Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - RTE
Auteur
"Au delà des lignes" est un des blogs à caractère pédagogique de RTE, le Réseau de transport de l'électricité.

La consommation électrique de nos outils informatiques doit baisser


jeudi 16 janvier 2014

En 2030, la consommation électrique des outils informatiques des ménages français devrait être inférieure d'un tiers à ce qu'elle est en 2013. Mais sans compter les "data centers".


Voir le site "Au delà des lignes" de RTE

L'usage des équipements informatiques est récent. En quelques années, le nombre d'ordinateurs a augmenté de façon exponentielle. Début 2013, 77% des foyers français (*) étaient équipés d'ordinateurs et l'immense majorité disposait d'une connexion Internet haut-débit.

Ces dernières années, une nouvelle tendance est apparue : le nombre d'ordinateurs fixes est en baisse. Plus légers, plus pratiques et moins consommateurs d'énergie, les PC portables séduisent. Ils représentent déjà plus de la moitié du parc informatique français. Tout comme les tablettes dont le taux d'équipement des ménages devrait atteindre 30% à fin 2013. « La substitution progressive des ordinateurs fixes par des ordinateurs portables entraîne une baisse de la consommation unitaire des ordinateurs, consommation que nous avons estimée à 178 kWh/an en moyenne par ménage équipé en 2011 », précise Sandrine Lecas, en charge de l'étude sur le sujet chez RTE.

Il faut également y ajouter la consommation de tous les périphériques car nous achetons rarement un PC seul. Box ADSL (70% des ménages équipés fin 2012), imprimantes (58%), webcams (56%),... sont également sources de consommation électrique. « À l'année, nous estimons que la consommation moyenne des ordinateurs et de tous les équipements associés, et en particulier les box qui sont très consommatrices, est de l'ordre de 400 kWh par foyer », ajoute Sandrine Lecas. Les box Internet consomment de l'électricité en continu car elles ne s'éteignent pas, pour ne pas couper l'accès au téléphone. Cette consommation est estimée par RTE à 4 milliards de kWh en 2013.

Au total (ordinateurs+box+ autres matériels), nos équipements informatiques ont consommé en 2011 près de 8 milliards de kWh.

Quelles perspectives d'évolution ?


De toute évidence, la tendance favorable aux tablettes devrait s'accentuer dans les années à venir, rendant de plus en plus floue la frontière entre les tablettes et les PC. Cela pourrait limiter la croissance du multi-équipement en PC.

« D'après nos hypothèses d'évolution du parc des équipements informatiques, la consommation de l'ensemble de ces appareils pourrait atteindre 9 milliards de kWh à fin 2013. », souligne Sandrine Lecas. « À l'horizon 2030, on attend une baisse significative des consommations de tous ces équipements, sous l'effet du changement de la structure du parc informatique mais aussi des efforts d'économie d'énergie qui seront réalisés sous contrainte réglementaire ou non par les constructeurs. Sur la base de ces hypothèses et en supposant que le taux d'équipement soit proche de 99% (comme les téléviseurs aujourd'hui), la consommation globale des outils informatiques sera de l'ordre de 6 milliards de kWh en 2030, soit 3 milliards de kWh de moins qu'en 2013 ».

Aux consommations des ménages, traitées dans cet article, s'ajoutent les consommations des infrastructures de télécommunication, d'hébergement et de traitement de données (data center) nécessaires au fonctionnement des équipements informatiques. Les chiffres ne prennent pas en compte la téléphonie. 

* Source : Étude "Référence des Équipements Multimédias" de GfK/Médiamétrie
Réagissez à cet article
 (2) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
2 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Gépé
samedi 18 janvier 2014 13:19
Cela montre que l'informatique remplace beaucoup de temps de travail avec peu d'énergie.Je me rappelle du temps où les caissières de la Samaritaine faisaient les additions sur un morceau de papier.
[2]
Commentaire par Hervé
mercredi 29 janvier 2014 01:49
Le problème de ces trucs c'est que souvent un equipement gourmand est remplacé par une dizaine qui le sont moins mais au final...
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !