Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur

La route électrique, une innovation coréenne


dimanche 11 août 2013

Un bus électrique qui se recharge à distance, grâce à un câble enterré sous la chaussée. Un essai est encourageant dans une ville sud-coréenne.


Voir le site de l'institut KAIST

Un institut de recherche coréen (Korea Advanced Institute of Science and Technology -KAIST) a développé un véhicule électrique "en ligne" Online Electric Vehicle -OLEV), qui n'a pas plus besoin d'être recharge dans une station ad hoc.

Après des tests sur le campus de l'institut, deux bus OLEV sont exploités depuis le 6 août sur une ligne régulière de 24 km dans la ville de Gumi.
 
L'énergie provident de câbles enterrés sous la chaussée. L'électricité qui y passe créé un champ magnétique qui génère de l'électricité dans le circuit du bus grâce à un convertisseur d'une nouvelle technologie dite "Shaped Magnetic Field in Resonance (SMFIR)", installé sous le véhicule, à 17 cm de la chaussée. .

Les câbles n'ont pas besoin d'être enterrés tout le long de la ligne : 5 à 15% seulement du circuit doit être équipé. Quand le bus est passé, la création du champ magnétique s'interrompt automatiquement pour qu'il ne soit pas capté par d'autres véhicules. L'institut garantit que les émissions électromagnétiques restent dans les normes internationales de santé publique.

Le système permet d'utiliser une petite batterie, dont la  taille est le tiers de celle généralement embarquée sur les véhicules électriques.  Il permet de contourner les problèmes habituels des VE : poids, volume, autonomie, stations de recharge.

La ville de Gumi prévoit de mettre en service dix bus supplémentaires d'ici 2015.

Réagissez à cet article
 (1) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par p t
jeudi 05 septembre 2013 10:36
Pour être constructif dans le sens utiles,durable,humaniste et favorisant la diversité, je propose de faire le systéme inverse pour l'arrivé des trains dans les gares (frein electro magnétique fournissant de l'energie) parceque l'inertie des trains c'est pas une énergie négligeable( un tgv met 3 kilometre pour s'arréter !) et cela fait beaucoup trop de bruit pour nos petites oreilles beaucoup trop sensibles pour nos petites oreilles humaines ! ceci représente se veut une vision scientifique sous licence cc version3 by-nc-nc monsieur thuillier-charmet (ancien technicien chimiste) article 27-2 des droits de l'homme : Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de TOUTE production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...