Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Et si les ordinateurs devenaient radiateurs...


lundi 17 novembre 2014

L'idée fait son chemin : deux sociétés, une française et une allemande, proposent de déconcentrer les « data centers » et d'installer les capacités de calcul dans des bâtiments pour les chauffer.


C'est un jeune ingénieur français, Paul Benoît, qui a eu cette idée : un radiateur numérique où les résistances classiques sont remplacées par des processeurs d'ordinateurs qui reçoivent via internet des calculs à effectuer et, ce faisant, dégagent de la chaleur.

Selon TerraEco, le radiateur, le Q.rad, équipe à ce jour 100 logements sociaux à Paris mais aussi l'incubateur de start-up Télécom Paristech et les locaux de Qarnot computing, le nom de l'entreprise qu'il a créée, en région parisienne. En tout, 350 radiateurs intelligents s'apprêtent à entamer leur deuxième hiver.

Dans une video, la société Qarnot visualise le concept : au lieu de construire un grand « data center », qui dégage beaucoup de chaleur et qu'il faut refroidir, il s'agit de répartir les capacités de calcul dans les radiateurs Q.rad installés dans plusieurs bâtiments résidentiels ou de bureaux. Ce que les radiateurs consomment en électricité pour faire les calculs est remboursé, chaque mois, aux personnes qui en ont chez elles. Selon Paul Benoît, « tous les cinq ans, l'énergie consommée par les centres de données double. A ce jour, leur consommation représente 7% de l'énergie française ».

L'adaptation aux périodes de froid ou aux périodes estivales est réalisée en lançant ou en réduisant les calculs non prioritaires, dont ont besoin les centres de recherche ou les universités.

Selon Inhabitat, une société allemande, Cloud&Heat, a mis au point un système fondé sur le même principe, destiné aux entreprises. Mais au lieu d'installer des radiateurs, elle installe en sous-sol une unité de calcul décentralisée.

L'utilisateur paye l'installation de l'unité, à peu près au même coût qu'une installation de chauffage central. Il bénéficie ensuite gratuitement du chauffage et de l'eau chaude sanitaire, avec en bonus un accès à internet. Pour ajuster la production de chaleur générée par les calculs aux besoins en chauffage de l'utilisateur, un réservoir d'eau isolé thermiquement permet de stocker la chaleur.



A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...