Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur
Né en décembre 1942, ingénieur physicien de formation, Bertrand Barré est ancien conseiller scientifique d'AREVA voir son blog) Entré en 1967 au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA),...

Energie et climat en 2015 : du bon et du mauvais...


jeudi 08 janvier 2015

Une loi nationale de transition énergétique qui est mal ciblée, mais un espoir d'avancées au sommet de Paris en décembre. 2015 souffle le chaud et le froid.


Voir le blog de Bertrand Barré.

En ce qui concerne l'énergie et le climat, l'année 2015 devrait être très importante, avec du mauvais, hélas presque certain, mais peut-être aussi avec du bon que l'on attend depuis longtemps.

Commençons par le mauvais : le projet de loi de transition énergétique pour une croissance verte, PLTECV pour les intimes, texte hétéroclite et très long, a été voté à la sauvette à l'Assemblée Nationale et va faire la navette avec le Sénat qui, comme d'habitude, ne pourra l'amender que marginalement.   Alors que l'urgence de la transition énergétique est la diminution de notre dépendance aux hydrocarbures qui nous coûtent cher (même si le prix du baril de pétrole a beaucoup baissé) et sont la cause principale du changement climatique, ce projet de loi concerne peu le pétrole et pas du tout le gaz.  En revanche, il se focalise beaucoup sur l'électricité qui n'est justement pas un problème en France.

Dans le domaine des énergies renouvelables, le PLTECV poursuit le soutien à grand frais de l'éolien et du photovoltaïque, dont une pénétration excessive déséquilibrerait notre réseau électrique du fait de leur variabilité et de leur intermittence, au lieu de soutenir biomasse, géothermie et chaleur solaire qui n'ont pas cet inconvénient et permettraient, elles, de réduire nos importations de pétrole et de gaz.  Et je ne reviens pas sur la limitation de la puissance nucléaire installée que j'ai déjà beaucoup critiquée...

Alors, que peut-on attendre de bon ?

Les espoirs du COP 21

C'est du côté climat que l'on peut raisonnablement espérer des progrès.  En 1997, le protocole de Kyoto ne concernait que les pays industrialisés, indubitablement responsables du début de réchauffement que nous constatons.  Encore faut-il rappeler que ce protocole n'a jamais été ratifié par les Etats-Unis, responsable N°1. 

Mais ces pays ne sont plus seuls responsables du changement climatique à venir !  Depuis 2008, c'est la Chine qui est devenu le plus gros émetteur mondial de gaz à effet de serre.  A Brisbane, cette année, on a pu constater le changement d'attitude des USA et de la Chine ainsi qu'une ébauche d'ouverture du côté de l'Inde.  Si cette tendance se confirme, alors on peut rêver que la "COP 21*" qui se tiendra à Paris en fin d'année obtiendra le consensus qui n'a pu être trouvé à Marrakech, Doha, etc. pour une action vraiment mondiale en vue de prévenir une dérive irréversible des climats sur notre planète.

Réagissez à cet article
 (8) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
8 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 08:29
La transition énergétique doit aborder l'aspect "économique" en prévoyant de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.
[2]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 08:29
La transition énergétique doit aborder l'aspect "économique" en prévoyant de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.
[3]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 08:29
La transition énergétique doit aborder l'aspect "économique" en prévoyant de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.
[4]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 08:38
C'est une idée exprimée par Nicolas Hulot dans son dernier livre, page 312. Il militera surement pour la mettre en place.
[5]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 08:42
Le mieux serait de la mettre en place chez nous pour donner l'exemple.
[6]
Commentaire par Gépé
vendredi 09 janvier 2015 09:12
Cela correspond aux propos de Michel Potier dans l'encyclopédie de l'énergie. Comment continuer le débat?
[7]
Commentaire par papijo
vendredi 09 janvier 2015 09:30
@Gépé - Une idée exprimée par Nicolas Hulot ? Quelle idée ? Un hors-bord de 200 CV pour tous ? Cliquer ici. Arrêtez de vous laisser manipuler !
[8]
Commentaire par Gépé
mardi 13 janvier 2015 09:14
Michel Potier a écrit: "la voie vers une fiscalité énergétique respectueuse de l'environnement est sans doute la voie qui permettrait le plus de progrès". Qu'est-ce qu'on attend?
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !