Participez aux débats sur l'énergie de demain

Auteur

Chine : l'éolien a dépassé le nucléaire


vendredi 01 mars 2013

La Chine peaufine sa transition énergétique :Le nucléaire chinois a produit en 2012 moins d'électricité que les fermes éoliennes.


Voir l'article complet sur le site d'Earth Policy Institute. L' EPI a été fondé en 2001 par Lester Brown et s'est donné pour mission de fixer un chemin vers un monde économiquement durable.

Le vent a dépassé le nucléaire comme source d'électricité en Chine, selon l'Earth Policy Institute. En 2012, les fermes solaires ont généré 2% de plus d'électricité que les les centrales nucléaires, ainsi que l'illustre le graphique ci-dessous :




Depuis 2007, la production d'électricité nuccéaire a progressé de 10% par an alors que la croissance de l'éolien a été de 80% par an.

Avant l'accident de Fukushima en mars 2011, la Chine avait 10.200 MW de capacité nucléaire et 28.000 MW supplémentaires étaient en construction. L'objectif prévu était de 40.000 MW en 2015 et 100.000 MW en 2020, rappelle l'étude de l'EPI.

La réponse chinoisse à Fukushima a été de suspendre le lancement de la construction  de nouveaux réacteurs et de revoir la sûreté des centrales en opération et en construction. ou en opération. Le moratoire sur les nouvelles autorisations a été levé en octobre 2012, avec la condition d'aller vers des centrales de génération III, avec des standards de sûreté plus élevés.

En 2011-2012, la Chine a connecté 4 nouveaux réacteurs (2600 MW), amenant la capacité à 12.800 MW. L'objectif des 40.000 MW en 2015 est maintenu mais les difficultés inhérentes à la mise en place de centrales de troisième génération rend plus difficile la probabilité d'atteindre les objectifs. Les experts tablent maintenant davantage sur une capacité de 70.000 MW en 2025, souligne encore l'EPI.

En ce qui concerne le vent, les électriciens chinois ont connecté en 2011-2012 19.000 MW de capacité éolienne et on s'attend au même chiffre pour la seule année 2013. L'un des obstacles au développement de l'éolien est la question du raccordement au réseau : pour raison d'efficacité, les fermes éoliennes sont souvent dans des zones très ventées mais isolées, et le réseau chinois est encore sous-développé.  Des progrès ont été faits et fin 2012, on estime à 75.600 MW la capacité éolienne raccordée au réseau/ L'objectif est d'atteindre 100.000 MW de capacité en 2015 et 200.000 d'ici 2020 (avec bien sûr un rendement inférieur au rendement des centrales nucléaires).

Pour l'EPI, les "réserves" de vent de la Chine sont immenses : selon des chercheurs à l'université de Harvard, le potentiel éolien est égal à 12 fois la consommation électrique chinoise en 2010.

Le recours à l'éolien présente pour la Chine des avantages stratégiques, notamment celui de diminuer la pollution, de réduire sa facture énergétique, qu'il s'agisse du minerai d'uranium ou du pétrole, et d'économiser l'eau dont la disponibilité est mal répartie sur le territoire chinois.


A LIRE AUSSI

Réagissez à cet article
 (7) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
7 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Pro Eole
dimanche 03 mars 2013 22:29
Super ! Tout est dit "Le recours à l'éolien présente des avantages stratégiques, notamment celui de diminuer la pollution, de réduire la facture énergétique, qu'il s'agisse du minerai d'uranium ou du pétrole, et d'économiser l'eau dont la disponibilité est mal répartie sur le territoire." A quand le Vent et les autres ENR dépassant le nucléaire en France ? Bientôt. La transition énergétique, c'est 50/50. Twitter @ProEole
[2]
Commentaire par Fichte
lundi 04 mars 2013 14:43
L'éolien est déjà moins cher que l'EPR pour produire de l'électricité. Le solaire aussi avec les moyennes et grandes réalisations de 2013 (voir les nouveaux tarifs). // Cela devrait donner à réfléchir. // Surtout que ce serait encore vrai avec de supposés EPR de série.
[3]
Commentaire par Fichte
lundi 04 mars 2013 14:45
L'éolien est déjà moins cher que l'EPR pour produire de l'électricité. Le solaire aussi avec les moyennes et grandes réalisations de 2013 (voir les nouveaux tarifs). // Cela devrait donner à réfléchir. // Surtout que ce serait encore vrai avec de supposés EPR de série. // Ce qui précède est pour la France. Chacun aura compris.
[4]
Commentaire par La Chine sera aussi leader en solaire
mardi 05 mars 2013 00:59
Et côté solaire pv les Chinois vont aussi faire des prouesses: aux dernières nouvelles ils prévoient 8 GW d'installés en 2013 , un total cumulé de 40 GW en 2016, 100 GW en 2020...
[5]
Commentaire par Berthier2
vendredi 22 mars 2013 17:24
Comparer l'éolien
[6]
Commentaire par Berthier2
vendredi 22 mars 2013 17:28
Comparer l'éolien et le nucléaire est ridicule : le nucléaire est une source de courant programmable et utilise 10 fois moins de matière au kWh que l'éolien (et 100 fois moins d'espace) et surtout l'éolien est une électricité fatale, alors que le nucléaire est programmable. En France, en comparant ce qui peut être admis sur le réseau, le nucléaire est bien supérieur : http://www.energie-crise.fr/spip.php?article90
[7]
Commentaire par 430 milliards par réacteur
dimanche 24 mars 2013 21:47
et dans 38 ans, quand il n y aura plus d uranium, est ce que le nucléaire ne sera pas une énergie fatale ? et quand on arrête brutalement 1GW pour éviter que le réacteur n explose, est-ce que le nucléaire n est pas une énergie fatale ? et pour s adapter aux pic de conso, est-ce que le nucléaire n pas besoin de centrales à gaz ? et pour les liquidateurs de Tchernobyl ou de Fukushima, est-ce que le nucléaire n est pas une énergie fatale ? et pour les prochains qui vont devoir déménager (en espérant que ce ne sera pas par chez nous) est-ce que les renouvelables n auraient pas été une meilleure idée ? Visiblement, ça l est pour les Chinois, les Allemands, les Belges, les norvégiens, les pays du Golfe, etc.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...