Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Après Linky, voici Gazpar...


vendredi 22 novembre 2013

Le compteur électrique intelligent Linky sera installé dans 35 millions de foyers à partir de 2014. Le compteur à gaz communiquant Gazpar commence son déploiement dans 24 villes françaises.


Le compteur électrique intelligent Linky sera installé chez 35 millions d'abonnés à partir de 2014. C'est au tour du compteur à gaz communiquant Gazpar d'entrer dans les foyers français.

Déjà testé par GrDF sur plusieurs sites, 150.000 de ces appareils seront déployés à partir de 2016 dans 24 communes réparties dans quatre régions françaises (Haute-Normandie, Bretagne, Ile-de-France et Rhône-Alpes). A l'issue de cette première étape, Gazpar sera généralisé de 2017 à 2022 sur l'ensemble du territoire auprès de 11 millions de clients, à un rythme de 10.000 compteurs par jour en moyenne.

Le principe est semblable à celui qui a inspiré Linky, mais la conception est plus simple. Il s'agit :

- d' améliorer la qualité de la facturation, désormais basée sur la consommation réelle et non plus sur des estimations
- de développer la maîtrise de l'énergie grâce à la mise à disposition quotidienne des données de consommation.

En lançant le déploiement des compteurs nouvelle génération au Salon des Maires de France, le 20 novembre, Sandra Lagumina, Directeur Général de GrDF, a souligné que, grâce à un réseau de communication radio entre le compteur et le système d'information de GrDF, les clients pourront bénéficier d'un relevé automatisé quotidien, sans intervention d'un technicien. Cette meilleure conscience de la consommation devrait permettre aux utilisateurs d'agir sur leur facture d'énergie. Selon Mme Lagumina les Français pourront économiser l'équivalent d'une semaine de consommation de gaz naturel, soit entre 1,5 et 2% .

La généralisation de Gazpar avait été validée en juillet par le ministère de l'écologie. Le projet a été développé sous l'égide de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui a rassemblé les collectivités territoriales, les autorités concédantes, les fournisseurs et les associations de consommateurs.  Gazpar permettra également aux consommateurs d'avoir une meilleure maîtrise et une meilleure compréhension de leur consommation grâce à une facturation plus fréquente et basée sur leur consommation réelle (et non plus sur une estimation). La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) estime que ce compteur amènera les ménages à réduire leur consommation de gaz jusqu'à 1,5%. Il devrait permettre aux clients de la filiale de GDF-Suez d'avoir une meilleure maîtrise de leur consommation de gaz et de réaliser ainsi des économies d'énergie.

GrDF a engagé un investissement d'un milliard d'euros qui sera récupéré sur les tarifs de distribution de gaz. Le surcoût (entre 2 et 3 euros par an, selon la CRE) devrait être amorti par les économies réalisées sur les factures de consommation. Il sera même remboursé pour les consommateurs qui auront réduit leur consommation de 0,3% sur l'année. Le déploiement de Gazpar devrait générer un millier d'emplois directs (fabrication, pose, maintenance), mais les employés chargées de la relève (300 à 400) devront se reconvertir.

A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...