Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

L’Unesco s'inquiète des éoliennes du Mont Saint Michel


mardi 11 janvier 2011

WHC-10/34.COM/7B, page 165. Il suffit de dix lignes exprimant la « préoccupation » du comité du patrimoine mondial de l’Unesco pour que le vent souffle à nouveau dans la baie du Mont Saint Michel!



La chaîne Energie en avait parlé dès septembre 2009 (voir Affrontement au Mont Saint Michel).

Des projets d'éoliennes sur les vastes et plates étendues autour du Mont Saint-Michel ont soulevé l'inquiétude des associations anti-éoliennes, même si les mâts et les pâles apparaissent loin à l'horizon du célèbre site classé au patrimoine mondial depuis 1979.


Réuni en août au Brésil, le Comité du patrimoine mondial a demandé à l'Etat français des éclaircissements, avant le 1er février, sur les projets de parcs éoliens. Il ne s'agit pas d'une demande spécifique. Elle apparait à la page 165 du rapport général 10/34 COM/7B, qui contient des informations et des demandes de renseignements sur l'état de conservation de biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. Le Comité du patrimoine mondial répond souvent à des sollicitations d'associations. Il y a des réclamations dans tous les pays, et une douzaine pour la France seule, que cela concerne le Mont Perdu dans les Pyrénées, Provins, ville médiévale, les sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère ou le port de la Lune à Bordeaux.
 
Mais la simple fait que le comité se renseigne, en soulignant que les projets manquent de clarté, a suffi à relancer les polémiques.
 
Le premier à réagir a été Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement durable (FED):

"La FED dénonce l'accord par les services de l'Etat d'un premier permis de construire d'un parc éolien à proximité du Mont Saint Michel et elle s'insurge du risque de déclassement de ce site.
(...)
(Le comité de l'Unesco) réclame à l'Etat français de donner des informations complètes, y compris sur la hauteur et l'emplacement des turbines, concernant les projets approuvés et ceux en instance d'approbation, et la délimitation des Zones de développement de l'éolien (ZDE).
(...)
La FED fait appel au Président de la République Nicolas Sarkozy, au Premier Ministre François Fillon, pour stopper, avant qu'il ne soit trop tard, l'invasion de la France et notamment de ce site emblématique par des machines dont le seul intérêt est de développer aux dépens des citoyens français l'industrie d'autres pays".
 
 
Trois jours plus tard, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a publié une mise au point:
 
«Les opposants à la filière éolienne saisissent le prétexte d'un permis de construire qui vient, après cinq années d'instruction, d'être accordé à un projet de parc éolien, pour relancer leur fronde anti-éolienne.»
 
Le SER et sa branche éolienne, France Energie Eolienne, rappellent qu'"aucune éolienne d'aucun parc ne sera visible depuis le Mont Saint-Michel".

 "Pour ce qui concerne le parc d'Argouges, il se situe à 19 km, le long d'une autoroute. Son permis de construire a été accordé par le Préfet de la Manche, suite à un avis favorable de plus d'une vingtaine d'administrations, en particulier de la direction en charge de l'environnement et des paysages. Ce projet a été également examiné par la Commission des sites et a fait l'objet d'une enquête publique, conformément à la réglementation. A la suite de cette instruction, les services de l'Etat ont demandé au porteur de projet de réduire la taille des éoliennes pour qu'elles ne soient, en aucun cas, visibles depuis le Mont Saint-Michel", ajoute le SER.

