Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - Président de l'Observatoire du Nucléaire

Auteur
Stéphane Lhomme, 45 ans, est président de l'Observatoire du Nucléaire. De septembre 2002 à février 2010, il a été porte-parole du réseau Sortir du nucléaire. Titulaire d'un DEA en sociologie,...

Nucléaire : la décision allemande, un exemple pour la France


lundi 30 mai 2011

La France doit, comme l’Allemagne, sortir du nucléaire en dix ans. Et ce n’est pas vrai que l’Allemagne devra compter sur notre électricité nucléaire. C’est l’inverse !


L'Allemagne vient de décider de sortir du nucléaire au plus tard en 2022. Après avoir fermé sept réacteurs immédiatement après la catastrophe de Fukushima, la chancelière Angela Merkel a décidé que les dix autres ne seront plus en service d'ici 2022.

 L'Allemagne montre ainsi l'exemple de la sagesse en décidant de mettre un terme à la pire des folies industrielles.
 C'est bien entendu un exemple à suivre pour la France où, sans que l'avis de la population n'ait été demandé, un parc nucléaire gigantesque a été imposé et, pour l'essentiel, construit à marche forcée en moins de dix ans. C'est donc en moins de dix ans que la France peut et doit faire le chemin inverse.

Il faut aussi rectifier une erreur, commise souvent volontairement par les promoteurs de l'atome, qui prétendent que l'Allemagne sort du nucléaire en achetant à la France de l'électricité... d'origine nucléaire.

En réalité, depuis 2004, l'Allemagne est exportatrice nette d'électricité vers la France, en particulier l'hiver du fait de la consommation insensée imposée par les millions de chauffages électriques français.

Cette réalité est visible sur le site de RTE : voir les chiffres

Il apparait clairement que pour 2010, la France a exporté 9,4 TWh vers l'Allemagne, mais a importé en retour pas moins de 16,1 TWh. En clair, en 2010, la France a importé 6,7 TWh d'électricité depuis l'Allemagne, soit l'équivalent de la production annuelle d'un réacteur nucléaire. En fait, depuis 2004, la France est continuellement importatrice d'électricité depuis l'Allemagne. Avec la fermeture déjà effective de sept réacteurs allemands, il est évident que, l'hiver prochain, l'Allemagne ne pourra plus exporter chez nous.

Il n'y aura d'ailleurs sans doute pas besoin d'attendre l'hiver. La sécheresse exceptionnelle qui sévit déjà menace le parc nucléaire français d'un véritable black-out cet été. 44 des 58 réacteurs nucléaires français sont en bord de rivières et risquent donc de devoir être arrêtés 

Le parc nucléaire français,
qui est vieillissant - fin 2011, 21 réacteurs auront atteint 30 ans de fonctionnement -  est un colosse aux pieds d'argile.

Que ce soit cet été du fait de la sécheresse, ou l'hiver prochain lors des fortes pointes de consommation que connaît la France du fait de la politique absurde du chauffage électrique, l'Allemagne ne pourra plus sauver la France nucléaire.
 
 
30 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Xenom
lundi 30 mai 2011 13:40
Comment une personne aussi incompétente que vous est autorisé à écrire de telle absurdité . Vous êtes une honte de la société moderne.
Déjà il faut apprendre à lire la France à exporter 66TWh et à importer 33TWh=excédentaire, l'Allemagne en à exporté 9,4TWh et importé 16,1 TWh=déficitaire. de plus le parc allemand composé de 55% de combustible fossile va s'accroitre et augmenté ses émission de gaz à effets de serre . En fin l’énergie nucléaire en Allemagne représente moins de 25 % de la production total d'énergie, en France plus de 75% . Ça revient a demander aux automobiliste d’arrêter de prendre la voiture pour diminuer le nombre d'accident....

[Réponse de l'auteur]
1) Il n'est pas interdit d'avoir une orthographe défaillante mais, quand on fait autant de fautes, on se garde d'accuser les autres d'incompétence et d'absurdité et d' "être une honte". Car du coup vous êtes ridicule. D'autant que vous confondez énergie et électricité (le nucléaire couvre 16% de l'énergie consommée en France) 2) Il faut aussi lire ce qui est écrit et non pas ce que vous avez envie de voir. Les chiffres de RTE sont clairs : depuis 2004, l'Allemagne est tous les ans exportatrice nette d'électricité vers la France. 3) Si la France est globalement exportatrice, c'est uniquement parce que ces malins de Suisses nous achètent beaucoup d'électricité la nuit (peu chère donc), s'en servent pour remonter de l'eau dans leurs retenues, avant de nous revendre très cher cette électricité (devenue hydraulique). L'option nucléaire n'est pas seulement criminelle, elle est aussi stupide. 4) Si vraiment vous vous souciez d'environnement (et pas seulement de soutenir la mafia nucléaire), alors vous devez être aussi contre le nucléaire. Cf Fukushima. SL
[2]
Commentaire par Léon
lundi 30 mai 2011 15:20
M. Lhomme,

Je vous connais bien, je sais à quel point vous êtes entêté et discutter avec vous en apportant des éléments concrêts et des faits ne changeraient rien.

Vous aimez le sensationnel, comme la presse. Je fais partie de la mafia du nucléaire. Je mets des lunettes de soleil tous les jours et je fume de gros cigares.

Blague à part, qu'attendez-vous pour demander une rapide sortie des concombres ? le sujet est bien plus grave que le Nucléaire : 11 morts déjà en allemagne. Le concombre y fait plus de mort que le nucléaire.

Et pourtant... on y raconte que des salades o/

Je l'ai déjà dit : vouloir sortir du nucléaire, c'est être à coté de ses pompes niveaux problèmes environnementaux (pesticides, phosphates, oestrogènes...)
[3]
Commentaire par Gramuchon
lundi 30 mai 2011 16:33
Il suffit de mettre les chomeurs et les assistés sur des vélos avec un générateur d'électricité et leur demander de pédaler 8 heures par jour. Et quand il y a une grosse demande, on leur demande de pédaler plus vite.

