Participez aux débats sur l'énergie de demain
, Co-fondateur de la société Objectif Carbone
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Climat
Mots clefs :   

dette

économie

énergie

climat


Dette et climat : et si les solutions étaient les mêmes ?


, Co-fondateur de la société Objectif Carbone
mercredi 23 novembre 2011

Certains analystes redoutent que la crise économique mondiale ne soit une excuse pour ne pas engager les efforts nécessairement coûteux pour un développement durable. Mais quelques actions simples, et sans coût, peuvent permettre de soulager en même temps dette et climat.


On pourrait trouver chez La Fontaine des enseignements très actuels sur la crise de la dette (La cigale et la fourmi) et l'influence de l'homme sur le climat (Jupiter et le métayer)... Mais restons en à deux principes simples, sur lesquels tout le monde est à peu près d'accord :

- rembourser la dette qui ne cesse d'augmenter nécessite de dépenser moins.

- stabiliser les évolutions du climat nécessite d'apprendre à vivre sans énergie fossile d'ici à 2050


Peut-être est-il possible de cheminer vers ces deux objectifs à la fois, en appliquant des actions simples, qui agissent sur les deux plans, sans besoin d'investissements. Le rêve ! Voici quatre propositions :
 
- Baisser le chauffage d'1°C : cela permet de réduire la facture de 7% et les émissions de Gaz à Effet de Serre d'autant. Au niveau national, cela permettrait d'économiser 1,6 milliards d'euros et de réduire nos émissions de CO2 d'environ 6 millions de tonnes.

- Roulez à 110 km/h au lieu de 130 km/h sur l'autoroute : cela permettrait aux français d'économiser 2,600 milliards d'euros (dont plus de la moitié de taxe, il est vrai) et réduirait les émissions de CO2 d'environ 6 millions de tonnes.

- Favoriser le covoiturage et faire progresser le taux de remplissage des voitures de 1,8 (valeur moyenne actuelle) à 2,2 permettrait aux français d'économiser 5,6 milliards d'euros et réduirait les émissions de CO2 d'environ 12 millions de tonnes.

- Favoriser la consommation de volaille en lieu et place du bœuf : si 5 kg de viande bovine issue de race à viande (sur les 25kg consommés chaque année par français) étaient remplacées par de la volaille, cela permettrait aux français d'économiser 2,2 milliards d'euros (la volaille est deux fois moins chère que le bœuf) et réduirait les émissions d'équivalent CO2 d'environ 6 millions de tonnes (en ruminant, les bovins produisent du méthane, CH4, puissant gaz à effet de serre, qui pèse à lui seul plus du tiers des émissions de l'agriculture française) .

Réduire le chauffage d'1°C, rouler un peu moins vite sur l'autoroute, partager sa voiture (ou celle des autres) et remplacer le bœuf par de la volaille une semaine sur 4 : un ambitieux programme qui doit permettre d'économiser 12 milliards d'euros et de réduire les émissions française de 30 M TeCO2.

Cette liste peut être complétée par d'autres mesures similaires. Et quand bien même cela ne résout pas tous les problèmes, pourquoi diable s'en priverait-on ?


Par
Mots clefs :  

dette

économie

énergie

climat

4 commentaire(s)
[1]
Commentaire par Nadia
mercredi 23 novembre 2011 17:29
Supprimer les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz permettraient de responsabiliser ces privilégiés et de les inciter à consommer moins et ce serait juste envers ceux qui font déjà des efforts.
[2]
Commentaire par carlino
mercredi 23 novembre 2011 21:16
supprimer les éoliennes et photovoltaïque permettrait d'économiser des dizaines milliards d'Euros aux Français et des milliers de tonnes de nouveau CO2 car ces deux technologies sont couplées avec du nouveau thermique gaz ou pétrole !
par contre rouler a 110 sur l'autoroute ne va pas me faire économiser du tps ! et moins de 19 ° ma femme a froid ! quand aux poulets aux hormones ..no comment .
provocation bien entendu ! mais si vous avez partiellement raison , n'y at t'il pas un peu de vérité dans ce que je dis ?
bon, alors d'accord pour économiser, mais il faut être réaliste et précis sur les températures . Quand aux ENR surtout pas de faux comme cités précédemment et il temps effectivement de réfléchir a nos émissions de co2 tant au niveau ne notre consommation qu'au niveau de la production d'énergie . Les écologistes les plus bruyants et je cite Europe écologie ont complètement oubliés le CO2 et ne propose rien de bien solide pour réduire le nucléaire ! d'autres mouvement écologiques sont beaucoup plus réfléchis a en lire le n° 31 de la revue l'écologiste .
pourquoi diable ne mettons nous pas le paquet sur toutes les technologies réellement sans co2 : géothermie verticale , énergie de la mer , isolation , recherche sur les ENR a production régulières , stockage etc .... pourquoi donc les écologistes attaquent ils le nucléaire aux prix de nouvelles émissions massives de co2 ? c'est
C'est grave ...comment voulez vous que je devienne écolo
[3]
Commentaire par Gépé001
jeudi 24 novembre 2011 08:04
Et si on agissait sur les deux en même temps:
-la taxe carbone,plus l'électricité,pour le climat,
-utiliser le montant de cette taxe pour financer les retraites par exemple,pour réduire le chomage,améliorer la compétitivité,réduire la dette en important moins et exportant plus,pour l'économie.
-
[4]
Commentaire par irisyak
jeudi 24 novembre 2011 09:16
Pourquoi ne pas demander à tous les Etats du monde entier d'augmenter de 3% par an la production d'énergies nouvelles. 3% calculés sur le total consommé.
Les progrès sur la régulation de la consommation et le stockage de l'énergie évoluent très rapidement. Le nucléaire ne dépassera pas 6% de l'énergie consommée dans le monde. Il reste 94% à trouver: excusez du peu. La France est très proche car le nucléaire ne représente pas 20% de l'énergie totale consommée ... En prime le combustible manquera avant 60 ans....
Pour assurer un meilleur équilibre il suffit pour commencer de multiplier les chaudières à cogénération dans tous les domaines. Il faut également disposer de moyens de stockage supérieur .. nucléaire ou pas.
Tout le reste n'est que rodomontade.
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur
Co-fondateur de la société Objectif Carbone, Pierre Mulin se consacre depuis début 2007 aux missions destinées à lutter contre le changement climatique. Maitrise de l'énergie, Bilan carbone, mise en place...

Lire la suite

Du même auteur

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...