Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Colloque de l’association « Nouvelle République »


mardi 13 mars 2007

Le commissaire européen chargé de l’environnement, Stavros Dimas, a souligné samedi 10 mars le caractère « révolutionnaire » des décisions prises au Conseil Européen de Berlin pour réduire le réchauffement climatique.


Parlant au cours d’un colloque organisé à l’Institut d’Etudes politiques de Paris (Sciences Po) par l’association « Nouvelle République », il a souligné que pour la première fois l’Europe s’était fixé des « objectifs précis ». « Il y a deux ans, nous avions une réunion sur ce sujet et la mission dont j’étais chargé était +d’explorer+ les +chemins vers une réduction+. Il faut mesure les progrès réalisés en si peu de temps, maintenant que nous avons des cibles précises », a-t-il dit.

Rappelons que le Conseil Européen a décidé :
- de fixer d’ici à 2020 à 20% l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre par l’ensemble des pays de l’Union européenne,
- de fixer également à 20%, d’ici à 2020, l’objectif pour la part des énergies renouvelables dans l’Union,
- de porter à 10 % la part des biocarburants dans la consommation totale d'essence et de gazole dans le secteur des transports
- de développer les nouvelles technologies relatives aux centrales à charbon pour « piéger » le CO2 à la sortie et le stocker.
- De fixer un plan général d’économie d’électricité

Par énergies renouvelables, il faut entendre l'hydraulique, les éoliennes, le solaire, la biomasse ou le nucléaire, ce dernier élément donnant en partie satisfaction à la France. Le nucléaire est pour la première fois décrit  comme une énergie qui « contribue à la stratégie de réduction des émissions de CO2 ».

L’association « Nouvelle république », fondée par l’ancien ministre de l’environnement  puis des affaires étrangères, Michel Barnier, avait réuni pour ce colloque intitulé « S’engager pour la planète » à la fois Nicolas Hulot, des chefs d’entreprise comme Carlos Ghosn (Renault), Henri de Castries (AXA), Anne-Marie Idrac (SNCF),  François Lemarchand ( Nature et Découvertes), des experts et scientifiques comme Jean-Louis Etienne (médecin-explorateur), Jean Therme (recherche technologique du CEA),Michèle Pappalardo (ADEME), Nathalie Kosciusko-Morizet et le ministre de la santé Xavier Bertrand.
.
Nouvelle république
http://www.nouvellerepublique.com

Le site de l’ADEME, association ayant pour but la protection de l'environnement et la maîtrise de l'énergie :
www.ademe.fr/

Le site de Jean-Louis Etienne
http://www.jeanlouisetienne.fr/poleairship/default.cfm

L’édition 2007 de « L’université de la terre » par Nature et Découvertes
http://www.natureetdecouvertes.com/pages/Corporate/ANP/Universite_presentation.asp

Le site portail de la fondation Hulot :
http://www.fondation-nicolas-hulot.org/

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...