Participez aux débats sur l'énergie de demain
Mots clefs : 

habitat,

 

led

éclairage

énergie

habitat

pollution

ville


Auteur
Les Bulletins Electroniques (BE) sont des publications électroniques d'information sur les avancées technologiques et scientifiques dans le monde. Les BE sont le fruit du partenariat entre l'ADIT et le...

Paysage urbain : filtre à air et éclairage LED


jeudi 13 juin 2013

Des lampadaires en forme d'arbres, autonomes en énergie, qui filtrent l'air et se règlent selon le passage des piétons. C'est le projet d'un groupe d'étudiants néerlandais.


Voir l'article de Joachim Huet sur les Bulletins électroniques

IDair est un dispositif autonome d'éclairage intelligent et de filtration d'air qui permet la mise en oeuvre de la transition écologique en milieu urbain.

Doté d'une technologie autosuffisante en énergie, il fonctionne sans être relié au réseau électrique. Des cellules photovoltaïques fournissent l'énergie nécessaire au système de filtration pendant la journée puis pour l'éclairage LED la nuit venue.

Cet appareil innovant n'a pas pour but de remplacer les arbres en ville mais il fonctionne comme une petite infrastructure de purification d'air qui permet de remodeler radicalement l'environnement urbain.


















Développé par un groupe d'étudiants en design industriel de l'université des sciences appliqués de La Haye (De Haagse Hogeschool), le dispositif IDair a été conçu suivant une approche biomimétique de la structure d'une plante avec une tige et des feuilles, lui conférant ainsi un aspect épuré et élégant. Les feuilles sont attachées au poteau via un système ajustable qui permet de donner à chacune d'elles un angle différent. Par conséquent, peu importe la position du soleil à n'importe quel moment de la journée, une feuille pourra toujours capter une partie de son rayonnement. Plusieurs dispositifs IDair peuvent ainsi être agencés de nombreuses façons différentes et donner ainsi une apparence caractéristique à une rue ou un quartier.

Lorsque le jour commence à tomber, les lampes LED se mettent en marche graduellement, éclairant avec précision les alentours tout en évitant de générer une pollution lumineuse inutile. Lorsque personne ne se trouve à proximité, elles fonctionnent en mode veille à leur niveau minimum. En revanche, lorsque quelqu'un passe, des détecteurs de mouvement décèlent sa présence et l'intensité lumineuse des LED augmente rapidement. Equipé de cellules photovoltaïques intégrées, le dispositif IDair ne nécessite pas d'alimentation électrique conventionnelle et fonctionne de façon totalement autonome. Même en cas de pannes électriques ou autres catastrophes, il continue à filtrer l'air le jour et éclairer la nuit.

Le dispositif IDair s'inscrit dans une démarche écologique, d'où l'utilisation de matériaux durables : fibre de verre pour les feuilles, acier inoxydable brossé pour le poteau (composé à 60% de matière recyclée et qui donne au métal un aspect mate et non réfléchissant) et des lampes LED basse consommation.

Crédits photo: Lennard Bunk et video IDair filter
Mots clefs : 

habitat,

 

led

éclairage

énergie

habitat

pollution

ville

Réagissez à cet article
 (1) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limités à 1500 caractères)
1 commentaire(s)
[1]
Commentaire par papijo
jeudi 13 juin 2013 21:54
J'ai du mal à voir l'intérêt de cette "innovation". On pourrait faire la même chose pour 3 fois moins cher avec des moyens conventionnels. Si on ne l'a pas fait (remplacer l'éclairage public par des LED avec détecteur de présence, et en plus filtrer l'air), c'est parce que ce serait encore beaucoup trop cher et en plus, en ce qui concerne la filtration totalement inefficace !
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur
Les Bulletins Electroniques (BE) sont des publications électroniques d'information sur les avancées technologiques et scientifiques dans le monde. Les BE sont le fruit du partenariat entre l'ADIT et le...

Lire la suite