Participez aux débats sur l'énergie de demain

Auteur
"Sauvons le climat"  est une association qui s'est fixée pour objectif de "diffuser une information impartiale et scientifiquement fondée sur le réchauffement climatique et les questions...

La France doit affirmer ses choix énergétiques


lundi 04 mars 2013

L'Allemagne impose depuis des années ses choix énergétiques. Elle va privilégier maintenant une filière hydrogène qui n'est pas dans l"intérêt de la France. Celle-ci doit affirmer ses choix sans complexes.


Voir l'analyse complète de Jacques Masurel et Hervé Nifenecker sur le site de Sauvons le climat

Le développement des énergies renouvelables en Europe s'est fait grâce à une invention « géniale », totalement en contradiction avec le crédo libéral de l'Europe et bien souvent des intérêts français : l'obligation d'achat.

L'accident de Three Miles Island et la poussée des « Grünen » mirent un terme au programme nucléaire allemand. Les industriels d'outre Rhin comprirent alors tout l'intérêt qu'ils pouvaient tirer de l'éolien associé à une pratique qui avait déjà cours au Danemark : le système d'obligation d'achat. Avec de solides soutiens politiques il créèrent un puissant lobby qui entreprit très vite la conquête de l'Europe.

Peu importaient les inconvénients de l'éolien liés à son intermittence, à son coût élevé pour les consommateurs et la nécessité de renforcer les réseaux de transports, l'important était d'obtenir des tarifs rémunérateurs. La Commission européenne, assiégée par le lobby éolien, fit du développement de cette technologie un de ses objectifs majeurs et réussit à convaincre une grande majorité des dirigeants européens que l'obtention d'un brevet d'écologisme passait nécessairement par la construction d'éoliennes.

Ne s'arrêtant pas en si bonne voie les industriels allemands lancèrent l'opération photovoltaïque. Après avoir obtenu des tarifs d'achat incroyablement avantageux de la part du gouvernement allemand, ils partirent à la conquête de la Commission Européenne qu'ils n'eurent à nouveau pas grand mal à convaincre. Les autres pays européens suivirent béatement le mouvement et achetèrent des cellules allemandes (jusqu'à ce qu'elles soient remplacées par des chinoises).

Vers l'économie de l'hydrogène

Puis apparurent deux importants développements induits par la politique énergétique de l'Europe :

-  la réalisation d'un immense renforcement des réseaux haute tension
- et, ce qui est moins connu, le développement de « l'économie d'hydrogène ». Il est en effet très séduisant de contrebalancer l'irrégularité de production des énergies renouvelables électriques en associant ces productions à celle d'hydrogène produite par hydrolyse. Il est cependant probable que l'essentiel de l'hydrogène sera produit par reformage du gaz et que la petite partie produite par électrolyse servira d'alibi écologique au mépris des émissions de CO2.
 
Cette économie de l'hydrogène concernera le secteur de l'automobile. Daimler devrait commencer en 2014 la production de voitures à hydrogène et les Allemands devraient disposer de 160 stations hydrogène en 2013 et 1000 en 2017. Les voitures à hydrogène coûteront très cher mais sont concevables en haut de gamme. On peut prévoir que l'industrie allemande acquerra la maîtrise de la filière grâce au soutien de son gouvernement, au nom de la propreté de la propulsion à hydrogène.

Dès maintenant les industriels allemands peuvent compter sur l'appui de la Commission qui a fait de Jeremy Rifkin (le gourou de la civilisation de l'hydrogène) son inspirateur. Comme dans les cas précités, on peut s'attendre à ce que la Commission fasse pression pour que des stations de recharge en hydrogène soient disponibles sur tout le continent. La France qui ne produit pas de voitures très haut de gamme et qui a fait, à juste titre, le choix de la voiture électrique, n'a pas besoin d'un tel réseau.
 
Des intérêts russes

Si les intérêts de l'industrie allemande dans cette « transition énergétique » sont évidents, ceux de la Russie ne le sont pas moins. En effet les caractéristiques des centrales à gaz en font les compléments idéaux des productions intermittentes. On passa rapidement sur le fait que la combustion du méthane produit du CO2. Il devint déplacé de le rappeler. En ajoutant l'adjectif « naturel » à  «gaz » on transforma celui-ci en énergie verte. La Russie premier producteur de gaz au monde n'a aucun intérêt à ce que des pays européens développent leur production de gaz de schiste et d'électricité nucléaire.

Comme par hasard les Verts européens s'opposent eux aussi à une telle production, mais ne s'opposent pas à la réalisation des gazoducs entre la Russie et l'Allemagne. Dans le domaine du nucléaire le principal concurrent des Russes en Europe est Areva et, étonnamment, ces mêmes Verts Européens se déchaînent contre Areva et EDF, mais sont étrangement silencieux au sujet de la construction de réacteurs russes en Tchéquie ou en Turquie.

Il est temps que la France assume, sans complexe, le choix qu'elle a fait du nucléaire et qu'elle en profite pour alléger sa dépendance aux combustibles fossiles et pour rester le pays européen émettant le moins de CO2. Qu'elle ose dire « chiche » à « l'Energiewende » allemand et développe sa propre transition énergétique pour se passer au plus vite de ses importations de combustibles fossiles.

Réagissez à cet article
 (31) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limits 1500 caractres)
31 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Gp001
lundi 04 mars 2013 11:20
Le problme de l'nergie est crucial et il faut en dbattre;mais la transition nergtique semble ignorer l'aspect conomique qui concerne la relation entre cout du travail et prix de l'nergie,ainsi que la diffrence entre nergie importe et nergie produite localement,cette dernire constitutant une cration de richesse,donc constitue une rente.
[2]
Commentaire par Fichte
lundi 04 mars 2013 14:34
"Sauvons le nuclaire" voit les choses avec une lorgnette bien dformante et slective. Pour commencer, en oubliant de mentionner que l'usage du gaz s'est rduit en 2012 pour la production d'lectricit avec seulement 70 TWh en 2012 contre 82,5 TWh en 2011 et 87 TWh en 2010. Le nuclaire est pass de 141 TWh en 2010 108 TWh en 2011 et 99 TWh en 2012. Pendant ce temps, l'lectricit renouvelable est passe de 103 TWh en 2010 123 TWh en 2011 et 135 TWh en 2012. On voit bien comment se fait la substitution. Maintenant, si l'on regarde les cot de production du nuclaire en construction, entre 105 et 110 euros le MWh pour l'EPR en France, peut-tre plus en Angleterre (on parle de 100 livres, soit 120 euros), mme ordre de grandeur aux U.S.A., c'est devenu une solution trs coteuse. En comparaison et en France toujours, l'olien classique est entre 65 et 85 euros le MWh (rparti sur 20 ans) et le solaire n'est plus qu' 82 euros le MWh pour les nouvelles installations au dessus de 100 kW.
[3]
Commentaire par carlino
lundi 04 mars 2013 16:03
Trs bon article, rsume trs bien les choses . ni pour ni contre le nuclaire cause du risque qui ne peut tre gal zro, je pense effectivement que la France devrait en tous les cas faire des choix et crer ses filires et spcialits .....il lui faut arrter de suivre batement les Allemands ,,Dannois , chinois et faux cologistes ..qui vendent du faux green business pour produire tjrs plus et surtout trs mal . L'exercice d'mettre toujours moins de co2 n'est pas facile mais la difficult permettra un jour d'exporter notre savoir faire !!! Il faut produire plus et propre, avec peu de co2 , minimiser les impactes sur l'environnement pour prserver notre beau pays , diminuer notre dpendance nergtique ...il faut aussi consommer moins et tre plus efficace . ..tout un programme qui devrait tre en premires lignes sur la charte de dveloppement . ........ je ne suis pas scientifique ( qui peuvent complter ) mais mon niveau je vois ... : la gothermie verticale , l'isolation de batiments , la rcuprations d'nergie et calories , panneaux thermiques tout simples , des les flottantes 30-40 km au large avec oliennes flottantes , hydroliennes et hydrogne par hydrolyse uniquement ...recherche et recherche ................................................................................................. surtout pas de photovoltaque et oliennes industrielles sans solutions de stockage efficaces , puissants et srieux ...ce que nous n'avons pas sauf hydrogne pe
[4]
Commentaire par pak g
lundi 04 mars 2013 16:30
sa propre transition nergtique pour se passer au plus vite de ses importations de combustibles fossiles.///// restera trouver des pays aussi pauvre comme job, pour accepter les extractions uranium nourrir les racteurs , des volumes ua en france qui sont de zro depuis 2000 environ, ! prendre chez les africains au tiers de son prix, refuser de dire que la dpendance uranium est ralit en considrant que le sous sol nigrien, est franais ; la transition est la transparence, ce que l'oeuf est de la poule , ou du coq cocorico
[5]
Commentaire par Tilleul
lundi 04 mars 2013 21:01
Ce qui est gnial avec le nuclaire c'est qu'il trouve toujours des excuses sur lesquelles se dfausser quand ils rduisent en fumes quelques milliards d'euros (o une rgion entire)... Alors maintenant si l'EPR est un fiasco commercial c'est devenu la faute d'un complot germano-russe (ce qui change du complot germano-danois cel dit). Cel dit rappelons que Sauvons le climat tant pour l'exploration du gaz de schiste on en vient un peu hurler de rire devant leurs contorsions pour faire croire que leur dfense des intrts minoritaires d'une poigne de multinationales franaises est mue par une quelconque proccupation environnementale.
[6]
Commentaire par Sauvons le Nuclaire toujours aussi ringard
mardi 05 mars 2013 00:49
"la France dois assumer ses choix (nuclaire)" C'est tout ce qu'il reste comme arguti Sauvons le Nuclaire pour justifier le maintient d'une industrie dangereuse et couteuse dont plus personne ne veut ? Etant donn qu'en 2012 l'Allemagne a dpass les 25% de renouvelable dans son mix lectrique (il sont en trs bonne voie pour dpasser 40% en 2020) il est normal et heureux que ce pays dveloppe tous azimut les technologies de stockage, a leur permettra de devenir encore une fois les leaders d'un march qui se chiffrera en centaines de milliards d'euros. Sauvons le Nuclaire essaye de nous faire croire que les allemands vont tous miser sur l'hydrogne avec des rseaux et stations construire ce qui serait bien entendu trs onreux. C'est une nouvelle preuve de la mauvaise fois et/ou de l'incomptence de Sauvons le Nuclaire. En ralit les Allemands dveloppent bien d'autre possibilits pour grer l'intermittence et le stockage des productions solaires et oliennes: Mthanation (Audi):http://www.youtube.com/watch?v=wLloSy-OWZ4 Micro stockage lithium (Bosch): http://www.voltwerk.com/fileadmin/user_upload/documents/Voltwerk_MIT_englisch_klein.mp4 Lignes HVDC avec la Norvge pour utiliser leur normes capacits de leurs barrages: http://www.spiegel.de/international/europe/norway-wants-to-offer-hydroelectric-resources-to-europe-a-835037.html
[7]
Commentaire par jo73
mardi 05 mars 2013 09:40
BRAVO ! Trs bon article Il est agrable de lire de plus en plus souvent des avis qui sortent des lancinants versets du dogme cologiste. Ces derniers critiquent les lobbies tout en reprsentant de manire vidente la plus importante manifestation lobbiiste de ce sicle. Pas un jour sans que leur avis inonde les mdias, en particulier dans le domaine de l'nergie. Amis cologistes, les vrais, les purs, prenez conscience que vous vous faites manipuler autant sinon plus que vos soi-disant adversaires et acceptez que toute technique prsente la fois des avantages et des inconvnients. Le monde n'est pas divis en deux, les teneurs de la vrit c'est dire vous, et les inconscients. Prenez aussi en compte avec honntet les arguments de vos dtracteurs et nous irons ensemble vers un compromis bnfique tous. Le compromis, c'est l'oppos de l'intgrisme, quel qu'il soit.
[8]
Commentaire par Chelya
mardi 05 mars 2013 13:26
Ce sont aussi les chinois du FBI qui ont sabot notre glorieux minitel et notre fiert nationale le Concorde. A ce niveau d'affabulation, la mise sous tutelle n'est pas loin.
[9]
Commentaire par jo73
mardi 05 mars 2013 17:57
Imaginez un fournisseur qui vous propose un prix plus lev que votre fournisseur habituel, qui vous impose aussi de lui acheter mme si vous n'en avez pas besoin ce moment l, et, cerise sur le gteau vous laisse assumer seul quand il ne peut fournir.... L'achat quand personne n'en a besoin se traduit par des prix de revente parfois ngatifs entre gestionnaires de rseau. Quant la prise en charge des contraintes lies cette fourniture alatoire, il avait t imagin qu'elle soit prise en charge par les fournisseurs d'ENR eux mmes mais elle cotait tellement chre qu'il fallait encore augmenter voir doubler le prix d'achat de ces nergies, ce qui devenait peu prsentable au grand public. Il faut dvelopper ces nergies mais pas n'importe quel prix et au seul profit de quelques industriels trs malins, ce que les allemands ont commenc prendre en compte heureusement. Et n'oublions pas que ce sera le consommateur qui paiera au final, par sa facture ou par ses impts.
[10]
Commentaire par 430 Milliards d aprs l IRSN
mardi 05 mars 2013 20:23
On a 38 ans de rserves d uranium (pas d aprs les colo, mais d aprs les chiffres de l AIEA elle mme : 6 Mt de rserves dont 3.3 prouves, scnario mdian : 159 000 t / an) ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! L olien et le solaire sont dj moins cher que le nuclaire ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! a risque de sauter aux 4 coins de la France, et 1 seul racteur risque de nous coter plus que le budget de l tat ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! Les Chinois produisent plus d lectricit olienne que nuclaire ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! La France reoit 7000 fois plus d nergie solaire que sa consommation annuelle ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! On peut stocker cette nergie avec de l hydrogne, des STEP ou de l effacement ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! Il faudra investir 500 milliards pour renouveler nos vielles centrales nuclaires ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! Passer au tout renouvelable coterait un peu moins que ces 500 milliards ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! Les Anglais payent 105 milliards pour dmanteler 35 racteurs et ce serait 6 fois moins cher chez nous ? SAUVONS LE NUCLEAIRE ! Le plutonium mettra 100 000 ans, soit 4000 gnrations pour disparatre ? Je vous laisse deviner la conclusion qui s impose !
[11]
Commentaire par pk
mercredi 06 mars 2013 16:32
@ jo 73 dit : [ Ces derniers critiquent les lobbies tout en reprsentant de manire vidente la plus importante manifestation lobbiiste ] ... 73, c'est par le dpartement de Marseille, ou la taille de la sardine, est la cote d'azur, ce que le nez est pinochio ... ! Sidrant de grossir le trait ce point ... Jamais je n'aurai pens que la fondue alpine, pouvait colmater les rseaux neuroniques , hic ; un p'tit coup pour la route
[12]
Commentaire par patrig k
mercredi 06 mars 2013 16:38
On a 38 ans de rserves d uranium (pas d aprs les colo, mais d aprs les chiffres de l AIEA elle mme : 6 Mt de rserves dont 3.3 prouves, scnario mdian : 159 000 t / an) Je reprends le commentaire 430 milliards d'euros : Effectivement les chiffres de l'AIEA sont d'une cruelle vrit de translucidit , a tel point que les mdias rptent, cocoricotent ou perroquent l'envie qu'il y aurait actuellement encore 437 racteurs en fonctionnement ! Sauf que, les 52 en moins au Japon, les 8 de moins allemand , etc etc, des mauvais menteurs ... lien texte Observatoire du Nuclaire [ http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/050313/debat-sur-le-demantelement-des-installations ]
[13]
Commentaire par Herv
mercredi 06 mars 2013 18:54
@PatrigK Pour rappel la conso actuelle d'U est de 60000 tonnes soit environ 100 ans de rserves au rythme actuel (sachant qu'il n'est pas impossible que d'autres gisements soient dcouverts). Mais il est certain qu'au dploiement massif de cette forme d?nergie passera probablement par la G4, moins qu'on trouve un moyen conomique de rcuprer l'uranium contenu dans l'eau de mer.
[14]
Commentaire par patrig k
jeudi 07 mars 2013 00:18
60000 tonnes /// faux Herv, elle est de 70 000 tonnes consommes, dont 50 000 issues des mines, et les 20 000 tonnes de diffrence sont issues des stocks militaires, une estimation en solde de 500 000 tonnes ce jour. D'ailleurs les russes ont un contrat de livraison pour les USA, savoir que 50% des USA fonctionnent avec des matriaux russes, depuis 20 ans. Ce contrat de 20 ans prend fin cette anne 2013. Le Mox, au grand maxi 3000 T. Du reste, le taux des premiers gisements qui taient de l'ordre de 1.5 kg yellow cake/tonne de minerai de base extrait , ces taux baissent sans cesse. La cerise avant la croute. Imouraren au Niger, c'est 800 grammes/tonne. Namibie c'est pareil. Quant la G4, ASTRID dmonstration 2025-30, prototype 2040-45-50, si tant est que ce phnix retour du retour voit le jour. N'y comptez surtout pas... L'acceptation sociale sera encore plus difficile, sachant que d'ici 2030-40, un accident majeur aura fait encore des dgts. Toute cette complexit pour 2.5% d'nergie primaire ! Juste bon pour le plutonium, et accessoirement produire de l'lectricit un rendement des plus mdiocre. Faut il le rappeler ..... Cette filire, malgr ses moyens de propagande, disparaitra, soyez en sur, le plus tot , avant la cata, mais comme vous etes un fan, vous irez dcontaminer, n'est pas ? .
[15]
Commentaire par Hervé
vendredi 08 mars 2013 18:22
@ PatrigK Disons que cette filire est aujourd?hui capable d?assurer elle seule prs de 80% de notre mix lectrique, contrairement d'autres nergies dont on parle beaucoup mais qui peinent dpasser les 20% dans les pays qui les ont adoptes, le complment devant tre assur en bonne part par du charbon et le tout pour un tarif lev. C'est un peu pour a que a qu'elle me plait, cette filire.... Bon c'est vrai c'est un peu dangereux. Dcontaminer, pourquoi pas si a paye bien. D'autre part vous criviez 159000 tonnes, moi 60000 donc si c'est 70000, je suis quand mme plus dans le vrai que vous, dsol... D'autre part vous oubliez le potentiel de l'uranium des gisements de phosphate qui est suprieur aux stock conventionnel. L'uranium risque fort d'tre comme le ptrole: on nous annonce une fin dans 30ans repousse sans arrt dans 30ans... Concernant la GIV, il est vrai que vous et vos amis ont russi stopper le programme Franais qui tait trs en avance, mais maintenant que les chinois s'y mettent fond, je ne serais pas surpris que des racteurs chinois ou russes soient dispo dans une quinzaine d'annes. Ensuite en 10 ans on pourra en construire un paquet comme on l'a dj fait par le pass.
[16]
Commentaire par patrig k
samedi 09 mars 2013 21:25
159000 tonnes relisez le commentaire, ce n'est pas mon propos mais celui de [ Je reprends le commentaire 430 ] il est vrai, que les possibilits d'espaces, et la ligne, sont limites. Vous crivez ... [ ... prs de 80% de notre ... ] c'est 75% dsol. Vous dites propos de G4 [ ... qui tait trs en avance ....] Si c'tait le cas, expliquez nous pourquoi , le CEA a en projet ASTRID ce dmonstrateur, et pourquoi pas GERTRUDE ... ? Vous nous dites [ .... je ne serais pas surpris que des racteurs chinois ou russes ... ] Surprise pour surprise, chacun le droit de rver. D'ailleurs, les SurG c'est le serpent mer des nuclocrates , Dans le Monde Diplomatique, Andr Ertaud, qui n'tait pas moins que Directeur technique du Groupement Atomique Alliance Atlantique , cet homme si remarquable faisait alors savoir que En France, vers l'an 2000, les surgnrateurs remplaceront l'nergie fossile . Nous sommes en 2013 et le couple ptrole-gaz couvre 75%. 65/2013 RDV Herv en 2061 ...!
[17]
Commentaire par patrig k
samedi 09 mars 2013 21:30
Erratum ... Dans le Monde Diplomatique, en 1965 , M Andr Ertaud ... et suite Source : Observatoire du nuclaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org Visitez ce site, je vous assure Herv, vous en tomberez amoureux, et pour peu , entre ASTRID ou GERTRUDE, vous ne ferez plus de la PUB Atomique
