Participez aux débats sur l'énergie de demain
 - Rédacteur en chef de l'Usine à GES
Mots clefs : 

climat,

 

co2

énergie

climat


Le climat , c'est très simple à expliquer


lundi 01 juin 2009

Comment expliquer simplement les enjeux du climat ? Disons que nous avons un certain budget CO2 à dépenser d'ici 2050. Mais interdit de le dépasser sous aucun prétexte !


Rien n’est fait pour que le grand public comprenne les enjeux climatiques.
 
Les scientifiques du GIEC parlent de « forçage radiatif », convertissent allègrement les ppm (voire les ppb !) de GES en évolution plus ou moins probable de la température moyenne globale à des horizons plus ou moins lointains. Pas simple vraiment d’y comprendre quoi que ce soit quand on est un simple citoyen. Et ce ne sont pas les diplomates qui y nous aideront. Dans leurs meilleurs moments, ceux-ci s’échangent des Gt d’équivalent CO2 tout en tenant compte, ou non, des puits de carbone.

Le foot, au moins, c’est simple. Regardez Manchester-Barcelone : au moins on saisit tout de suite la problématique. N’est-il donc pas possible de trouver un moyen simple de parler carbone ? Si !
Dans le numéro d’avril de Nature, Malte Meinshausen fait une proposition intéressante. Comme l’Union européenne et de nombreux chercheurs, le climatologue de l’Institut de recherche sur les impacts du climat de Postdam (PIK) estime qu’il ne faut pas que la température globale dépasse de 2°C la moyenne observée au XVIIIe siècle.

Pour ce faire, avance-t-il, nous ne devons pas émettre plus de 1 000 milliards de tonnes de CO2 si nous voulons stabiliser le mercure d’ici à 2050. 1 000 milliards, c’est énorme, me direz-vous. Oui et non. Car, depuis l’an 2000, nous en avons déjà rejeté, collectivement, 234 milliards de tonnes. En gros, si nous voulons que nos enfants et petits enfants ne soient pas trop secoués, nous devons gérer, serré, un budget de 766 milliards de tonnes de CO2 pour les 41 ans à venir. Et là, pas question de tricher ou d’obtenir une petite rallonge, comme les Européens le font avec les critères de Maastricht.

Volodia Opritchnik dirige lusineages
Mots clefs : 

climat,

 

co2

énergie

climat

A LIRE AUSSI

PARTICIPEZ !
Cet espace est le vôtre !
La chaîne Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !

Pourquoi votre facture de gaz augmente alors que les cours chutent
Les tarifs de GDF Suez pourrait augmenter de 4% au 1er juillet après avoir grimpé de près de 10 ...