Participez aux débats sur l'énergie de demain
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Prospective
Mots clefs :   

électricité

énergie

éolienne

solaire

vague

carburant


Les (bonnes?) idées vertes de la semaine


vendredi 17 juillet 2009

Entreprises, chercheurs, écologistes rivalisent d'idées pour diversifier les sources d'énergie et réduire les émissions de CO2. Certaines sont insolites. Dites-nous ce que vous en pensez


Quand les vagues alimenteront les lampadaires des villes


Richard Garber et Brian Novello ont fait une entrée remarquée au dernier concours (2009) de Design organisé par le Metropolis Magazine, en présentant un projet,  proposant d’alimenter en électricité les lampes des rues de New York par l’énergie produite par les vagues, le marémoteur.
Ce procédé consisterait en un aménagement des jetées et des docks, rendus flottants et modulables, afin que les vagues, se brisant dessus, actionnent trois turbines verticales destinées à produire de l’énergie. Celles-ci pourraient créer jusqu’à  24 kw d’électricité pour une vitesse de courant de 6 km/h. Encore conceptuels, ces plans pourraient apporter beaucoup à la Politique d’Energie Verte de la ville de New York, sachant que les docks enregistrent un courant de front de mer de 930 km/h.
En outre, les créateurs de ce « Docking System » proposent de créer des espaces verts, qui rendraient les docks attrayants et esthétiques, et constituraient un habitat idéal pour l’observation de la vie d’une réserve végétale ou animale.

En savoir plus sur le site Inhabitat

Voir les plans de ce projet
Voir l'interview des créateurs 


Voter pour changer la donne climatique


Le Festival International de Manchester, parrainé par le quotidien The Guardian, a permis l’assemblage d’un large panel d’idées pour tenter de résoudre la crise climatique mondiale. De ce festival, présidé par Lord Bingham, président de la Haute Cour d’Angleterre et du Pays de Galles, sont sorties 20 idées majeures, telles que :  « concentrer l’énergie solaire dans les déserts » ou « produire de l’énergie marine ». Si ces propositions ne sont pas nouvelles, le procédé qui permettra leur validation, ou non, est par contre surprenant. Retranscrit sur le site du Guardian, le « Top Ten » de ces 20 propositions est soumis au vote des lecteurs, qui auront jusqu’au 23 juillet 2009 pour choisir leur idée préférée. Le vote clos, les résultats seront pris en compte et figureront dans le rapport de la conférence de Manchester .

PLus d'infos sur le site Worldchanging
Pour voter (site du Guardian)


Introduire l’éolien dans la ville


La ville de Portland, aux Etats-Unis, pourrait adopter un plan d’urbanisation prévoyant l’exploitation, dans une zone délimitée, d’un petit parc éolien. Ce serait une première, tant les éoliennes ont mauvaise réputation, accusées de détruire paysages et sérénité du fait du bruit qu’elles engendrent. Pourtant, et grâce au procédé  Oregon Wind , de petites turbines éoliennes pour la ville pourraient même être incorporées à l’architecture des immeubles.

En savoir plus sur le site Worldchanging


Des tours vertes, de New York à Dubaï


La tour Almeisian, projet de l’architecte Robert Ferry, est une tour de 165 mètres, qui fonctionne à l’énergie solaire, et plus particulièrement à l’énergie solaire concentrée. Elle comble ses propres besoins en énergie grâce à ses 224 héliostats (miroirs solaires) qui capturent les rayons du soleil et produisent 60 KW d’énergie solaire. Les rayons, une fois captés, sont dirigés vers un receveur central qui chauffe du sodium liquide jusqu’à 500°C, pour actionner une turbine à vapeur qui disperse ensuite le flux énergétique dans la tour.

Site Inhabitat

Deux jeunes professeurs d’architecture, Linda Keane de l’Institut des Arts de Chicago et Walter Grondzik, de l’Université de Muncie dans L’Indiana, comptent faire de l’Empire State Building un monument vert, en réduisant sa consommation en énergie de 40%.
L’idée n’est pas compliquée, elle relève même du « sens commun » selon Paul Rode, chargé des travaux. Il s’agit de remplacer toutes les fenêtres de l’immeuble et de leur apposer des panneaux solaires, de poser de la pelouse sur les toits et de n’allumer la lumière que si l’on en a besoin !

Pour obtenir plus d'infos, les sites  America.gov et  Worldchanging


De l’urine à l’hydrogène, vers un nouveau carburant ?

Le professeur Gerardine Botte de l’Université de l’Ohio propose de faire de l’urine, un carburant du futur, 100% recyclé et recyclable. Comment ? Grâce à l’ammoniac, présent en faible quantité dans l’eau mais facilement isolable dans l’urée, qui, transformé en hydrogène, devient du fuel. Si cette idée paraît saugrenue, elle n’en demeure pas moins « révolutionnaire ». Si ce projet était mis au point, il permettrait de créer un carburant peu onéreux et renouvelable et de recycler l’un des déchets le plus abondant de notre planète.

Pour en savoir plus



Par
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Olivier Bouygues Immobilier
mardi 28 juillet 2009 15:05
Dans la même veine, Bouygues Immobilier vient de lancer l'éco-calculette qui a été conçue pour vous permettre d’évaluer les performances environnementales des logements certifiés Habitat & Environnement.

Vous pouvez mesurer et comparer vos consommation d'énergie, d'eau grâce à l’éco conception, à l’optimisation de l’isolation.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...