Participez aux débats sur l'énergie de demain
Mots clefs : 

climat,

 

allemagne

c02

énergie

gaz

nucléaire

climat


Auteur
Béatrice Mathieu est rédactrice en chef adjointe de l'Expansion, responsable éditoriale de la Chaine Energie.

Nucléaire ou CO2 …Peut-on choisir ?


vendredi 13 mai 2011

Et si l'Allemagne en finissait définitivement avec le nucléaire ?


Alors qu'une fronde anti-atome est en train d'enfler outre-Rhin, une commission éthique créée par la chancelière Angela Merkel pour réfléchir à une sortie du nucléaire estime possible pour l'Allemagne de se passer de l'atome d'ici 2021.
 
Une bonne nouvelle ? En apparence seulement. Car l'impact en termes d'émissions de CO2 d'une sortie définitive du nucléaire serait très important. Une telle décision exigerait une utilisation accrue des centrales à gaz existantes et des investissements considérables dans de nouveaux moyens de production, notamment à charbon. Le renouvelable à lui seul n'est en effet pas en mesure de combler les quelques 23% de production d'électricité d'origine nucléaire...
 
Un exemple suffit à illustrer la complexité de la situation. L'arrêt pour trois mois des sept centrales nucléaires les plus anciennes décidé le 14 mars dernier au lendemain de l'accident de Fukushima, va entraîner une augmentation des émissions de l'ordre de 9 MtCO2, soit une hausse de près de 13% du total des émissions du secteur électrique allemand, si l'on en croit les calculs de CDC Climat. Leur fermeture définitive se solderait par des émissions en progression de 30 à 40 MtCO2 sur la période 2011-2012.
 
Les beaux discours sur la fin programmée du nucléaire obèrent une question essentielle : peut-on respecter nos engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre sans l'atome ?
 
Mots clefs : 

climat,

 

allemagne

c02

énergie

gaz

nucléaire

climat

A LIRE AUSSI

8 commentaire(s)
[1]
Commentaire par irisyak
vendredi 13 mai 2011 09:28
L'auteur ne suit pas les informations transmises sur le site:
"Objectif terre des hommes "
Il est plus que possible d'en sortir.
Avec les égoïsmes actuels il faut accepter un temps d'adaptation un peu plus cher mais cela ne durera pas.
Les allemands ont une croissance de production très élevée tant par le solaire que par l'éolien.
Le Danemark sera à 50% d'énergie éolienne d'ici à 2025 ...
La France est beaucoup mieux placée sur un plan géographique.
[2]
Commentaire par Chelya
vendredi 13 mai 2011 12:37
L'auteur n'a surement pas lu la presse allemande qui a publié l'avant-projet de sortie du nucléaire allemand qui considère qu'il est possible pour eux de fermer progressivement toutes les centrales nucléaires du pays sans avoir besoin de recourir ni au gaz, ni au charbon, ni aux importations mais en les remplaçant par des énergies renouvelables. Ces énergies sont tout à fait capable de répondre à une majorité des besoins énergétiques des allemands même si cette réalité doit heurter le chauvinisme français.
[3]
Commentaire par Micmacher
vendredi 13 mai 2011 18:56
A propos de la sortie du nucléaire, la désinformation repart de plus belle. En France, rappelons nous comment on est arrivés au "record mondial par tête" de 58 tranches nucléaires, alors que le calcul EDF en 75, des besoins à l'échéance 2000 plafonnait à 30 tranches. Le groupe de pression du nucléaire, mené par le CEA, EDF... et l'Etat a endossé alors deux idées géniales : le tout électrique (+18 tranches) et la revente aux voisins (+10 tranches) et le tour était joué. En 2009, 73% des installations de chauffage (neuf et remplacement) étaient électriques. Fabuleux, non, en ces temps de Grenelle ... On peut facilement, en moins de 10 ans, financer la division par deux de la consommation électrique française. Il suffit de vouloir... Ce n'est QUE un problème de volonté politique.
Et qu'on ne nous parle pas de décroissance menant à un retour à la bougie!
[4]
Commentaire par Glaz
vendredi 13 mai 2011 22:21
Le Danemark importe 800 000 tonnes de charbon par an pour produire de l'électricité, c'est un fait!
l'Allemagne est un des pays européens les plus émetteurs de CO2.
Le souci majeur aujourd'hui c'est bien de limiter les émissions de CO2 pour andiguer le réchauffement climatique!
Les éoliennes et le photovoltaïque ne peuvent, du fait de leur inconstance de production, notamment lors des grands froids hivernaux, que faire en sorte que les énergies fossiles soient de plus en plus utilisées ce qui est désastreux pour le réchauffement climatique.
Quand Eva Joly raconte que 100 éoliennes suffisent à remplacer une centrale nucléaire c'est du grand n'importe quoi! Donc d'aprés elle, le nombre actuel d'éoliennes est déjà suffisant pour se passer du nucléaire!!! (Eva Joly à Bondy en partenariat avec la chaine LCP)
[5]
Commentaire par Carl
dimanche 15 mai 2011 08:52
non malheureusement !!! sauf quelques exceptions, comme des iles où on peut surtout stocker facilement l'énergie et produire sans détruire l'environnement et paysages ..l'hydrolique peut être dans certains pays ..sauf dans ces cas rares , nous avons aucune technologie capable de remplacer le nucléaire sans augmenter considérablement les émissions de CO2 . Actuellement la meilleurs stratégie serait de rechercher l'efficacité énergétique , diminuer nos gaspillages , isolation , géothermie etc
Mais surtout pas mettre notre argent dans le photovoltaïque au nord de la France et dans l'éolien sur terre comme sur mer . Ce n'est que des leurres , des anti dépresseurs pour les bobo écolo de nos grandes villes . ....une fausse bonne idée ...un immense gaspillage qui nous faut perdre du temps et de l'argent pour de meilleurs solutions .
[6]
Commentaire par Carl
dimanche 15 mai 2011 08:53
non malheureusement !!! sauf quelques exceptions, comme des iles où on peut surtout stocker facilement l'énergie et produire sans détruire l'environnement et paysages ..l'hydrolique peut être dans certains pays ..sauf dans ces cas rares , nous avons aucune technologie capable de remplacer le nucléaire sans augmenter considérablement les émissions de CO2 . Actuellement la meilleurs stratégie serait de rechercher l'efficacité énergétique , diminuer nos gaspillages , isolation , géothermie etc
Mais surtout pas mettre notre argent dans le photovoltaïque au nord de la France et dans l'éolien sur terre comme sur mer . Ce n'est que des leurres , des anti dépresseurs pour les bobo écolo de nos grandes villes . ....une fausse bonne idée ...un immense gaspillage qui nous faut perdre du temps et de l'argent pour de meilleurs solutions .
[7]
Commentaire par hvidsten
dimanche 15 mai 2011 09:06
Attention les politiques nous disent n'importe quoi ....tous mais encore plus les écologistes . Ce que dit Glaz en est un bon exemple ....ils disent se qu'il plait aux gens ...ils aiment cette fausse vague verte et la peur généralisée car ça leur rapporte beaucoup de voix . ..mais c'est tous des faux ...c'est des ecolo pollueurs
Attention aux chiffres ...c'est souvent hors chauffage !
Attention on vous parle de puissance mais c'est de la puissance nominale et en aucun cas de la production et encore moins de la régularité de production !
[8]
Commentaire par Alexandre
lundi 06 juin 2011 21:57
En lien avec cette reflexion, un article vient d'être publié sur Econov.eu afin d'ouvrir le débat sur le nucléaire et le CO2.

a bientôt!
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...