Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur
"Sauvons le climat"  est une association qui s'est fixée pour objectif de "diffuser une information impartiale et scientifiquement fondée sur le réchauffement climatique et les questions...

Ecotaxe : une autre voie ?


vendredi 15 novembre 2013

Fixer des catenaires au dessus des autoroutes pour alimenter les poids-lourds en électricité ? L'idée paraît utopique, mais des pays,comme l'Allemagne, y réfléchissent...


L'objectif de l'écotaxe est d'abord de générer une diminution des émissions de CO2. Elle se propose de le faire - ce n'est guère original - en renchérissant le transport routier ce qui devrait, selon ses promoteurs, permettre de favoriser des solutions alternatives, notamment le ferroutage, une vielle lune qui n'a jamais fonctionné que dans des cas bien particuliers.

Nous pensons qu'il n'est pas sain d'imposer une telle taxe tant que des solutions alternatives ne seront pas disponibles.

Commençons donc par les mettre en place.

Le concept « d'autoroute électrique », expérimenté en Allemagne, nous semble devoir être l'une des solutions à considérer. (Voir le dossier complet sur Sauvons le climat ). Il consiste à doter des axes routiers à fort trafic (autoroutes ou voies rapides) d'une caténaire alimentant en électricité des camions de moyen à fort tonnage pourvus d'un système de propulsion hybride, diesel-électrique.

L'investissement pour l'équipement des routes en caténaire est estimé à un million par kilomètre soit moins de 7 années de produit de l'écotaxe pour équiper les deux tiers du réseau autoroutier. Cet investissement permettrait d'économiser 10% du carburant consommé en France, un rendement inégalé en termes de coût de carbone évité (1).

Sur cette base d'investissement les transporteurs réaliseraient une économie de quelques 20 centimes par km parcouru (2),  l'achat de KWh d'électricité se substituant à celui du gas-oil importé. Cet écart significatif de prix devrait permettre de couvrir le surcout occasionné par l'achat de camions hybrides dotés de pantographes (3) et... de laisser place à quelques centimes de taxes.

Comme on peut le constater, les quelques 200 millions déjà investis pour la seule mise en place du système de prélèvement de l'écotaxe auraient déjà permis d'équiper, à titre expérimental, quelques dizaines de kilomètres de route (bretonne) et sans doute de valider une solution autrement plus efficace et plus riche d'avenir qu'une taxe !

 Notes
(1) A titre d'exemple pour obtenir la même réduction de CO2 il faudrait investir 40 milliards dans l'isolation des logements. (2) Base : 35 litres de gas-oil au 100 Km soit 55 centimes au Km / Amortissement caténaire 15 centimes au Km / Electricité 20 centimes au Km.
 (3) Ces camions ne nécessitant pas de batteries importantes le surcout par rapport à des camions classiques devrait être de l'ordre de 50% si ces camions étaient construits en série.
  
Réagissez à cet article
 (2) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
2 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Redux
vendredi 15 novembre 2013 12:04
L'objectif de la taxe poids lourds est de financer l'entretien des routes nationales (et pas des autoroutes à forts trafics qui sont de toute façon payante!) par les camions qui les empruntent gratuitement en laissant le soin aux contribuables de payer la facture, surtout quand il s'agit de camions étrangers et d'encourager les transporteurs à ne pas rouler à vide pour éviter les allers et retours incessants qui cassent les pieds des riverains. Donc rien à voir avec le CO2, et rien à voir avec l'utilisation de l'électricité dans les transports qui ne changera rien à l'usure des routes ou au trafic. Il est dommage de recourir à de la démagogie crasse pour essayer de faire passer un projet qui pourrait être intéressant... Plus intéressant pour la Bretagne serait d'ailleurs de s'intéresser à l'électrification de l'agriculture, si Jean Antoine Brutus Menier (des chocolats du même nom) étaient capable de mener ce type d'expérience avec succès au XIXe siècle on peut se dire que ça peut avoir un intérêt au XXIe...
[2]
Commentaire par carl
samedi 16 novembre 2013 09:45
d'accord avec Redux ...et puis je vois pas pourquoi ça serait les camions qui nous alimentent ( qui travaillent eux et qui nous rendent service ) qui paieraient l'addition et puis on ne va pas produire du porc ou des chicons dans les yvelines pour éviter l'Ecotaxe !!! ...comment a t' on fait jusqu' à présent ? comment a t'on payé les routes ? ....il me semble que c'est à tous les usagers de payer, ceci sous la forme d'impôts tout simplement et de façon équitable entre pro et particuliers ....ou alors que l'Ecotaxe soit pour tous et partout ...sur les routes nationales comme en ville ....Les parisiens qui vont au restaurant ou chez le coiffeur en voiture ou moto pourraient payer plus ...non ! pour l'alimentation les poids lourds en électricité ...c'est une idée mais il va falloir négocier avec les écolo !!! centrales nucléaire ou nouvelles centrales gaz charbon !? c'est pas les trés défigurantes éoliennes qui nous apporteront la solution ...à moins de mettre des ventilateurs pour les faire tourner régulièrement ! En matière de co2 , électrification et économies d'énergie ...c'est effectivement au niveau locale qu'il faut travailler ...là on aura des résultats simples ,efficaces ,écologiques et avec l'adhésion d'une large majorité .
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !