100 % pas d'accord avec ce que vous dites en 275 ...dommage . a une prochaine .
[277]
Commentaire par pro eole
lundi 19 avril 2010 17:46
A Sage
"100 % pas d'accord" avec mon commentaire précédent ?
Jouons à "d'accord, pas d'accord" :
1. Les anti éoliens ne sont pas à l'origine des hydroliennes : D'accord ou pas d'accord ?
2. Personne ne remercie les anti éoliens pour leurs méfaits aujourd'hui : d'accord ou pas d'accord ?
3. Les anti éoliens sont très divisés : d'accord ou pas d'accord ?

Je laisse le temps à Sage de répondre puis je corrigerai l'exercice.

(Nouvel indice, les gars, je suis enseignant).
[278]
Commentaire par caroline
lundi 19 avril 2010 22:52
"je corrigerai l'exercice " dit pro éole ...mais il se prend pour qui lui
[279]
Commentaire par pro eole
mardi 20 avril 2010 07:05
Sage est parti, Caroline revient après un silence qui dure depuis mercredi AM : les anti éoliens se relaient ... au point que Caroline désobéit à son mari (voir commentaire n 197 du 9 Avril), si c'est pas une secte, cela, qui oblige les gens à "veiller" devant un écran et brise les familles.
Caroline, c'était du second degré, apparemment vous ne connaissez pas (autre signe que c'est une secte). Je voulais laissé un peu de temps à Sage pour répondre mais vu que Caroline est déjà là, je corrige dans un prochain message qui vient rapidement l'exercice pour elle, de toute façon, elle reprend les mêmes erreurs, cela lui fera du bien.
[280]
Commentaire par pro eole
mardi 20 avril 2010 09:14
Correction de l'exercice pour Sage et Caroline
1. Les anti éoliens sont-ils à l'origine des hydroliennes ?
Evidemment non, une rapide recherche sur internet permet de constater au contraire qu'à l'origine des hydroliennes (en France), on trouve l'ADEME (agence gouvernementale que déteste les anti éoliens), des entreprises et ... l'éolien. C'est en effet grâce aux progrès technologiques de l'éolien que l'hydrolien sera possible un jour ... prochain.
Sage ne peut qu'être d'accord avec moi, il n'est pas d'accord 0/33 %

2. Personne ne remercie les anti éoliens aujourd'hui :
Ca c'est sûr, même pas les anti éoliens eux-mêmes "La France remerciera les anti éoliens dans quelques années" nous dit Sage lui-même au n 274 d'hier matin. "Dans quelques années" c'est tout le contraire "d'aujourd'hui".
0/33 %

3. Les anti éoliens sont divisés
Il y a de multiples exemples, et sans remonter jusqu'à la scission "Colère"/ JLB ou au départ de G Jacquin de la FED, il suffit à nouveau de citer Sage lui-même : "La majorité des anti éoliens ne sont pas contre les éoliennes" dit-il dans le même n 274. Qui dit majorité dit minorité dit anti éoliens divisés.
0 / 33 %
Total : 0 / 100 % Sage n'est pas d'accord, oui, mais avec lui-même.
Et en plus, il dit (comme d'habitude chez les anti éoliens) tout et son contraire à la suite : 274 commentaire cité ici, 275 le mien où j'essaie de lui expliquer qu'il fait fausse route en argumentant, 276 le sien, le fameux
[281]
Commentaire par pro eole
mardi 20 avril 2010 09:16
Suite
Le fameux 276 de Sage "100 % pas d'accord avec votre 275".

Jamais dans la nuance, ces anti éoliens.
[282]
Commentaire par pro eole
dimanche 25 avril 2010 06:28
JLB ne sait pas se servir d'internet.

Une boulette des anti éoliens de la FED fait actuellement le buzz (voir "le bruit du net" de France Info par ex).

De quoi s'agit-il ?
Non content d'inonder de mails leurs 500 adhérents (un par Député) de consignes prérédigées à "copier coller" à chaque Député juste avant Grenelle II, JLB à aussi transmis ce mail interne ... à sa revue de presse, gâchant des années de prétendue "spontanéité" dans les réactions des anti éoliens locaux.

Autant que la forme, digne des pires lobbys, c'est le fond prétendument "sans agressivité" qui fait scandale : dans la réalité JLB est TOUJOURS dans l'agressivité, il suffit pour cela de se reporter à sa dernière tribune, ci-dessus. (voir mon commentaire n 6 du 25 mars, il y a déjà un mois : "gros mots tels "saccage", "scandale", "vente à l'encan", "écumeurs")

Indécrotables agressifs, ces anti éoliens, je suis bien placé pour en parler, je fais l'effort de lutter contre eux depuis plus de six ans

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !