Participez aux débats sur l'énergie de demain
Mots clefs :   

renouvelables

énergie

éolien

nucléaire


Débat sur « la chaîne Energie » : l’éolien libère les passions


mercredi 13 mai 2009

« La chaîne Energie » a l’ambition de susciter le débat, même s'il est très vif, sur les grands problèmes de l’énergie et du développement durable. En ce qui concerne l’éolien, c’est réussi !



Le coût du kilowatt-heure et les atteintes au paysage : se sont les deux arguments qui reviennent le plus souvent dans les commentaires souvent enflammés(«sus à l’envahisseur » !) des anti-éoliens. Ceux-ci occupent l'essentiel de l’espace de débat, signe d’une forte mobilisation, notamment locale, mais aussi –c’est évident- d’une très bonne organisation pilotée par la Fédération environnement durable de Jean-Louis Butré. La maîtrise des réseaux sociaux de l’internet est une technique qui a fait ses preuves...

Côté paysage et nuisances, les expressions fleurissent. Les éoliennes transforment la France en poupée vaudou. Ce sont des tags sur nos paysages. C’est la même folie que les barres d’immeubles que l’on est obligé de dynamiter aujourd’hui. Pourquoi ne pas les installer à 25 km au moins en mer (voir le projet Supergrid) et pourquoi le président Sarkozy n’arrive-t-il pas à imposer son idée de les construire sur les friches industrielles ?

C’est le coût, à la fois des installations et du coût de revente du kWh, qui revient le plus souvent, avec de violentes diatribes contre «l’affairisme des industriels». La critique s’appuie notamment sur l’avis rendu par la Commission de Régulation de l’Energie (voir l’avis du 30 octobre 2008) , qui est sans ambiguïté «défavorable au projet d'arrêté fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie mécanique du vent». Avis non suivi par le gouvernement qui a maintenu le tarif subventionné.

L’éolien n’est même pas considéré comme propre par ses adversaires, dans la mesure où l’intermittence du vent obligerait à lancer aux heures de pointe des centrales au gaz ou au charbon. C’est cette allusion permanente à une énergie nouvelle qui serait chère et indirectement émettrice de CO2 qui conduit Stéphane Lhomme, le chef de file des anti-nucléaires, a voir dans les anti-éoliens de la FED "des pro-nucléaires mal déguisés". Ils seraient manipulés par  Valery Giscard d’Estaing, l’ancien président qui développa le programme nucléaire français (mais qui initia, rappellent d’autres, la loi littorale et limita les tours d’immeubles).

Stéphane Lhomme, porte-parole de Sortir du nucléaire, a répondu pratiquement à chaque commentaire, d’où des dialogues plus que musclés. Et un appel à lancer « un mouvement anti-éolien et anti-nucléaire ». « Il sera alors possible de discuter sereinement (…) Nous pouvons nous battre ensemble contre les multinationales qui font de l’éolien un business écoeurant », dit Stéphane Lhomme.

«C’est un scoop. Vous venez de prendre position contre l’éolien», rebondit un internaute. Pas si vite… Pour Stéphane Lhomme, il faudrait pour avancer qu’EDF devienne un vrai service public de l’énergie, «dénucléarisé», qui prendrait alors en charge l’éolien.

On est encore très loin de l’union !

Par
Mots clefs :  

renouvelables

énergie

éolien

nucléaire

9 commentaire(s)
[1]
Commentaire par g.jacquin
mercredi 13 mai 2009 09:14
page1

Aux auteurs.

Votre analyse est très incomplète et je souhaite apporter quelques commentaires complémentaires.

1) Si le coût du KWh et l’atteinte aux paysages sont important dans notre combat, ils ne sont pas l’essentiel ! Les seules questions que l’on doit se poser sont :
- l’éolien est-il par nature ou conception, nécessaire à la France ?
- Est-il normal, que les riverains aux éoliennes ne soient pas indemnisés des nuisances et pertes de valeurs patrimoniales ?
- Techniquement parlant, l’éolien met en danger le réseau de transport par les transits de flux incessants qu’il génère…. Est-on prêt à supporter de nombreuses coupures d’alimentations électriques ?

Etc… En tant que journalistes, il serait bon d’investiguer le sujet ! vous ne trouvez pas ?

2) En aucun cas la FED n’intervient dans les conflits opposant les associations locales aux promoteurs éoliens ou maires…voir, dans les tribunaux (contrairement au SER qui lui, aide les promoteurs dans le cas de sujet important comme l’application ou non de la loi montagne … et d’autres). La FED agit simplement en fédérant l’information que chacun d’entre nous prends ou pas ! Désolé de vous décevoir mais le combat est purement local !!! Ce qui démontre l’idiotie de l’éolien, c’est justement le fait que des hommes et des femmes qui n’ont aucuns points communs se mobilisent contre des projets qui les touchent et non de cesse que ces projets ne se réalisent pas...
[2]
Commentaire par g.jacquin
mercredi 13 mai 2009 09:22
page 2

3) Si la CRE ne souhaite pas que l’état pratique ce tarif de rachat, ce n’est pas pour faire joli dans le décor mais simplement, la CRE a compris depuis longtemps que l’éolien est inadapté à notre réseau électrique. Dans son dernier rapport sur le calcul des coûts évités, il explique que l’indice de fiabilité de l’éolien ne dépassera jamais 90% et qu’en tout état de cause, il ne sera jamais couplé au réseau plus de 15% d’éolien venté en période de pointe!

4) L’idée reçue selon laquelle l’éolien est substitué uniquement par du THF est grandement erronée ! On va dire pour faire court que c’est du marketing !!! En réalité, à chaque fois qu’on met en service une éolienne, l’énergie qu’elle produit se substitue OBLIGATOIREMENT à celle des autres centrales. Or les autres centrales sont à 80% nucléaires, à 12% hydroélectriques et 8% en THF. Il faut ajouter que vue de ces centrales, l’éolien est considéré comme un aléa de consommation. Cela restera vrai jusqu'a concurence d'environ 10 GWe installés (d'après les spécialistes).

Après, on aura le temps de méditer pendant les longues periodes de coupures d'alimentations electriques (black out) généré par l'éolien.
[3]
Commentaire par g.jacquin
mercredi 13 mai 2009 09:31
Page 3

5) Pour finir, le reality-show qui consiste à faire croire que Giscard y est pour quelque chose dans la levée de boucliers contre l’éolien est idiot ! Par contre, son aide est précieuse pour toutes les associations qui se battent contre l’éolien, ne serait-ce qu’en crédibilisant ce combat qui n’est compris que par ceux qui le mènent (en attendant que des journalistes sérieux fassent leur travail d’investigation)!!!

Ça n’est certainement pas Sarkozy, dans son cocon douillet de l’Elysée qui va comprendre l’impact de l’éolien envers ceux qui sont en co-visibilité de ces engins et puis on le connaît… c'est pas lui qui ne voulait pas saccager les paysages qu'il a appellé "emblematiques" !!! On commence à voir le résultat de ses paroles.
[4]
Commentaire par Marc de verneuil
mercredi 13 mai 2009 18:00
Page 1
Vous écrivez " (…) les anti-éoliens de la FED "des pro-nucléaires mal déguisés". Ils seraient manipulés par Valery Giscard d’Estaing, l’ancien président qui développa le programme nucléaire français (mais qui initia, rappellent d’autres, la loi littorale et limita les tours d’immeubles)."
Vous pouvez ajouter le programme solaire au palmarès de Giscard... et je ne relate pas une lubie âgée de quelques jours, ce projet a plus de trente ans !!!!! Quant aux tours de grandes hauteurs, soyez plus précis : Giscard n’a pas limité mais bien stoppé net le programme parisien, dont nous avons quelques traces avec le quartier de Beaugrenelle (quelle belle anticipation de la part de celui qui avait choisi ce nom à l’époque !) le long de la Seine et dans le XIII arrondissement où la moitié des constructions ont quand même pu être réalisées.
Alors… remercions plutôt notre diamantaire préféré d’avoir sauver Paris, ce joyau du tourisme mondial…et laissons seul Monsieur Borloo célébrer son désastreux "Beaugrenelle de l’environnement", qui a beaucoup de vertus mais qui fait tant de mal à notre patrimoine culturel, le paysage, cet écrin si fragile de la culture française.
[5]
Commentaire par Marc de verneuil
mercredi 13 mai 2009 18:01
Page 2
D’autres part, il n’est pas très sain de continuer de répandre sur la toile les propos de Monsieur Lhomme, il n'y a aucune manipulation de la part de qui que se soit, c'est fini l'époque du petit livre rouge ! On pense et on agit tous librement, surtout à l'heure d'Internet où les mensonges finissent vite par être démasqués, notamment grâce aux sondages journalistiques qui n’ont rien à voir avec ceux financés par l’ADEME ou le SER. On est en France, pas au Sri Lanka, est-il besoin de le rappeler ? Donc arrêtons ces rumeurs sur le soi-disant lobby anti-éolien, et parlons plutôt des raisons qui poussent les gens à se battent en local avec très peu de moyens contre le triangle infernal des promoteurs rapaces, des élus gavés de subventions et des propriétaires terriens vils ou ignorants.
Le développement massif et non transparent de cette industrie, lourde bien que disséminée sur tout le territoire, est maquillé, idéalisé dans les publicités, présenté sur fond de carte postale avec, au programme, coquelicots bien rouges, ciel toujours bleu et pales blanches immaculées comme si nous étions en croisière en direction du paradis. La cerise sur le gâteau étant les enfants qui courent vers le progrès, bras de chemise, cheveux bonds aux vent, bras tendus vers le ciel, sourire aux lèvres… oops… je m’arrête, on va croire que je parle d’autre chose…
[6]
Commentaire par luengo
mercredi 02 décembre 2009 22:48
pourquoi nourrir des maires comme ds ma commune le terrain ou sera installer les 4 éoliennes avec la benedictions de ces promteurs que la santé et l'environnement pour eux est secondair, et que certains maire se croit tous permis oui j'y laisserais ma peau s'il le faut mais je laisserais pas mon village a ces imposteur et voleur de conscience.
[7]
Commentaire par Rabodeau Environnement
dimanche 06 décembre 2009 22:38
page1 il faut lire les 13 pages de l'avis de la Commission de Régulation de l'énergie qui précise que "la France, en développant l'éolien, se crée une dépandance technologique sans en tirer des benéfices environnementaux notables"
Il faut lire l'Académie des Technologies "10 questions à Gilbert Ruelle sur l'éolien, une energie du XXI siècle?" et ou le magazine de l'espace européen de la recherche "resaerch eu" n°60 de juin 2009 pour comprendre les effets negatifs et couteux à terme des énergies renouvelables décentralisées,aléatoires sur le réseau nécesssitant de le rendre "intelligents"; les fameux SmartGrids, conduisant inéluctablement à une augmentation significative du prix de l'électricité.
Noublions pas que l'Allemagne a une électricité 40% pls chère qu'en France et que l'augmentation de l'interconnexion avec ce pays , nécessaire pour que l'éolien ne déstabilise pas trop le réseau nous conduira a ce niveua de prix( voir conseil d'analyse econnomique :gaz et electricité: un défi pour l'Europe et pour la France)
[8]
Commentaire par Rabodeau Environnement
dimanche 06 décembre 2009 22:54
page 2
Aussi , quand on voit tous ces inconvienents, qu'on est très favorable au développement de la voiture électrique qui ne se fera que si elle est concurentielle de l'essence,on ne comprend pas la nécessité de détruire nos paysages et de troubler gravement la qualité de vie des riverains par des éoliennes -si le condensé du rapport de l'Afsset du 31 mars 2008 BRUIT DES EOLIENNES peut laisser croire à des genes minimes,la lecture complète du rapport est beaucoup moins optimiste, surtout en zone de montagne.Et n'oublions pas que la même Afsset a déja fait un rapport sur le bruit en 2004 qui ne minimisait pas, à l'époque les nuisances ressenties par les riverains;mais ce rapport concernait le bruit des routes, des aéroports, des concerts...
[9]
Commentaire par de foucault
vendredi 08 janvier 2010 11:59
Eolien : on n'a vraiement pas besoin de sociologues pour comprendre ce qui s'est passé surtout lorsque l'on ne veut rien comprendre : trop c'est trop et les enjeux financiers l'emportent sur l'intérêt général comme d'habitude.
Rappelons qu'il y a d'autres énergies renouvables que l'éolien et que les anti-éoliens demandent un moratoire: c'est de l'acharnement que de le refuser.Les arguments sont connus et archi connus ( on peut relire l'article de Jacques Attali sur le sujet ). Alors que le bon sens l'emporte : voilà mes voeux pour 2010 !
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur
La responsabilité éditoriale de «la chaîne Energie» est assurée par Béatrice Mathieu, rédactrice en chef adjointe de L'Expansion. La chaîne est animée par Yves de Saint Jacob (Agence Newsteam, en partenariat...

Lire la suite

Du même auteur

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...

Chiffres Clés
La responsabilité éditoriale de «la chaîne Energie» est assurée par Béatrice Mathieu, journaliste à L'Expansion.
La chaîne est animée par Yves de Saint Jacob (Agence Newsteam).

En partenariat avec:
et
Newsletter et Alertes
Choisir sa mutuelle

Comparez plus de 200 offres chez les plus grands assureurs !

MutuelleConseil
avec MutuelleConseil
Voitures d'occasion

Trouvez votre bonheur avec + de 260 000 véhicules d'occasion

La Centrale
avec La Centrale
Immobilier

Découvrez nos annonces et trouvez
votre futur chez vous !

Immobilier
avec Logic-Immo.com
Locaux d'Entreprise

Trouvez vos prochains bureaux parmi plus de 13 000 annonces !

Bureaux Locaux
avec Bureaux Locaux
Abonnement Vin

Recevez 2 grands vins tous les mois dans votre boite aux lettres

Abonnement Vin
avec MyVityBox