Participez aux débats sur l'énergie de demain

Interview : La chane Energie

Mots clefs : 

aventures scientifiques,

 

ww


Auteur

Chronique Sciences : chercheur anti-sida cherche appui d置n partenaire industriel (audio)


vendredi 23 novembre 2007

Un laboratoire de Montpellier, animé par le Pr Jamal Tazi, aurait trouvé un moyen de bloquer la multiplication du virus du sida. Les avancées dépendent de la disponibilité d段ndustriels dont le métier est de développer les médicaments.




Newsteam - Jamal Tazi, vous êtes professeur à l置niversité de Montpellier et à l棚nstitut de génétique moléculaire de Montpellier. Des chercheurs de cet institut auraient trouvé, lors de tests en laboratoire, un moyen de bloquer la multiplication du virus du Sida. De quelle façon ?

l'enregistrement audio :
 
Jusqu'à présent, les trithérapies s誕ttaquent essentiellement aux constituants du virus, ces composants qu段l amène avec lui et qui seront intégrés dans l'ADN des cellules infectées, servant ensuite à la fabrication de copies du virus par la cellule. De notre côté, nous étudions un processus cellulaire utilisé par le virus pour fabriquer ces copies. Notre molécule, en interférant avec ce processus cellulaire, empêche le virus de réaliser une étape essentielle à sa multiplication. Ainsi on n誕ura plus de particules virales produites à partir des cellules infectées. En empêchant le virus d置tiliser ce processus cellulaire, nous avons pu bloquer la multiplication des virus.

Newsteam - Pour cela, les chercheurs du CNRS et de l置niversité de Montpellier ont mis au point une molécule chimique, l棚DC-16. Quelles sont ses capacités ?

Jamal Tazi : Les tests que nous avons conduits au laboratoire portent sur des cellules humaines infectées par des souches de laboratoire. Nous avons montré qu弾n présence de cette molécule, on empêche la multiplication de cette souche virale de laboratoire. Nous avons également utilisé des souches isolées à partir de patients en échec thérapeutique, c弾st-à-dire devenus résistants aux trithérapies. Nous avons montré que ces souches résistantes pouvaient être également sensibles à l誕ction de ces molécules une fois qu弾lles sont mises sur des cellules en culture.

Newsteam - Avez-vous déjà pu prouver la capacité de l檀omme à tolérer cette molécule ?

Jamal Tazi : On est loin de cette étape, qui nécessite une collaboration avec un industriel qui, lui, a le métier de développer un médicament. C弾st létape suivante de notre recherche qui nécessitera forcément une association de notre laboratoire avec une entreprise industrielle. Nous allons d誕bord effectuer les tests de disponibilité de la molécule puis de toxicité de la molécule chez l誕nimal et chez l檀omme, et enfin de tolérance par l檀omme.

Newsteam - Combien de temps avant de voir l誕pparition d置n médicament suite à vos recherches ?

Jamal Tazi : A partir de létape à laquelle nous en sommes arrivés, le développement normal d置n médicament prend entre 5 et 10 ans. Tout dépend bien sûr du succès que nous allons avoir dans les étapes suivantes.

Newsteam - Dans l檀ypothèse où cette molécule continuerait à se révéler non toxique, pourrait-elle combattre d誕utres virus dont les procédés cellulaires sont similaires à ceux du VIH ?

Jamal Tazi : Oui ! Si on réussit à avoir une molécule efficace, bien tolérée et capable de bloquer la multiplication du VIH, on peut espérer que la même molécule ou des molécules similaires puissent avoir une action sur des virus ayant le même mode de multiplication que le VIH.

Newsteam - Quels types de virus par exemple ?

Jamal Tazi : Des rétrovirus, provoquant des leucémies chez l檀omme, qui utilisent lépissage de l'ADN pour se reproduire En empêchant un taux élevé de ce virus d誕pparaître dans la circulation, on diminuerait la charge virale et donc l誕pparition de cellules infectées.

Newsteam - Quel est votre sentiment face à l誕vancée de ces recherches ?

Jamal Tazi : Comme tout chercheur, nous sommes très enthousiastes. On espère qu弛n ira jusqu誕u bout. Mais cela ne dépend pas que de nous, cela dépend aussi de nos collaborateurs industriels.

Propos recueillis par Jean-Luc Prigent
 Photo © Ricardo Verde Costa - Fotolia.com

Mots clefs : 

aventures scientifiques,

 

ww

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vtre !
La chane Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet apr鑚 avoir grimp de pr鑚 de 10 ...