[18]
Commentaire par Herv
lundi 11 mars 2013 18:42
@ PartigK. Merci de nous rappeler que les pronostics de fin du ptrole de 1965 se sont avrs faux, tout comme ceux de 100%ENR en 2050 qu'on nous bassine rgulirement ont beaucoup de chances de l'tre aussi faux dans le futur..... D'autre part, concernant le mix, 75% c'est pour une bonne anne ENR (avec faible conso). Quand les ENR chutent, a peut monter plus de 80%. (en 2012 ce serait 88% de la prod Franaise).
[19]
Commentaire par patrig k
mardi 12 mars 2013 17:30
RV ......[ ....//...les pronostics de fin du ptrole de 1965 ...//... ] Des pronostics de qui donc ? Des promoteurs anti nuclaires ? Personnellement , je n'ai jamais annonc rien de tel, par contre l'AIE a prcis que le Pic Oil a eu lieu entre 2010/2011 ... Et que vous comparez les rserves du ptrole ( environ 35% des besoins mondiaux) , avec une technologie qui produit tout juste 2% de l'nergie primaire consomme, suppose rsoudre la problmatique CO2. L'exception franaise nuclaire va nous couter bonbon, force de manger la cerise avant la pate, faut pas s'en tonner. L'AIEA a publi ces chiffres (contestables car sans l'anne 2012 , ce juste quelques jours avant Fukushima + 2 ans. Je vous recommande cet article. M. Pracontal, qui est un journaliste scientifique (ni pour ni contre du factuel) .. Il crit tout simplement , que les chiffres au niveau mondial, annonce un dclin innluctable. Fin de la partie (gageons qu'il n'y aura pas de cata): http://www.mediapart.fr/journal/international/110313/lindustrie-nucleaire-est-entree-dans-une-longue-periode-de-stagnation
[20]
Commentaire par kap k
mardi 12 mars 2013 22:38
RV est amusant, on lui soumet le rappel d'une tentative de maitrise technologique atomique, et le pro nuk, assez mdiocrement, se rabat sur des pronostics, qui n'en sont pas, mais des vidences physiques de la fin annonce des ressources. Dont les chiffres sont gards au grand secret par intrt de spculation. Qu'en 1900 pour 1 baril dpens, 100 barils taient produits ou extraits. L'age d'or, car ce ratio ne cesse de diminuer, que pour le gaz de schiste notamment, dans certain cas le ratio est de 1/1 ou presque, et ce n'est que la fabrication de dollar papier, la monnaie fictive et frelate dilue par la suite sur le dieu march, A NOUS DE CASQUER le rve US. Ressources nergies fossiles comme uranium, the end is born ! Ce qui n'est pas comparable ni cohrent. Je ne vous nommerai jamais chef de rang, avec de tel raisonnement !
[21]
Commentaire par Herv
mercredi 13 mars 2013 21:51
@ PatrigK. Sur les ressources fossiles on est d'accord. Mais comme vos ENR chries carburent largement aux fossiles on est mal... ( il est vrai qu'avec les gaz de Schistes on pourra peut tre tenir 100 ans de plus). Par contre on a en stock de l'U238 pour 2000 ans de conso au rythme actuel. C'est un peu l?intrt de la GIV ...
[22]
Commentaire par patrig k
jeudi 14 mars 2013 15:34
Entre messiasme promothen, et peut que si RV confirme qu'il repose son idologie sur des idologies [ .. peut tre tenir 100 ans de plus // l'U238 pour 2000 ans ... ] G4 n'est qu'hypotjse, et tube essai en chec depuis l'origine de l'industrie nuclaire, le Graal qui coute et n'apportera rien de plus, si ce n'est que des risques ! ENR chries dites vous ! Jusqu' preuve du contraire, elles ont jusqu'a prsent t plus utilises durant toutes l'histoire de l'humanit, et de loin, que les fossilises autant qu'Ua . D'ailleurs, sans elles, vous ne seriez ps l pour en faire le portait caricatur , une fois de plus ... .... .... Christophe Colomb, n'avait pas attendu les brises glaces atomiques, pour rejoindre en 1492 les Antilles (avec touts les drives par la suite ) Que vous le vouliez ou non, les 150 ans passs, est une squence qui se referme dfinitivement. Gaz de schiste ! 100 ans, si le dollar papier perdure, propos l'olienne chinois produit plus que le parc nuclaire franais. Votre vision nombriliste natio-atomique, vous masque la ralit du monde actuel. Vous n'ets d'ailleurs pas, et malheureusement le seul. ........ G4 , pensez vous que le Niger pourra maitriser ? Ou le Mali ? Si ld'autant plus, le CEA n'en est pas capable, en dehors de ses bureaux...
[23]
Commentaire par Herv
jeudi 14 mars 2013 20:56
Manifestement patrig vos connaissances des possibilits des surgnrateurs sont limites. On n'en est plus a l?hypothse depuis longtemps a marche! Le gros problme des surgnrateurs c'est que a produit beaucoup moins de dchets, dchets qui disparaissent plus vite et beaucoup plus d?nergie par Kg d'U, c'est la raison pour laquelle vos amis on lutt avec acharnement contre cette techno et russi a stopper le programme (on le paiera au prix fort dans quelques annes). Ils ont mme tir au lance roquette dessus c'est pour dire leur acharnement. Mais si vous voulez faire au saut en arrire de 200ans pas de problme faites le, mais vous risquez de vous sentir bien seul. Si la chine l'inde et la Russie lancent un vaste programme de dveloppement de surgnrateurs, et ce n'est certainement pas pour rien... Eux ils vivent dj votre modle de vie idal, et ils semblent vouloir en sortir. Allez leur demander pourquoi si vous n'avez pas compris.
[24]
Commentaire par pk
jeudi 14 mars 2013 22:41
[ Eux ils vivent dj votre modle de vie idal ] ... [ depuis longtemps a marche! ] ...[ Ils ont mme tir au lance roquette dessus c'est pour dire leur acharnement....] .... [ au saut en arrire de 200ans .... vous risquez de vous sentir bien seul.] .....Un sophisme, ou argumentation la logique fallacieuse, est un raisonnement qui cherche apparatre comme rigoureux mais qui en ralit n'est pas valide au sens de la logique ... // ... Dans la Grce antique, les sophistes dont le nom est l'origine du terme sophisme,.... bonne contamination. Au fait, si a marche, c'est dans quel endroit, ailleurs que dans vos rves ?
[25]
Commentaire par Hervé
lundi 18 mars 2013 18:37
@Patrig La par exemple: http://fr.rian.ru/science/20091217/185691106.html. Pour rappel, Phenix et Superphenix fonctionnaient ausri et taient plus avancs que le BN600.
[26]
Commentaire par 430 milliards par racteur
lundi 25 mars 2013 22:17
Le chiffre de 159 000 tonnes par an n est ni de Patrick ni ne moi, mais de l'AIEA (scnario mdian). avec 3.3 Mt de tonnes de rserves prouves, cela fait une vingtaine d'anne de rserves, et ils esprent en trouver 3 Mt de plus. Le chiffre de 430 milliards par racteur n est pas de moi non plus, mais de l IRSN, en cas d accident sur un racteur en France.
[27]
Commentaire par Herv
jeudi 28 mars 2013 19:32
@ 430... Le chiffre de 159000 tonnes est une projection du doublement du parc nuclaire actuel. Actuellement c'est moins de la moiti, 70000 tonnes selon PatrigK soit une autonomi d'environ 100ans. Il est certain que en l'tat actuel des choses le doublement du par nuclaire devra se faire en partie en GIV pour tre viable, moins que l'on trouve d'autres gisements ou d'autres mthodes d'extraction. L'uranium, c'est pas ce qui manque, c'est en milliers de milliars de tonnes qu'il est prsent sur terre. L'ennui c'est que seulement une faible partie est accessible bon march actuellement. Je n'ai pas contest le chiffre de 430... il peut mme tre plus lev sous certaines conditions. Mais au regard du volume de la production nuclaire mondiale c?est peanuts en terme de cout comparativement a un dploiement des ENR. Pour rappel l'Ukraine qui a subi Tchernobyl ne semble pas abandonner l'utilisation de l'atome, bien au contraire...
[28]
Commentaire par 430 Milliards par racteur
vendredi 29 mars 2013 10:01
38 ans ou 100 ans, qu est ce que a change ? le nuclaire est condamn pour de multiples raisons : bientt plus d Uranium, trop cher, DEJA plus cher que les ENR, non renouvelable, risque de nous obliger vacuer pour quelques dcennies une ville comme Paris, Bordeaux, Lille ou n importe quelle autre de France, nous rappellera au souvenir de nos arrire-arrire- ( rpter 4000 fois) petits enfants, etc. Simplement en prolongeant les courbes actuelles, avant qu Astrid ne soit un jour oprationnel (si cela arrive), les ENR se seront tellement dveloppes qu on aura plus besoin de la G4, et alors on aura l air malin en essayant de refiler des racteurs qui risquent de coter 430 milliards leurs clients, alors que nos concurrents leur vendrons des ENR propres, capable de fournir de l nergie la nuit et les jours sans vent, qui utilisent une nergie gratuite, inpuisable et qui ne ncessitent pas de guerre au Mali pour tre approvisionnes.
[29]
Commentaire par Herv
mercredi 03 avril 2013 12:12
@430... Tout est relatif. Oui, le nuclaire est dangereux, mais infiniment moins que le charbon et mme que l'hydraulique... La construction du seul barrage des 3 gorges en chines c'est 1.7 millions de dplacs, sans parler de la catastrophe s'il lche. Pour rappel, nous avons suffisamment d'U238 en stock pour 2000 ans de production au rythme actuel. Astrid n'est pas une vue de l'esprit, c'est mme actuellement la forme d'energie la plus viable qu'on puisse mettre en oeuvre. Les ENR (type solaire olien....), sans dcouvertes majeures plafonneront entre 25 et 60% du mix selon les pays. Mais nos voisins nous vendent dja leur energie "propre" @50E/Mwh quand ils en ont trop (alors qu'ils la paye des fortune mais on s'en tappe si on ne les suit pas c'est leur probleme...).
[30]
Commentaire par 430 milliards par racteur
vendredi 05 avril 2013 10:28
On en reparlera aprs le prochain accident nuclaire majeur en France, en esprant que ce n est pas pour bientt. Si la dangerosit se rsume au nombre de morts, le charbon et l hydraulique ont certainement fait plus de morts que le nuclaire (en oubliant Hiroshima et Nagasaki), mais JAMAIS le solaire, l olien, l hydrolien, les nergies marines, etc. ne seront plus dangereuses que le nuclaire, et pas uniquement avec le critre nombre de morts , mais aussi avec les critres nombre de cancers, nombre de dplacs, pertes conomiques en cas d accident, km de territoire interdit, etc? . NB : "Astrid" et "actuellement" sont 2 mots incompatibles. Il faudra attendre quelques dcennies avant qu Astrid ne produise des kWh, si cela arrive... Quant aux dcouvertes et progrs sur les ENR, il y en a tous les jours et ce n est pas fini (PV concentration, PV avec double pointage de suivi du soleil, rendement des PAC 80%, production d hydrogne par photosynthse artificielle, stockage par gaz de synthse, smart grid, etc...). Quant aux 2000 ans de rserves d U238, vous devriez rapidement en informer l AIEA, car visiblement, elle l ignore : elle prvoit une consommation d uranium de 159 000 t/ an (scnario moyen). Le stock mondial prouv est de 3,3 Millions de tonnes, soit 20 ans de consommation. Avec les rserves NON ENCORE TROUVEES, l AIEA l estime 6 Mt, soit 38 ans.
[31]
Commentaire par Hervé
lundi 13 mai 2013 13:49
@430... Au vu de vos crits, vos connaissances en physique semblent embryonnaires. Pour rappel, l'U238 est ce qu'on appelle l'uranium appauvri, on en a des stocks impressionnants. Chaque anne de fonctionnement du parc actuel nous laisse facilement 50 ans de stock d'U238. L'U238 peut tre convertit en plutonium dans les surgnrateurs et leur sert de combustible. Si on s'y applique, deux dcennies devraient permettre de lancer cette filire. Quant au reste de votre commentaire, il est du mme niveau. je vous fais la mme en version transport: "En dveloppant le transport par cheval, dromadaire, et en remplaant les autoroutes par des canaux ou circuleront des pniches voile, on pourra remplacer sans problme les flottes de camions marchant au ptrole"!!! Oui c'est possible aussi, quant aux couts....
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vtre !
La chane Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur