Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - Un site de Tecsol
Auteur
Plein Soleil est un magazine internet de TECSOL, bureau d'études indépendant spécialisé en énergie solaire. Son animateur est André Joffre (photo).

Après l'éolien flottant, voilà le photovoltaïque flottant


mardi 09 septembre 2014

Les panneaux solaires flottants séduisent les pays qui ont des problèmes de foncier, notamment provoqués par la rareté des sols. Le Japon va construire la plus grande centrale flottante, avec une société française.


Le concept n'est pas nouveau et des installations sont déjà opérationnelles (cf l'article de La chaîne Energie en mars 2011). Aujourd'hui, l'utilisation des panneaux solaires sur les plans d'eau prend une dimension industrielle, notamment au Japon.

Voir le site du magazine Plein Soleil.

Les  japonais Kyocera et Century Tokyo Leasing, ainsi que la société française Ciel et Terre, ont annoncé qu'ils allaient commencer en septembre la construction de la plus grande centrale solaire flottante du monde (voir le communiqué). Elle sera composée de deux unités qui produiront ensemble 2,9 mégawatts (MWc), à partir de plateformes solaires flottantes Hydrelio de Ciel et Terre. Elles seront installées sur les plans d'eau de Nishihira et de Higashihira, à Kato. L'unité de 1,7 MWc, dont l'installation est prévue sur le plan d'eau de Nishihira, deviendra le plus grand système flottant du monde pour la production d'énergie solaire.

En août 2012, Kyocera et Century Tokyo Leasing se sont associés en créant Kyocera TCL Solar dans le but de construire et d'exploiter plusieurs centrales solaires industrielles au Japon, dans le cadre du système de rachat subventionné en vigueur dans le pays depuis juillet 2012. Depuis la création de l'entreprise, 28 centrales solaires ont été construites, dont 11 sont déjà opérationnelles.

En raison du développement rapide de l'énergie solaire, le foncier manque pour la construction de centrales solaires industrielles au Japon. En plus des systèmes au sol et des systèmes en toitures destinés aux bâtiments et aux entrepôts industriels, Kyocera TCL Solar se lance dans la production d'énergie solaire sur l'eau, en tirant parti de l'abondance des plans d'eau dans le pays. Les précipitations variant beaucoup d'une saison à l'autre, il existe au Japon de nombreux réservoirs destinés à l'agriculture ou à la gestion des inondations.

Kyocera TCL Solar projette d'installer des centrales flottantes sur les réservoirs du pays pour atteindre un total de 60 MWc avant mai 2015. Ces installations utiliseront les plateformes solaires flottantes mises au point et brevetées par Ciel et Terre, qui ont déjà fait leur preuve en France, où elles sont en service depuis plus de 3 ans. Dans le cadre du projet, Century Tokyo Leasing financera les installations tandis que le groupe Kyocera fournira les modules photovoltaïques et l'équipement associé, et se chargera de la construction, de la maintenance et de l'exploitation.

Hydrelio est constitué de structures flottantes articulées qui portent les panneaux photovoltaïques classiques :

 














Les  structures flottantes réunies sont ensuite rattachées au réseau via des câbles placés sous l'eau :



Voir le site de Ciel et Terre.


Réagissez à cet article
 (7) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
7 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Monnier
mardi 09 septembre 2014 19:52
Pas de problème de surface en France pour le photovoltaïque. // Lire : http://energeia.voila.net/renouv/eolien_solaire_surface.htm // Plus de 2,7 millions d'hectares disponibles, dont 360.000 hectares sur les parkings et 870.000 en toitures de bâtiments. // Sachant que la puissance d'un panneau photovoltaïque est de 150 watts par m2 et que la production annuelle est entre 1.000 kWh et 1.400 kWh pour chaque kW de puissance, selon les régions, cela permet une production impressionnante. // Pour un hectare (10.000 m2) de panneaux solaires, cela nous fait 1.500 kW de puissance et une production annuelle entre 1.500 MWh et 2.100 MWh (ou 1,5 GWh à 2,1 GWh).
[2]
Commentaire par papijo
mardi 09 septembre 2014 21:51
@Monnier "Pas de problème de surface en France pour le photovoltaïque" Effectivement, pas de problème pour le photovoltaïque ... mais TRES GROS PROBLEMES pour les consommateurs qu'on oblige à payer plusieurs fois le prix normal cette électricité solaire, qui donne l'essentiel de sa production à l'heure de la sieste en juillet-août (quand on n'en a pas besoin), pas grand chose en hiver ou quand un nuage passe, et bien sûr rien du tout dès que le soleil est couché (et qu'on en a le plus besoin)!
[3]
Commentaire par Monnier
mardi 09 septembre 2014 21:51
En couvrant 10% des parkings de panneaux photovoltaïques (moitié panneaux, moitié espace libre), on aurait 180 km2 de panneaux PV en France (3.600/20). // En couvrant 10% des toitures de panneaux PV, on aurait 870 km2 de panneaux PV. // Au total, 1.050 km2 de panneaux PV, pour une capacité de 157.500 MW (157,5 GW) qui produiraient environ 180 TWh par an une fois répartis sur la France entière. // Cela ferait 36 % de notre consommation annuelle d'électricité : 12% en janvier mais 55% en juillet. // Cela ferait une bonne partie de notre consommation au cours de la journée, sachant que la consommation est plus faible la nuit. // Comme dit le Colibri, "je fais ma part" pourrait dire le solaire photovoltaïque.
[4]
Commentaire par papijo
mardi 09 septembre 2014 22:54
@Monnier - Je vois que vous persistez à vouloir enrichir les promoteurs du photovoltaïque avec notre argent ... mais n'oubliez tout de même pas dans vos calculs de tenir compte uniquement des places de parking ... AU SOLEIL (ou, ce qui ne me surprendrait pas du tout venant d'un écolo, commencez par abattre tous les arbres et immeubles qui à un moment de la journée font de l'ombre sur vos très chers panneaux !)
[5]
Commentaire par Gépé
mercredi 10 septembre 2014 10:50
On pourrait expérimenter ce procédé au barrage de Serre-Ponçon, il y a du soleil. Quel serait le résultat d'une étude économique? Qu'en pense EDF?
[6]
Commentaire par Jupet
mercredi 10 septembre 2014 14:03
92 000 m2 d'ombrières photovoltaïques sur les 20 ha du parking du Parc des expositions de Bordeaux-Lac. Lien ici http://servirlepublic.fr/developpement-durable/730/bordeaux-lac--le-parc-des-expositions-se-pare-de-solaire-# Aucun arbre n'a été abattu. Aucun immeuble non plus.
[7]
Commentaire par Hervé
lundi 15 septembre 2014 19:05
@Monnier 157.5GW de solaire PV... Magniofique... Pour rappel le record de conso de la France à 19h en hiver froid a été de 102GW. Donc vos panneaux produiront en été 30% de plus que la maximum nécessaire en hiver ( ce maximum correspond d'ailleurs à une production solaire de 0W... ).
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !