Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Production électrique en baisse, émissions de CO2 en hausse !


mardi 10 décembre 2013

L'Europe réussit un tour de force : sa production d'électricité baisse de 1,6% en 2012, les émissions correspondantes de CO2 progressent de 0,6%. Malgré la hausse des énergies renouvelables, mais à cause du retour du charbon.


Selon une étude du groupe de consulting PwC, le facteur carbone des 20 principaux producteurs d'électricité européens - c'est-à-dire le rapport entre les émissions de CO2 générées et la production d'électricité correspondant exprimé en kg CO2/MWh - a  augmenté pour la 2ème année consécutive.

Ce facteur carbone a atteint 350 kg CO2/MWh en 2012, soit une augmentation de 7 kg CO2/MWh par rapport à l'année 2011 (+2 %).

En 2012, la production d'électricité de ces 20 producteurs d'électricité a baissé de 1,6 % par rapport à 2011. La baisse s'explique par le contexte économique difficile de l'Europe, notamment dans les pays du sud de l'Europe. Inversement, les émissions de CO2 de ces producteurs sont, quant à elles, en hausse de +0,6 % sur l'année 2012 en raison du report vers des sources plus fortement carbonées, tout particulièrement les centrales à charbon relancées à partir du faible coût de cette source. Et cela malgré la progression des énergies renouvelables dans le mix électrique...

Le producteur allemand RWE reste cette année encore l'émetteur le plus important en Europe, représentant à lui seul environ 22 % des émissions totales du panel. L'autre groupe allemand EnBW a vu son facteur carbone augmenter de 47 %.

En 2011, la valeur moyenne du facteur carbone européen avait enregistré une hausse de 2,7 % par rapport à 2010, après trois années consécutives de baisse entre 2008 et 2010.

D'après Olivier Muller, directeur Energie et Climat au sein de PwC : « Si on parle beaucoup de transition énergétique, on constate cependant que les producteurs d'électricité font de plus en plus appel aux énergies carbonées, beaucoup plus compétitives au niveau des prix dans un contexte de crise. Le recours aux énergies renouvelables, bien qu'en hausse cette année, ne suffit pas pour autant à diminuer le facteur carbone européen. »

L'étude note que « cette année encore, de par son important niveau de production et son parc essentiellement nucléaire (peu émetteur en CO2), le groupe EDF contribue de façon très significative à maintenir le facteur carbone moyen européen à des valeurs relativement basses ».

De 2011 à 2012, la part des énergies renouvelables dans le mix électrique du panel des 20 sociétés s'est accrue de 16,7 % à 19,1 %. La principale source d'énergie renouvelable reste l'électricité hydraulique avec 15,8 % de la quantité totale d'électricité produite en 2012 . Elle a bénéficié d'une météo favorable avec des précipitations normales pour l'année 2012.

Le taux actuel de 19,1 % d'électricité de source renouvelable semble en ligne avec l'objectif européen visant à atteindre en 2020 les 20% d'énergie de source renouvelable dans la consommation finale d'énergie (toutes applications : électricité, chaleur, transports).

Réagissez à cet article
 (3) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
3 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Treompan
mercredi 11 décembre 2013 08:56
Merci qui ? Nos très très chers Grunens,ils ont bien réussi à faire triompher le lobby du charbon,bientôt l'anticyclone va se dégonfler et le noroît vous ramènera votre saleté de pollution!!
[2]
Commentaire par carl
mercredi 11 décembre 2013 14:31
A cause de énergie renouvelables intermittentes vous voulez dire !
[3]
Commentaire par icabaru
dimanche 16 février 2014 15:21
Il y a bel et bien une solution, mais il semble que personne ne s'y intéresse en Europe et nous savons bien pourquoi, la finance est plus importante que l'avenir du "bon peuple"! C'est aussi vrai qu'en l'éliminant (le bon peuple) on s'approche d'une solution...mais... L'autre solution est sous youtube: ENERGY HIGH TECH FROM VENEZUELA
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...