Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Calculez l'irradiation reçue pendant votre voyage en avion


vendredi 13 février 2015

L'IRSN a mis en ligne un outil permettant de calculer le débit de dose radioactive reçue lorsque vous voyagez en avion.


Indiquez le pays de départ, celui d'arrivée, la date et l'heure de votre vol. Vous connaîtrez aussitôt la dose de radioactivité cosmique, venant de l'espace, que votre corps va recevoir au cours du voyage.

C'est le nouvel outil que vient de mettre en ligne l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Cliquez ici

Un voyage aller-retour Paris-Pékin représente par exemple un débit de dose de 53 micro-sievert. Rappelons que le sievert (Sv) mesure l'effet produit sur l'individu exposé, consécutif à l'énergie absorbée par kilogramme de matière vivante.

Selon Marc Ammerich,
ingénieur en radioprotection au CEA, (voir son article sur "la chaîne Energie"), une personne qui prend toutes les semaines l'avion sur Paris - New-York, dans le cadre de son activité professionnelle, va recevoir durant une année une dose de rayonnement d'origine cosmique de l'ordre de 2,5 mSv (milli-sievert)

Les personnels navigants des compagnies aériennes sont aujourd'hui considérés comme des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants. Voici le tableau dressé par l'IRSN en 2013, montrant le nombre de personnes concernées selon les fourchettes de doses reçues :








Cette irradiation cosmique s'ajoute à la radioactivité naturelle, émise par le sol, l'air, les rayonnement cosmiques, et l'auto-irradiation du corps humain. En France, elle est estimée à 2,4 mSv par an en moyenne, avec des pointes à 3 dans les régions granitiques de Bretagne, et une augmentation de O,015 mSv quand on s'élève de 50 mètres.Certaines zones au Brésil ou en Inde atteignent 260 mSv. Un examen médical radiologique représente en moyenne 1,6 mSv.

La loi française a fixé une limite pour le citoyen, 1 mSv par an, ce qui ne signifie pas que les expositions au dessus de celle-ci soient dangereuses pour la santé. Pour le professionnel qui est par son métier exposé à des rayonnements, comme un technicien de centrale ou un radiologue, la limite jélage a été placée beaucoup plus haut : 20 mSv.

L'IRSN avait déjà mis en ligne en 2011 une  carte interactive donnant les relevés des mesures que l'Institut effectue sur le territoire nationale :

Cliquez ici et voir l'article de "la chaîne Energie".
 
 

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...