Participez aux débats sur l'énergie de demain
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Prospective
Mots clefs :   

consommation

rte

électricité

énergie


Consommation électrique : un record tous les jours ?


mercredi 08 février 2012

Mardi 7 février 2012 à 19h : 100.500 MW (MégaWatts).
Mercredi 8 à 19h : 101 700 MW.
Le précédent record du 15 décembre 2010 : 96 710 MW


La France vole de record en record de consommation électrique, mais jusqu'à présent sans coupures.

Selon RTE (Réseau de transport d'électricité), la société qui assure en France le dispatching de l'électricité entre les unités de production et les consommateurs industriels ou privés, la consommation  a connu le me
rcredi 8 février à 19h, un pic de 101 700 MW (MégaWatts).


Ce pic dépasse le précédent atteint mardi 7 à 19h à 100 500 MW.
En savoir plus  sur les pointes de consommation d'électricité :
 RTE met en ligne depuis plusieurs mois, en temps quasi réel, les chiffres de la consommation électrique et la composition du mix électrique.

Lorsque l'écran de la salle de contrôle du centre de Saint-Denis a franchi mardi les 100.000 Mégawatts (
voir la vidéo ci-dessous , avec les explications de Jean-Paul Roubin, directeur du dispatching national de RTE),  la composition  du mix électrique était la suivante :

- Nucleaire : 63%
- Gaz  : 3%
- Eolien : 4%
- Fioul et
 moyens de pointe : 5 %
- Charbon : 5 %
- Hydraulique : 13%
- Autres : 6%
- Importations : 6%
.
Toujours mardi, trois heures avant, à 16h, qui correspond à une heure creuse, le mix était le suivant :

- Nucleaire : 70%
- Gaz : 4%
- Eolien : 4%
- Fioul et
moyens de pointe : 2%
- Charbon : 5
- Hydraulique 8%
- Autres 7
- Importations : 4%

La période de pointe pousse manifestement à importer plus des pays voisins, à libérer de l'énergie hydraulique et à pousser les centrales thermiques facilement réglables (fuel et moyens de pointe). La part du nucléaire baisse alors mécaniquement.

Vous pouvez voir ces évolutions vous même, tous les jours, en cliquant ici.


La vidéo du passage du pic :


Par
Mots clefs :  

consommation

rte

électricité

énergie

Réagissez à cet article
 (15) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
15 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Hervé
mercredi 08 février 2012 19:46
On notera aussi que le coup de vent est bien tombé ! (L'éolien a eu un taux de charge d'environ 55% à 19h00 avec 3631MW. La veille au même moment il était à un niveau moyen de 18% avec 1141MW, ce qui est pas mal tout de même.)
En fait, le coup de vent a du aussi contribuer au Pic en refroidissant les maisons. En hiver, il y a une certaine corrélation entre une partie de la hausse de la demande et la production éolienne à cause du chauffage électrique.

Il y a toutefois une limite à cela: si le vent glacial est givrant, les pales se chargent de glace et l'éolienne doit être stoppée.
[2]
Commentaire par Gépé001
jeudi 09 février 2012 07:36
Les % ne disent rien,ce sont les valeurs absolues qui comptent.Le risque par grand froid,c'est le risque de déclenchement sur le réseau.
[3]
Commentaire par KUPKAH
jeudi 09 février 2012 09:16
"RTE, la filiale d'EDF qui gère le réseau de lignes à haute tension hexagonal, a enregistré une consommation électrique de 101 600 mégawatts à 19h00"
Le RTE ou le journaliste nous donnent une fausse/vraie info.
Ils confondent Puissance maxi appélée et consommation d'énergie.
Les 101 gigawattes ou les 101.000 mégawattes appellées par les appareils et fourni par les centrales est une puissance instantanée appellée en KW (kilo watts) et non pas une consommation enregistrée en KWh(Kilo wattes heures).

la consommation = (KWh = Puissance KW x temps)= (101 Gigawattes x 1 heure = 101GWheurs)
Donc, la consommation d'hier soir à 19 h est la suivante:

De 18h à 19,00h: la consommation est de: 101 Gigawattheures.
De 18h à 18,30h: la consommatuin est de: 50,05 Gigawattheures.
De 18h à 20,00h: la consommation est de: 202 Gigawattheures.
De 18h à 04,00h: la consommation est de: 1010 Gigawattheures. ou 1010.000 Mégawattheures.
Ne pas confondre le débit d'eau de votre robinet et le volume (quantité) d'eau consommée; variable dans le temps.
Sans cette précision, les données fournies ne correspondent à rien.
[4]
Commentaire par KUPKAH
jeudi 09 février 2012 09:44
Heureusement que la France dispose de sérieuses centrales nucléaires pour répondre instantanément à la demande des français. Imaginez cette semaine sans les 70% de l’énergie produite par le nucléaire.

Mon voisin, me rétorque : « les allemands ; ils font comment ? »

Les allemands, en cas de coup dur, ils achètent l’énergie électrique (produite par les centrales nucléaires) aux voisins. Pourquoi pas ?

Les éoliennes givrées ne tournent pas, sans le vent ne tournent pas ; Zéro.
Les panneaux photovoltaïques, sans la lumière ne produisent rien, Zéro.

Aujourd’hui, les citoyens français et leurs voisins sont contents de trouver une énergie électrique fiable et sans odeur (un peu chère, à cause du libéralisme sauvage, qui accapare le patrimoine de la France pour l’offrir aux actionnaires internationaux qui se n’ont jamais mis, peut-être, les pieds en France.) Les centrales hydrauliques et nucléaires appartiennent à tous les français, ils les on payé avec leur sueur et leurs deniers. Et non pas à SUEZ et Compagnie.
D’où le prix élevé du KW heur.
[5]
Commentaire par yt75
jeudi 09 février 2012 11:42
Il serait intéressant d'avoir les mix correspondants Allemagne, Angleterre, Espagne, par exemple (et mix induits pour la partie importation).

Sinon à propos d'énergie, l'évènement majeur dont on parle assez peu (euphémisme), bien que quoi qu'on en dise raison fondamentale de la crise dite "financière", reste quand même le fait que nous sommes aujourd'hui au/après le pic mondial(maximum barils/jour "produits" et consommés) de "production"(extraction) de pétrole.
Voir à ce sujet l'article paru dans Nature le 26 janvier dernier en lien ci-dessous par exemple :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
[6]
Commentaire par Hervé
jeudi 09 février 2012 13:22
@ KUPKAH
Bonjour,
Vous faites erreur, c'est bien des puissances instantanées dont on parle, (des GW, cf site RTE). Ensuite, lors des Pics, la France a plutôt une tendance importatrice vis a vis des voisins. Regardez le site de RTE les chiffres sont données 1/4h par 1/4h.

Comment font les allemands? c'est très simple, il sont suréquipés en centrale au charbon et au gaz (60% de leur mix en moyenne, très forte puissance installée). Et accessoirement ils réactivent les centrales nucléaires qu'ils avaient "définitivement" arrêté pour compléter... Lien

Vous avez parfaitement raison pour le vent et le solaire, mais le 7 l'éolien a été relativement productif, c'est pourquoi je l'ai signalé. Hier par contre, c'étais moins bon. Ce type d'énergie, ça sert à économiser du combustible, pas a faire fonctionner un réseau électrique.

Le nucléaire c'est bien pour la production de base (Energie garantie, pas très cher, emploi en France, diversification des sources d'énergie, balance extérieure...) mais inadapté aux pointes (ça coûterait trop cher de construire des centrale pour les exploiter que quelques jours par an).
[7]
Commentaire par Hervé
jeudi 09 février 2012 17:57
Ouuups, aprés l'info, le démenti sur le démarrage des centrales, un dérapage de l'AFP.... Lien
[8]
Commentaire par un physicien
vendredi 10 février 2012 10:59
Comment expliquer la forte croissance de ce pic, beaucoup plus forte que celle de la consommation globale ? Est-ce un effet pervers du civisme qui consiste à couper le chauffage en cas période d'absence ?
[9]
Commentaire par Nicolas Goldberg
vendredi 10 février 2012 16:12
Le pic d'électricité a progressé deux fois plus vite que la consommation au global, le high tech et l'électroménager occupant de plus en plus de places dans les ménages qui sont principalement responsables de la hausse de consommation électrique en France.
[10]
Commentaire par yan13
mercredi 15 février 2012 01:44
Qui est le coupable de ces honteux records "Made in France" ?
Les pauvres a qui on imposé le grille pain pour se chauffer et qui n'ont aucune alternative sinon crever de froid
ou le petit groupuscule de technocrates qui n'ont cherché depuis 30 ans qu'un moyen de nous faire "bouffer des kWh" produits par une pléthore de centrales nuc ?
http://www.terraeco.net/Pub-comment-EDF-a-vendu-le-grille,41843.html


Nomenklatura
[11]
Commentaire par Hervé
mercredi 15 février 2012 19:16
@ Yan13
Imposé? Le grille pain est actuellement ce qui se fait de plus économique comme moyen de chauffage (conso + amortissement) sur des maisons bien isolées.
On a du faire la réglementation BBC (50Kwh/m² primaire) et considérer que le nucléaire émet autant de CO² que le charbon/gaz pour pondre une réglementation qui l'interdit partiellement.

Il y a un cas ou vous avez cependant raison: c'est les constructions à but locatif ou les promoteurs ont bâclé l'isolation (car payée par le propriétaire) et chauffé au "grille pain" payé par le locataire.
C'est un problème et il serait bon que l'on s'y intéresse. Pour le moment on focalise sur le neuf, mais dans l'ancien y a du boulot.

En ce qui concerne la responsabilité du PIC, elle est en grande partie due à la politique d’EDF qui n’a pas mis en avant leurs contrats EJP / Tempo dans les années 2000. Pour éviter de devoir surdimensionner le parc de production il faut inciter l’usage du poêle la semaine de grand froid et le problème sera réglé.
[12]
Commentaire par yan13
jeudi 16 février 2012 13:49
A Hervé:

C'est bien Hervé vous commencez à comprendre !

Vous dites "..on a bâclé l'isolation pour le locatif..." Je précise qu'on l'a bâclé autant pour les locataires que pour les propriétaires. Et ça a duré jusqu'en 2005 ! Donc c'est LE problème: 80% des logements et bureaux en France sont des passoires énergétiques. Alors pourquoi nos brillantes élites du Corps des Mines théoriquement pas plus stupides que les technocrates Allemands, Hollandais, Danois, Suisses et Autrichiens n'ont pas traité le problème ? Je vous encourage à creuser le sujet...
[13]
Commentaire par Hervé
jeudi 16 février 2012 22:12
@Yan13
Oh, Concernant l'isolation ça a commencé bien avant 2005. Dés le début du chauffage électrique, on a commencé a isoler. Fin des années 80, une maison chauffée à l'electricité consommait deux fois moins qu'une maison chauffée au fioul / gaz. (l'ecart c'est ensuite réduit car on a aussi fait des progrés en central, mais plus tard). Je pense qu'on peut même affirmer que sans le chauffage électrique, le parc de maisons serait encore plus passoire que ce qu'il est.

Maintenant si vous comparez à l'europe du nord oui, on etait (et sommes toujours) nuls. Mais l'écart se réduit rapidement. Les corps de métiers ont du mal à s'adapter (c'est dur pour eux). Encore quelques temps et on fera nous aussi des maisons passives.

Dans ce contexte, le chauffage électrique ne sera alors plus du tout une aberration puisque il ne servira quasiment plus. De plus une PAC + CCCGT est déja mieux qu'une chaudière. Et quand on ajoute l'éolien... Le chauffage elec, c'est l'avenir...
[14]
Commentaire par yan13
vendredi 17 février 2012 12:49
@hervé

vous dites à propos de notre retard en isolation des logements "...l'écart avec l'Allemagne se réduit rapidement .." Laissez moi rire ! Vous tenez d'oû vos informations ?

Depuis 15 ans je suis professionnel du métier de l'amélioration de l'habitat (énergie et isolation), alors avec mes collègues on regarde les chiffres et au rythme actuel des travaux d'isolation des bâtiments et d'installation des ENR on arrivera au niveau actuel de l'Allemagne en...2030, moi je trouve cela digne d'un pays du tiers monde !

Un élément fondamental qui ne permet pas de réduire l'écart énorme avec l'Allemagne: le financement des travaux. Les Allemands utilisent la "Banque d'Etat pour la reconstruction, KfW" pour financer les travaux avec des prets à 0% facilement accessibles pour tout le monde. En France c'est toujours le parcourt du combattant pour obtenir les même prêts, sauf avec EDF qui faisait encore récemment des préts à 0% pour...le chauffage électrique !! Pendant ce temps la KfW a prèté 30 milliards d'€ entre 2004 et 2010 pour le travaux d'amélioration de l'habitat et elle est maintenant classée comme une des banque les plus sure du monde http://www.gfmag.com/tools/best-banks/11341-worlds-50-safest-banks-2011.html#axzz1WcYfUram
[15]
Commentaire par Hervé
vendredi 17 février 2012 20:12
Bonsoir Yan13,
L'Allemagne a effectivement une longueur d'avance sur l'isolation mais les pays plus au nord sont encore plus avancés. Et si vous allez au sud, c'est pire que nous.

Le parc immobilier allemand est en moyenne un peu mieux isolé que le notre. A climat identique l'allemand consomme 20% de moins que le français. Mais comme il fait plus froid chez eux... Donc quand vous nous comparez avec le tiers monde vous y allez donc "un peu" fort.

Après, le choix énergétique allemand s'est depuis longtemps porté plus sur le fossile et nous plus sur l'atome d'ou des stratégies différentes dont les avantages et inconvénients sont discutables. Que ça ait influencé l'isolation à la baisse, c'est à voir. Jusque à il y a peu, le chauffage électrique était considéré comme le plus cher, et poussait à isoler. Pour moi, la différence s’explique plus par la diversité des climats. D’une certaine manière on peut considérer que le citoyen est prêt à mettre une certaine somme à son chauffage, si c’est plus cher il isole plus…


Pour le reste, je ne connais pas bien ce sujet mais je suis en accord avec vous, les travaux d'isolation de l'ancien (enjeu le plus important) et le surcoût de la construction de bonne qualité devrait avoir des aides efficaces pour son financement.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...