Participez aux débats sur l'énergie de demain
Auteur
Ingénieur en Physique diplômé de l'INPG Grenoble 1976. En 2006, il a fondé en MIDI PYRENEES le CLUSTER BATIMENT ECONOME®, une Association Loi de 1901, dont le siège est à BLAGNAC,...

Débat Copenhague : Européens, créons le CENEM !


mercredi 08 juillet 2009

La chaîne Energie a lancé un appel à toutes les idées pour faire avancer les idées pour la défense du climat. Voici un appel pour un Commissariat européen aux nouvelles énergies et matériaux


Immédiatement après guerre, alors que tout était à reconstruire, le 18 octobre 1945 le Général Charles de Gaulle créa le CEA, " Commissariat à l'Energie Atomique " avec à sa tête Frédéric Joliot-Curie. Trente ans après, les travaux du CEA permirent à la France de développer un programme industriel unique au monde, la construction de 58 réacteurs nucléaires fournisseurs de 83% de l'énergie électrique aujourd'hui consommée en France. Que l'on y soit favorable ou pas, les faits technologiques sont là.

Aujourd’hui, c’est à l’échelle de l’Europe, et face aux crises financières, économiques, et écologiques, qu’il faut créer un Commissariat européen aux nouvelles énergies et matériaux (CENEM) afin de fédérer l'ensemble des potentiels européens travaillant dans ces domaines.

L’Europe peut devenir la plus grande fédération de compétences en éradication de l'émission des gaz à effet de serre, capable de déposer les brevets et de conduire l’innovation au niveau mondial.

Ce CENEM réunirait les laboratoires de recherche des grands producteurs européens que sont EDF, GDF Suez, RWE, Enel, Iberdrola, etc, les sociétés pétrolières, ou encore les laboratoires publics des grandes universités.

Le CENEM aurait notamment pour tâches :

- de développer l'industrialisation de nouveaux moyens de productions énergétiques issus des énergies renouvelables à usage des bâtiments existants d'abord ( 30 millions de bâtiments énergivores en France, 180 millions en Europe... ).

- d’inventer de nouveaux matériaux de construction, isolation, vitrages, économes en énergie grise.

- d’inventer et d’industrialiser de nouveaux moteurs et de nouveaux systèmes énergétiques non émetteurs de GES, non potentiellement générateurs de famines sur la planète comme le sont déjà les bio-éthanols et autres dérivés de plantes vivrières

- d’inventer puis d’industrialiser de nouveaux protocoles de distribution d'énergie au sein des bâtis pour supprimer tous les transformateurs utilisés dans les millions d'appareils électriques ( TV, radio, décodeurs, téléphones portables, etc. ) et générateurs de milliards de Kwh de pertes énergétiques.

Le CENEM aurait le mérite, face aux nouveaux engagements des USA, de faire germer l'Europe des économies d’énergies et de l’efficacité énergétique faute de savoir encore mettre en place le management de l'Europe de la production d’énergies !

Bernard REYNIER

3 commentaire(s)
[1]
Commentaire par irisyak
mercredi 08 juillet 2009 09:59
Ce serait formidable.
Les chauffe eau solaires sont prévus pour des familles de 4 personnes et les foyers les plus nombreux concernent une ou deux personnes!
Donc il faut innover des petits chauffe eau thermodynamiques chauffés à l'air extrait à température élevée pour éliminer les bactéries.
Pourquoi pas des chauffe eau obtenus avec des compresseurs d'air où de l'air comprimé est récupéré d'un côté et de l'eau chaude de l'autre.
L'air comprimé est ensuite utilisé pour envoyer de l'électricité sur le réseau aux heures de pointe.
Faire des bâtiments très isolés avec des matériaux très faciles à manipuler par des grues. Le métier de maçon doit disparaître.
Faire en sorte que les subventions ne soient accordées que pour les éoliennes certifiées pour toute l'Europe....etc ...
[2]
Commentaire par Julien L.
jeudi 09 juillet 2009 00:21
Why not, mais comment persuader des entreprises concurrentes de travailler ensemble. Il n'y a qu'à voir l'enthousiasme mis par EDF à accueillir Suez sur son pré-carré nucleaire ! Ou alors il faudra vraiment que Sarkozy et les leaders européens poussent fort.

[Réponse de l'auteur]
Vous posez une bonne question. Nous sommes face à des risques planétaires colossaux devant lesquels les plus grands industriels ne sont pas assurés de pouvoir " passer la vague ". Dans le même temps, la crise financière qui va devenir " particulièrement économique " au sens que des dizaines de millions de citoyens vont se retrouver sans emploi. Car en ce domaine nous n'avons encore rien vu.... Les Etats de l'Union Européenne sont d'ores et déjà endettés à un niveau inimaginable il y a quelques années à peine. Face aux besoins collossaux de financements pour développer de nouveaux produits, procédés, systèmes, tout saupoudrage financier de chacun des états dans leur pré carré sera totalement illisible et inefficace. Dans le même temps des pays comme l'INDE, la CHINE, le BRESIL et encore malgré tout les USA avec la vision du Président OBAMA, se sont engagés, même si cel ne transpire pas encore, dans une marche en avant de l'INDUSTRIE VERTE qui pourrait déstabiliser nos vieux pays Européens devenus bien fragiles ( criseS, vieillissement, désintérêt des jeunes pour les formations scientifiques, lassitude des peuples tels ceux de la ROME antique, etc etc. ). Ce contexte est donc tout a fait favorable à un nouvel ordre des Indutriels condamnés à partager ou disparaître. DISPARAITRE car c'est bien ce risque qui se profile in fine. Rappelez vous GENERAL MOTORS, premier constructeur mondial qui, en Mars 2008, n'a rien tropuvé de mieux que de choisir l'axe stratégique suivant " ne plus construire des HUMMER mais des 4 X 4 " normaux " "... Merci de vore apport. Merci aussi de largement relayer cet appel autour de vous, amis relations, collègues de travail. Tel le nénuphar qui se dédouble tous les matins... Bernard REYNIER
[3]
Commentaire par Samuel
samedi 11 juillet 2009 03:20
c'est pas très compliquer il suffit juste pouvoir internationnal reliant chaque être humain pour la même cause, en leur donnant 100000 euros par être humain et à chaque nouveau né, de la l'assurance d'une économie diversifier une cohésion sociale à tous points de vues, et une reprise de contrôle de la race humaine sur le but de son évolution.
100000 euros pour chaque être humain.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur
Ingénieur en Physique diplômé de l'INPG Grenoble 1976. En 2006, il a fondé en MIDI PYRENEES le CLUSTER BATIMENT ECONOME®, une Association Loi de 1901, dont le siège est à BLAGNAC,...

Lire la suite

Du même auteur

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...