Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Les (bonnes?) idées vertes de la semaine


vendredi 10 juillet 2009

Entreprises, chercheurs, écologistes rivalisent d'idées pour diversifier les sources d'énergie et réduire les émissions de CO2. Certaines sont insolites. Dites-nous ce que vous en pensez



Utopie : le rêve d'une nouvelle société marine

The Swimming City - La Ville Flottante - est le projet utopique d’Andreas Gyorfi, jeune designer hongrois, qui vient de remporter le premier concours de design seastead organisé par le Seasteading Institute.  Voir le site Inhabitat.

Le Seasteading Institute est une association américaine qui promeut la conception de modèles de société alternatifs, écologiques, économes en énergie, en dehors de toute frontière, et principalement la création (abstraite) de structures permanentes pour vivre sur l’océan.

Cette Ville Flottante est une invitation au jeu, avec espaces de détente : grande piscine, théâtre d’extérieur ; et de nombreuses commodités : plateforme d’atterrissage pour hélicoptères et marina à l’abri du soleil. L’architecture du projet, originale dans ses moindres détails, des fenêtres à taille variable en passant par la pelouse qui recouvre les toits, transporte, et invite à penser, à imaginer ce que pourrait être la vie sur ce coin de paradis.


Le prix d'esthétisme, au même concours, a été remporté par un architecte estonien (ci-contre)










Toyota, grand constructeur de bateaux solaires …


Sur le port de Long Beach, en Californie, est amarré l’ « Auriga Leader » : le premier bateau de grande ligne à vocation écologique, conçu par Toyota et la compagnie maritime japonaise NYK.


Selon une information du Los Angeles Times, si certains cargos ont déjà adopté l’énergie solaire pour alimenter leurs lampes ou d’autres fonctions annexes, celui-ci, le seul du genre, comporte 328 panneaux solaires qui font marcher propulseurs, hélices et gouvernail, soit 10% de ses besoins électriques. Un cargo consomme en moyenne 400 kilowatts d’électricité.
Le commerce naval représente 90% des échanges mondiaux et 5% des émissions de gaz à effet de serre.

Plus d'informations sur le site  de Long Beach


Producteur d’énergie à votre insu

Quand, à Gloucester (Angleterre), vous entrez avec votre voiture dans le parking du géant de la distribution alimentaire Sainsbury’s, vous produisez de l’énergie. Sans le savoir. Grâce à deux plaques cinétiques qui bougent lorsque le véhicule roule dessus et dont le mouvement génère 30 kilowatts d’électricité par heure, soit suffisamment d’énergie pour alimenter le système de contrôle de sortie du magasin.
En outre, ce Sainsbury’s est doté d’un récupérateur d’eau de pluie, d’un système de chauffage solaire et 90% des déchets liés à sa construction ont été recyclés ou réutilisés.

En savoir plus

Rien ne se perd, tout se transforme

A Londres, Virginia Gardiner, a inventé, pour les pays en voie de développement (où 40% de la population vit sans toilettes), des toilettes sèches qui produisent de l’énergie à partir de nos excréments : les LooWatt. Une fois ces toilettes amovibles pleines, l’utilisateur doit aller jeter son contenu dans un conteneur spécial, appelé biodigestor, qui grâce à un procédé de conservation sans oxygène, transforme les déjections en matières énergétiques. Celles-ci, à base de méthane et de CO2, riches en biogaz, remplacent des énergies fossiles beaucoup plus polluantes, pour la cuisson par exemple, ou bien comme engrais. En plus, les toilettes elles-mêmes sont fabriqués avec un matériau issu à 90% … de crottin de cheval. Au stade de projet, les LooWatt ne sont pas encore commercialisés, mais vous pouvez aider la créatrice, si vous le souhaitez en effectuant des donations.

 En savoir plus


En Angleterre toujours, un certain Tom Lawton, repéré par The Guardian, a conçu une lampe d’extérieur qui s’allume lorsque le vent souffle dessus. Plus la rotation engendrée par la force du vent est vive, plus la lumière qui s’en échappe l’est aussi. Evidemment, s’il n’y a pas de vent… En plus, son prix rend ce gadget un peu snob : £ 99,95, soit 115,70 euros.

Si vous souhaitez vraiment l'acheter

A LIRE AUSSI

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...