Participez aux débats sur l'énergie de demain
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Prospective
Mots clefs :   

écologie

énergie

environnement

nucléaire


Une centrale nucléaire transformée en parc d’attractions


vendredi 02 décembre 2011

Les réhabilitations de friches industrielles peuvent donner des résultats étonnants. Retour sur deux exemples européens particulièrement réussis.


par Marguerite Nebelsztein, de Zegreenweb

 
Le cas de la centrale nucléaire de Kalkar en Allemagne à la frontière des Pays-Bas est pour le moins originale.

 En 1991, un entrepreneur hollandais la rachète pour la transformer en parc d'attractions. La centrale portera désormais le doux nom de Wunderland Kalkar, « Le pays des merveilles de Kalkar  ».

La tour de refroidissement a par exemple été reconvertie en mur d'escalade. Le site dispose en tout d'une quarantaine d'attractions, d'un hôtel, de plusieurs restaurants et d'un centre de conférence. Toutefois pas de panique, cette centrale nucléaire n'a jamais était mise en service donc n'a jamais accueilli de combustible nucléaire. L'opposition locale a été tellement forte, surtout après l'accident de Three Mile Island et de Tchernobyl, que la construction, débutée dans les années 1970, n'est jamais allée jusqu'à son terme. Sous la pression populaire le ministre de la recherche allemand laisse tomber ce gouffre financier et le revend, la reconversion étant moins chère que la destruction.

L'investisseur hollandais Hennie van der Most a eu du nez puisque 600 000 personnes visitent le site de 80 hectares chaque année et jusqu'à 550 personnes y travaillent en haute saison. La population a quant à elle été visionnaire puisque l'Allemagne devrait arrêter sa production nucléaire en 2022.



Des hauts fourneaux transformés en parc public


Au Luxembourg cette fois-ci, le cabinet d'architecte paysagiste Alleswirdgut Architektur a réussi lui à reconvertir une ancienne aciérie en parc public dans le quartier de Stahlhof Belval-Ouest. La place Stahlhof s'articule désormais autour d'ilots de verdure et de bancs, au milieu des immeubles de l'ancien complexe industriel. Il rajoute de la couleur et du vert au site. La lumière y joue également un rôle primordial. La nuit, les réverbères éclairent la place de violet et de rose. En hommage au passé du site, le béton, le bois et l'acier sont les matériaux privilégiés pour la rénovation de ces deux hauts fourneaux construit entre 1965 et 1970.

Le but du projet était de créer un nouveau design qui mette en valeur le site mais qui intègre aussi le passé des bâtiments.

Crédits photos : Wikimedia Commons - Koetjuh / Alleswirdgut Architektur
Par
Mots clefs :  

écologie

énergie

environnement

nucléaire

Réagissez à cet article
  
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
0 commentaire(s)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...

Newsletter et Alertes
Choisir sa mutuelle

Comparez plus de 200 offres chez les plus grands assureurs !

MutuelleConseil
avec MutuelleConseil
Voitures d'occasion

Trouvez votre bonheur avec + de 260 000 véhicules d'occasion

La Centrale
avec La Centrale
Immobilier

Découvrez nos annonces et trouvez
votre futur chez vous !

Immobilier
avec Logic-Immo.com
Locaux d'Entreprise

Trouvez vos prochains bureaux parmi plus de 13 000 annonces !

Bureaux Locaux
avec Bureaux Locaux
Abonnement Vin

Recevez 2 grands vins tous les mois dans votre boite aux lettres

Abonnement Vin
avec MyVityBox