Participez aux débats sur l'énergie de demain

Auteur
Fondé en 1999, avec 300 consultants, le cabinet de conseil en management Sia Partners (initialement SIA-Conseil) est présent en France, Belgique, aux Pays-Bas, en Italie, au Maroc et à Dubai. Il a...

Energie hydrolienne : la France a de grandes ambitions


lundi 29 octobre 2012

La dernière conférence environnementale a placé l'énergie des courants sous-marins au premier plan des sources renouvelables. Reste à développer une filière industrielle puissante.


Lire l'article complet sur SIA-Energies et Environnement

Avec le lancement début septembre à Paimpol de la deuxième phase de tests de l'Arcouest, une hydrolienne conçue par l'irlandais OpenHydro, réalisée par DCNS et opérée par EDF, une nouvelle étape vers la mise en service du premier parc hydrolien français vient d'être franchie.

C'est aussi un pas de plus vers la naissance de véritables filières énergétique et industrielle, dont le développement fait partie des priorités de l'Etat, comme confirmé lors de la Conférence Environnementale des 14 et 15 septembre derniers. Dans la course aux énergies marines, l'Etat comme les acteurs du secteur ont en effet clairement affiché leurs ambitions : faire de la France le leader européen du domaine.

Une filière énergétique prometteuse...

Reposant sur la conversion de l'énergie des courants marins en électricité, l'énergie hydrolienne présente de nombreux avantages. Inépuisable et non polluante, pas même visuellement puisque les turbines1 sont généralement déposées au fond des mers, elle permet une production électrique totalement prévisible, liée au cycle des marées.

La mise en place et l'entretien des hydroliennes ne sont toutefois pas exempts de difficultés. Les contraintes techniques liées à un déploiement et à une maintenance en pleine mer sont nombreuses, de même que les freins réglementaires liés à l'accès et à l'exploitation des parcs. Les projets peuvent aussi se heurter à la réticence des utilisateurs habituels de la mer2, inquiets de devoir partager l'espace avec cette nouvelle activité. L'impact mal connu des parcs hydroliens sur l'environnement (faune et flore sous-marines mais aussi sédimentation) contraint enfin les exploitants à la prudence.

La plupart des pays possédant une façade maritime exposée à des courants forts (plus de 3 m/s) seraient susceptibles d'exploiter ceux-ci, pour une production mondiale maximale estimée entre 400 et 800 TWh/an3. En Europe, le potentiel hydrolien théoriquement exploitable pourrait générer 20 ou 30 TWh par an, soit la consommation d'un pays comme la Suisse . Plus de 80% de ce potentiel serait situé au Royaume Uni et en France où il se trouverait concentré sur deux sites : le Raz Blanchard, au large du Cotentin, et le Passage du Fromveur, au large du Finistère.

Une filière industrielle encore en construction

Malgré ces perspectives, la filière industrielle de l'hydrolien français est, pour l'heure, encore émergente. Constituée exclusivement, à l'origine, de petits acteurs locaux comme la PME quimpéroise Sabella, elle a peu à peu attiré les regards et les investissements de grands groupes aux stratégies diverses. Ainsi, alors que DCNS a choisi d'acquérir 8% de l'irlandais OpenHydro, Alstom a préféré commencer par n'acheter que la licence d'exploitation d'une hydrolienne canadienne la Beluga de Clean Current Power Systems, avant d'investir dans l'anglais Tidal Generation Limited. Aucun d'entre eux ne dispose toutefois d'une capacité de production à grande échelle, et pour cause : jusqu'à présent, aucun déploiement de grande taille n'a été effectué, ni en France ni à l'étranger.

Les expérimentations de type pré-industriel sont néanmoins de plus en plus nombreuses et ambitieuses. EDF a installé un véritable parc d'essai au large de Paimpol et de Bréhat, sur le Plateau de la Horaine, doté d'un budget de 40 M€. C'est là que l'énergéticien teste l'Arcouest, qu'il espère raccorder au réseau à l'été 2013 et compléter de trois hydroliennes supplémentaires, et qu'il envisage d'étudier une hydrolienne d'Alstom, l'Orca 7. Les résultats seraient jusqu'à présent satisfaisants : le rendement de l'Arcouest s'avérerait en effet supérieur aux attentes.

En juin dernier, GDF Suez a annoncé étudier lui aussi l'implantation de deux sites pilotes. Le premier, situé dans la zone du Raz Blanchard, lui permettrait tester des hydroliennes fournies par le norvégien Voith Hydro, tandis que le second, dans le Passage du Fromveur, serait un partenariat avec Sabella. (...)



Réagissez à cet article
 (6) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limits 1500 caractres)
6 commentaire(s)
[1]
Commentaire par etfezezd
lundi 29 octobre 2012 16:31
Pour info, l'hydrolienne Arcouest est au fond de l'eau dans la rade de Brest, plante dans la vase, depuis dbut septembre suite un problme de treuil sur leur barge de pose pendant des essais de pose... Donc pas vraiment installe Paimpol !
[2]
Commentaire par brmomo
lundi 29 octobre 2012 18:28
etfezezd. votre info est le soleil de ma soire. que de mensonges nous devons avaler!!
[3]
Commentaire par f polplin
lundi 29 octobre 2012 19:56
ha enfin !!! je prfre a au oliennes statiques offshores !!!:! a sera moins haut et moins dnaturant ...avec une production beaucoup plus rgulire ...les nouvelles lignes a haute tension seront l utiles 365 jours par an !!!
[4]
Commentaire par Verdier
mardi 30 octobre 2012 00:25
... et dj on achte du matriel l'tranger ...
[5]
Commentaire par cherret
jeudi 01 novembre 2012 15:38
Cher SIA (David Meunier?), le sujet n'est pas nouveau mais la question reste : sira-t-on dvelopper une filire temps alors que els amricains dplient de sturbines dans le gulf stream plus de 4m/S avec un flux en continue? ref mon article http://energie.lexpansion.com/energies-renouvelables/hydroliennes-peut-on-rattraper-les-americains-_a-33-7377.html
[6]
Commentaire par Lvy F
jeudi 13 dcembre 2012 22:10
La France souhaite devenir leader et consacre un budget recherche de 7.8 Millions d euros pour les nergies marines (alors que l cosse y consacre 3 milliards ), et 1,4 milliards pour le nuclaire. Cherchez l erreur ?
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vtre !
La chane Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !