Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Le Japon à la recherche d'espaces pour les parcs solaires


vendredi 10 juillet 2015

La rareté du foncier au Japon conduit les promoteurs du solaire à chercher partout des espaces susceptibles d'accueillir des parcs photovoltaïques : après les plans d'eau, les terrains de golf désaffectés ...


Kyocera Corporation a annoncé le début des travaux de la centrale solaire de 23 MW sur un ancien terrain de golf désaffecté de la Préfecture de Kyoto, au Japon. La centrale devrait permettre l'alimentation d'environ 8 100 foyers locaux. (Voir Plein-Soleil)

C'est la deuxième fois que Kyocera s'intéresse aux « greens ». En mai, en partenariat avec trois autres entreprises, la compagnie avait annoncé la construction d'une autre centrale solaire de 92 MW sur un ancien terrain de golf désaffecté dans la Préfecture de Kagoshima, mis en service il y a plus de 30 ans et fermé peu après. Des débats publics ont lieu actuellement dans plusieurs villes des États-Unis, notamment en Floride, dans l'Utah et le Minnesota, afin d'étudier les propositions de reconversion de différents terrains de golf non utilisés.

Dans les années 1990 et 2000, à la faveur du boom immobilier, les terrains de golf ont poussé comme des champignons. Aujourd'hui, des centaines de greens sont à l'abandon et diverses options de reconversion ou de rénovation sont à l'étude. De nombreux projets de reconversion envisagent de les transformer en zones d'habitation, en espaces verts ou en espaces commerciaux, et notamment en fermes solaires. L'exploitation de l'énergie solaire est une solution particulièrement efficace et écologique pour réhabiliter les terrains de golf désaffectés qui offrent de vastes étendues, un fort ensoleillement et peu de zones ombragées.

Le problème du foncier dans l'archipel pousse les entreprises à chercher d'autres solutions. Kyocera TCL Solar, toujours lui,  s'est lancé dans la production d'énergie solaire sur l'eau, en tirant parti de l'abondance des plans d'eau dans le pays. Les précipitations variant beaucoup d'une saison à l'autre, il existe au Japon de nombreux réservoirs destinés à l'agriculture ou à la gestion des inondations.

Kyocera TCL Solar projette d'installer des centrales flottantes sur les réservoirs du pays pour atteindre un total de 60 MWc avant mai 2015. Ces installations utiliseront les plateformes solaires flottantes mises au point et brevetées par Ciel et Terre, qui ont déjà fait leur preuve en France, où elles sont en service depuis plus de 3 ans. (Voir article de La chaîne Energie")

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...