Participez aux débats sur l'énergie de demain
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Habitat
Mots clefs :   

consommation

ademe

électricité

énergie

noël


Illuminations de Noël = 1 centrale nucléaire


vendredi 20 décembre 2013

A Noël, on illumine ! La consommation sur cette période mobilise une puissance de 1300 MW, soit celle d'une centrale nucléaire. Quelques conseils de l'ADEME pour limiter les frais...


« Pour alimenter les illuminations de Noël en France, la puissance électrique nécessaire s'élève à 1 300 MW (ndlr : la puissance d'un réacteur nucléaire). Les 3/4 sont utilisés pour les illuminations des particuliers et 1/4 pour celles des collectivités », explique Florence Clément, chargée de l'information grand public à l'Ademe, dans une interview à "'Au delà des lignes".

« L'impact de ces éclairages est surtout lié à la période de l'année, puisqu'ils interviennent à un moment où les besoins en électricité sont déjà importants. En hiver, notamment entre 17h et 20h, nous avons besoin de beaucoup d'électricité pour nous chauffer, faire fonctionner nos appareils ménagers ou multimédia... Et pour répondre à cette demande en électricité, le soir, cela suppose de faire appel à des moyens de pointe (centrales thermiques notamment), forts émetteurs de CO2. ».

Alors que faire ? « Concrètement, l'objectif n'est pas de gâter l'ambiance des fêtes de fin d'année, mais de prendre conscience que certains gestes permettent de lisser les pointes de consommation électrique, et de limiter les émissions de CO2. Des gestes qui ne demandent qu'un peu d'attention et de bon sens », explique Florence Clément.

Pour jouer la carte de la durabilité sans rogner sur le plaisir de la fête, voici quelques idées de l'Ademe :

* Lors de vos achats, regardez le prix et la consommation électrique de la guirlande ou de l'illumination. N'oubliez pas que ces dernières vont être allumées plusieurs heures par jour.
* Pour la décoration, optez pour la qualité. Misez sur des décorations que vous conserverez plusieurs années plutôt que de multiplier les achats de décorations de moindre qualité. C'est plus économique au final et plus écologique car vous limitez vos déchets.
* N'abusez pas des décorations électriques qui consomment beaucoup, faites appel à votre créativité pour décorer autrement : achetez des décorations à base de produits recyclables ou recyclés et, pourquoi pas, fabriquez-les vous-mêmes ?
* Et n'oubliez pas d'éteindre vos guirlandes électriques intérieures et extérieures la journée et avant d'aller vous coucher.

Le saviez-vous ?

* En restant allumées 4 heures par jour pendant 30 jours, ces décorations lumineuses consomment environ 40 kWh pendant la période des fêtes. En les laissant allumées toute la nuit, soit en moyenne 12h pendant 30 jours, la consommation passe à 66 kWh.

* Les collectivités sont également actrices de fêtes durables et lumineuses. L'Ademe nous explique : « Les illuminations de Noël peuvent représenter jusqu'à 10% de la consommation annuelle de l'éclairage public. Forts de ce constat, depuis quelques années, les collectivités adoptent de plus en plus les bonnes pratiques ».

Par
Mots clefs :  

consommation

ademe

électricité

énergie

noël

Réagissez à cet article
 (3) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
3 commentaire(s)
[1]
Commentaire par carl
vendredi 20 décembre 2013 19:29
et combien d'éoliennes faudrait il .? a condition qu'il y est bien du vent qui peut répondre SVP
[2]
Commentaire par un physicien
samedi 21 décembre 2013 13:30
4h x 30j -> 40kWh ; 12h x 30j -> 66 kWh ????
[3]
Commentaire par papijo
dimanche 29 décembre 2013 18:08
Il n'y aurait pas quelques emplois de "communicants" en trop à l'ADEME (et éventuellement chez RTE ?) pour nous sortir de telles banalités ?
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...