Participez aux débats sur l'énergie de demain
Mots clefs : 

prospective,

 

énergie


Auteur

Les (bonnes?) idées vertes de la semaine


vendredi 31 juillet 2009

Entreprises, chercheurs, écologistes rivalisent d'idées pour diversifier les sources d'énergie et réduire les émissions de CO2. Certaines sont insolites. Dites-nous ce que vous en pensez ...



Trouvez l’hôtel « vert » de vos vacances


Le site américain Inhabitat a établi cette semaine le classement mondial des 5 hôtels les plus respectueux de l’environnement. De la chambre « tonneau » à la très prisée yourte mongole, les perspectives offertes aux vacanciers éco-responsables sont parfois surprenantes !

Pour passer une nuit au Gyrum Ecolodge, dans le comté de Sligo, en Irlande, il faut réserver quelques mois à l’avance : il affiche déjà complet jusqu’à la fin du mois de septembre. Cet hôtel d’un genre à part est une sorte de soucoupe volante, à moitié enfouie dans le sol et alimentée en électricité par un toit solaire de 30m de diamètre et une turbine éolienne. Tous les matériaux qui ont permis sa construction sont des matériaux recyclés, y compris pour l’isolation, constituée d’une part de son enfouissement et d’autre part de laine de mouton, achetée aux éleveurs de la région.
Ce véritable ovni est le premier hôtel à avoir remporté un prix décerné par le EU Ecolabel, et, a avoir été finaliste du Lama Award, cérémonie qui récompense le bâtiment le plus respectueux de l’environnement. Forts de leur succès, les propriétaires du Gyrum se lancent, pour l’année prochaine, dans une grande vague de travaux, pour rendre l’hôtel encore plus éco-responsable. Ils planchent sur un système de chauffage de l’eau par énergie solaire et biocarburant… inauguration prévue au printemps 2010.


Si les yourtes remportent de plus en plus de succès en France, celles du Three Camel Lodge, s’inscrivent dans le cadre d’un projet de développement durable, en parfaite harmonie culturelle avec les traditions mongoles. Profondément établi dans le désert de Gobi, ce magnifique hôtel est entièrement dévoué à la préservation de l’environnement : les clients y sont logés dans des yourtes ou des gers traditionnelles et doivent impérativement proscrire l’utilisation de produits polluants ou de sacs plastiques. Les propriétaires invitent leurs visiteurs à recycler leurs vieux vêtements pour en faire des sacs en tissu, transforment les déchets organiques produits à l’hôtel en engrais pour les fermes locales, et élèvent poulets, porcs et bétail.

En savoir plus sur l'initiative « Pas de plastique dans le désert »


Si vous êtes un voyageur vraiment « écolo », amateur de vin, et accompagné de votre chien, vous allez adorer passer une nuit à l’Hôtel De Vrowe Van Stavoren, aux Pays-Bas. Les propriétaires du site ont amené de l'un de leur séjour en France quatre énormes fûts de la région du Beaujolais, qu’ils ont habilement transformé en chambres pour deux personnes. A l’origine, tonneaux contenaient 14 500 litres de vin (des milliers de bouteilles), avant d’être abandonnés, puis de bénéficier d’une seconde vie, plutôt surprenante, grâce à ces deux entrepreneurs hollandais.
Il ne fut pas quasiment pas nécessaire d’effectuer des travaux pour transformer ces tonneaux en chambres, puisque, de part leur nature, ils sont solides, très étanches, et donc, bien isolés. Ainsi, les propriétaires ont respecté, à leur insu, une charte de construction
« propre », sans déchets ni émission de CO2.
En plus, les tarifs sont eux aussi économiques : de 74 à 119 euros la nuit, petit-déjeuner inclus, et vous bénéficierez, si vous partez hors saison, d’une réduction de 70% (18 euros/nuit) !


Il y a tout juste un an, la chaîne d’hôtel britannique Travelodge, a inauguré dans la ville d'Uxbridge en Angleterre, le premier hôtel conçu intégralement en conteneurs préfabriqués (de bateaux).
Une méthode rapide et propre, qui, selon l’organisme Verbus System, aurait réduit les déchets de construction de 70%, fait économiser ½ millions de livres sterling et près de 10 semaines de travaux -par rapport à la construction d’un hôtel en « dur »- à la chaîne.
Pourtant, cette particularité architecturale est totalement indécelable de l’extérieur. Lorsque l’on regarde l’hôtel, il est impossible de se douter que sa structure est constituée de 86 grosses « boîtes » industrielles. Ce bâtiment ressemble un hôtel classique de 120 chambres, sans prétention, à l’habillage intérieur et extérieur peu orignal. Si le design ne semble pas être le point fort des architectes qui ont conçu cet hôtel, la méthode, elle porte ses fruits : un même bâtiment, mais cette fois-ci de 307 chambres est en construction non loin de l’aéroport d’Heathrow, à Londres.


S'il on vous propose de passer une nuit à dormir en avion, il se peut que cela ne soit pas la proposition la plus attirante que l'on ai déjà faite, surtout pendant les vacances. Pourtant, aucun boeing 747 ne vous semblera aussi agréable et cosy que le Jumbo Hostel, posé sur le tarmac de l' aéroport d'Arlanda à Stockholm. Ancien transporteur de la compagnie Transjet (liquidée), cet avion/hôtel comporte 25 chambres de 6 m2 avec trois lits couchettes. Si vous voyagez beaucoup, une nuit au Jumbo sera une expérience rentable, vous vous réveillerez non loin de votre prochain avion, et avec un peu de chance, vous aurez dormi dans la chambre la plus prisée...le cockpit.













 
Mots clefs : 

prospective,

 

énergie

A LIRE AUSSI

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...