Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - Président de la FED
Auteur
De formation scientifique, Jean Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable et des associations de protection de l'environnement Vent du Bocage et Vent de la Vienne...

Il y a trop d'argent dans l'éolien industriel


mardi 16 décembre 2014

Les financements de l'éolien sont trop souvent opaques, et les collectivités locales sont soumises à des pressions dangereuses. Le gouvernement français doit faire une analyse complète de la toile des sociétés « écrans ».


Jean Louis Butré est président de la Fédération Environnement Durable, et de plusieurs associations hostiles au développement de l'éolien.

Les alertes internationales se multiplient concernant les origines douteuses de certains fonds investis dans l'éolien. 

La situation est particulièrement emblématique en Italie où la Maffia est directement impliquée dans les scandales du financement des parcs éoliens. Mais des alertes ont eu lieu dans d'autres pays comme l'Espagne ,  l'Allemagne et récemment la Suisse avec l'affaire des Services Industriels de Genève.

Il serait regrettable  de poursuivre un quelconque soutien à l'éolien en France au travers de la transition énergétique avant que le gouvernement français ne fasse une analyse complète des réseaux financiers. En s'abritant sous le parapluie européen et sous un faux prétexte d'écologie, mais en réalité dans l'unique but de s'enrichir, des sociétés prospectent tous les maires ruraux et les propriétaires terriens, pour implanter un maximum d'éoliennes. Ils promettent des redevances élevées et ils achètent virtuellement les communes en pratiquant une mise sous tutelle  rampante du territoire à travers des sociétés pratiquement sans capital.

Ces sociétés ont tissé une toile de sociétés « écrans ». Il est aujourd'hui pratiquement impossible de savoir d'où vient et ou va l'argent de l'électricité éolienne. Pourtant cette industrie prospère  grâce à de l'argent public provenant des citoyens et à travers divers dispositifs de subventions de tarifs préférentiels, de défiscalisations parfois redondantes et d'aides diverses souvent obscures.


Les élus tentés

 En raison des besoins croissants de ressources financières, les élus des collectivités locales et territoriales sont trop souvent sensibles aux arguments des promoteurs. A l'usage, il s'avère que les ressources financières promises sont non seulement très inférieures aux annonces initiales, mais privent les collectivités d'autres ressources, notamment la baisse de valeur des biens immobiliers constituant l'assiette de plusieurs impôts locaux.

Par ailleurs, les syndicats de promoteurs ont réussi à propager l'idée que, si elles étaient associées financièrement au processus de production, les collectivités locales y trouveraient un supplément de recettes. Ce discours, sous couvert « d'éolien citoyen » qui a pour but de faciliter la commercialisation des projets industriels, génère des risques financiers élevés pour les collectivités en raison de la promotion de nombreux projets structurellement déficitaires et des risques d'endettement à long terme.

Les acteurs locaux de la défense du patrimoine, des sites et des paysages ainsi que les associations comme la Fédération Environnement Durable, mettent de plus en plus souvent en cause des prises illégales d'intérêt de nombreux élus locaux, bénéficiaires de futures rentes.  Le service central de la Prévention de la Corruption (SCPC) et Transparency International ont alerté le gouvernement.
Ces faits conduisent à la multiplication des plaintes auprès des tribunaux et certains élus  ont déjà été condamnés à des peines de prison avec sursis

Un système qui va s'écrouler

Actuellement, EDF est contrainte d'acquérir le courant éolien aux promoteurs à un prix approximativement égal au double de sa valeur de marché, dans le cas de l'éolien terrestre, et au quintuple de cette valeur, dans le cas de l'éolien en mer. Ce tarif garanti jugé par deux fois illégal par le conseil d'état a été rétabli par Mme  Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Il fait actuellement  l'objet d'une nouvelle requête en conseil d'État.

Son annulation entrainera la  faillite de tout le système subventionné et ruinera tous les citoyens qui  ont cru naïvement faire de bonnes affaires en écoutant les sirènes des "vendeurs de vent"
 
 
Réagissez à cet article
 (56) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
56 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Pk
mardi 16 décembre 2014 17:29
Les alertes internationales se multiplient concernant les origines douteuses de certains fonds dépensés par AREVA , pour l'achat d'UraMin, les actionnaires de cette entreprise naine du secteur minier auraient touché 600 millions d'euros pour une entité qui en valait 10 fois moins ! PIRE , l'APE et le directoire d'AREVA sont même pas foutu de retrouver le milliard deux cent millions d'euros de différence de cette dépense de 1.8 Md euros ! PIRE, alors que des géologues d'AREVA avertissaient que les gisements étaient nuls, ATEVA a encore investi 1 milliard d'euro en plus en Namibie principalement, usine de désalement et logistique minier.... Les juges sont sur les dents ! En effet , la FED regarde le doigt quand la lune brille au zénith ... Du Vent quoi ... Certains disent que Anne aurait graissé la pate d'un ex président de l'Afrique du Sud, pour vendre des EPRs au béton de gruyère
[2]
Commentaire par BK49
mardi 16 décembre 2014 18:08
Pk voudrait-il justifier la corruption dans l'éolien par la corruption ailleurs ? Effectivement, les plus grands promoteurs éoliens sont les grands du nucléaire mais rien ne justifie la corruption d'un élu. Dans notre Maine et Loire, déjà 3 maires ont des éoliennes sur leurs terres. Dans un autre petit village où elles ne sont pas montées, il s'agit de 4 élus concernés. Les éoliennes, dans nos campagnes, c'est vert comme le dollar.
[3]
Commentaire par Clémence
mardi 16 décembre 2014 18:14
Les élus louent leurs terres aux promoteurs et jurent que non, ce n'est pas pour s'enrichir, mais pour sauver la planèèèète et enrichir leur commune. Pourtant,ce n'est pas l'apport aux collectivité locales qu'il faut regarder uniquement ; mais le coût pour le citoyen français (contribuable et consommateur) d'une part et d'autre part l'enrichissement frauduleux des investisseurs étrangers.
[4]
Commentaire par vent 17
mardi 16 décembre 2014 18:17
Le dernier courrier adressé aux députés par Frédéric Lanoé, le président de France Energie Eolienne leur demandant de "museler" les associations et fédérations qui dénoncent les cas de corruption est une honte. L'éolien industriel est le scandale économique et financier de ces dernières années
[5]
Commentaire par JP Lad
mardi 16 décembre 2014 18:54
PK, Il ne faudrait pas oublier qu'AREVA est engagé dans l'éolien et espère même être un major du offshre. L'éolien est devenu une production mature. Elle ne nécessite plus de subventions. C'était en tout cas le discours des promoteurs " Nous arrivons près du prix du marché". En fait l'éolien fait effondrer ce prix du marché de l'électricité par son intermittence et par effet mécanique augmente le montant des "subventions" qui lui sont allouées par la CSPE (basée sur la différence entre le tarif éolien garanti indexé et le prix du marché). Qui paye ? On nous fait comprendre que nous devrons payer beaucoup plus cher notre électricité, et nous comprenons maintenant pourquoi. Pour satisfaire l'appétit d'industriels prêts à tout pour développer leurs nouveaux business models en se drapant d'écologie. Question simple : Pourquoi le prix de l'hydro-électricité est-il si bas alors que c'est le fer de lance de notre production renouvelable et nécessite des investissements de modernisation et d'entretien au vu de la durée de vie des installations ?
[6]
Commentaire par pk
mardi 16 décembre 2014 19:12
JP Lad [ ... En fait l'éolien fait effondrer ce prix du marché de l'électricité par son intermittence et par effet mécanique ... ] Non très cher monsieur, c'est la conséquence du marché spot, ainsi, depuis que tout spéculateur a plus de poids qu'un électeur, la raison du plus riche l'emporte et tout simplement. BK 49 [ .... Pk voudrait-il justifier la corruption dans l'éolien par la corruption ailleurs ? ... ] Extrapolation divinatoire ... Vous en connaissez des scandales de cet ordre ? 3 milliards de perte Uramin, 7 milliards sur l'EPR Finlandais ... Et j'en passe ... ! ...................Clémence [ ... citoyen français (contribuable et consommateur) ... ] êtes vous certaine que l?intérêt conso et contribution sont les mêmes ? Je crains que non, c'est d'ailleurs un des principaux maux des sociétés dites moderne " on veut le service" mais "on ne veut l?impôt " .. .. L'ADEME fournit une carte du gisement éolien français : les zones terrestres régulièrement et fortement ventées se situent sur la façade ouest du pays, de la Vendée au Pas-de-Calais, en vallée du Rhône et sur la côte languedocienne ; elle donne aussi une estimation du potentiel éolien offshore français : 30 000 MW ! 30GW , la moitié du Parc nuk qui s?émiette et va fuir sous peu ! Vous n'y arriverez plus à convaincre, sauf au fan de la FED pro nuk
