Participez aux débats sur l'énergie de demain
, Consultante chez Colombus Consulting
Contribution sous : L'EXPANSION - LA CHAINE ENERGIE >> Prospective

“Smart Brother” vous surveille…


, Consultante chez Colombus Consulting
mercredi 25 août 2010

Pour mieux gérer l'électricité des abonnés, les réseaux intelligents enregistrent une masse de données personnelles. Est-un danger pour notre vie privé? Peut-on anticiper les menaces et les faire disparaître?


5 juillet 2020, 21h15.

Ma machine à laver vient de s'auto-enclencher. Ca me rappelle que je dois brancher la batterie de ma voiture électrique pour la recharger pendant la nuit. D'ici quelques heures, mon réfrigérateur se mettra à produire de la glace tout seul, pour anticiper le pic de demande d'électricité prévu pour 12h-15h en cette période de fortes chaleurs. Au moment où ce pic sera au plus haut, mon réfrigérateur puisera ainsi directement dans sa réserve de glace. Et bonjour les économies d'énergie !

Appliquées à la vie domestique, force est de constater que les technologies numériques utilisées pour rendre les réseaux plus « intelligents » amènent forcément une part d'intrusion dans la vie privée des utilisateurs de ces réseaux. Le développement des smart grids implique en effet la mise en place d'une infrastructure apte à collecter en temps réel des données journalières détaillées sur la consommation énergétique des utilisateurs, y compris au niveau d'un appareil spécifique.

Les smart grids représentent-t-ils un danger pour ma vie privée ?

Je rentre chez moi à 19h. Ma télévision s'allume à 19h02 : une voix mélodieuse me prévient qu'il me reste 2h13 pour empêcher le déclenchement automatique de ma machine à laver. Ô despotisme moderne !

Il est vrai que la connaissance d'informations détaillées sur leur consommation en dit long sur les habitudes et comportements des consommateurs. Elle permet de deviner aisément le nombre et l'heure des douches prises chaque jour dans un foyer, de savoir quand les habitants sont présents ou absents de leur domicile, s'ils ont fait ou non de longs trajets en voiture, quelle est la marque de leur réfrigérateur... Il semble donc légitime de craindre que l'utilisation de ces données ne soit détournée à d'autres fins, notamment commerciales. D'autant que ces données de consommation pourront être croisées avec les données personnelles et commerciales dont disposent déjà les géants de l'Internet.

En filigrane de ces menaces d'intrusion dans la vie privée des consommateurs, les craintes portent aussi sur la cybercriminalité. L'accès aux données personnelles des consommateurs introduirait par exemple la possibilité de pirater ou modifier les données récoltées, voire d'enclencher ou de stopper à distance certains appareils électriques. Plus grave encore, la capacité à piloter tous types d'outils électroniques ouvrirait des possibilités de cyber-terrorisme, par exemple dans le but de paralyser les infrastructures vitales d'un pays.

Y-a-il réellement matière à s'inquiéter ?

Le risque sécuritaire étant très tôt pointé du doigt, la sécurité des infrastructures des réseaux intelligents peut être pensée et conçue en même temps que leur construction : définition de standards, normes de sécurité, protection des installations... La notion de sécurité constitue aujourd'hui, avec celle d'interopérabilité, l'un des piliers des smart grids.
Mais s'il est certain que des mécanismes de protection de la vie privée seront mis en place dès le départ, il est également prévisible que plusieurs d'entre eux seront déviés, voire violés, jusqu'à ce que soient élaborés de nouveaux mécanismes. Il en va déjà ainsi pour d'autres univers de réseaux, comme Internet.

Rappelons-nous la naissance d'Internet : les craintes et incertitudes n'étaient-elles pas peu ou prou semblables ? A l'instar d'Internet, les smart grids feront probablement naître de nouveaux usages et habitudes de consommation. En bousculant ainsi le paysage électrique, ils offrent des perspectives aussi formidables que terrifiantes pour le consommateur, maillon le plus vulnérable - mais néanmoins indispensable - de la chaîne de valeur électrique. Si l'on désire tirer des smart grids tous les bénéfices que l'on subodore, l'effort doit donc se concentrer sur le maintien de l'équilibre de la relation entre consommateurs et exploitants de données.

 Garantir la sécurité du consommateur apparaît ainsi comme une condition sine qua non de la réussite du modèle Smart Grids. Le succès croissant du commerce en ligne nous donne toutes les raisons d'être optimistes...

Sandrine Langlade, Colombus Consulting
 

Par
0 commentaire(s)
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur
Diplômée de Sciences Po Paris et de La Sorbonne, Sandrine Langlade est Senior Consultant, Energie chez Colombus Consulting depuis 2008.

Lire la suite

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...

Chiffres Clés
La responsabilité éditoriale de «la chaîne Energie» est assurée par Béatrice Mathieu, journaliste à L'Expansion.
La chaîne est animée par Yves de Saint Jacob (Agence Newsteam).

En partenariat avec:
et
Newsletter et Alertes
Choisir sa mutuelle

Comparez plus de 200 offres chez les plus grands assureurs !

MutuelleConseil
avec MutuelleConseil
Voitures d'occasion

Trouvez votre bonheur avec + de 260 000 véhicules d'occasion

La Centrale
avec La Centrale
Immobilier

Découvrez nos annonces et trouvez
votre futur chez vous !

Immobilier
avec Logic-Immo.com
Locaux d'Entreprise

Trouvez vos prochains bureaux parmi plus de 13 000 annonces !

Bureaux Locaux
avec Bureaux Locaux
Abonnement Vin

Recevez 2 grands vins tous les mois dans votre boite aux lettres

Abonnement Vin
avec MyVityBox