 
 

A LIRE AUSSI

18 commentaire(s)
[1]
Commentaire par tchoulok
mardi 11 janvier 2011 14:03
La stupidité des arguments des anti-éoliens n'est plus à démontrer. Le catastrophisme systématique, les fausse études, les chiffres et arguments erronés, lobbying haineux, faux débats sur l'éolien (voir leur site), discréditent finalement un débat- critique positif sur l'éolien. La France prend un retard considérable sur les énergies renouvelables alors que le gisement éolien est un des plus favorables. Le Mont St Michel a beaucoup plus à craindre de l'érosion du littorale, provoqués par le changement climatique, et de la centrale de nucléaire de Flamanville située à 100 km que d'un champ d'éoliennes situé à 19km.
[2]
Commentaire par AEPHB
mardi 11 janvier 2011 20:20
Nous, association locale, affirmons et prouvons que toutes les éoliennes proposées sur les 1ères lignes de crêtes autour du MSM, seraient visibles de ce dernier, en totalité, quelque soit leur hauteur. Pour preuve, Argouges est exactement situé entre 2 projets de parcs refusés par l'Etat, pour cause de visibilité et covisibilité avec le MSM ! Argouges n'est que l'illustration malheureuse et scandaleuse de l'incohérence de certaines décisions. Et Argouges n'est pas un projet isolé
[3]
Commentaire par carl
mercredi 12 janvier 2011 11:20
Tchoutok : regardez ça :
http://www.youtube.com/watch?v=JINnariG-bw
la basse normandie a déja 2 centrales ...ça suffit j'ai pas envie que la Normandie devienne le moteur électrique de la France tels les cochons en bratagne .
[4]
Commentaire par Carl
mercredi 12 janvier 2011 11:27
L'éolien insdustriel est le plus mauvais choix pourquoi : car c'est une technologie aléatoire et faible ...car l'air est d'une trés faible densité et qu'il faut donc un volume disproportionné pour produire des kwh ...le pire rapport kwh produit / surface et voulume détruit ...c'est pas écolo ...lisez le N°31 de l'écologiste vous comprendrez ...et Mr Tchoulok est probablement un de ces promoteur éolien...comme d'hab ...ils savent faire mentir et minimiser c'est leur spécialité .
[5]
Commentaire par Butré Jean Louis
mercredi 12 janvier 2011 11:43
LA FRANCE DEFIGUREE...
La Fédération Environnement Durable (FED) constate que le puissant Syndicat des Energies Renouvelables (SER) détient "la vérité" et que les pauvres organisations de citoyens diffusent des mensonges.
La FED est ravie d'apprendre qu'elle "mène une croisade ", propos en effet adaptés au sauvetage l'Archange du mont Saint Michel. Elle est comparée ainsi au moine Saint Bernard qui a lancé sur la colline de Vézelay, en 1146 son appel pour la deuxième croisade.
Jusqu’à ce jour la FED avait droit à être assimilée par le SER à une " organisation de fanatiques " qualification beaucoup moins valorisante.
La FED fait confiance à l'Etat qui doit répondre avant le 11 février au Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO qui a demandé un rapport actualisé sur l'état de conservation du bien, pour examen par le Comité à sa 35e session. L’Etat doit donner des informations complètes, y compris sur la hauteur et l'emplacement des turbines, concernant les projets approuvés et ceux en instance d'approbation, sur la délimitation des (ZDE), et les détails des évaluations d'impact qui ont été réalisées sur les projets d'éoliennes en termes « d'impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ».
Mais sans doute l'Unesco, Europa Nostra, la plateforme européenne EPAW qui regroupe 456 organisations de 21 pays et la FED, qui "osent" protester contre le massacre de la France doivent être victimes d'hallucunations
[6]
Commentaire par carl
mercredi 12 janvier 2011 12:18
choulok , heureusement qu'ils sont là les " anti éoliens " comme vous dites sinon la Normandie serait déja couverte de ventilateurs avec en plus une bonne lignée d'éoliennes offshores de 170 m de haut ceci du mont st michel a Flamanville ...je connais les projets ils existent depuis 2004 . Les anti éolien sont des bénévoles , ils ont l'amour de la France , de la beauté et des économies en places . Les promoteurs n'ont que l'amour de l'argent et bénéfices garantis par nos gouvernants ....moi je veux bien de l'énergie renouvelable et même +++ mais a condition qu'elles soient intelligentes et respectueuses de l'environnement ...deux qualités absentes de l'éolien industriel ...alors vive la FED et les centaines d'autres associations qui sont rentrées en guerre contre ces médiator d'éoliennes industrielles .
[7]
Commentaire par pro eole
mercredi 12 janvier 2011 15:40
Les "illuminés " de la FED ont encore frappé.
Faut-il seulement rappeler que l'objet de leur courroux d'Argouges est un permis de construire ACCORDE par les services de l'Etat en tenant bien entendu compte de la proximité (relative) du Mont St Michel.
Plutôt que de vouloir mettre la politique énergétique de la France par terre (voir un rapport récent de xerfi) en chassant férocement l'éolien partout, les gens responsables parmi les anti éoliens (est-ce que "Bernard" Butré en fait partie ?, j'y reviendrai) feraient mieux de contribuer à définir des critères clairs d'acceptabilité.
En l'espèce, sur le cas d'Argouges, les anti éoliens ont tout faux :
a) Ils abandonnent eux mêmes la procédure, donc ils acceptent le permis.
b) Ils jouent de leurs lobbys puissants pour que, de Brasilia, l'Unesco émette une crainte, sans connaître évidemment le dossier autrement que par le truchement des anti éoliens qui, incapables d'argumenter sur le terrain juridique, appellent au secours les casques bleus.
En tout cas, belle opération de Com, les gars, il y a bien plus de retour presse sur ces 10 lignes écrites à Brasilia que sur votre "célèbre" manif "mondiale" au Mont (500 personnes à tout casser).
[8]
Commentaire par pro eole
mercredi 12 janvier 2011 16:20
"Bernard" Butré se permettant d'analyser la réaction du SER, je me permets à mon tour de décortiquer les "hallucunations" de ce "célèbre" Monsieur.
1. Avant, les sectaires de la FED étaient considérés comme des fanatiques : les comportements de gourou de "Bernard" Butré dont il a été largement écho ici même il y a quelques mois faisaient tout pour le démontrer.
2. Maintenant, les crédules de la FED ont progressé, ils mènent une "Croisade". IL parait que c'est mieux, Monsieur Butré se prend désormais pour St Bernard de Clairvaux (un gardien de prison, donc).
3. La question mérite d'être posée : ceux qui mènent une "Croisade" sont-ils des "fanatiques" ou pas ?
Il suffit de prendre un Dictionnaire.
On cherche donc un rapport direct entre le mot fanatique et les Croisades, notamment St Bernard.

Et voici ce qu'on trouve dans le Dictionnaire de l'Académie française, dont l'un des auteurs n'est autre que le célèbre préfacier de l'"opus" (Dei ?) de "Bernard" Butré, c'est à dire VGE.

"Fanatique vient du latin fanaticus : serviteur du Temple".

Y a-t-il un rapport direct entre le Temple, le serviteur du Temple, donc le mot fanatique et les Croisades ou St Bernard ?

Rapport entre Temple et Croisade, tout le monde fait le lien.

Rapport entre Temple et St Bernard ? C'est St Bernard qui a écrit la règle du Temple, tout simplement.
Elle commence ainsi : "Renoncez à vos propres volontés pour être les serviteurs (du Temple)" ...
[9]
Commentaire par carl
mercredi 12 janvier 2011 16:28
C'est a pleurer tout ce que vous dites pro éole . vous méritez ni réponses ni débatteurs .
[10]
Commentaire par pro eole
mercredi 12 janvier 2011 16:42
Quand il n'a rien à dire, le fanatique pleure. (Voltaire, Dictionnaire philosophique, article "fanatisme)
[11]
Commentaire par g.jacquin
mercredi 12 janvier 2011 17:00
Carl voulait dire: " à pleurer... de rire" !!!!

Ce qui a de bien avec vous, c'est que vous ne comprenez jamais rien mon "Pauvre Eole"!!!

Mais vous revoilà... apparemment en meilleure forme que jamais !

Le dictionnaire de rimes, de philosophie, de l'académie (mazette!) et même la bible....

"Nanar " ça va chauffer!

Enfin... avec “Pauvre Eole“, on sera pas brulé au 3 ième degré!!! Déjà qui comprend pas le 1er!

Oupsss !!! Ça sent la censure !!!
[12]
Commentaire par carl
mercredi 12 janvier 2011 17:40
Cette photo du mont saint Michel est splendide ...bravo a son auteur ..j'adore toute cette côte ouest du Cotentin ..magnifique .
[13]
Commentaire par Pierre Antoine
mercredi 12 janvier 2011 22:32
à Pro Eole
Je ne vois pas ce que le pauvre Saint Bernard a à voir avec les gardiens de prison. Clairvaux n'était pas une centrale à son époque.
Mais, pro Eole, c'est de l'à peu-près, ou plutôt du rien-du-tour, en tout...
[14]
Commentaire par Sta
jeudi 13 janvier 2011 07:10
Partout les éoliennes sont installées dans le mépris des espaces naturels et des paysages. Actuellement en enquête publique un projet de 9 éoliennes en foret Znieff, sur un plateau à 500 m d'altitude face au Vercors, à moins de 1800 mètres d'un des plus beaux villages de France, 38-St Antoine l'Abbaye, sur la commune de 26-Montmiral (en français moderne Belvedere), en limite de la commune de Miribel (Bellevue).
[15]
Commentaire par carl
jeudi 13 janvier 2011 08:52
J'ai lu que pour produire 500 twh éolien il faut 20000 km2 soit 3.6% de la Français !!! quelqu'un peut il rebondir sur ces chiffres ?

pour ma part je pense que c'est sans compter la destruction des paysages et des économies qui en sont dépendantes ....car vu la hauteur et vu les volumes utilisés par l'éolien industriel ...il n'y a pas de frontières ....donc c'est beaucoup plus que cela tous cptes faits .
[16]
Commentaire par g.jacquin
jeudi 13 janvier 2011 11:52
@Carl

Oui... il y a eu un article de science et vie assez intéressant sur ce sujet ou il était comparé, entre autre, les puissances installées en fonction des surfaces nécessaires... Mais c'est vieux! Au moins 4 ou 5 ans!
C'est un problème connu mais qui n'a jamais modifier les comportements.
Quand aux nombreux problèmes d'environnement, je suis d'accord qu'ils me semblent plus important que le rapport surface / puissance! Surtout quand on parle d'éolien.
Pour obtenir ce numéro, il suffit peut-être d'aller sur leur site et faire une recherche!
[17]
Commentaire par Pro eole
jeudi 13 janvier 2011 16:33
A Pierre Antoine
Vous avez raison, ce n'est pas la même époque.
Clairvaux, il y a longtemps une Abbaye, est aujourd'hui au même endroit une Centrale.
"Bernard" Butré a-t-il protesté ?

Par contre, il proteste, du haut de la colline de Vézelay, contre des éoliennes qu'il voit trop près du Mont St Michel ... à 19 km !
Il a une vue d'aigle, notre nouveau "Bernard".
Mais il est un peu sélectif : depuis Vézelay, il ne voit pas la Centrale nucléaire de Flamanville trop près du Mont.
Chacun son époque, celle des dinosaures du nucléaire ou celle des énergies renouvelables, de l'environnement et du développement durable.

Au passage, "Bernard" aura remarqué que déguiser un fanatique en croisé ne sert à rien : je suis toujours là pour l'explication de texte, à dénoncer chez "Bernard" Butré un serviteur du Temple, un fanatique du nucléaire.

Qu'il s'autosurnomme "électron vert" n'y change rien, en grattant la fraîche peinture verte, c'est toujours l'"épave" du nucléaire qui jaillit.

Devinette : Qu'est-ce qui est vert, est un ennemi de Spiderman, et commence par un B. comme "Bernard" ou "Butré" ?

Si la devinette est trouvée, j'explique pourquoi j'ai fait silence pendant quelques mois.

[18]
Commentaire par g.jacquin
jeudi 13 janvier 2011 18:32
Non... c'etait tres bien !!!! gardez votre silence ! Merci.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...