[7]
Commentaire par bk49
mardi 16 décembre 2014 19:35
ouah, pk tire à tous vents ! La corruption dans le nucléaire justifie donc la corruption dans l'éolien Il suffisait de le dire clairement.
[8]
Commentaire par pk
mardi 16 décembre 2014 20:16
bk 49, ne sait ni lire ni penser, c'est un bon client pour la propagande, alors il cocotte, cacahouète à tout, perroquette et se satisfait de sa misérable condition mentale limitée a son cerveau reptilien .... alors pour tenter de la décrotter je lui faire lire ceci ! [ est il préférable de se faire piller par un voleur à 3 sous, que par un patron ministre corrupteur et menteur qui ose vous offrir son secours ] ... lisez à nouveau [ est il préférable de se faire piller par un voleur à 3 sous, que par un patron ministre corrupteur et menteur qui ose vous offrir son secours ] et une dernière fois [ est il préférable de se faire piller par un voleur à 3 sous, que par un patron ministre corrupteur et menteur qui ose vous offrir son secours ] ... ça ira comme ça le lézard avatar bk 49 ? ... Ne vous en privez pas à réciter à haute voie ... (putain bordel, obligé de se farcir un reptile inculte)
[9]
Commentaire par JP Lad
mardi 16 décembre 2014 21:27
Je ne sais si on peut raisonnablement argumenter avec Pk. Mais je vais le contredire et maintenir mon argumentaire et le développer en vous renvoyant sur un site qui ne doit pas être géré par la FED, ou alors ils sont trop forts, wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Allemagne) citant la BDEW(Bundesverband der Energie- und Wasserwirtschaft) l'« effet merit order» des EnR sur le prix du marché de gros : lors d'un afflux d'énergie éolienne ou solaire (sans offre de prix, car leur coût marginal est nul)), les prix du marché spot sont poussés vers le bas : l'injection de 1 000 MW additionnels d'électricité éolienne sur le réseau fait baisser le prix spot de 1,34 ?/MWh, 1 000 MW de photovoltaïque le fait baisser de 0,82 ?/MWh, et à l'inverse 1 000 MW de demande additionnelle (par rapport à la prévision) le fait monter de 1,25 ?/MWh. Donc ce n'est pas le thermomètre (ou le marché spot) qu'il faut accuser quand la fièvre monte ou descend.
[10]
Commentaire par papijo
mardi 16 décembre 2014 21:30
Pour pk: Le rapport de la CRE d'avril 2014 qui démontre ces rentabilités excessives: Cliquer ici pour l'éolien et le solaire en même temps.
[11]
Commentaire par Charles
mardi 16 décembre 2014 22:00
Combien rapporte le nucléaire pour les mairies où sont installées des centrales nucléaires et à La Hague ? Sans compter les pots de vin ou de cidre et autres cadeaux discrets aux maires et conseillers municipaux à l'époque de leur construction. Combien ??? Et dire que les malheureux anglais vont payer leur électricité nucléaire EPR deux fois plus que le prix du marché pendant des dizaines d'années !!
[12]
Commentaire par repk
mardi 16 décembre 2014 22:05
Chouette Lad, wikipédia va nous retrouver sans souci les 3 milliards de perte d'AREVA UraMin ... 3 MdE , puis les 7 MdE Epr finlandais, puis les 6 MdE de l'Epr Flamanville = 16 MdE de perte et autre fonds perdus par les élites françaises du nucléaire, ce qui sera un bon apport pour construire 10 000 éoliennes de 6Mw à minima ... sans se soucier du reste ! Car le post de Pk, n'avait pas d'autre intention de rappeler aux crypto-nucléocrates de la FED, que si il est intolérable de constater la "corruption" chez les vendeurs d'éoliennes (AREVA-ALSTOM-GDF-IBEROLA ... etc), il est aussi intolérable d'admettre de telles dérives atomiques, à des montants 100 fois plus conséquentes chez les vendeurs associés de réacteurs (AREVA-ALSTOM-GDF-IBEROLA -EDF et associés de la CGT chimie Es-bolcheviks atomiques... et etc) ... Bien le bonsoir à tous et à l'année prochaine , ou dans pas longtemps ... Mais je doute qu'on peut raisonnablement argumenter avec des dogmatiques aveugles et arrogants coqs atomiques
[13]
Commentaire par rerepk
mardi 16 décembre 2014 22:19
Ben dites donc Jean louis, c'est pas un franc succès ta propagande, à cette heure juste un misérable petit vote de rien du tout.... C'est sur, qu'à force de prendre le pékin pour un crétin moyen, la sauce ne prend plus, et surtout quand scientifique qui s'ose a faire de la mauvaise tambouille comme ici révélé par Rue 89 Extrait [ ... Et enfin, le document suggère quelques « éléments de langage » à employer. Morceaux choisis : « La zizanie se développe dans tous les villages de France » « Des gens sont malades, ils ont peur de ces machines » « Tout se passe en secret, c?est une honte démocratique » « Tout est concocté sans l?avis des citoyens » « Des spéculateurs harcèlent les communes » « Ce sont des affaires d?argent et non d?écologie » .... ] La Fédération environnement durable est coutumière des démonstrations de force. En septembre dernier, elle avait par exemple organisé une manifestation contre un projet de champ éolien off shore à 23 km de la baie du Mont Saint-Michel, n?hésitant pas à faire des photomontages trompeurs ..... Ben c'est du propre pour un scientifique aussi renommé que vous ....
[14]
Commentaire par Charles
mardi 16 décembre 2014 22:37
Merci. On peut donner le lien de l'article ( http://rue89.nouvelobs.com/planete89/2010/04/22/les-mots-que-souffle-le-lobby-anti-eolien-a-ses-sympathisants-148535 ) et aussi celui des éléments de langage ( http://rue89.nouvelobs.com/sites/news/files/assets/document/2010/04/2010_04_18_Presse_HGB2_1.pdf ). C'est ça l'information.
[15]
Commentaire par JP Lad
mercredi 17 décembre 2014 07:53
Que dire du lobby éolien qui inonde la presse et autres média de sa bonne parole. S?offrant de pleines pages dans les quotidiens! C'est vrai qu'ils ont les moyens et qu'ils sont appuyés par des officines d'état (ADEME). Ce lobby essaye de faire passer ou modifier des lois pour éliminer tous les facteurs extérieurs qui entravent la progression de cette industrie, d'accélérer et simplifier les processus d'autorisation, empêcher les recours ou raccourcir leurs délais. En face il y a des citoyens désemparés, informés au dernier moment, regroupés en associations, elle-mêmes regroupées en fédérations essayant d'endiguer cette invasion programmée du territoire par ces aérogénérateurs qui ne produisent que l?équivalent du 5eme de notre solde exportateur d'électricité pour un coût prohibitif ! Quel industriel de nos jour, peut voir l'achat de sa production garanti et son client final (nos) captif ?
[16]
Commentaire par de la seigliere
mercredi 17 décembre 2014 10:04
Pitoyable mensonge Hypocrisie politique .Cette folie de l?Éolien prétendue protectrice de la planète, par les gourous de la pensée unique écologique, propagée par des dispositions de la représentativité Nationale au mépris des administrés et des contribuables soumis a la double peine sur leurs factures et leur revenu imposable, adoubée par dictat administratif rétroactif des décrets, conduit irrémédiablement a la destruction du cadre de vie, favorise la destruction de la cohérence sociale vers une fracture civique dangereuse en l'état actuelle de la situation économique du pays . Il ne faudrait pas non plus que les nuisances avérées et reconnues scientifiquement aboutissent au delà des factures démentielles à venir aux lamentations traditionnelles des "Responsables pas coupables" que l'on a vu il n'y a pas si longtemps, opposé avec désinvolture et absence de mémoire aux victimes de l'Amiante et du sang contaminé. INFOGREFFE atteste des sociétés écran au capital de Boulangerie de village, qui tiennent la main des élus pour la rédaction de procès verbaux des communes hypnotisés par les fausses garanties d'argent . Les actes de ventes des notaires contiennent en toutes lettres l?éventualité de "défaut" des sociétés exploitantes disparues des radars fiscaux en fin de bail. Après 20 a 30 années de campagne rougie la nuit par les feux rouges suivront autant de friches industrielles de jour plantées dans des tonnes de béton imputrescible. Et nous aurons d'ici la perdu notre seul d
[17]
Commentaire par Vigilance
mercredi 17 décembre 2014 10:24
Eolien et solaire sont des énergies "incertaines" puisqu'elles dépendent des caprices météorologiques. Plus on augmente leur participation à la fourniture d'électricité nationale, plus le risque de black out grandit mécaniquement. Mais ce black out dans notre contexte actuel du tout en réseaux sera un accident monstrueux, dont les conséquences sont inchiffrables. Ces énergies sont très chères et exigent des coûts marginaux considérables, jamais chiffrés. Leur participation au "renouvelable" comme à la diminution des émissions de CO2 s'avère ridicule. C'est à la recherche qu'il faut consacrer nos efforts financiers et non à l'enrichissement des marchands d'illusion.
[18]
Commentaire par Vigilance
mercredi 17 décembre 2014 10:27
Eolien et solaire sont des énergies "incertaines" puisqu'elles dépendent des caprices météorologiques. Plus on augmente leur participation à la fourniture d'électricité nationale, plus le risque de black out grandit mécaniquement. Mais ce black out dans notre contexte actuel du tout en réseaux sera un accident monstrueux, dont les conséquences sont inchiffrables. Ces énergies sont très chères et exigent des coûts marginaux considérables, jamais chiffrés. Leur participation au "renouvelable" comme à la diminution des émissions de CO2 s'avère ridicule. C'est à la recherche qu'il faut consacrer nos efforts financiers et non à l'enrichissement des marchands d'illusion.
[19]
Commentaire par Monnier
mercredi 17 décembre 2014 10:43