[Réponse de l'auteur]
On voit bien avec de tels messages que les pronucléaires ne sont pas des gens sérieux. la seule chose qu'ils font "bien", c'est de contaminer la planète, comme ils le font actuellement avec Fukushima...
[4]
Commentaire par Biroquet
lundi 30 mai 2011 16:37
Et si on demandait des comptes aux employés EDF qui gaspillent le courant ? Comment se fait-il que l'on tolère de leur faire payer l'électricité avec un tarif inférieur aux 30% accordés par la loi pour les avantages au personnel. Et le comble c'est que ce sont ces mêmes agents que vous retrouvez dans les agences EDF pour vous conseiller en économie d'énergie. Il faut publier les consommations des agents EDF, juste pour rire ! Il y en a même qui prennent en charge les compteurs de toute la famille.
[5]
Commentaire par hulkvert04
lundi 30 mai 2011 17:52
Bonjour,
Voilà un article, et les commentaires qui vont avec, qui met gravement en lumière, le degré de désinformation, de dépendance et de fausses croyances des français, largement diffusée et soigneusement entretenue par le lobby nucléaire et ses politiciens.
Les mines de charbon, l'importation d'énergie, ou que sais-je ? Alors, que les allemands sont actuellement à la pointe de la production européenne d'énergie douce, avec des hectares d'éoliennes tournant en mer du Nord et en Baltique. Chaque nouvelle habitation est construite actuellement avec solaire et géothermie, au minimum, et ceci est valable aussi pour la Suisse, d'ailleurs, etc.
Il n'est absolument pas question de se passer de son lave-linge ou de son plasma, la question n'est pas là.
La question serait plutôt de savoir, si l'on va continuer à transporter de l'électricité sur des milliers de km ou s'il ne serait pas plus judicieux de la produire au niveau local, voire même individuel.
De plus, les éoliennes seront indispensables dans un premier temps, mais appelées à rester un moyen transitoire, en attendant de trouver une meilleure substitution.
Encore bravo pour votre article, la vérité mérite d'être rappelée plus souvent.
Cordialement.
JF
[6]
Commentaire par Xenom
lundi 30 mai 2011 18:48
je m’excuse pour mon orthographe . Cela étant je parlais de l'énergie électrique comment vous l'avez bien compris . Et l'entreprise allemande de remplacer le 1/4 d’énergie électrique, d'une énergie nucléaire en énergie fossile et renouvelable n'est rien comparé à la France qui elle devrait trouver une alternative à 75% de sa production d’énergie électrique . La Catastrophe de Tchernobyl :Un rapport de l'AIEA établi en 2005 recense près de 30 morts par syndrome d'irradiation aiguë directement attribuables à l'accident, et estime que le nombre de morts supplémentaires par cancer dans les populations les plus exposées aux rayonnements (estimé à 4 000 morts d'après les modèles de radioprotection) est trop faible par rapport à la mortalité naturelle (100 000 morts, soit 4 % d'accroissement) pour être détectable par les outils épidémiologiques disponibles Cf wikipédia . Le tabac qu'en à lui : 66 000 morts par an sont liés au tabac en France et 5 millions dans le Monde .Alors en parlant d'entreprise mafieuse je pense qu'on peut trouver un meilleur exemple que l'industrie nucléaire . Et on ne peut pas comparer le japon et la France . Le japon est situé sur une faille...
[7]
Commentaire par place52
lundi 30 mai 2011 19:08
L' Allemagne a pris sa décision en fonction de son opinion publique majoritaire, il n'empêche que les Allemands sont un des gros pollueurs en Europe et faire de l’électricité avec des centrales à charbon ou au fuel ne va certes pas arranger les choses. L'hypocrisie des Allemands et notamment des verts Allemand est impressionnante. On veut de l’énergie pour notre confort à l'allemande disent ils, mais que ce soit les autres pays qui nous fournissent en électricité en cas de besoin. En attendant on continue à polluer en fabriquant de grosses berlines avec des bilans carbone à vomir, on laisse la vitesse libre sur l'autoroute pour participer encore plus au réchauffement climatique. Décidément, les Allemands sont devenus des donneurs de leçon en Europe particulièrement désagréables. Les Grecs, les Espagnols, les Français sont dans le collimateur. A quand une partition de l'Europe du sud? Allons nous garder notre mode de vie, allons nous garder notre fierté face à ces teutons de plus en plus arrogants?
[8]
Commentaire par Mr X
lundi 30 mai 2011 20:35
Plus qu'un reflet du caractère nucléaire, le solde des échanges vers l'Allemagne est plus un reflet des prix au niveau de européen.
Quand il y a du vent en Allemagne, l'énergie produite est vendue partout en Europe ( qui arrête le fuel / charbon ). Quand il n'y a pas de vent, c'est le nucléaire (un peu), mais surtout le charbon/fuel qui est vendu en Europe ( y compris en Allemagne ).
Les Suisses stockent l'énergie nucléaire excédentaire la nuit pour la revendre le jour, c'est certes mercantile, mais aussi écologique ( ce qu'on produit de la sorte, n'est pas produit de façon poluante / CO2 & co ). Tout cela traduit une optimisation économique au niveau Européen.
Certes depuis 2004, avec l'augmentation de la production Allemande, le bilan est importateur, mais ce n'est plus du tout le cas depuis l'arrêt des centrales nucléaires Allemandes, et cela ne sera sans doute plus le cas si cela se poursuit ( simple optimum économique déplacé ), hivers compris, ce qui sera sans doute compliqué pour l'équilibre offre/demande en europe ( l'optimisation n'étant plus uniquement au sein d'un pays ).
[9]
Commentaire par Mr X
lundi 30 mai 2011 20:38
Et pour Mr Biroquet, il reste à prouver que les agents EdF 'gaspillent' l'électricité qu'ils participent à produire. Certes ils utilisent proportionnellement plus d'électricité que la moyenne (impact financier), mais de là à dire qu'ils la gaspillent.
C'est comme si on regardait le %age de peugeot chez les agents peugeot par rapport au total des Français, ça n'a pas de sens.
[10]
Commentaire par Glaz
lundi 30 mai 2011 22:09
L'allemagne produit 45% de son électricité avec du charbon! Et cela va augmenter encore car avec l'arrêt du nucléaire ils vont construire nombres de centrales a charbon. Il est vrai qu'ils ont des réserves(de charbon) impressionnantes! Il vont également construire des centrales à gaz en se fournissant en Russie! Leurs émissions de co2 déjà trop importantes vont exploser!
Petit rappel, le Danemark importe 800 000 tonnes de charbon par an pour produire son électricité et les éoliennes si souvent montrées en exemple n'y change pas grand chose, c'est également un mauvais éléve européen concernant les émissions de co2!
Nous allons à la catastrophe à cause de la progression des émissions de co2, il sera bientôt trop tard et vous, par dogmatisme, vous soutenez cela! C'est totalement irresponsable.


[Réponse de l'auteur]
Il est assurément irresponsable d'utiliser du charbon à la place du nucléaire, mais il est débile d'utiliser du nucléaire à la place que quoi que ce soit. Les pronucléaires ont juré de tous nous tuer, eux compris, ce sont de dangereux suicidaires et assassins.
[11]
Commentaire par Glaz
mardi 31 mai 2011 00:20
M. LHOMME, en réponse à mon précédent commentaire vous acquiescez sur le fait que le charbon n'est pas la bonne solution à cause des émissions de co2 et je suis très heureux (pour vous) de cette prise de position, mais alors, que préconisez vous pour remplacer le nucléaire?
l'éolien? Le photovoltaïque? Les Allemands ont déjà recouvert leur pays d'éoliennes et de PV pour un résultat très faible, ce qui les amènent au charbon ou au gaz pour palier à ces faiblesses!
Quelles sont vos alternatives crédibles?
Lors des pointes de consommation hivernales dont vous parlez dans votre texte, les éoliennes est le photovoltaïque ne servent absolument à rien car cela correspond à des conditions anticycloniques, donc absence de vent et les nuits sont longues l'hiver. La nuit, pas de soleil!
Sachez également que les personnes qui font installer le chauffage électrique dans leurs habitations ne le font que parce que cela coute moins cher à l'installation et qu'ils n'ont pas les moyens de faire autrement!
Il est difficile de choisir entre la peste et le choléra, mais dans l'attente de nouvelles solutions énergétiques il est indispensable de limiter de manière drastique nos émissions de co2 et malheureusement, pour l'instant, seul le nucléaire le permet. Si seulement les dirigeants politiques ne permettaient pas à des privés à jouer à la roulette russe avec les centrales nucléaires dans le seul but, pour ceux-ci, de faire le maximum de profits au détriment de la sécurité!

[Réponse de l'auteur]
Vous me demandez "que préconisez vous pour remplacer le nucléaire?". Hé bien moi je vous retourne la question : "que préconisez vous pour remplacer le charbon?". Et je vous vois venir : vous préconisez le nucléaire. Avec un peu de renouvelables autour pour faire joli. Vous voulez sauver la planète avec le nucléaire ? Allez donc à Fukushima voir de quoi il en retourne... De toute façon, le nucléaire couvre à peine 2% de la consommation mondiale d'énergie, une part infime et en déclin (21 réacteurs définitivement fermés depuis Fukushima, 13 eu Japon et 8 en Allemagne). 2% : un danger extrème pour une contribution infime à l'économie planértaire...
[12]
Commentaire par Carl
mardi 31 mai 2011 09:15
l'éolien et le solaire bien impuissant surtout en hivers c'est le retour au charbon pour l'Allemagne . ...qui a raison !? je ne sais pas ...en tous les cas l'éolien particulièrement n'est pas le solution .
[13]
Commentaire par hulkvert04
mardi 31 mai 2011 09:21
"L'allemagne produit 45% de son électricité avec du charbon!"
Oui, et c'est aussi la plus avancée en Europe sur la technologie de séquestration du CO2 en sous-sol !

"Les Allemands ont déjà recouvert leur pays d'éoliennes et de PV pour un résultat très faible"
Pa