Participez aux débats sur l'énergie de demain

Auteur
Après une carrière de haut fonctionnaire puis de directeur des systèmes d'information de grandes entreprises pendant plus de seize ans -Sollac, Usinor, Renault- , Jean-Pierre Corniou a dirigé EDS Consulting...

Un super Autolib en Chine ! Que fait la France ?


mardi 11 septembre 2012

La France pourrait proposer un "plan mondial" permettant de développer la voiture électrique. Car, ainsi que le montrent les initiatives chinoises, l'avenir de la mobilité électrique ne peut être que global et la France a en ce domaine une vraie expertise.


20000 voitures électriques ont été commandées, le 11 juillet 2012, par la ville de Hangzhou, avec sa structure dédiée Hangzhou Electric Vehicle Service, pour lancer une expérience globale de déploiement à grande échelle de véhicules électriques en location.

Les voitures sont des véhicules de petit gabarit produites par la société chinoise Kandi ( voir photo). Le modèle est co-piloté par la ville et l'électricien local qui est propriétaire des batteries et installe stations d'échanges rapides de batteries (36) et bornes de recharge (3500).

De plus les batteries seront connectées au réseau électrique dans ce qui constitue à ce jour la plus grande expérience de "réseau intelligent" intégrant les voitures électriques ("vehicule-to-grid").

Au moment où on réfléchit à l'avenir de l'industrie automobile, cet exemple démontre qu'il faut résolument faire évoluer le modèle de conception, de distribution et d'usage de la voiture, bien entendu en commençant par les grandes villes. La France qui maîtrise l'ensemble de cette chaîne de valeur doit être capable de proposer au plan mondial une offre compétitive d'ingénierie de la mobilité électrique.

La coopération entre Bolloré, Renault et PSA, mais aussi Mia, ainsi que les équipementiers, électriciens, électroniciens et opérateurs de télécommunications doit être encouragé par le gouvernement pour éviter les habituelles querelles fratricides et la dispersion des efforts. Une inititiative mondiale "Urban electricity mobility solutions by France" aurait belle allure et donnerait un sens à l'avenir de notre industrie.

Voir aussi l'article de Jean-Pierre Corniou sur les limites du "duel franco-français".

Réagissez à cet article
 (2) 
Nom *
Email *
Votre commentaire * (limits 1500 caractres)
2 commentaire(s)
[1]
Commentaire par patrig k
jeudi 13 septembre 2012 22:58
bien entendu en commenant par les grandes villes. /// Cher M. Corniou, que dire cette ide, les grandes villes qui sont encombres, n'ont pas a tre resservies de ces procds, transport en commun et trs partiellement ces vhicules pour des applications obliges .. De plus, les batteries, posent le problme des ressources lithium, terre rare, ou quasi. Donc de faire re publicit pour l'ami Bollor, et de son concept Autlib est une trs mauvaise voie ... Ce matriaux est limit en ressource, dont o en France, ce qui pose le problme et au mme titre que le ptrole , l'indpendance. A ce sujet, les estimation gologique des rserves, seraient en mesure de fournir tout juste 10% du parc automobile actuel. Ce que la Chine peut se permettre de faire, les hauts plateaux du Tibet en sont fournis . M. Bollor est oblig de se fournir au Chili, Prou, Bolivie ... et c'est pas facile Donc, ce sera un procd marginal, trs marginal ... Le feu de paille qui dure depuis 1850 arrive bout, et vous qui avez pratiqu dans ces rseaux, semblez l'ignorer .. Cordialement, la mutation individualiste est invitable, de gr ou de force
[2]
Commentaire par JPCorniou
samedi 15 septembre 2012 03:15
Le partage des voitures est conu pour dissuader les automobilistes d'utiliser leur voiture individuelle. Il permet galement de complter l'offre de transports publics. Globalement le parc de voitures est mieux exploit - une Autilib ou quivalent devrait retirer 7 voitures de la circulation - , donc il y a, terme, moins de vhicules stationns le long des rues, la circulation devient plus fluide. Quand l?lectricit elle supprime tout rejet local - parlez de cette perspective aux parents d'enfants en bas ge ! - et supprime galement tout bruit. C'est un programme ambitieux, Autilb s'inscrit ans cette perspective; tout n'est pas encore rgl mais cette logique est justement test grande chelle. A suivre donc !
PARTICIPEZ !
Cet espace est le vtre !
La chane Energie de LExpansion.com
vous ouvre ses colonnes. Partagez vos analyses !
Auteur