Ces soi-disant défenseurs de l'environnement sont comme leurs copains de Sauvons le Nucléaire qui prétendent défendre le climat. --- Des gredins dont la seule activité est de dénigrer les énergies renouvelables pour conserver les intérêts du nucléaire, de ses serviteurs et de ses obligés (les politiques, comme Montebourg sur les terres d'Areva). --- Le nucléaire en France a coûté moins cher qu'ailleurs à cause de l'imbrication entre nucléaire civil et nucléaire militaire depuis 1945 jusqu'à une époque récente. --- Et aussi, du fait de frais financiers insignifiants lorsque EDF était une entreprise publique. --- Le même mécanisme est utilisé en Grande-Bretagne avec la garantie de l'Etat sur les emprunts pour l'EPR en projet, ce qui fait baisser le coût de construction total. --- Mais les énergies renouvelables ne bénéficient pas de cet avantage, en France comme de l'autre côté du Channel. --- Ce qui n'empêche pas le coût démesuré du kWh avec le nouveau nucléaire. --- Coût indexé depuis 2012 à VOIR ICI ==> Du nucléaire en Grande-Bretagne ? --- Déjà 114 ?/MWh en base 2013. Plus en 2023 et pendant 35 ans, toujours indexé sur l'inflation. --- Mais pour des anti-éoliens de profession, on arrive toujours à monter en épingle des faits plus ou moins réels. --- Ou à truquer des photographies en prenant des photos avec un gros téléobjectif, pour faire croire que les éoliennes écrasent
[20]
Commentaire par bellier francis
mercredi 17 décembre 2014 10:44
L'éolien est une méthode RUINEUSE de produire de l'énergie qui de plus est parfaitement aléatoire. Méthode également ruineuse pour nos paysages,destructrice de notre patrimoine immobilier et dangereux pour notre santé.
[21]
Commentaire par Monnier
mercredi 17 décembre 2014 10:46
... .... Mais pour des anti-éoliens de profession, on arrive toujours à monter en épingle des faits plus ou moins réels. --- Ou à truquer des photographies en prenant des photos avec un gros téléobjectif, pour faire croire que les éoliennes écrasent tout le paysage. --- Ou même en tenant de nombreux propos mensongers, comme à propos du tarif d'achat éolien dont le seul tort était de ne pas avoir été signalé à la Commission européenne.
[22]
Commentaire par CSPEayeur
mercredi 17 décembre 2014 11:21
La France a consommé 10 % de moins en électricité au mois de novembre, en face la CSPE a augmenté de plusieurs centaines de millions en 2014 pour financer les EnR, alors comment vont-être répartis ces sucoûts sur la facture du consommateur financeur ( rappelons le essentiellement les ménages et PME ).
[23]
Commentaire par JP Lad
mercredi 17 décembre 2014 11:35
Monnier. Il n'y a pas de professionnels de l'anti-éolien. Il n'y a que des citoyens convaincus. Pour le tarif de rachat ce qui est contesté, c'est la pérennité de ce tarif alors qu'il est en baisse chez nos voisins, son montant élevé et plus encore pour le offshore à venir à env 220euros le MWh alors que les promoteurs cornent que le tarif de l'éolien est proche de celui du marché. Soit, alors pourquoi le maintenir. C'est qu'en fait l'éolien n'est pas au prix du marché et l'influence à la baisse voir mes posts précédents. Pour ce qui est des prétendus trucages photographiques, Il y a de quoi rire quand on les compare aux présentations bucoliques de l'éolien faites par les promoteurs, et à la superbe campagne de promotion vidéo faite par FEE pour les enfants je présume : Les aventure éoliennes de la famille Fossiliums, c'est a mourir de rire!
[24]
Commentaire par VERDEBON
mercredi 17 décembre 2014 12:07
Ce n'est pas pour rien que le SIRASCO (cellule spécialisée du ministère de l'intérieur sur la criminalité organisée) et le SCPC (service central de prévention de la corruption du ministère de la justice) ont fait des mises en garde. Un clan mafieux s'est déjà vu confisquer 900 millions d'euros d'installations éoliennes en Italie. En France, avec des méthodes légales, M Miratoglou a encaissé des sommes supérieures à 700 millions d'euros (semble-t-il placées au Luxembourg) sur une activité "destinée à sauver la planète" en vendant sa société d'éoliennes à EDF. A ce prix là, l'écologie militante est évidemment très motivante ! Il n'y a quand même pas de fumée sans feu, surtout lorsque la fumée en est un nuage épais.
[25]
Commentaire par Forhan
mercredi 17 décembre 2014 12:09
Il me semble que le côté financier est primordial, les promoteurs font d'énormes bénéfices grâce au tarif de rachat de l'électricité; ils en donnent une infime partie aux élus qui pensent toucher le jackpot. pourquoi n'y a-t-il que l'éolien qui soit financé à ce niveau, pourquoi ne pas financer aussi la géothermie ou la biomasse au même tarif?. l'éolien maintenant a prouvé son inefficacité, car quand le vent vient à manquer, il faut utiliser des centrales à gaz. il me semble qu'il n'y a pas que les élus locaux qui soient intéressés par la manne financière ! quant au principe de précaution par rapport aux dangers de santé humaine, on n'écoute que les spécialistes payés par les promoteurs! est-cela un pays démocratique ?
[26]
Commentaire par F.EE
mercredi 17 décembre 2014 12:18
Pk (6) est en surchauffe. Même un pro éolien ne peut accepter ce délire verbal, ces insultes inutiles.
[27]
Commentaire par bernheim
mercredi 17 décembre 2014 12:19
Merci pour votre action courageuse. Les conditions de subvention attribuée aux constructeurs éoliens sont injustifiées. Par ailleurs la dégradation des paysages par les éoliennes qui se développent à qui mieux mieux est détestable.
[28]
Commentaire par Riou
mercredi 17 décembre 2014 12:27
Dans son rapport sur la crise du système électrique européen, France Stratégie écrivait « Trois principales technologies renouvelables ont gagné en diffusion :l?éolien, le photovoltaique et la biomasse. Reconnaissons qu?aucune de ces technologies ne peut avoir de réel impact sur le changement climatique » (p75) Les promesses de l?Ademe dont le rôle est de promouvoir les énergies renouvelables ont été épinglées par la Cour des Comptes qui juge les sources des services de l?Etat « « souvent croisées entre elles ou avec celles non validées des organisations professionnelles, ce qui multiplie les incertitudes et les risques de propagation des erreurs d?estimation ». La croissance verte concernant les énergies intermittentes est, au contraire dénoncée en ces termes par France Stratégie « Si l'UE souhaite continuer sur la voie d'un développement rapide des énergies renouvelables actuelles, alors il sera nécessaire de mettre en place des subventions permanentes pour ces technologies et de développer des marges de capacité plus importantes pour répondre à l'intermittence. L'UE devra accepter le fait qu'elle n'accueillera pas d'industries fortement consommatrices d'énergies et que les consommateurs devront faire face à des factures d'énergie élevées. » (p 81)
[29]
Commentaire par Riou
mercredi 17 décembre 2014 12:29
France Stratégie écrivait « Trois principales technologies renouvelables ont gagné en diffusion :l?éolien, le photovoltaique et la biomasse. Reconnaissons qu?aucune de ces technologies ne peut avoir de réel impact sur le changement climatique » (p75) Les promesses de l?Ademe dont le rôle est de promouvoir les énergies renouvelables ont été épinglées par la Cour des Comptes qui juge les sources des services de l?Etat « « souvent croisées entre elles ou avec celles non validées des organisations professionnelles, ce qui multiplie les incertitudes et les risques de propagation des erreurs d?estimation ». La croissance verte concernant les énergies intermittentes est, au contraire dénoncée en ces termes par France Stratégie « Si l'UE souhaite continuer sur la voie d'un développement rapide des énergies renouvelables actuelles, alors il sera nécessaire de mettre en place des subventions permanentes pour ces technologies et de développer des marges de capacité plus importantes pour répondre à l'intermittence. L'UE devra accepter le fait qu'elle n'accueillera pas d'industries fortement consommatrices d'énergies et que les consommateurs devront faire face à des factures d'énergie élevées. » (p 81)
[30]
Commentaire par J.P.Riou
mercredi 17 décembre 2014 12:31
?.Mais chacun est libre de croire qui il veut, sauf à imaginer qu?un MWh qui arrive quand il veut et qu?on n?en a pas besoin a la même valeur marchande qu?un MWh produit sur commande. La France a exporté plus de 60 millions de MWh ces 12 derniers mois (chiffre des douanes), soit plus qu?en 2011 où elle était 1° exportateur mondial. « Grâce » à l?intermittence croissante de sa production, RTE vient, pour la 1° fois, d?annoncer que nous risquons dorénavant des coupures les prochains hivers. Nous ne savons plus que faire du courant à certaines périodes, mais nous en manquerons quand nous en aurons besoin. M Butré parle à juste titre d?intermittence, la puissance éolienne du parc français a varié entre 6994MW le 21/10/2014 et 42MW le 3/10/2014. L?Allemagne en est à 23 milliards d?euros pour les renouvelables concernant l?année 2014 (http://www.contrepoints.org/2014/02/25/157679-vers-une-realpolitik-energetique) Le partage du « fromage » français se déroule toujours dans la plus grande discrétion, loin de toute planification, les Schémas éoliens ne pouvant prétendre à ce rôle. Je ne trouve pas choquant qu?on s?interroge sur les dessous de ce partage, surtout lorsqu?ils sont déjà dénoncés par les services de surveillance de la corruption. Les procès d?intention et l?accusation fantaisiste de faire partie d?un quelconque lobby ne font pas beaucoup avancer le débat.
[31]
Commentaire par Charles
mercredi 17 décembre 2014 12:54
