Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

Solaire photovoltaique : l'innovation des panneaux à double face


lundi 07 septembre 2015

L'utilisation de panneaux solaires à double face se développe. Ils peuvent capter l'énergie de la lumière directe mais aussi réfléchie.


Apparue il y a quelques années en Israël notamment,  la technologie du panneau solaire à double face est de plus en plus souvent utilisée par des entreprises solaires du monde entier.
 
Les cellules solaires biface captent non seulement le rayonnement solaire direct qui arrive sur la face avant, mais aussi le rayonnement réfléchi sur la face arrière. Résultat : un rendement de conversion pouvant atteindre 20 % sur la face avant et plus de 25 % avec la contribution de la face arrière.

Ces panneaux peuvent être adaptés aussi bien à la construction de parcs solaires qu'à la mise en place de façades solaires sur les immeubles.

Dernier exemple en date, le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel qui vient d'inaugurer la façade de son siège, une surface de 633 mètres carrés recouverte de panneaux à haut rendement et « bifaciaux ». Ils permettent de recueillir la lumière qui frappe aussi bien le recto que le verso de la cellule solaire. Cette double exposition est permise grâce à la semi-transparence des modules utilisés et du fait que les panneaux n'ont pas été "collés" à la paroi, mais fixés à une petite distance de celle-ci. L'énergie lumineuse réfléchie par les murs peut donc être récupérée. Voir le site du magazine Plein Soleil. 
Le CSEM s'était distingué l'année dernière en lançant des panneaux photovoltaïques blancs plus facilement intégrables dans l'architecture.

L'utilisation de panneaux biface est déjà effective dans certains parcs solaires, notamment dans des zones enneigées, compte tenu du fait que la neige a un fort pouvoir de réflexion. Ainsi, il y a un an, a été inauguré au Japon un tel parc solaire dans la ville d'Asahikawa, qui reçoit annuellement d'importantes chutes de neige. Dans cet exemple, la face avant des panneaux a une productivité de 19,5 % et la face arrière, dans l'ombre, de 3,8 %. Mais quand le sol est recouvert de neige, cette efficacité atteint 13,5 %. Des entreprises au Canada parient sur ce créneau pour leur développement.

La même amélioration se manifeste aussi sur les terrains désertiques recouvert de sable et plusieurs entreprises ont investi dans les pays du Golfe pour développer cette technologie.

Selon l'Echo du solaire, MegaCell, fabricant italien de cellules solaires de haut rendement, a lancé en avril dernier la production de sa technologie propriétaire BiSoN Cell, pour Bifacial Solar N-type, dans son usine de Carmignano di Brenta dans la province de Padoue, en vue d'une commercialisation à l'international. La société revendique une performance supérieure de 30% à 50% comparé à des cellules solaires classiques.

A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...