Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - RTE
Auteur
"Au delà des lignes" est un des blogs à caractère pédagogique de RTE, le Réseau de transport de l'électricité.

Réseau électrique : les difficultés de l'enfouissement


lundi 05 mai 2014

RTE s'est engagé à ce que le réseau aérien n'augmente plus, voire diminue. Enterrer les lignes présente diverses difficultés, dont une qu'immortalisa le sapeur Camembert : que faire de la terre extraite... ?


Voir le site Au delà des lignes

Chaque année, le kilométrage total  de lignes électriques aériennes diminue. En 2012, le réseau aérien a diminué de 152 km. Une tendance qui s'accompagne par le développement de liaisons souterraines puisqu'en moyenne 81% des nouvelles lignes de 90 000 et 63 000 volts mises en service de 2010 à 2012 ont été enterrées. Quant au réseau à 225 000 volts, 19km des 274km de nouvelles lignes ont été réalisés en 2011 en technologie souterraine

Cette situation découle d'une politique générale de RTE (voir sa définition sur le site de RTE) qui consiste à "déposer" des lignes aériennes existantes sur une longueur équivalente à celle des ouvrages aériens nouveaux et reconstruits de façon à ce que, dans sa longueur totale, le réseau aérien n'augmente plus, voire diminue. Entre 2001 et 2010, celui-ci a été réduit de 1000 km.

Aujourd'hui, le réseau de transport d'électricité compte 4 190 km de circuits en souterrains. Mais à la différence d'une ligne électrique aérienne qui repose sur des pylônes, le chantier de mise en oeuvre d'une liaison souterraine est plus important. Il pose notamment le problème des tonnes de terres déblayées. Comment les réutiliser de manière intelligente ? C'est l'objectif d'une  l'expérimentation prévue en Franche-Comté, une solution visant à donner une seconde vie aux déchets de chantier.

« Nous devons creuser des tranchées d'environ 1m50 de profondeur dans lesquelles nous disposons les câbles électriques », explique Frédéric Lesur, expert liaisons souterraines chez RTE. « Jusqu'à présent, la terre extraite était transportée dans les décharges ou réutilisée dans d'autres filières de récupération du BTP. On extrait en moyenne, 1m3 de matériaux par mètre de tranchée dont la moitié sert à recouvrir les câbles. L'autre partie est évacuée comme déblai. Pour recouvrir les câbles, nous utilisions des matériaux neufs. Ce projet, nommé Valo CQFD, vise à recycler le maximum des déchets extraits y compris le bitume. »

Recycler mais pas n'importe comment ! Les matériaux extraits ne peuvent pas tous être réutilisés en l'état. Pour pouvoir recouvrir les câbles électriques, ils doivent répondre à de nombreuses exigences techniques :

* La performance mécanique : pour résister au tassement du sol ou à la pression des charges, et pour protéger au maximum les liaisons des agressions externes comme celle des pelleteuses qui peuvent accrocher et endommager les câbles.
* La performance thermique : afin de maîtriser l'évacuation des pertes dissipées par les câbles et de garantir la capacité de transport de la liaison.
* La pérennité : les matériaux utilisés doivent garder toutes leurs caractéristiques dans le temps car les liaisons électriques souterraines sont bien souvent exploitées plus de cinquante ans.

« En amont de ce chantier expérimental, notre rôle est de vérifier ces différentes propriétés et de participer à des simulations en laboratoire pour trouver des mélanges alternatifs de matériaux qui répondent à nos besoins. », précise Madeleine Couaillier, chargée d'études Liaisons Souterraines chez RTE.

Initié en 2013, pour une durée de 3 ans, le projet de recherche Valo CQFD sera mené conjointement avec l'Université de Lorraine et des entreprises locales de BTP.

Sur son site, RTE a rappelé que la mise en souterrain entraîne un coût supplémentaire par rapport à la technologie aérienne. Pour les liaisons à haute tension de 63 000 ou 90 000 volts, le surcoût est de l'ordre de 30 à 50%. Pour la mise en souterrain de la très haute tension, le coût est multiplié par deux ou trois à 225 000 volts, et par cinq, huit ou dix, voire quinze (s'il faut faire une galerie), à 400 000 volts.

Réagissez à cet article
 (22) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
22 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Electrcité LowCost
mardi 06 mai 2014 03:21
Cet article de RTE néglige de parler du retard abyssal de la France sur l'Allemagne concernant l'enfouissement des réseaux. Ca explique aussi une partie des écarts du prix de l'électricité entre nos 2 pays. En effet en Allemagne 80% du réseau électrique est enterré, résultat: aucune panne pendant la tempête de 1999 alors que 5 millions de Français se sont éclairés à la bougie pendant 15 jours. En France la religion du "nucléaire pas cher" est tellement inoxydable que l'Etat et EDF sont prêts aux pires filouteries pour bloquer les prix: ne pas entretenir les réseaux, ne pas enfouir les lignes, ne pas répercuter les hausses légales (ce qui va entrainer des hausses rétro-actives), mentir sur le prix des chantiers nucléaires, tricher sur la durée de vie des réacteurs, exporter des déchets en russie en prétextant que c'est du combustible, employer des sous traitants jetables (ils appel ça "la viande à rems") pour faire les pires travaux dans les cuves des centrales nucléaires, ne pas constituer de provision d'assurance en cas d'accident nucléaire (alors qu'un accident pourrait couter jusqu'à 5 000 milliards d'euros) etc...combien de temps l'escroquerie de la Mafia nucléaire va t-elle encore durer ?
[2]
Commentaire par papijo
mardi 06 mai 2014 11:55
@Electrcité LowCost - Vous connaissez la différence entre la basse tension (facile à enterrer et dont RTE n'est pas responsable) et la HT et THT dont parle l'article ?
[3]
Commentaire par Electricté LowCost
mardi 06 mai 2014 16:34
@Papijo, Oui merci je connais les différences entre THT, HT et BT et alors ça ne change strictement rien au fait que c'est bien notreTechnocratie radioactive d' EDF/ RTE/ ERDF et consors qui a négligé l'entretien des lignes et surtout son enfouissement, et cela en parfaite connaissance des problèmes. Comme je le disais le seul but de ces radineries est de prolonger "la grande illusion" d'une électricité nucléaire LowCost. Mais la mascarade tire sur sa fin, avec les hausses vertigineuses (et rétro-actives !) qui se profilent, la désillusion va être douloureuse pour certains...pour info l'Allemagne est aujourd'hui dans le peloton de tête mondial pour la fiabilité de son réseau électrique , la France fait parti des cancres...
[4]
Commentaire par papijo
mardi 06 mai 2014 20:51
"l'Allemagne est aujourd'hui dans le peloton de tête mondial pour la fiabilité de son réseau électrique ... ". N'oubliez pas de préciser que le prix du courant électrique pour les particuliers est 2 fois plus cher en Allemagne qu'en France (l'électricité nucléaire, ça n'a pas que des inconvénients), ... et si vous trouvez que "la France fait partie des cancres", c'est que vous n'avez pas beaucoup voyagé !
[5]
Commentaire par Electricité Dévalorisée
mardi 06 mai 2014 21:31
@papijo 2 fois plus cher l'électricité en Allemagne, il faut le dire vite car ça va malheureusement rapidement changer:la CRE nous annonce 50% de hausse de la facture en France d'ici 2020...à moins que la Princesse Ségo et ses Elfes du Corps des Mines nous trouve un nouveau tour de magie pour "bloquer" la hausse, comme cela c'est fait en 2012, on connait le résultat: une belle hausse rétroactive nous sera appliqué dès le 1° aout 2014. D'autre part parler d'une électricité 2 fois plus cher pour les Allemands est une vieille filouteries du Lobby Nuc français (en seriez vous un membre - à la retraite- vu que vous êtes omniprésent-omniscient sur ce site ?) pour mieux effrayer le brave pigeon Français qui est obligé de bouffer du nucléaire. En moyenne les ménages Allemands ne dépenses que 30% de plus que les Français pour leur facture électrique; somme toute assez logique quand on a banni le grille-pain-chauffage-Français-qui-déstabilise-tout le réseau-électrique-européen-pendant-les vagues de froid, et qu'on isole en moyenne 2 fois mieux les logements comparé à la France.
[6]
Commentaire par papijo
mercredi 07 mai 2014 09:22
@Electricité Dévalorisée - Je ne sais pas d'où vous sortez vos 30%, mais admettons. A ces 30%, les allemands doivent rajouter le gaz ou le fuel pour se chauffer (puisqu'ils utilisent très peu de chauffage électrique), et ensuite l'achat d'une chaudière et d'un chauffage central (c'est pas donné), et encore ensuite un ou deux ramonages annuels, le remplacement périodique des brûleurs et autres visites techniques, sans compter que parfois tout ça gèle..., bref, rien à voir avec nos "grille-pains" comme budget. Là où vous avez raison, c'est que si on continue à gaspiller notre argent dans des absurdités éoliennes ou photovoltaïques, le prix de notre électricité va sacrément augmenter et bientôt rejoindre celui des allemands !
[7]
Commentaire par irisyak
mercredi 07 mai 2014 17:45
Les "absurdités éoliennes .. etc" Vous saluent! Il faut regarder la réalité en face: Les énergies nouvelles connaissent un accroissement important là où le nucléaire stagne dans le monde. La France à l'habitude de se tromper de train .. Les allemands ont des débouchés partout dans le monde .. Le prix du nouveau nucléaire est plus élevé que l'énergie éolienne terrestre. Le prix du démantèlement reste à préciser .... Le jour où nous aurons tout à payer en même temps les industriels vont demander à ne payer que la partie production ... dans tous les cas le prix tendanciel est supérieur à 0,20 ? le KW.H. A ce prix et d'ici là le solaire et l'éolien en mer seront très rentables ... Le prix du photovoltaïque en Allemagne est déjà à 0,09? le KW.H. Il n'a pas fini de baisser! Pour l'éolien terrestre en France nous sommes sous les 0,08? le KW.H. Ce prix n'a pas fini de baisser! http//:greengrowing.over-blog.com
[8]
Commentaire par papijo
mercredi 07 mai 2014 20:56
@irisyak - Regardez donc la réalité en face (permettez moi de vous retourner le message !). Les investissements dans les ENR (Cliquer ici) ont cessé de progresser dans le monde: de 279 Mds de dollars en 2011, ils sont descendus à 250 Mds en 2012, puis à 214 Mds en 2013, c'est presque pire que la côte de popularité de F. Hollande ! Réfléchissez un peu et allez chercher les infos par vous-mêmes ... les sites écolos ne vous disent peut-être pas toute la vérité ?
[9]
Commentaire par Electrcité LowCost
mercredi 07 mai 2014 23:18
@Papijo je vous confirme que toutes les études indiquent que le budget électricité des ménages Allemands ne dépasse pas de 30% celui des Français. La raison que vous donnez est juste (d'autres énergies pour le chauffage) mais parcellaire car il y a aussi l'investissement dans l'isolation performante qui est en moyenne 3 fois plus important en Allemagne qu'en France et ils ont bien raison, car c'est de loin la meilleur solution, l'énergie la moins cher étant celle que l'on ne consomme pas. Concernant la baisse des investissements vous avez raison sur le chiffres des investissements mais pas sur celui des équipements, exemple: malgré une baisse du chiffre d'affaire du solaire entre 2011 et 2013, les puissances installées ont fortement augmentées, le record a été battu en 2013 avec 37 GW d'installations. Le phénomène s'amplifiera en 2014: 45 GW. La raison est simple: contrairement au nucléaire le prix des panneaux solaire est en baisse chaque année, pour 2020 les professionnels pronostiquent une baisse supplémentaire de 30% du cout des panneaux.
[10]
Commentaire par papijo
jeudi 08 mai 2014 10:49
Effectivement, la puissance crête en solaire a un peu (pas fortement) augmenté malgré la baisse des investissements, mais vous ne pouvez pas contester que l'"euphorie" d'il y a 2 ou 3 ans est bien retombée, maintenant que les factures commencent à arriver. Vous pouvez voir par exemple les propos rapportés dans les premiers commentaires du ministre n°2 du gouvernement allemand (pourtant de gauche et à priori défenseur des ENR) par l'auteur du dernier post sur le nucléaire 4ème génération, ou bien la décision allemande de plafonner les puissances installées en ENR. Maintenant, on en arrive à la situation où on n'investit plus parce que "c'est utile", mais parce que "il ne faut pas augmenter le chômage".
[11]
Commentaire par Electricité LowCost
jeudi 08 mai 2014 13:00
@papijo D'ac avec vous sur l'aspect "on est plus dans l'euphorie..". Mais on est simplement dans du business: tous les gouvernements européens vont arrêter les systèmes de tarifs d'achat subventionné d'ici 2 à 5 ans et c'est tant mieux, c'est une très bonne nouvelle: le solaire et l'éolien sont compétitifs. L'exemple le plus intéressant est évidement l'Allemagne qui essaye de juguler le solaire pv subventionné à 2,5 GW / an, ce qui ferait tout de même un total impressionnant en 2020: 36 GW (atteint en 2014) + 6 x 2,5 = 50 GW. Mais là ou le gouvernement Allemand ne pourra pas ralentir grand chose c'est pour l'autoconsommation et surtout le basculement vers le off-grid qui pourrait connaitre une croissance fulgurante avec l'arrivée en masse des batteries Lithium bon marché venant des constructeurs comme Tesla Motors avec sa Giga-usine. Même la très peu écolo AIE prévoit maintenant entre 700 et 800 GW de solaire pv installé dans le monde dès 2020 et probablement 3 000 GW en 2030, moi je crois que ça sera plus car jusqu'à présent 90% des prévisions futures sur le solaire pv se sont avérées nettement en dessous de la réalité.
[12]
Commentaire par papijo
jeudi 08 mai 2014 14:43
@Electricité LowCost - Ah, l'arrivée prochaine des super batteries ... depuis le temps qu'on les attend, c'est sûr, on n'en a jamais été aussi près ! Au fait, ça fait combien de temps qu'on attend ? (Cliquer ici pour une réponse)
[13]
Commentaire par papijo
jeudi 08 mai 2014 15:24
@Electricité LowCost - Je n'ai pas fini ma réponse. Vous nous dites que les allemands vont se réfugier dans le "off-grid", mais, vous savez, le coût des ENR est tellement élevé que le gouvernement allemand a déjà décidé de soumettre les nouveaux "auto-producteurs", de plus de 10 kWc pour l'instant, eux aussi à l'EEG. Concernant le boom à venir du photovoltaïque, il y aurait à ce jour (fin 2013) 136 GWc installés. Avec les plafonnements et les restrictions sévères (sud de l'Europe par exemple) en cours, on sera certainement très loin des 100 GW/an d'ici 2020 !
[14]
Commentaire par Electrcité LowCost
jeudi 08 mai 2014 17:10
@pipijo Attention j'ai jamais dit que les Allemands passeront TOUS au Off Grid, mais si c'est simplement 5 ou 10 % d'ici 2020 ça fait déjà quelques millions de clients perdu pour RWE et consort et ça suffit pour flinguer leurs bénéfices. Mais si en plus y'a 20 ou 30 % des clients qui passent à un niveau d'autoconso autour de 50%, le back up étant le réseau, et bien le bénéfice des gros opérateurs fera une chute vertigineuse à moins qu'ils ne changent complètement leur approche du marché. La nouvelle Loi EEG Allemande n'entrera en vigueur qu'en Aout, seulement à ce moment on pourra vraiment analyser le conséquences. Quant a votre pronostique qu'en 2020 on sera très en dessous de 100 GW de solaire pv / an dans le monde, je suis prêt à parier qu'au contraire on sera très proche de 100 GW voir au delà. (Mais je veux bien parier qu'en France grâce à nos vaillants petits soldats du Corps des Mines on sera quasiment inexistants, disons que si on a 8 ou 10 GW de solaire en total cumulé en 2020 ça sera déjà un vrai miracle et j'irai faire une offrande devant la statue de la Madonne Ségo !!). D'ici 2 ans on aura une bonne idée de la tendance mondiale...déjà pour 2014 mon estimation c'est + 25% par rapport à 2013: 45 GW de nouvelles installations. rdv en fin d'année.
[15]
Commentaire par papijo
jeudi 08 mai 2014 20:59
Vous savez, si vous comptez utiliser l'électricité du réseau seulement en back-up, quand il n'y a plus d'excédents photovoltaïques ou solaires, et donc que les prix de gros sont au plus haut, les distributeurs savent déjà comment vous rattraper. Avec le soutien des Verts, ils mettent en place des "compteurs intelligents", et d'après vous, ces compteurs, ils vont servir à quoi ? Pour le reste, attendons donc la fin de l'année !
[16]
Commentaire par Monnier
dimanche 11 mai 2014 12:21
Pour comparer le montant des factures d'électricité des ménages allemands et français, c'est très simple, il existe une étude à ce sujet : --- http://energeia.voila.net/electri2/electricite_residentiel_france_allemagne.htm --- On constate que la consommation d'électricité, tout compris, est en moyenne de 3.600 kWh/an en Allemagne et de 6.000 kWh/an en France. --- Malheureusement, qui dit chauffage électrique dit aussi cuisine et eau chaude électrique. -- Car, pour augmenter leurs profits, les promoteurs n'installent pas le gaz dans les immeubles. -- A moins d'acheter sa bouteille de gaz chez l'épicier du coin, obligation de consommer de l'électricité pour tout.
[17]
Commentaire par Hervé
lundi 12 mai 2014 18:32
Bienheureusement, au contraire, que la cuisine l'ECS et le chauffage sont électriques, car couplés à des moyens de production d'électricité peu émetteurs de CO2, c'est une des raisons pour lesquelles le Francais émets 50% de moins de CO2 de son voisin allemand, tout confondu. L?énergie c'est pas seulement l?électricité, c'est aussi tout le reste, le probleme doit être vu dans sa globalité, sinon on tourne en rond.
[18]
Commentaire par pk
lundi 12 mai 2014 20:25
[ le probleme doit être vu dans sa globalité, sinon on tourne en rond. ] C'est pour cette raison profonde, que le 2% nucléaire EnP , n'y pourra rien, sauf à refaire les remakes , Tchernobyl, Fukushima, etc
[19]
Commentaire par Hervé
mardi 20 mai 2014 20:36
En France, la part du nucléaire est de mémoire à 16% du total, et il n'y a pas d'obstacles majeurs pour augmenter significativement cette part, en alternative à l?exploitation du gaz de schistes (dans l'hypothèse ou elle resterait technico-économiquement viable, ce qui n'est pas encore prouvé).
[20]
Commentaire par
samedi 19 décembre 2015 07:55
[21]
Commentaire par TREVISSON
samedi 19 décembre 2015 07:59
Il faudra mettre aussi un terme et un frein à l'enfouisement qui pollue et détruit la nature. Ca coûte cher et n'apporte rien de bon, le souterrain ,c'est "de la merde", quand ca tombe en panne c'est l'horreur.C'est une forme de pollution cachée et de destruction. Je préfère l'aérien qui dure plus longtemps.
[22]
Commentaire par TREVISSON
samedi 19 décembre 2015 08:07
En allemagne, il n'y 'a pas plus de réseaux souterrain que chez nous. Je me suis promené là bas, et il y'a beaucoup et autant de réseaux aériens et même ceux de la basse tension qui passe de toiture en toiture en milieu rural. Il n'y'a pas plus d'enfouissement que de "beurre en broche". Ce n'est qu'uniquement en milieu urbain.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !