Participez aux débats sur l'énergie de demain

Voiture solaire : gadget ou réelle avancée ?


mercredi 08 janvier 2014

Ford présente un nouveau concept de voiture solaire au salon de l'innovation de Las Vegas. Mais elle reste hybride, équipée de batteries classiques et doit être garée sous un portique qui concentre les rayons solaires ...


Voir le site L'énergie en questions

A l'occasion du Consumer Electronics Show (CES), un salon consacré à l'innovation technologique qui se déroule à Las Vegas du 7 au 10 janvier prochain, Ford présente son nouveau concept-car : la C-Max Solar Energi.

Encore en cours de développement, cette voiture électrique hybride sera équipée d'un moteur à combustion ainsi que d'un moteur électrique alimenté par des batteries rechargeables via une prise électrique. Mais la particularité de la C-Max Solar Energi, comme son nom le suggère, se trouve sur son toit : 1,5 m2 de cellules photovoltaïques à concentration offriront la possibilité de recharger les batteries grâce à la lumière du soleil.

Pour cela, Ford a fait appel aux cellules solaires à haut rendement conçues par la société SunPower, filiale de Total spécialisée dans la fabrication de panneaux photovoltaïques.

Mais ces cellules solaires n'offriront qu'une capacité de recharge très faible. Le Point estime qu'une journée complète de recharge par temps ensoleillé n'offrirait pas plus de 10 kilomètres d'autonomie à la Ford. L'intérêt des cellules solaires intégrées au véhicule peut donc sembler dérisoire ...

Une concentration des rayons solaires

Afin de maximiser le rendement des cellules solaires et d'améliorer les performances de recharge, Ford a travaillé en partenariat avec l'Institut de Technologie de Georgie, situé à Atlanta, pour développer un module externe (4X5 mètres) faisant office de concentrateur solaire.

Cet auvent (a priori non mobile) sera équipé d'un système qui fonctionne comme un "effet loupe" et optimise la concentration des rayons du soleil grâce à une lentille de Fresnel. La puissance des cellules photovoltaïques serait ainsi multipliée par 8 si la véhicule est garé sous cette structure (placée par exemple sur le lieu de travail ou de résidence du conducteur). Mieux, pour rallonger les périodes d'exposition directe, ce module de 23 m2 sera équipé d'un système permettant de suivre automatiquement la course du soleil. (voir la vidéo de Ford).

Selon les données techniques de Ford, par beau temps, une journée d'exposition au soleil avec ce module permettrait une recharge équivalente à un branchement de 4 heures au réseau électrique.

Ces tonnelles feraient donc en quelque sorte office de bornes de rechargement, à la différence qu'elles n'auraient pas besoin d'être reliées au réseau électrique pour alimenter la batterie du véhicule. Il serait par conséquent possible de recharger ce véhicule dans des endroits où le réseau électrique est peu développé, peu fiable ou trop coûteux.
Avec une charge complète, tout moteur confondus, Ford promet une autonomie avoisinant les 1.000 kilomètres pour la "C-Max Solar Energi". Une voiture qui, toujours selon le constructeur, émettrait annuellement quatre tonnes de gaz à effet de serre de moins qu'un véhicule thermique classique.

(illustration copyright Ford)
Réagissez à cet article
 (1) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par yt
mardi 01 avril 2014 09:26
nul
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...