Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Bataille de l’information autour des déchets nucléaires


mardi 26 octobre 2010

Alors que l’Agence pour le traitement des déchets nucléaires vient d’ouvrir un site très pédagogique, l’association «sortir du nucléaire» lance une campagne contre ce qu’elle considère comme le transport le plus radioactif de l’histoire, un «train d’enfer» rapportant des déchets en Allemagne, les 5 et 6 novembre.


Associé au ministère de l'écologie et à Universcience (Cité des sciences + Palais de la Découverte), l'ANDRA vient de lancer un site pédagogique sur la gestion et le stockage des déchets nucléaires.  


Histoire du nucléaire, données scientifiques, classification des déchets, choix des solutions... , le site est destiné au grand public.


Cliquez sur ww.dechetsradioactifs.com

C'est en 1979 qu'avait été créée une agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) au sein du CEA. En 1991, le parlement décide d'en faire une agence publique indépendante.






Le site explique notamment comment sont transportés et gérés les déchets de haute activité et présente une carte de localisation des sites de production et de stockage.


Un site qui a pourtant peu de chances de convaincre les militants anti-nucléaires de Sortir du nucléaire: ils lancent une campagne contre un transport ferroviaire de onze castors (conteneurs en acier de déchets de haute activité) entre l'usine de retraitement de La Hague et Gorleben, en Basse-Saxe, les 5-6 novembre 2010.

Il s'agira du transport le plus radioactif de l'Histoire, affirme Sortir du nucléaire qui donne le trajet du train et diffuse une vidéo d'animation :





 

 

A LIRE AUSSI

1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par krolik
mercredi 27 octobre 2010 16:13
Oh, dans ce genre de transport, ce qui est le plus à redouter c'est un déraillement qui conduirait un castor dans un marais. Il n'y aurait aucun danger, confinement et refroidissement assurés. Mais il faudrait aller chercher un colis de 100 tonnes, qui aurait pu s'enfoncer dans le marais sur une vingtaine de mètres de profondeur.. Donc battre des paleplanches, assécher, couler du béton, refaire une plateforme solide pour la grue amenée. Avec en plus un bande de types assurant l'ambiance autour.
C'est pour cela que ces transports passeront plutôt dans des villes qu'à travers de sites marécageux.
Une fois que l'on a vu cette petite vidéo sur les tortures que subissent ces conteneurs avant d'être qualifiés "bons pour le service opérationnel".http://www.dailymotion.com/video/x870wl_essais-sur-des-conteneurs-nucleaire_tech
On peut se demander qu'est-ce qui pourrait bien arriver comme accident "sérieux" ???
@+
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...