Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - RTE
Auteur
"Au delà des lignes" est un des blogs à caractère pédagogique de RTE, le Réseau de transport de l'électricité.

En été, la pointe de l'électricité est à 13 h.


jeudi 24 juillet 2014

13 h. en été, 19 h. en hiver. La pointe quotidienne de la consommation d'électricité se décale traditionnellement de six heures entre la période hivernale et la périodes des vacances. C'est que nos comportements changent du tout au tour...


Voir le site "Au delà des lignes" de RTE

Eté rime avec farniente ? Pas tant que ça vu du système électrique. Il vit des heures de pointe, chaque jour vers 13h., en gros de mi-juin à mi-septembre.

Voici par exemple la courbe du jeudi 24 juillet :





















Notre consommation électrique monte rapidement en puissance à partir de 4 heures du matin. En effet, l'activité économique redémarre alors significativement. La journée de chacun se met en place. Du toaster à la machine à café? les équipements de la maison fonctionnent ! Le maximum de consommation est atteint vers 13h., poussée de pluss en plus par l'usage croissant des climatiseurs et ventilateurs.


L'après-midi, notre consommation électrique décroît lentement. La consommation repart à la hausse vers 22h-23h. Des tarifs de l'électricité peuvent alors être plus attractifs. Certains en profitent pour faire fonctionner leurs machines à laver ou pour remplir leur ballon d'eau chaude à moins cher !

En hiver, la situation est tout autre. La consommation d'électricité en hiver, qui est globalement plus importante qu'en été, a une pointe qui se situe invariablement

Voici par exemple la consommation du 22 janvier :
























Les causes en sont évidentes. En été, à 19h, nous n'avons pas ou peu besoin d'éclairage à cette heure-là, et encore moins de chauffage. L'été, les soirées sont plus agréables et se passent en terrasse. Et nous utilisons souvent moins les appareils de cuisine. Plats frais et barbecues traditionnels obligent.

Pendant l'été, notre rythme de vie influence ainsi notre consommation électrique?. mais ce n'est pas le seul critère : la température aussi a un impact.

Plus il fait chaud, plus nous utilisons climatiseurs et ventilateurs. Et donc notre consommation électrique augmente.
On dit que « la consommation électrique est sensible à la chaleur ». Les experts précisent qu'1°C en plus induit, vers 13h, une augmentation de la consommation électrique d'environ 500 Méga Watts (MW). 500 MW : c'est l'équivalent de la consommation d'électricité d'une ville comme Nantes et son agglomération d'environ 500 000 habitants.

Cette hausse de la consommation électrique avec l'augmentation de la température a tendance à s'accentuer au fil des ans, avec la multiplication des équipements dans les foyers.

Astuce conso été : pour mieux maîtriser votre consommation électrique tout en profitant des beaux jours, pensez à des gestes simples. Par exemple :

* éteignez la climatisation dans les pièces inoccupées,
* augmentez un peu la température de consigne de votre climatiseur, surtout vers 13h,
* aérez votre intérieur le soir tombé.

Réagissez à cet article
 (1) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Hervé
mercredi 06 août 2014 19:04
Ce qui est intéressant à regarder quand on parle de pic est le ratio entre le maxi et le mini. Ici, c'est 17775MW le jour d été (19927MW le jour d hiver). Donc pour les deux journées citées, la puissance d'ajustement nécessaire (moyens modulables rapidement) est sensiblement la même que se soit en hiver ou en été. Le fait que la conso max est maximale en mi journée en été est intéressant pour le dimensionnement du futur parc solaire PV car il produit pendant la journée et peut donc contribuer à absorber ce pic de l'été sans recours au gas / charbon. (en hiver sa production s'efface des 2/3 et il n'apporte pas de désavantage significatif). Donc mettre une quinzaine de GWc de solaire est plutôt bénéfique sur un plan technique. Le solaire PV produirait alors environ 3% de la conso Nationale. Au delà de cette puissance, les excédants devront êtres stockés, ce qui rendrait l'opération beaucoup moins intéressante.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !