Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Les Londoniens vont se chauffer grâce au métro


jeudi 21 novembre 2013

A Londres, comme à Paris, le thermomètre est en baisse. La capitale britannique a prévu de récupérer la chaleur du « London tube » pour chauffer les maisons du quartier d'Islington.


La chaleur qui s'échappe d'un puits de ventilation des tunnels de le Northern Line du métro de Londres, ainsi que celle produite par une station électrique locale, vont être captées et réintroduites dans un réseau de chauffage urbain du quartier d'Islington.

Selon le site Sustainable Review, le projet a été présenté par le maire de Londres comme une « première » en Europe. Il devrait permettre d'élever la température dans 500 maisons supplémentaires du quartier (700 maisons sont déjà alimentées par le réseau local).

Pour les responsables de la Mairie, il s'agit à la fois de réduire les émissions de CO2, de réduire les factures des consommateurs, et de créer des emplois dans la filière de l'amélioration de l'habitat. La compagnie d'électricité UK Power Networks a de son côté lancé des études visant à récupérer systématiquement la chaleur émise par ses centaines de sous-stations de haute tension et qui est actuellement perdue.

Le projet s'inscrit dans le cadre d'un programme européen, CELSIUS, qui coordonne et co-finance les efforts de cinq grande villes européennes pour améliorer l'efficacité de leurs réseaux de chauffage urbain.

Le maire de Londres Boris Johnson a un ambitieux projet visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 60% d'ici 2025.


Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...