Ah les beaux paysages ... http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2011/05/27/201105271206.jpg Personne n'a jamais entendu ces anti-éoliens, prétendus défenseurs du paysage et de l'environnement, s'insurger contre la défiguration réelle des paysages par la publicité ... http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2011/05/27/201105271206.jpg Ou encore ... http://images.telerama.fr/medias/2010/02/media_52457/comment-la-france-est-devenue-moche,M33458.jpg C'est bien dit. Ou s'insurger contre la pollution ... http://i85.servimg.com/u/f85/11/55/82/93/pollut12.jpg Une image qui ne figure pas sur les dépliants touristiques.
[32]
Commentaire par Charles
mercredi 17 décembre 2014 13:29
Question environnement, il y a du travail pour cette fédération spécialisée dans l'anti-éolien ... http://a133.idata.over-blog.com/3/59/78/01/divers/pollution-riviere-mer.jpg Eh oui, arrêtez vos salades et occupez vous un peu des algues vertes ... http://s2.lemde.fr/image/2009/09/07/534x267/1237116_3_fd99_une-plage-de-saint-michel-en-greve-recouverte.jpg Les éoliennes au moins, ça ne gène personne pour aller se baigner en Bretagne.
[33]
Commentaire par clément
mercredi 17 décembre 2014 13:45
comprendre la production d'électricité d'origine éolienne, très bien expliqué. https://www.youtube.com/watch?v=1aCHN6dytVY
[34]
Commentaire par clement
mercredi 17 décembre 2014 13:47
comprendre la production d'électricité d'origine éolienne. https://www.youtube.com/watch?v=1aCHN6dytVY
[35]
Commentaire par JP Lad
mercredi 17 décembre 2014 14:43
pour Charles. Je suis surpris de vous voir faire un rapprochement entre l'éolien et l'élevage de porcs. Moi, Je n aurai pas osé le faire :-)
[36]
Commentaire par rerererepk
mercredi 17 décembre 2014 16:14
Commentaire par F.EE mercredi 17 décembre 2014 12:18 //// Pk (6) est en surchauffe. Même un pro éolien ne peut accepter ce délire verbal, ces insultes inutiles. ////// ........................................................................... Délire verbal ! Vous etes juge de quoi, de quel ordre, de quelle obédience pour dire ce qui est délire ou ne l'est pas, et de plus, ou avez vous lu insulte ? FEE .... je vous demande de vous taire, et d'argumenter le cas échéant ....
[37]
Commentaire par louis
mercredi 17 décembre 2014 18:01
Les promoteurs de l'éolien doivent composer désormais non seulement avec les élus locaux, mais également avec des riverains de plus en plus actifs. Pk, calmez-vous, allez prendre l'air.
[38]
Commentaire par Hervé
mercredi 17 décembre 2014 19:14
Vous en faite pas, quand PK n'a plus d'argumentaire (faut pas creuser beaucoup pour toucher le fond de son savoir technique...) il se mets a insulter. On a l'habitude sur ces pages. Faut s'y faire...
[39]
Commentaire par norbert
mercredi 17 décembre 2014 19:37
Le modèle énergétique de l?Allemagne a toujours été un exemple pour la France et force était de l?imiter. En avril 2014, La loi allemande a mis fin discrètement aux avantages ruineux dont bénéficiaient l?éolien tout en affichant des objectifs irréalistes de développement, Continuons à imiter l?Allemagne !
[40]
Commentaire par NORBERT
mercredi 17 décembre 2014 19:38
Le modèle énergétique de l?Allemagne a toujours été un exemple pour la France et force était de l?imiter. En avril 2014, La loi allemande a mis fin discrètement aux avantages ruineux dont bénéficiaient l?éolien tout en affichant des objectifs irréalistes de développement, Continuons à imiter l?Allemagne
[41]
Commentaire par Norbert Cotenin
mercredi 17 décembre 2014 19:39
Le modèle énergétique de l?Allemagne a toujours été un exemple pour la France et force était de l?imiter. En avril 2014, La loi allemande a mis fin discrètement aux avantages ruineux dont bénéficiaient l?éolien tout en affichant des objectifs irréalistes de développement, Continuons à imiter l?Allemagne
[42]
Commentaire par claude Brasseur
mercredi 17 décembre 2014 20:31
mathématicien, chercheur dans le domaine des énergies renouvelables, je ne sais que trop bien à quel point l'"énergie" éolienne est une escroquerie qui nous ruine, qui nous pollue... qui enrichit des lobbies sans le moindre scrupule!
[43]
Commentaire par GUTH Catherine
jeudi 18 décembre 2014 10:25
Bravo à la F.E.D pour ses actions et son analyse édifiante : l'EOLIEN avant d'être tant subventionné et de coûter si cher aux consommateurs doit faire l'objet d'analyse de la part de l'Etat et de transparence !!! Catherine Guth
[44]
Commentaire par GUTH Catherine
jeudi 18 décembre 2014 10:28
Une énergie qui coûte le double des autres, subventionnée, intermittente au financement plus que trouble (y compris la mafia en Italie) à laquelle renoncent la Grande-Bretagne, l'Allemagne et qui devrait s'épanouir en France... N'Est-ce pas insensé ? Catherine Guth
[45]
Commentaire par Charles
jeudi 18 décembre 2014 11:02
On voit bien les éléments de langage signalés plus haut qui se multiplient ... le racolage habituel a été fait pour inonder ce site de messages anti-éoliens ... avec la nouvelle propagande pour faire croire que l'Allemagne et la Grande-Bretagne renonceraient à l'éolien ... alors que les projets varient d'une année à l'autre en fonction des conditions économiques ... et que l'éolien est une des énergies les moins chères dans de nombreux pays ... moins chère en France que le nucléaire EPR que défend cette fédération qui ne se préoccupe en rien des ravages créés par les nombreuses pollutions industrielles, agricoles ou publicitaires ...
[46]
Commentaire par Noury didier
jeudi 18 décembre 2014 11:18
Les problèmes de santé du a l'exposition des éoliennes devrait être reconnu dans peut de temps En effet le Code de la Santé à été supprimé pour mieux installer ces machines destructrice de la vie rurale
[47]
Commentaire par Clémence
jeudi 18 décembre 2014 13:21
Charles, les éléments de langage pro éolien sont maintenant obsolètes. Energie verte, propre, gratuite...plus personne ne gobe de telles affirmations . On ne peut plus se satisfaire d'incantations quand la réalité nous rappelle à l'ordre.
[48]
Commentaire par Avenir de l'auxois
jeudi 18 décembre 2014 16:44
Merci pour cet article construit. Il suffire de lire les commentaires de la minorité qui défends encore l'éolien au mépris absolu des ruraux pour se rendre compte de la supercherie.
[49]
Commentaire par Butré
jeudi 18 décembre 2014 17:19
Entre invectives et propos incohérents, les arguments de certains intervenants "pro-éolien" donnent bien une triste image de cette filière. Cachés sous leur anonymat ils essaient avec une maladresse incroyable de déplacer le débat sur le nucléaire pour tenter désespérément d?éviter de parler de la corruption qui ronge la filière éolienne. C'est une technique bien connue des provocateurs lorsqu'ils veulent bloquer un débat démocratique Mais en réalité ils desservent la cause qu'ils croient défendre et ils se font les meilleurs allies de ceux qui combattent l'éolien Le plus comique c'est qu'AREVA leur champion toutes catégories, vient d'annoncer 2 milliards de pertes et pour se refaire une santé s?affiche maintenant comme un écologiste et promoteur des éoliennes, cette filière gavée de subventions...
[50]
Commentaire par jipebe29
jeudi 18 décembre 2014 20:35
Voici quelques informations sur les EnR, informations qui sont soigneusement cachées aux citoyens par les politiques, les médias, et, bien sûr, les écologistes politiques, qui sont sur ce sujet en parfaite contradiction avec les vrais écolos de terrain. : http://dropcanvas.com/#SAn7p952RfNrCE
[51]
Commentaire par Hervé
samedi 20 décembre 2014 00:01
@ Butré Faut tout de même reconnaître que l'éolien n'est pas la plus subventionné (Le PV c'est pire). Techniquement le Kwh brut produit n'est pas trop cher sur les bons sites (du moins tant qu'on ne lui demande pas de subventionner les riverains pour la gêne que cela semble leur occasionner. A compter le nombre d'intervenant sur ce fil, l?éolien dérange plus que le nucléaire...) L'ennui c'est que pour passer de la production brute (intermittente) à la production utile, la voie du stockage est ruineuse (la gueule de la production n'est pas adaptée aux coûts du stockage). Reste de l'associer à des centrales gaz / lignite comme font aujourd?hui tout ceux qui développe l'éolien. Si on a déjà ces centrales, on peut considérer l?éolien comme un progrès. Si on doit les construire, (cas de la France) c'est beaucoup plus discutable. Et ce d'autant plus que si on regarde le nombre d'intervenants sur ce fil, l'eolien semble finallement géner plus de monde que l'existant...
[52]
Commentaire par jj marchand
samedi 20 décembre 2014 10:44
Pas d'éoliennes ! Mais réduire sa consommation de 2% suffira amplement, économisera 40 mrds ? dans ces prochaines années.
[53]
Commentaire par SOURRE
mardi 23 décembre 2014 18:41
Monsieur Butré, est-il exact que vous avez été employé dans une société liée à l'Institut Français du Pétrole ? Si oui, c'est important que les lecteurs de l'Expansion le sachent.
[54]
Commentaire par FEE
mardi 23 décembre 2014 19:22
Messieurs les promoteurs, est-il exact que vous gagnez beaucoup d'argent avec l'éolien ? Belle motivation. Et qu'est ce que les anti éoliens gagnent ? Rien..Rien à gagner, tout à préserver.
[55]
Commentaire par Louis
vendredi 26 décembre 2014 15:19
Messieurs les promoteurs, continuerez vous à défendre l'éolien si le tarif de rachat venait à être supprimé ? Il est important que les lecteurs sachent pourquoi l'éolien se développe avec autant d'acharnement, sans résultat écologique prouvé.
[56]
Commentaire par Tilleul
vendredi 09 janvier 2015 12:56
Un peu hypocrite pour quelqu'un qui refuse de faire la transparence sur l'origine des fonds qui lui permettent de mener des campagnes particulièrement onéreuses de harcèlement judiciaire contre ces élus ruraux calomniés...
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !